Version classiqueVersion mobile

Baudelaire, poète comique

 | 
Alain Vaillant

Annexe

Texte intégral

Annexe I : Tableau de concordance des éditions de 1857 et de 1861

1857

1861

Spleen et Idéal

Spleen et Idéal

1 – Bénédiction

1 – “

2 – Le Soleil (1861 : 87)

2 – L’Albatros

3 – Élévation

3 – “

4 – Correspondances

4 – “

5 – J’aime le souvenir de ces époques nues

5 – “

6 – Les Phares

6 – “

7 – La Muse malade

7 – “

8 – La Muse vénale

8 – “

9 – Le Mauvais Moine

9 – “

10 – L’Ennemi

10 – “

11 – Le Guignon

11 – “

12 – La Vie antérieure

12 – “

13 – Bohémiens en voyage

13 – “

14 – L’Homme et la mer

14 – “

15 – Don Juan aux enfers

15 – “

16 – Châtiment de l’orgueil

16 – “

17 – La Beauté

17 – “

18 – L’Idéal

18 – “

19 – La Géante

19 – “

20 – Les Bijoux

20 – Le Masque

21 – Hymne à la beauté

21 – Parfum exotique

22 – “

23 – La Chevelure

22 – Je t’adore à l’égal de la voûte nocturne

24 – “

23 – Tu mettrais l’univers entier dans ta ruelle

25 – “

24 – Sed non satiata

26 – “

25 – Avec ses vêtements ondoyants et nacrés

27 – “

26 – Le Serpent qui danse

28 – “

27 – Une charogne

29 – “

28 – De profundis clamavi

30 – “

29 – Le Vampire

31 – “

30 – Le Léthé

[supprimé]

31 – Une nuit que j’étais près d’une affreuse Juive

32 – “

32 – Remords posthume

33 – “

33 – Le Chat

34 – “

35 – Duellum

34 – Le Balcon

36 – “

37 – Le Possédé

38 – Un fantôme

35 – Je te donne ces vers afin que si mon nom

39 – “

40 – Semper eadem

36 – Tout entière

41 – “

37 – Que diras-tu ce soir, pauvre âme solitaire

42 – “

38 – Le Flambeau vivant

43 – “

39 – À celle qui est trop gaie

[supprimé]

40 – Réversibilité

44 – “

41 – Confession

45 – “

42 – L’Aube spirituelle

46 – “

43 – Harmonie du soir

47 – “

44 – Le Flacon

48 – “

45 – Le Poison

49 – “

46 – Ciel brouillé

50 – “

47 – Le Chat

51 – “

48 – Le Beau navire

52 – “

49 – L’Invitation au voyage

53 – “

50 – L’Irréparable

54 – “

51 – Causerie

55 – “

56 – Chant d’automne

57 – À une madone

58 – Chanson d’après-midi

59 – Sisina

52 – L’Héautontimoroumenos (1861 : 83)

53 – Franciscæ meæ laudes

60 – “

54 – À une dame créole

61 – “

55 – Mœsta et errabunda

62 – “

63 – Le Revenant (1857 : 72)

64 – Sonnet d’automne

65 – Tristesses de la lune

56 – Les Chats

66 – “

57 – Les Hiboux

67 – “

68 – La Pipe (1857 : 77)

69 – La Musique (1857 : 76)

70 – Sépulture (1857 : 74)

71 – Une gravure fantastique

72 – Le Mort Joyeux (1857 : 73)

73 – Le Tonneau de la haine (1857 : 71)

58 – La Cloche fêlée

74 – “

59 — Spleen

75 – “

60 – Spleen

76 – “

61 – Spleen

77 – “

62 – Spleen

78 – “

79 – Obsession

80 – Le Goût du néant

63 – Brumes et pluies (1861 : 101)

81 – Alchimie de la douleur

82 – Horreur sympathique

83 – L'Héautontimoroumenos (1857 : 52)

64 – L'Irrémédiable

84 – “

85 – L'Horloge

Tableaux parisiens

86 – Paysage

87 – Le Soleil (1857 : 2)

65 – À une mendiante rousse

88 – “

89 – Le Cygne

90 – Les Sept Vieillards

91 – Les Petites Vieilles

92 – Les Aveugles

93 – À une passante

94 – Le Squelette laboureur

66 – Le Jeu (1861 : 96)

67 – Le Crépuscule du soir

95 – “

96 – Le Jeu (1857 : 66)

97 – Danse macabre

98 – L’Amour du mensonge

99 – Je n’ai pas oublié, voisine de la ville (1857 : 70)

100 – La Servante au grand cœur dont vous étiez jalouse (1857 : 69)

101 – Brumes et pluies (1857 : 63)

102 – Rêve parisien

68 – Le Crépuscule du matin

103 – “

69 – La Servante au grand cœur dont vous étiez jalouse (1861 : 100)

70 – Je n’ai pas oublié, voisine de la ville (1861 : 99)

71 – Le Tonneau de la haine

72 – Le Revenant (1861 : 63)

73 – Le Mort joyeux (1861 : 72)

74 – Sépulture (1861 : 70)

75 – Tristesses de la lune (1861 : 65)

76 – La Musique (1861 : 69)

77 – La Pipe (1861 : 68)

Le Vin

104 – L’Âme du vin (1857 : 93)

105 – Le Vin des chiffonniers (1857 : 94)

106 – Le Vin de l’assassin (1857 : 95)

107 – Le Vin du solitaire (1857 : 96)

108 – Le Vin des amants (1857 : 97)

Fleurs du Mal

Fleurs du Mal

78 – La Destruction

109 – “

79 – Une martyre

110 – “

80 – Lesbos

[supprimé]

81 – Femmes damnées

[supprimé]

82 – Femmes damnées

111 – “

83 – Les Deux Bonnes Sœurs

112 – “

84 – La Fontaine de sang

113 – “

85 – Allégorie

114 – “

86 – La Béatrice

115 – “

87 – Les Métamorphoses du vampire

[supprimé]

88 – Un voyage à Cythère

116 – “

89 – L’Amour et le Crâne

117 – “

Révolte

Révolte

90 – Le Reniement de saint Pierre

118 – “

91 – Abel et Caïn

119 – “

92 – Les Litanies de Satan

120 – “

Le Vin

93 – L’Âme du vin (1861 : 104)

94 – Le Vin des chiffonniers (1861 : 105)

95 – Le Vin de l’assassin (1861 : 106)

96 – Le Vin du solitaire (1861 : 107)

97 – Le Vin des amants (1861 : 108)

La Mort

La Mort

98 – La Mort des amants

121 – “

99 – La Mort des pauvres

122 – “

100 – La Mort des artistes

123 – “

124 – La Fin de la journée

125 – Le Rêve d’un curieux

126 – Le Voyage

Annexe II : Les types d’enchaînement entre les poèmes de « Spleen et idéal »

1N. B. : Le classement des enchaînements dans les sept catégories présentées ci-dessous procède bien sûr de l’interprétation des poèmes eux-mêmes. Il est donc seulement indicatif. Un autre lecteur aurait peut-être suggéré, pour telle ou telle pièce, un enchaînement différent de celui qu’on trouvera ici. Mais ces éventuelles divergences ponctuelles ne remettent pas en cause les catégories du classement, ni les proportions chiffrées qu’il révèle. D’autre part, le numéro figurant dans le tableau correspond, pour chaque paire de poèmes enchaînées, à celui du deuxième poème : par exemple, le numéro 12 désigne l’enchaînement entre les poèmes 11 (« Le Guignon ») et 12 (« La Vie antérieure »).

Tableau I : L’édition de 1857

Type d’enchaînement

Numéros des poèmes

A – enchaînement incongru et insignifiant

1 poème : 65

B – enchaînement reposant sur une simple parenté thématique

22 poèmes : 6, 9, 10, 11, 14, 21, 23, 24, 25, 38, 40, 54, 57, 58, 63, 67, 69, 72, 73, 74, 76, 77

C – enchaînement reposant sur la reprise d’un motif précis

12 poèmes : 8, 15, 16, 20, 26, 34, 36, 37, 48, 49, 59, 68

D – enchaînement reposant sur la reprise d’un motif, doublée d’un effet de contraste ironique

10 poèmes : 2, 3, 7, 19, 27, 35, 39, 41, 42, 44

E – enchaînement reposant sur la reprise d’un motif en tête de poème

15 poèmes : 4, 30, 31, 32, 45, 46, 50, 51, 55, 56, 60, 61, 62, 66, 70

F – enchaînement reposant sur la reprise d’un motif dans la chute

8 poèmes : 17, 18, 22, 28, 29, 52, 53, 75

G – enchaînement reposant sur une incongruité expressive

8 poèmes : 17, 18, 22, 28, 29, 52, 53, 75

Tableau II : L’édition de 1861

2N. B. : La deuxième colonne mentionne les enchaînements inchangés d’une édition à l’autre. La troisième et la quatrième portent sur les nouveaux enchaî, soit qu’un poème de 1857 ait été déplacé ou précédé par un autre poème que dans la première édition (col. 3), soit qu’il s’agisse d’un nouveau poème (col. 4) : dans le premier cas, le tableau mentionne entre parenthèses le numéro et le type d’enchaînement attribués en 1857. Par exemple, la mention « 70 [74B] », dans la troisième colonne, signifie que le poème 70 de 1861 était numéroté 74 en 1857, et qu’il était lié au précédent par un enchaînement de type B (simple parenté thématique).

Type d’enchaînement

Numéros des poèmes (enchaînements de 1857)

Numéros des poèmes (nouveaux enchaînements pour poèmes de 1857)

Numéros des poèmes (poèmes introduits en 1861)

A – enchaînement incongru et insignifiant (2 poèmes)

70 [74B], 68 [77B]

B – enchaînement reposant sur une simple parenté thématique (23 poèmes)

6, 9, 10, 11, 14, 25, 26, 27, 43, 61, 67

41 [36C], 65 [75G], 24 [22B], 60 [53G], 69 [76B], 72 [73B]

71, 81, 58, 59, 79, 85

C – enchaînement reposant sur la reprise d’un motif précis (11 poèmes)

8, 15, 16, 28, 42, 52, 53, 75

73 [71B]

2, 20

D – enchaînement reposant sur la reprise d’un motif, doublée d’un effet de contraste ironi (7 poèmes)

7, 19, 29, 45, 46, 48

35

E – enchaînement reposant sur la reprise d’un motif en tête de poème (23 poèmes)

4, 23, 49, 50, 54, 55, 62, 76, 77, 78

22 [21B], 32 [31E], 39 [35D], 44 [40B], 63 [72B], 3 [3B]

21, 23, 37, 38, 40, 56, 80, 82

F – enchaînement reposant sur la reprise d’un motif dans la chute (11 poèmes)

5, 47, 12, 13, 51, 34

66 [56E], 74 [58B], 83 [52G], 84 [64F]

G – enchaînement reposant sur une incongruité expressive (7 poèmes)

17, 18, 30, 31

36 [34C]

57, 6 4

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search