Version classiqueVersion mobile

Baudelaire, poète comique

 | 
Alain Vaillant

Note bibliographique

Texte intégral

1Afin de faciliter la lecture et d’alléger les notes, les références aux textes de Baudelaire sont simplifiées autant qu’il est possible.

2Les poèmes des Fleurs du Mal sont désignés par leur titre ou leur incipit, suivi, en chiffres romains, de leur numéro d’ordre dans l’édition de 1861.

3Les citations des autres œuvres sont seulement suivies, entre parenthèses, du tome et de la page de l’édition des Œuvres complètes publiée dans la Bibliothèque de la Pléiade (2 tomes, C. Pichois éd., Paris, Gallimard, 1975 et 1976) d’où elles ont été extraites. Mais cette brièveté elliptique est compensée par la présence d’un index des œuvres, à la fin de l’ouvrage.

4En revanche, les citations des lettres font l’objet de notes, où les deux tomes de l’édition de la correspondance dans la Bibliothèque de la Pléiade (C. Pichois éd., avec la collaboration de J. Ziegler, Paris, Gallimard, 1973) sont désignés de façon abrégée par les mentions Corr., I et Corr., II.

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search