Version classiqueVersion mobile

Segalen et Claudel

 | 
Bei Huang

Bibliographie

Texte intégral

Dans chaque partie, la bibliographie présente d’abord les ouvrages et les articles non collectifs, puis les recueils d’articles, les numéros spéciaux de périodiques et les catalogues concernés.

Œuvres de Segalen et de Claudel

Œuvres de Segalen

Éditions utilisées

Œuvres complètes, sous la direction d’Henry Bouillier, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquin », 2 vol., 1995.

Stèles, Beijing, Presse du Pei-t’ang, 1912.

Stèles, Beijing, Crès, coll. « Coréenne », 1914.

Stèles, Peintures, Équipée, textes réunis et établis par Annie Joly-Segalen, avant-propos de Pierre Jean Jouve, Paris, Club du Meilleur Livre, 1955.

Stèles, présentation et note de Christian Doumet, Paris, Librairies générale française, Le Livre de poche, coll. « Classique », 1999.

Équipée, Paris, Gallimard, coll. « L’Imaginaire », 1983.

Peintures, Paris, Georges Crès, 1916.

Peintures, Gallimard, coll. « L’Imaginaire », 1983.

Éditions critiques utilisées

Bouillier Henri, Stèles, Paris, Mercure de France, 1982.

Détrie Muriel, Peintures, édition critique incluse dans Étude de Peintures de Victor Segalen, thèse de Doctorat, université Paris IV, 1986.

Correspondances

Segalen Victor, Correspondance, Paris, Fayard, 2 vol., 2004.

Segalen Victor, Lettres de Chine, Paris, Plon, 1967.

Segalen Victor, Claudel Paul, Cahier de l’Herne, n° 71, « Victor Segalen », sous la direction de Marie Dollé et Christian Doumet, 1998, p. 203-218.

Segalen Victor, Gaultier Jules de, Victor Segalen, Cahier de l’Herne, n° 71, « Victor Segalen », sous la direction de Marie Dollé et Christian Doumet, 1998, p. 219-257.

Segalen Victor, Gaultier Jules de, « Lettre de Jules de Gaultier à Victor Segalen en réponse à l’envoi de Peintures », Cahier Victor Segalen, n° 1, 1992, p. 29.

Segalen Victor, Manceron Henry, Trahison fidèle : correspondance (1907-1918), présentation de Gilles Manceron, Paris, Le Seuil, coll. « Le Don des langues », 1985.

Segalen Victor, Roux Saint-Paul, Saint-Pol Roux – Victor Segalen, Limoges, Rougerie, 1975.

Segalen Victor, « Extraits de lettres de Victor Segalen traitant de l’élaboration et de la publication de Peintures », Cahier Victor Segalen, n° 1, 1992, p. 21-25.

Manuscrits

Peintures, premier manuscrit, 4 vol., Bibliothèque nationale, n. a. f. 25823-25826.

Peintures, deuxième manuscrit, Bibliothèque nationale, n. a. f. 25827.

Équipée, manuscrit, Bibliothèque nationale, n. a. f. 25830.

Œuvres de Claudel

Éditions utilisées

Cent Phrases pour éventails, Tokyo, Koshiba, 1927.

Cent Phrases pour éventails, Gallimard, coll. « Poésie », 1996.

Journal, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 2 vol., 1968 et 1969.

Mémoires improvisés, Gallimard, coll. « Idées », 1969.

Œuvres poétique, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1967.

Œuvres en prose, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1965.

Œuvres complètes, Gallimard, 29 vol., 1950-1986.

Supplément aux œuvres complètes, Lausanne, L’Âge d’homme, 4 vol., 1990-1997.

Théâtre, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 2 vol., 1967 et 1971.

Éditions critiques utilisées

Gadoffre Gilbert, Connaissance de l’Est, Mercure de France, 1973.

Malicet Michel, Le Poëte et le Shamisen. Le Poëte et le Vase d’Encens. Jules ou l’Homme-aux-deux-cravates, Annales Littéraires de l’université de Besançon/Paris, Les Belles Lettres, 1970.

Micciolo Henri, L’Oiseau noir dans le soleil levant, Annales Littéraires de l’université de Besançon/Paris, Les Belles Lettres, 1980.

Truffet Michel, Cent phrases pour éventails, Annales littéraires de l’université de Besançon/Paris, Les Belles Lettres, 1985.

Correspondances

Claudel Paul, Gide André, Correspondance 1899-1926, Gallimard, 1949.

Claudel Paul, Jammes Francis, Frizeau Gabriel, Correspondance 1897-1938, Gallimard, 1952.

Claudel Paul, Lettres à Agnès Meyer (1928-1929), édition établie par Eugène Roberto, Cahier canadien Claudel, 6, « Claudel et l’Amérique », université d’Ottawa, 1969.

Bibliographie critique sur Segalen et sur Claudel

Études sur la relation entre Segalen et Claudel

Alexandre Didier, « Le dialogue Segalen-Claudel dans Stèles et Équipée », Écritures poétiques du moi dans Stèles et Équipée de Victor Segalen, textes réunis et présentés par Didier Alexandre et Pierre Brunel, Paris, Klincksieck et Cie, 2000, p. 61-78.

Daniel Yvan, « Victor Segalen lecteur du verset claudélien : modèle et contremodèle dans les œuvres de Chine », Segalen : le rythme et le souffle, actes du colloque organisé par l’Association Victor Segalen, textes réunis par Philippe Postel, Nantes, Éditions de l’université de Nantes, 2002, p. 23-34.

Doumet Christian, « Victor Segalen et Paul Claudel », Cahier Victor Segalen, n° 7, 2001, p. 65-70.

Favre Yves-Alain, « Claudel et Segalen. Ou le canon à l’écrevisse », Europe, n° 696, avril 1987, p. 110-116.

Le Han Marie-Josette, « Victor Segalen et Paul Claudel : le problème religieux », Cahier Victor Segalen, n° 7, 2001, p. 53-62.

Perez Claude-Pierre, « À propos de la stèle “Édit funéraire”. Note pour servir à l’étude des rapports Segalen-Claudel », Cahier Victor Segalen, n° 4, 1998, p. 95-99.

Perez Claude-Pierre, « Stèles : gare à Claudel ! », Cahier Victor Segalen, n° 6, 2000, p. 177-187.

Bibliographie critique sur Segalen

Études sur Peintures

Billaz André, « Littérature et Peinture : le cas limite des Peintures de Victor Segalen », Des mots et des couleurs. Études sur le rapport de la littérature et de la peinture (19-20e siècles), textes réunis par Philippe Bonnefis et Pierre Reboul, publications de l’université de Lille III, 1979, p. 89-117.

Boothroyd Ninette, « Une Peintures-énigme de Victor Segalen : Triomphe de la bête », Victor Segalen, acte du colloque international du 13 au 16 mai 1985, op. cit., p. 281-291.

Boothroyd Ninette, « Le Cas de Peintures », Europe, n° 696, avril 1987, p. 93-102.

Bouillier Henri, Victor Segalen, Mercure de France, 1961, p. 270-313.

Bouillier Henri, « Peintures de Victor Segalen », Les Cahiers du Sud, n° 361, 1961, p. 378-388.

Camelin Colette, « Empreintes nietzschéennes dans Stèles et Équipée », Cahier Victor Segalen, n° 6, 2000, p. 157-175.

Costantini Michel, « Déroulez donc indiscontinûment […] ; n’entravez pas la procession », Segalen : le rythme et le souffle, op. cit., p. 191-200.

Détrie Muriel, « Peindre avec des mots », postface à Segalen, Peintures, Paris, Mille et une nuits, 2000, p. 135-139.

Détrie Muriel, « Peintures et la notion esthétique chinois qiyun », Segalen : le rythme et le souffle. Actes du colloque organisé par l’Association Victor Segalen, textes réunis par Philippe Postel, Nantes, Éditions de l’université de Nantes, 2002, p. 161-175.

Détrie Muriel, Étude de Peintures de Victor Segalen, thèse de Doctorat, université Paris IV, 1986.

Doumet Christian, L’Origine et la distance, Seyssel, Champ Vallon, 1993, p. 127-135.

Gontard Marc, Victor Segalen, une esthétique de la différence, Paris, L’Harmattan, 1990, p. 225-254.

Gournay Dominique, Victor Segalen ou les voies plurielles. Itinéraire esthétique ( Stèles et Équipée), Paris, Seli Arslan, 1999, p. 135-150.

Grison Pierre, « Stèles, Peintures, Équipée », France-Asie, n° 124, septembre 1956, p. 206-208.

Plouvier Paule, « Peintures et la Chine », Victor Segalen, acte du colloque international du 13 au 16 mai 1985, op. cit., p. 203-212.

Qin Haiying, « Espace verbal, espace pictural : les dimensions spatiales de Peintures », Victor Segalen, acte du colloque international du 13 au 16 mai 1985, op. cit., p. 213-236.

Qin Haiying, Empire de Chine, empire de signes : l’œuvre poétique de Victor Segalen, thèse de Doctorat, université de Toulouse II, 1987.

Qin Haiying, Segalen et la Chine, Paris, L’Harmattan, 2003, p. 129-173.

Sacchi Sergio, « L’écriture et la vision de Segalen dans Peintures », Victor Segalen, acte du colloque international du 13 au 16 mai 1985, op. cit.,t. 2, p. 237-254.

Samson Hélène, « Peintures : le rythme d’une parole », Segalen : le rythme et le souffle, op. cit., p. 177-189.

Yuan Houa T’se, « Peintures ou les mots qu’on voit », Les Cahiers du Sud, n° 288, 1948, p. 229-231.

Études sur Segalen face à la peinture

Dollé Marie, « Victor Segalen et Paul Gauguin », Cahier Victor Segalen, n° 7, 2001, p. 127-132.

Gournay Dominique, Victor Segalen ou les voies plurielles. Itinéraire esthétique ( Stèles et Équipée), Paris, Seli Arslan, 1999.

Joly-Segalen Annie, « Gauguin et Victor Segalen », Paris, Hypérion, L’Amour de l’Art, n° 10, décembre 1938, p. 384-386.

Marguerie Diane de, « Segalen en miroir. Gauguin et Moreau. », La Nouvelle Revue Française, n° 546-547, juillet-août 1998, p. 103-111.

Études sur le rapport entre Segalen et la Chine

Feray Pierre-Richard, « Segalen et la Chine », Les Carnets de l’exotisme, n° 14, 2e semestre 1994, p. 47-63.

Formes chinoises. Centenaire de Victor Segalen. 1878-1979/Catalogue de l’exposition organisée par le musée Cernuschi du 17 novembre 1978 au 11 février 1979, textes de Vadime Elisseeff et Annie Joly-Segalen.

Germain Gabriel, « Sur deux sources chinoises de Victor Segalen », Revue de littérature comparée, juillet-septembre 1950, p. 447-451.

Gontard Marc, La Chine de Victor Segalen. Stèles, Équipée, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Écrivains », 2000.

Ho Kinchung, L’Itinéraire chinois de Victor Segalen, thèse de Doctorat, université de Paris III, 1981.

Postel Philippe, Victor Segalen et la statuaire chinoise. Archéologie et poétique, Honoré Champion, 2001.

Qin Haiying, Empire de Chine, empire de signes : l’œuvre poétique de Victor Segalen, thèse de Doctorat, université de Toulouse II, 1987.

Qin Haiying, Segalen et la Chine, Paris, L’Harmattan, 2003.

Études sur d’autres aspects de l’œuvre de Segalen

Bol Victor P., Lecture de Stèles, Paris, Lettres modernes, 1972.

Bougnoux Daniel, Poétique de Segalen dans Stèles, René Leys, Équipée, Paris, Éditions Chatelain-Julien et Daniel Bougnoux, 1999.

Bouillier Henri, Victor Segalen, Mercure de France, 1961.

Camelin Colette, « Empreintes nietzschéennes dans Stèles et Équipée », Cahier Victor Segalen, n° 6, 2000, p. 157-171.

Cordonnier Noël, Max-Anély et les fantômes. Les débuts littéraires de Victor Segalen, Paris, Kimé, 1996.

Cordonnier Noël, Victor Segalen, l’expérience de l’œuvre, Paris, Honoré Champion, 1996.

Cordonnier Noël, Segalen et la place du lecteur. Étude de Stèles et d ’ Équipée, Paris, Honoré Champion, 1999.

Courtot Claude, Victor Segalen, Paris, Henri Veyrier, coll. « Les Plumes du temps », 1984.

Doller Marie, L’Écrit des dits perdus. L’invention des origines dans les Immémoriaux de Victor Segalen, Paris, L’Harmattan, 1997.

Doumet Christian, Le Rituel du livre. Sur Stèles de Victor Segalen, Paris, Hachette, coll. « Recherches littéraires », 1992.

Doumet Christian, Victor Segalen. L’Origine et la distance, Seyssel, Champ Vallon, 1993.

Formentelli Eliane, « Rêver l’idéogramme », Écritures, systèmes idéographiques et pratiques expressives, actes du colloque international de l’université de Paris VII, 22-24 avril 1980, Paris, Le Sycomore, 1982.

Fourgeaud-Laville Caroline, Segalen et l’expérience des limites, Paris, L’Harmattan, 2002.

Gaultier Jules de, « Victor Segalen et le sens du Divers », Le Monde nouveau, 15 mars 1922 ; repris dans Segalen, Voyages au pays du réel. Œuvres littéraires, édition présentée et annotée par Michel Le Bris, éditions Complexe, 1995.

Germain Gabriel, Victor Segalen, le voyageur des deux routes, Limoges, Rougerie, 1982.

Germe Étienne, Segalen, l’écriture, le nom. Architecture d’un secret, Saint Denis, Presses universitaire de Vincennes, 2001.

Gontard Marc, Victor Segalen, une esthétique de la différence, Paris, L’Harmattan, 1990.

Gontard Marc, « La fictionnalisation de l’autre chez Loti (Madame Chrysanthème) et Segalen (René Leys) », La Tentation de la France, la tentation du Japon. Regards croisés, sous la direction de Michaël Ferrier, Arles, Philippe Picquier, 2003, p. 71-85.

Grand Anne-Marie, Victor Segalen : le moi et l’expérience du vide, Paris, Klincksieck, 1990.

Leys Simon (Ryckmans Pierre), « L’“exotisme” de Segalen », Essais sur la Chine, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquin », 1998, p. 757-767.

Macé Gérard, Ex libris : Nerval, Corbière, Rimbaud, Mallarmé, Segalen, Paris, Gallimard, 1980.

Macé Gérard, « Une morale esthétique », Victor Segalen. Voyageur et visionnaire, catalogue de l’exposition organisée par la Bibliothèque nationale de France et présentée galerie Mansart du 5 octobre au 31 décembre 1999, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1999, p. 101-102.

Manceron Gilles, Segalen, Paris, Jean-Claude Lattès, 1991.

Michaud Stéphane, « Victor Segalen et Friedrich Nietzsche », Cahier Victor Segalen, n° 7, 2001, p. 103-113.

Richard Jean-Pierre, « Espaces stélaires », Pages paysages, Microlectures II, Paris, Le Seuil, 1984, p. 109-156.

Taylor Michaël, Vent des royaumes ou les voyages de Victor Segalen, Paris, Segher, 1983.

White Kenneth, Segalen, théorie et pratique du voyage, traduit de l’anglais par Michelle Trân Van Khaï, Lausanne, Alfred Eibel.

Cahier de l’Herne, n° 71, « Victor Segalen », sous la direction de Marie Dollé et Christian Doumet, 1998.

Cahier Victor Segalen, Brest, Association Victor Segalen, un numéro par an, depuis 1992.

Écritures poétiques du moi dans Stèles et Équipée de Victor Segalen, textes réunis et présentés par Didier Alexandre et Pierre Brunel, Paris, Klincksieck et Cie, 2000.

Écritures, systèmes idéographiques et pratiques expressives, actes du colloque international de l’université de Paris VII, Paris, Le Sycomore, 1982.

Équipée, Stèles, ouvrage dirigé par Paule Plouvier, Paris, Ellipses, 1999.

Europe, n° 696, avril 1987.

France-Asie, « Hommage à Victor Segalen », n° 124, septembre 1956.

L’immédiate, n° 14, hiver 1977-1978.

Lectures de Segalen : Stèles et Équipée, sous la direction de Marie Dollé, Presses universitaires de Rennes, 1999.

Les Cahiers de l’Iroise, n° 4, octobre-décembre 1956.

Les Cahiers du Sud, n° 288, « Départ avec Victor Segalen », 1er semestre 1948.

Les Cahiers du Sud, n° 368, « Sur les pas de Victor Segalen », 1962.

Regards, espaces, signes, Victor Segalen, actes du colloque organisé par Eliane Formentelle, 2-3 novembre 1978, musée Guimet, Paris, L’Asiathèque, 1979.

Segalen : le rythme et le souffle, actes du colloque organisé par l’Association Victor Segalen, textes réunis par Philippe Postel, Nantes, Éditions de l’université de Nantes, 2002.

Stèles et Équipée de Victor Segalen, ouvrage coordonné par Catherine Mayaux, Paris, Éditions du Temps, 1999.

Victor Segalen, acte du colloque international du 13 au 16 mai 1985, sous la direction d’Yves-Alain Favre, université de Pau, 2 vol., 1985.

Victor Segalen, actes du colloque international de Brest, 26 au 28 octobre 1984, organisé par l’université de Bretagne occidentale, texte réunis par Balcou et Yves Leroy, Brest, Centre de recherche bretonne et celtique, 1995.

Victor Segalen, voyageur et visionnaire, catalogue de l’exposition organisée par la Bibliothèque nationale de France et présentée galerie Mansart du 5 octobre au 31 décembre 1999, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1999.

Bibliographie critique sur Claudel

Études sur Cent Phrases pour éventails

D’angelo Paola, « Écrit sur le souffle », Cahier de l’Herne, n° 70, « Paul Claudel », sous la direction de Pierre Brunel, 1997, p. 213-224.

Dethurens Pascal, « De Cent phrases pour éventails au Soulier de satin : à la lumière de l’ombre », Claudel Studies, vol. XVIII, n° 2, Tesas, University of Dallas, 1991.

Hellerstein Nina, « L’Art poétique des Cent Phrases pour éventails de Paul Claudel », Hommages Jacques Petit, textes réunis par Michel Malicet, Annales littéraires de l’université de Besançon, 300, Paris, Les Belles Lettres, 1985, p. 481-500.

Houriez Jacques, « Cent phrases pour éventails, une écriture picturale », Littérales, Art et littérature, n° 524, 1994, p. 149-168.

Kurimura Michio, Hyakusenchō chushaku [fr. Commentaires sur Cent Phrases pour éventails]. L’Oiseau noir. Revue d’études claudéliennes, op. cit.,n° 8-12, 1995-2003 (une partie dans chaque numéro).

Laine Barry, « Tradition and Innovation in Paul Claudel’s Cent Phrases pour éventails », The French Review, vol. XLIX, n° 2, décembre 1975, p. 234-246.

Ray Lionel, « Du haiku aux Cent Phrases pour éventails de Paul Claudel », Bulletin de la Société Paul Claudel, n° 164, 4e trimestre 2001, p. 42-47.

Wasserman Michel, « Claudel calligraphe. Le voyage d’hiver de Claudel », Revue d’esthétique, 33, Toulouse, 1998, p. 99-108.

L’Oiseau noir. Revue d’études claudéliennes, n° 4, Cercle d’études claudéliennes au Japon, Tokyo, université de Sophia, 1983.

Études sur Claudel face à la peinture et à l’idéogramme

Collot Michel, L’Horizon fabuleux (2), xixe siècle, Paris, José Corti, 1988, p. 21-49.

Coquet Jean-Claude, « La lettre et les idéogrammes occidentaux », Poétique, n° 11, Paris, Le Seuil, 1972, p. 395-404.

Kaës Emmanuelle, Cette muse silencieuse et immobile … Claudel et la peinture européenne, Paris, Honoré Champion, 1999.

Fimiani Filippo, « De la méditation en peinture : Claudel et le philosophe de Rembrandt », Claudel Studies, vol. XXVI, 1999, n° 1 et 2, p. 55-76.

Genette Gérard, « L’écriture en jeu », Mimologiques, Paris, Le Seuil, 1976, p. 379-403.

Hue Bernard, « Claudel et la peinture orientale », Claudel et l’art, textes réunis par Jacques Petit, La Revue des lettres modernes, n° 510-515. Paris, Minard, 1977 (4), p. 55-80.

Killiam Marie-Thérèse, The Art Criticism of Paul Claudel, New York, Peter Lang, 1990.

Laine Barry, « Tradition and innovation in Paul Claudel’s Cent Phrases pour éventails », French Review, vol. XLIX, n° 2, décembre 1975, p. 234-246

Mattiato Estelle, « Paul Claudel et Maurice Denis face à la décadence de l’art sacré », Bulletin de la Société Paul Claudel, n° 161, 1er trimestre 2001, p. 17-21.

Meschonnic Henri, « Claudel et l’hiéroglyphe ou la Ahité des choses », La Pensée de l’image. Signification et figuration dans le texte et dans la peinture, sous la direction de Gisèle Mathieu-Castellani, Saint Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1994, p. 99-119.

Mouton Jean, « Claudel et la peinture », Entretiens sur Paul Claudel, sous la direction de Georges Cattaui et Jacques Petit, Paris, La Haye, Mouton, 1968, p. 153-171.

Naito Takashi, Claudel et les Beaux-Arts, thèse de Doctorat, Paris IV, 1987.

Petit Jacques, « Immobilité et mouvement : la rêverie claudélienne sur la peinture », Claudel et l’art, textes réunis par Jacques Petit, La Revue des lettres modernes, n° 510-515, Paris, Minard, 1977 (4), p. 109-117.

Watanabe Moriaki, « Claudel devant l’art japonais », Bulletin de la Société Paul Claudel n° 30, avril-juin 1968, p. 11-15.

Études sur le rapport entre Claudel et l’Extrême-Orient

Claudel et le Japon

Besineau Jacques, « L’Empire du signe », L’Oiseau noir. Revue d’études claudéliennes, Cercle d’études claudéliennes au Japon, Tokyo, université de Sophia, université Aoyama Gakuin, 1990, p. 61-81.

Besineau Jacques, « Un “Grand lunaire” : Paul Claudel », Nichifutsu Bunka, Tokyo, Maison Franco-Japonaise, n° 23, mars 1968, p. 63-72.

Brunel Pierre, « Trois dialogues japonais de Claudel », Bulletin de la Société Paul Claudel n° 45, 1er trimestre, 1972, p. 29-31.

Millet-Gérard Dominique, « Paul Claudel et le Japon. Influence spirituelle et esthétique », Études françaises, n° 11, Tokyo, université Aoyama Gakuin, 2002, p. 87-104.

Pinguet Maurice, « Paul Claudel, exégète du Japon », Études de langue et littérature française , n° 14, mars 1969, p. 1-19.

Pronovost Annie, « Claudel et le Japon : une autre écriture », Claudel Studies, vol. XXVII, 2000, n° 1 et 2, p. 5-25.

Watanabe Moriaki, « Claudel et le Japon : un aller simple pour le dehors », La Tentation de la France, la tentation du Japon. Regards croisés, sous la direction de Michaël Ferrier, Arles, Philippe Picquier, 2003, p. 87-92.

« Trois poèmes japonais et une lettre de Paul Claudel », France-Japon, revue mensuelle de liaison culturelle entre la France et le Japon, Comité Franco-Japonais de Tokyo, Paris, p. 445-449.

Destination Japon. Sur les pas de Guimet et Claudel. Catalogue de l’exposition au Muséum à Lyon, du 19 avril au 25 septembre 2005.

Le Japon de Paul Claudel. L’Oiseau noir dans le soleil levant. Catalogue de l’exposition à la Maison Ravier à Morestel, 8 septembre-19 novembre 2001, Morestel, 2001.

L’Oiseau noir. Revue d’études claudéliennes, Cercle d’études claudéliennes au Japon, Tokyo, université de Sophia, université Aoyama Gakuin, un numéro par an, depuis 1988.

Claudel et la Chine

Daniel Yvan, Paul Claudel et l’Empire du Milieu, Paris, Les Indes Savantes, 2003.

Delambre Raymond, Claudel et la Chine, L’Oiseau noir. Revue d’études claudéliennes, Cercle d’études claudéliennes au Japon, Tokyo, université de Sophia, université Aoyama Gakuin, XII, p. 100-144.

Gadoffre Gibert, Claudel et l’Univers chinois. Cahiers Paul Claudel VIII, Paris, Gallimard, 1968.

Gadoffre Gibert, « Claudel et les philosophes taoïstes », Revue générale : perspectives européennes des sciences humaines , n° 7, juillet 1970, p. 51-60.

Gadoffre Gilbert, « Claudel et le paysage chinois », Études de langue et littérature française, n° 20, Tokyo, Hakusuisha, 1972, p. 70-82.

Houriez Jacques, « Claudel et la Chine à la charnière de deux siècles », Claudel Studies, vol. XXVIII, n° 1 et 2, 2001, p. 45-48.

Houriez Jacques, « Connaissance de l’Est. Une écriture de la co-naissance », Écritures claudéliennes, actes du colloque de Besançon, collection du Centre Jacques-Petit, Lausanne, l’Âge d’Homme, 1997, p. 91-110.

Houriez Jacques, « Paul Claudel, de l’expérience chinoise à l’expérience européenne », Claudel et l’Europe, actes du colloque de la Sorbonne, Lausanne, l’Âge d’Homme, Centre Jacques-Petit, 1997, p. 138-149.

Hue Bernard, Littératures et arts de l’Orient dans l’œuvre de Paul Caudel, Paris, Klincksieck, 1978.

Études sur d’autres aspects de l’œuvre de Claudel

Angers Pierre, Commentaire à l’ Art poétique de Paul Claudel, Paris, Mercure de France, 1949.

Antoine Gérard, Les Cinq Grandes Odes de Claudel, ou la poésie de la répétition, Paris, Minard, Lettres Modernes, 1959.

Antoine Gérard, Paul Claudel ou l’enfer du génie, Paris, Robert Laffont, 1988.

Alexandre Didier, « Burdeau, le nouveau Prométhée », Claudel Studies, vol. XXV, 1998, n° 1 et 2, p. 7-17.

Alexandre Didier, Genèse de la poétique de Paul Claudel, « comme le grain hors du furieux blutoir », Paris, Honoré Champion, 2001.

Barrere Jean-Bertrand, Claudel, le destin et l’œuvre, Paris, SEDES-CDU, 1979.

Bernard Raymond, « La description de la mer dans Partage de midi et Le Soulier de satin », La Revue des lettres modernes, n° 134-136, 1966, p. 39-48.

Blanchot Maurice, « L’Autre Claudel », La Nouvelle Revue Française, n° 33, 1er septembre 1955, p. 404-423 ; repris dans Le Livre à venir, Paris, Gallimard, 1959.

Brunel Pierre, Va-et-vient : Hugo, Rimbaud, Claudel, Paris, Klincksieck, 2003.

Gadoffre Gibert, « Les trois sources de l’analogie claudélienne », Claudel French Studies XIII, mars 1959, p. 135-145.

Gadoffre Gibert, Préface à Art poétique, Paris, Gallimard, coll. « Poésie », 1984.

Gandillac Maurice de, « Scission et co-naissance d’après l’Art Poétique de Claudel », Entretiens sur Paul Claudel, sous la direction de Georges Cattaui et Jacques Petit, Paris, Mouton, La Haye, 1968, p. 115-130.

Godo Emmanuel, Paul Claudel la vie au risque de la joie, Paris, Le Cerf, 2005.

Guillemin Henri, Claudel et son art d’écrire, Paris, Gallimard, 1955.

Guillemin Henri, Le Converti Paul Claudel, Paris, Gallimard, 1968.

Labriolle Jacqueline de, « Le Thème de la rose dans les œuvres de Claudel », Revue des Lettres modernes, n° 134-136, 1966, p. 65-103.

Lioure Michel, « Sur les “Dialogues” de Claudel », Hommage Jacques Petit, textes réunis par Michel Malicet, Annales littéraires de l’université de Besançon, 300, Paris, Les Belles Lettres, 1985, p. 431-441.

Lioure Michel, Claudeliana, Presses universitaires Blaise Pascal, Centre de recherche sur les littératures modernes et contemporaines, Clermont-Ferrand, 2001.

Madaule Jacques, Claudel et le Langage, Paris, Desclée de Brouxer, 1968.

Madaule Jacques, Le Génie de Paul Claudel, Paris, Desclée de Brouwer, 1933.

Malicet Michel, Lecture psychanalytique de l’œuvre de Claudel, tome II, Le monde imaginaire, Annales Littéraires de l’université de Besançon, n° 221, Paris, Les Belles lettres, 1978.

Maurocordato Alexandre, L’ode de Paul Claudel, Archives des lettres modernes, n° 11-12 de la série Paul Claudel, 1974-1978.

Merleau-Ponty, « Sur Claudel », Signes, 1960, p. 391-397.

Millet-Gérard Dominique, Claudel, la beauté et l’arrière-beauté, Sedes/HER, 2000.

Millet-Gérard Dominique, Anima et la sagesse : pour une poétique de l’exégèse claudélienne, Paris, P. Lethielleux, 1990.

Morisot Jean-Claude, Claudel et Rimbaud, étude de transformations, Paris, Minard, 1976.

Perez Claude-Pierre, Le défini et l’inépuisable, Essai sur Connaissance de l’Est de Paul Claudel, Annales de l’université de Besançon, n° 557, 1995.

Perez Claude-Pierre, Le visible et l’invisible : pour une archéologie de la poétique claudélienne, Annales littéraires de l’université de Franche-Comté, n° 648, Paris, Les Belles lettres, 1998.

Poulet Georges, « Œuf, semence, bouche ouverte, zéro », La Nouvelle Revue Française, n° 33, 1er septembre 1955, p. 445-466.

Richard Jean-Pierre, « Connaissance du riz », Microlectures, Paris, Le Seuil, 1979, p. 163-193.

Rivière Jacques, « Paul Claudel, poète chrétien », L’Occident, n° 71-73, octobredécembre 1907.

Starobinski Jean, « Parole et silence de Claudel », La Nouvelle Revue Française, n° 33, 1er septembre 1955, p. 523-531.

Vachon André, Le temps et l’espace dans l’œuvre de Claudel, Paris, Le Seuil, 1965.

Vetö Odile, « La mer comme symbole de l’espace », Cahier canadien Claudel, n° 4, éditions de l’université d’Ottawa, 1966, p. 85-102.

Whitaker Marie-Joséphine, « Claudel et Rimbaud : une rencontre de jeunes », Claudel Studies, vol. XXV, 1998, n° 1 et 2, p. 19-32.

Cahier de l’Herne, n° 70, « Paul Claudel », sous la direction de Pierre Brunel, 1997.

Entretiens sur Paul Claudel, sous la direction de Georges Cattaui et Jacques Petit, Paris, Mouton, La Haye, 1968.

Écritures claudéliennes, Écritures claudéliennes, actes du colloque de Besançon, collection du Centre Jacques-Petit, Lausanne, l’Âge d’Homme, 1997

Hommage Jacques Petit, textes réunis par Michel Malicet, Annales littéraires de l’université de Besançon, n° 300, Paris, Les Belles Lettres, 1985.

La Nouvelle Revue Française, « Hommage à Paul Claudel », n° 33, 1er septembre 1955.

Les Critiques de notre temps et Claudel, Paris, Garnier, 1970.

Ouvrages concernant la littérature, l’art et la philosophie d’Occident

Œuvres littéraires citées et ouvrages de la théorie littéraire

Apollinaire Guillaume, Alcools et Calligrammes, texte présenté par Claude Debon, Paris, Imprimerie Nationale, 1991.

Barthes Roland, « Introduction à l’analyse structurale des récits », Communication 8, Paris, Le Seuil, 1968, p. 7-33.

Barthes Roland, L’Empire des signes, Genève, Skira, 1970.

Barthes Roland, « L’effet du réel », Littérature et réalité, ouvrage collectif de R. Barthes, L. Bersani, Ph. Hamon, M. Riffaterre, I. Watt, Paris, Le Seuil, 1982, p. 81-90.

Baudelaire Charles, Œuvres complètes, texte établi, présenté et annonté par Claude Pichois, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », vol. 1 et 2, 1975, 1976.

Bessède Robert, La Crise de la conscience catholique dans la littérature et la pensée française à la fin du dix-neuvième siècle, Paris, Klincksieck, 1975.

Blanchot Maurcie, L’Espace littéraire, Paris, Gallimard, coll. « Folio Essais », 1999 (1re éd., 1955).

Burgos Jean, Pour une poétique de l’Imaginaire, Paris, Le Seuil, coll. « Pierre vives », 1982.

Christin Anne-Marie, L’Image écrite ou la déraison graphique, Paris, Flammarion, 2001 (1re éd., Flammarion, 1995)

Colin Didier, Dictionnaire des symboles, des mythes et des légendes, Paris, Hachette, 2000.

Décaudin Michel, « De l’espace figuré à l’espace signifiant », Poésure et peintrie : d’un art, l’autre, exposition au Centre de la Vieille Charité à Marseille, 12 février-23 mai 1993, Marseille, Paris, La Réunion des musées nationaux, 1993.

Décaudin Michel, La Crise des valeurs symbolistes. Vingt ans de poésie française, 1895-1914, Toulouse, Privat, 1960.

Genette Gérard, « L’écriture en jeu », Mimologiques, Paris, Le Seuil, 1976.

Hamon Phillipe, Du Descriptif, Paris, Hachette, 1993.

Mallarmé Stéphane, Correspondance I, 1862-1871, Paris, Gallimard, 1959.

Mallarmé Stéphane, Œuvres complètes, édition présentée, établie et annotée par Bertrand Marchal, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », vol. 1 et 2, 1998, 2003.

Marchal Bertrand, La Religion de Mallarmé, Paris, José Corti, 1988.

Murat Michel, Le “ coup de dés ” de Mallarmé : un recommencement de la poésie, Paris, Belin, 2005.

Philostrate, La Galerie de tableaux, traduit par Auguste Bougot (1881), révisé et annoté par François Lissarrague, Paris, Les Belles-Lettres, 1991.

Reverdy Pierre, Nord-Sud Self Defence et autre écrits sur l’art et la poésie (1917- 1926), Paris, Flammarion, 1975.

Riffaterre Michel, « L’illusion d’ekphrasis », La Pensée de l’image. Signification et figuration dans le texte et dans la peinture, sous la direction de Gisèle Mathieu-Castellani, Saint Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1994, p. 211-229.

Rimbaud Arthur, Œuvres, édition de Suzanne Bernard et André Guyaux, Classiques Garnier, 2000.

Roubaud Jacques, Mono no aware. Le sentiment des choses. Cent quarante-trois poèmes empruntés aux Japonais, Gallimard, 1970

Scherer Jacques, Le « Livre » de Mallarmé, Paris, Gallimard, 1978 (1re éd., 1957).

La Nouvelle Revue Française, n° 84, 1er septembre 1920 (numéro spécial consacré aux haikai français, sous la direction de Jean Paulhan).

Ouvrages sur l’art

Arnheim Rudolf, La Pensée visuelle, traduit de l’anglais américain par Claude Noël et Marc Le Cannu, Paris, Flammarion, 1976 (1re éd., Californie, University of California Press).

Aurier Albert, Le Symbolisme en peinture. Van Gogh, Gauguin et quelques autres, textes réunis et présentés par Pierre-Louis Mathier, Tusson, L’Échoppe, 1991.

Denis Maurice, Théories. 1890-1910. Du symbolisme et de Gauguin vers un nouvel ordre classique, Paris, Bibliothèque de l’Occident, 1912.

Frèches-Thory Claire, Terrasse Antoine, Les Nabis, Flammarion, 2002.

Gauguin Paul, « Interview de Paul Gauguin », L’Écho de Paris, le 15 mars 1895 ; repris dans Françoise Cachin, Gauguin « ce malgré moi de sauvage », Gallimard, coll. « Découvertes », 1989, p. 170-171.

Lee Rensselaer W., Ut pictura poesis. Humanisme et Théorie de la peinture : xve-xviiie siècles, traduit de l’anglais par Maurice Brock, Paris, Macula, 1998 (1re édition, W. W. Norton and Company Inc., 1967). Matisse Henri, Écrits et propos sur l’art, Paris, Hermann, 1972. Panofsky Erwin, L’Œuvre d’art et ses significations. Essais sur les arts « visuels »,traduit de l’anglais par Marthe et Beernard Teyssèdre, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque des Sciences humaines », 1969 (1re édition, Erwin Panofsky, 1955).

Panofsky Erwin, La Perspective comme forme symbolique et autres essais, traduit de l’allemand sous la direction de Guy Ballangé, Paris, Éditions de Minuit, 1975.

Picon Gaëtan, 1863 Naissance de la peinture moderne, Paris, Gallimard, 1988 (1re édition, Gallimard, 1974).

Schapiro Meyer, Les mots et les images. Sémiotique du langage visuel, traduit de l’anglais par Pierre Alferi. Macula, 2000 (1re édition, The Estate of Meyer Schapiro, 1996).

Œuvres philosophiques citées et ouvrages philosophiques

Bachelard Gaston, L’Intuition de l’instant, Paris, Librairie Générale Française, Le Livre de Poche, coll. « Biblio Essai », 1994 (1re éd., Stock, 1931).

Deleuze Gilles, Nietzsche et la philosophie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Quadrige », 1998 (1re éd., 1962).

Droit Roger-Pol, « Une statuette tibétaine sur la cheminée », Présences de Schopenhauer, sous la direction de Roger-Pol Droit, Paris, Grasset, 1989, p. 220-238.

Droit Roger-Pol, L’Oubli de l’Inde. Une amnésie philosophique, Paris, Le Seuil, coll. « Points. Essais », 2004 (1re éd., Presses universitaires de France, 1989).

Droit Roger-Pol, Le Culte du néant. Les philosophes et le Bouddha, Le Seuil, coll. « Points. Essais », 2004 (1re éd., 1997).

Durand Gilbert, L’Imaginaire. Essai sur les sciences et la philosophie de l’image, Paris, Hatier, coll. « Optiques Philosophique », 1994.

Gaultier Jules de, Le Bovarysme : la psychologie dans l’œuvre de Flaubert, Paris, L. Cerf, 1892.

Gaultier Jules de, De Kant à Nietzsche, Mercure de France, 1900.

Gaultier Jules de, La Fiction universelle. Deuxième essai sur le pouvoir d’imaginer, Paris, Mercure de France, 1903.

Gaultier Jules de, Nietzsche et la réforme philosophique, Paris, Mercure de France, 1904.

Gaultier Jules de, Les Raisons de l’idéalisme, Mercure de France, 1906.

Genette Gérard, Mimologiques, Paris, Le Seuil, 1976.

Harr Michel, Nietzsche et la métaphysique, Paris, Gallimard, coll. « Tel », 1993.

Lyotard Jean-François, Discours, figure, Paris, Klincksieck, 1971.

Nietzsche Friedrich, La Volonté de puissance, traduction Geneviève Bianquis, Gallimard, vol. 1, 29e éd., 1947, vol. 2, 18e éd., 1948.

Nietzsche Friedrich, Œuvres, 2 vol., Pris, Robert Laffont, coll. « Bouquin », 1993.

Renan Ernest, Nouvelles études d’histoire religieuse, Paris, Calmann Lévy, 1884,

Ricœur Paul, La Métaphore vive, Paris, Le Seuil, 1975.

Ricœur Paul, Le Temps et le récit, Paris, Le Seuil, 3 vol., 1983, 1984, 1985.

Sans Édouard, Schopenhauer, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 1993 (1re éd. 1990).

Sartre Jean-Paul, L’Imaginaire. Psychologie phénoménologique de l’imagination, Paris, Gallimard, coll. « Folio/essais », 1998 (1re éd. Gallimard, 1940).

Schopenhauer Arthur, Le Monde comme volonté et comme représentation, Paris, Presses universitaires de France, 1966.

Sorel Reynal, Orphée et l’orphisme, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 1995.

Wunenburger Jean-Jacques, Philosophie des images, Paris, Presses universitaires de France, 1997.

Ouvrages concernant la littérature, l’art et la philosophie d’Orient

Ouvrages orientaux cités

Kongzi [fr. Confucius], Entretiens de Confucius (ch. Lunyu), traduit du chinois et commenté par Anne Cheng, Le Seuil, 1981.

Laozi [fr. Lao-tseu], La Voie et sa vertu. Tao-tê-king (ch. Taodejing), traduit du chinois par François Houang et Pierre Leyris, Le Seuil, 1979.

Laozi [fr. Lao-tseu], Le Livre de la Voie et de la Vertu (ch. Taodejing), traduit du chinois et commenté par Stanislas Julien, Paris, Imprimerie Royale, 1842.

Shitao, Les Propos sur la peinture du moine Citrouille-amère ; traduit du chinois et commenté par Pierre Ryckmans (Simon Leys), Paris, Hermann, 1984.

Si Maqian, Les Mémoires historiques de Se-ma Ts’ien, traduit du chinois et annoté par Édouard Chavannes, Paris, Leroux, 5 tomes en 6 volumes, 1895-1905.

Yu Jianhua, Zhongguo Hualun Leibian [fr. Recueil de traités picturaux classés par catégories ], Beijing, Renmin Meishu Chubanshe, 1998.

Zhuangzi [fr. Tchouang-tseu], Les chapitres intérieurs (ch. Zhuangzi), traduit par Jean-Claude Pastor, Paris, Le Cerf, 1990.

Zhuangzi [fr. Tchouang-tseu], Tchouang tseu (ch. Zhuangzi), traduit par Liou Kia-hway, Gallimard/Unesco, 2001 (1re éd. Unesco, 1969).

Le Chagrin dans le palais des Han, traduit du chinois par Louis Laloy, Paris, Société littéraire de France, 1921.

Le Momument poétique de Heian : le Kokinshū, traduit du japonais par George Bonneau, Paris, Paul Geuthner, 3 vol., 1933-1935.

Li Ki ou Mémoires sur les bienséances et les cérémonies (ch. Liji), traduit du chinois par Séraphin Couvreur, Chine, Ho Kien Fou, Imprimerie de la mission catholique, 1899.

Man. yōshū, traduit de japonais et présenté par René Sieffert, Paris, Publications orientalistes de France/Unesco, 1997.

Ouvrages occidentaux sur la civilisation orientale

Ouvrages publiés au xix e siècle et au début du xx e

Anderson William, Descriptive and Historial Catalogue of a Collection of Japanese and Chinese Painting in the British Museum, Londres, 1886.

Ardenne de Tizac Henri de, « La Peinture chinoise au Musée Cernuschi », L’Association amicale franco-chinoise, vol. IV, 1912.

Binyon Laurence, Painting in the Far Est. An Introduction to the History of Pictorial Art in Asia especially China and Japan, Londres, E. Arnold, 1908.

Binyon Laurence, The Flight of the Dragon. An Essay on the Theory and Practice of Art in China and Japan, Based on Original Sources, Londres, J. Murray, 1911 ; traduction d’Henri d’Ardenne de Tizac, Paris, L’Association amicale francochinoise, janvier, avril, juillet, octobre 1912.

Bonneau Georges, Rythmes japonais, Paris, Librairie orientaliste Paul Geuthner, 1933.

Bushell Stephen, Chinese Art, Londres, Wymans and Sons, 1904 et 1906 ; traduit par Henri d’Ardenne de Tizac sous le titre L’Art chinois, Paris, Henri Laurens, 1910.

Chavannes Édouard, « Bibliographie de Kou K’ai-tche d’après l’Histoire des Tsin », T’oung-pao, série II, vol. IV, 1904, p. 325-332.

Chavannes Édouard, Mission archéologique dans la Chine septentrionale, Paris, Ernest Leroux, t. I, Paris, 1913.

Chavannes Édouard, Notes sur la peinture de Kou K’ai-tche conservée au British Museum, Leide, E. J. Brill, extrait de la revue T’oung-pao, série II, vol. X, n° 1, 1909.

Couvreur Séraphin, Dictionnaire classique de la langue chinoise, Chine, Ho Kien Fou, Imprimerie de la mission catholique, 1890.

Fenollosa Ernest, The Chinese Written Character As a Medium for Poetry, Londres, S. Nott, 1983 (1re éd. 1936) ; Le Caractère écrit chinois, matériau poétique, Paris, édition de l’Herne, 1972.

Focillon Henri, Art bouddhique, Paris, Henri Laurens, 1921.

Lafitte Jean-Paul, « La Peinture chinoise au Musée Guimet », La Nature, revue des sciences et de leurs applications aux arts et à l’industrie, n° 1932, 4 juin 1910, p. 6-7.

Meyer Angès, Chinese Painting as Reflected in the Thought and Art of Li Lung-mien (1070-1106), New York, Duffiled and company, 1923.

Oldenberg Hermann, Le Bouddha. Sa vie, sa doctrine, sa communauté, traduit de l’allemand d’après la seconde édition par A. Foucher, Paris, F. Alcan, 1894.

Paléologue Maurice, L’Art chinois, Paris, Quantin, 1887. Petrucci Raphaël, « La Peinture de figures en Chine », Paris, Gazette des Beaux- Arts, janvier 1913.

Petrucci Raphaël, « Une Exposition d’œuvres d’art d’Extrême-Orient. Bronzes antiques, porteries, jades. Les portraits funéraires chinois », Paris, Gazette des Beaux-Arts, avril 1916.

Petrucci Raphaël, La Philosophie de la nature dans l’art d’Extrême-Orient, Paris, Henri Laurens, 1910.

Petrucci Raphaël, Les Enseignements de la Peinture du Jardin grand comme un Grain de Moutarde. Encyclopédie de la peinture chinoise, Paris, Henri Laurens, 1918.

Petrucci Raphaël, Les Peintres chinois, Paris, Henri Laurens, 1913.

Revon Michel, Le Shintoïsme, Paris, E. Leroux, 1905.

Revon Michel, Anthologie de la littérature japonaise, Paris, Librairie Ch. Delagrave, 1910.

Tchang Yi-Tchou et Hackin Joseph, La Peinture chinoise au Musée Guimet, Paris, Librairie Paul Geuthner, 1910.

Wieger Léon, Textes historiques, Chine, Hien-hien, Imprimerie de Hien-Hien, 3 vol., 1903-1905.

Wieger Léon, Textes philosophiques, Chine, Hien-hien, Imprimerie de la mission catholique, 1906.

Wieger Léon, Folk-lore chinois moderne, Chine, Hien-hien, Imprimerie de la mission catholique, 1909.

Wieger Léon, Taoïsme, Chine, Hien-hien, Imprimerie de Hien-hien, 2 vol., 1911, 1913.

Wieger Léon, Caractères chinois, Chine, Hien-hien, Imprimerie de Hien-hien, 1916.

Wieger Léon, Histoire des croyances religieuses et des opinions philosophiques en Chine depuis l’origine jusqu’à nos jours, Chine, Hien-hien, Imprimerie de Hienhien, 1917.

Ouvrages publiés après 1950

Acker William Reynolds Beal, Some T’ang and Pre-T’ang Texts on Chinese Painting, Leyde, E. J. Brill, vol. 1, 1954 ; vol. II, 1974.

Akiyama Terukazu, La Peinture japonaise, Genève, Skira, 1961.

Alleton Viviane, L’Écriture chinoise, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 1976 (1re éd., 1970).

Aston William George, Littérature japonaise, traduit de l’anglais par Henry-D. Davray, Paris, Armand Colin, 1921 (1re éd, 1902).

Atlan Corinne et Bianu Zéno, Haiku. Anthologie du poème court japonais, Gallimard, coll. « poésie », 2002.

Bayou Hélène, « Poèmes peints, images fugitives », Miyabi. Art courtois du Japon ancien. Exposition au Musée Guimet, 18 mai-16 août 1993, Paris, La Réunion des Musées Nationaux, 1993, p. 15-22.

Berque Augustin, Le Sauvage et l’artifice. Les Japonais devant la nature, Gallimard, coll. « Bibliothèque des Sciences humaines », 1986.

Berthier François, « Les jardins japonais : principes d’aménagement et évolution historique », Extrême-Orient, Extrême-Occident, n° 22, Saint Denis, Presses université de Vincennes, 2000.

Beurdeley Michel, Peintres Jésuites en Chine au xviiie siècle, Arcueil, Anthèse, 1997.

Biardeau Madeleine, L’Hindouisme. Anthropologie d’une civilisation, Paris, Flammarion, 1995.

Billeter Jean François, L’Art chinois de l’écriture, Genève, Skira/Paris, Le Seuil, 2001.

Billeter Jean François, Contre François Jullien, Paris, Éditions Allia, 2006.

Boudonnat Louise et Kushizaki Harumi, Au Fil du pinceau. La Calligraphie japonaise, Paris, Le Seuil, 2002.

Brosse Jacques, L’univers du zen. Histoire, spiritualité et civilisation, Paris, Albin Michel, 2003.

Cahill James, La Peinture chinoise, Genève, Skira, 1960.

Cheng Anne, « La trame et la chaîne : aux origines de la constitution d’un corpus canonique au sein de la tradition confucéenne », Extrême-Orient, Extrême- Occident, n° 5, 1984, p. 27-47.

Cheng Anne, Histoire de la pensée chinoise, Paris, Le Seuil, 1997.

Cheng François, Souffle-Esprit, Paris, Le Seuil, 1989.

Cheng François, Vide et plein. Le langage pictural chinois, Le Seuil, 1991.

Éric Borja, Les Leçons du jardin zen, Paris, Le Chêne, 1999.

Escande Yolaine, L’Art en Chine, Paris, Hermann, 2001.

Etiemble René, « Le mythe taoïste au xviiie siècle », « Le mythe taoïste au xxe siècle », Connaissons-nous la Chine ? Gallimard, coll. « Idées », 1964, p. 84-112.

Faure Bernard, La mort dans les religions d’Asie, Paris, Flammarion, 1994.

Faure Bernard, Bouddhisme, philosophies et religions, Paris, Flammarion, 1998.

Frédéric Louis, Le Shintō, esprit et religion du Japon, Paris, Bordas, 1972.

Frédéric Louis, Les Dieux du Bouddhisme. Guide iconographique, Paris, Flammarion, 1992.

Frédéric Louis, Le Japon. Dictionnaire et civilisation. Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquin », 1996.

Gira Dennis, Comprendre le bouddhisme, Paris, Librairie Générale Française, Le Livre de Poche, 1998 (1re éd., Bayard/Centurion, 1989).

Gournay Antoine, « Trois objets d’art ancien », Alors, la Chine ? Catalogue de l’exposition présentée au Centre Pompidou, Galerie Sud, du 25 juin au 13 octobre 2003, Paris, éditions du Centre Pompidou, 2003, p. 374.

Goyaud Maurice, Fourmis sans ombre. Le Livre du haiku, Paris, Phébus, 1978.

Goyaud Maurice, Tanka Haiku Renga. Le triangle magique, Paris, Les Belles Lettres, 1996.

Granet Marcel, La Pensée chinoise, Paris, Albin Michel, 1999 (1re éd., La Renaissance du Livre, 1934).

Henri Maspéro, Le Taoïsme et les religions chinoises, Paris, Gallimard, 1971.

Herbert Jean, Aux sources du Japon. Le shintō, Paris, Albin Michel, 1964.

Jullien François, « Naissance de l’“imagination” : essai de problématique au travers de la réflexion littéraire de la Chine et de l’Occident », Extrême-Orient, Extrême-Occident, n° 7, 1985.

Jullien François, La Valeur allusive. Des catégories originales de l’interprétation poétique dans la tradition chinoise. Paris, École française de l’Extrême-Orient, 1985.

Jullien François, Procès ou création. Une introduction à la pensée des lettrés chinois, Paris, Le Seuil, 1989.

Jullien François, Éloge de la fadeur. À partir de la pensée et de l’esthétique chinoises, Arles, Philippe Picquier, 1991.

Jullien François, La Propension des choses, Paris, Le Seuil, 1992.

Jullien François, Le Détour et l’accès. Stratégies du sens en Chine, en Grèce, Paris, Grasset et Fasquelle, 1995.

Jullien François, De l’essence ou du nu, Paris, Le Seuil, 2000.

Jullien François, Du « temps ». Éléments d’une philosophie du vivre, Paris, Grasset et Fasquelle, 2001.

Jullien François, La Grande Image n’a pas de forme, ou du non-objet par la peinture, Paris, Le Seuil, 2003.

Kamenarovic Ivan P., Arts et lettrés dans la tradition chinoise. Essai sur les implications artistiques de la pensée des Lettrés , Paris, Le Cerf, 1999.

Kamenarovic Ivan P., Le Conflit. Perceptions chinoise et occidentale, Paris, Le Cerf, 2001.

Kervern Alain, Malgré le givre. Essai sur la permanence du haiku, Roumillé, Folle Avoine, 1987.

Kervern Alain, À la lumière des bambous, Romillé, Folle Avoine, 1988.

Kervern Alain, Matin de neige, Romillé, Folle Avoine, 1988 ; Le Réveil de la loutre, 1990 ; La Tisserande et le Bouvier, Romillé, Folle Avoine, 1992 ; À l’ouest blanchit la lune, Romillé, Folle Avoine, 1992 ; Le Vent du nord, Romillé, Folle Avoine, 1994 (adaptation française en cinq volumes de Grand Almanach poétique du Japon, s. l. d. de Shūōshi Mizuhara, Shuson Katō et Kenkichi Yamamoto, Tokyo, Kodansha, 1981).

Kervern Alain, Bashō et le haiku, Paris, Bertrand-lacoste, 1995.

Lenoir Frédéric, La Rencontre du bouddhisme et de l’Occident, Paris, Fayard, 1999

Linhartova Vera, Sur un fond blanc, Gallimard, coll. « Le Promeneur », 1996.

Mathieu Rémi, Préface à Anthologie des mythes et légendes de la Chine ancienne, Gallimard, coll. « Connaissance de l’Orient », 1989.

Murase Miyeko, L’Art du Japon, traduit de l’anglais et de l’italien par Pierre-Emmanuel Dauzat, Paris, Librairie Générale Française, Le Livre de Poche, coll. « La Pochothèque », « Encyclopédies d’aujourd’hui », 1996 (1re éd. Torino, Unione Tipografico – Éditrice Torinese, 1992).

Nakimovitch Pierre, « Le temps qui ne passe pas. Lecture d’un volume du Shōbōgenzo : le temps qu’il est », Japon Pluriel 2, acte du deuxième colloque de la Société française des études japonaises, Paris 19-21 décembre 1996, Arles, Philippe Picquier, 1998.

Nakimovitch Pierre, Dōgen et les paradoxes de la bouddhéité, Genève, Droz S. A., 1999,

Ōoka Makoto, Poésie et Poétique du Japon Ancien. Cinq leçons données au Collège de France, 1994-1995, Paris, Maisonneuve et Larose, 1995.

Pigeot Jacqueline, Michiyuki-bun. Poétique de l’itinéraire dans la littérature du Japon ancien, Paris, Maisonneuve et Larose, 1982.

Pigeot Jacqueline et Tschudin Jean-Jacques, La Littérature japonaise, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 1983.

Pigeot Jacqueline, Questions de poétique japonaise, Paris, Presses universitaires de France, 1997.

Rahula Walpola, L’Enseignement du Bouddha d’après les textes les plus anciens, Paris, Le Seuil, 1961.

Renondeau Georges, Anthologie de la poésie japonaise classique, Paris, Gallimard, coll. « poésie », 2002 (1re éd., Unesco, 1971).

Robinet Isabelle, Méditation taoïste, Paris, Dervy, 1979.

Robinet Isabelle, « Polysémisme du texte canonique et synchrétisme des interprétations : étude taxinomique des commentaires du Daodejing au sein de la tradition chinoise », Paris, Extrême-Orient, Extrême-Occident, n° 5, 1984, p. 27-47.

Robinet Isabelle, Histoire du taoïsme de l’origine au xive siècle, Paris, Le Cerf, 1991.

Robinet Isabelle, Comprendre le Tao, Paris, Albin Michel, coll. « Spiritualités vivantes », 2002 (1re éd., Paris, Bayard, 1996).

Ryckmans Pierre (Leys, Simon), traduction et commentaire de l’œuvre de Shito, Les Propos sur la peinture du moine Citrouille-amère, Paris, Hermann, 1984.

Schipper Kristofer, Le Corps taoïste. Corps physique, corps social, Paris, Fayard, 1982.

Sieffert René, Les Religions du Japon, Publications orientalistes de France, 2000 (1re édition, Presses universitaires de France, 1968).

Sullivan Michael, The Three Perfections, Londres, Thames and Hudson, 1974.

Suzuki Daisetz Teitaro, Les Chemins du zen, traduit de l’anglais par Vincent Bardet, Paris, Albin Michel, 1995 (1re éd. Boston, Shambhala Publications, Londres, The Buddhist Society, 1980 ; 1re éd. de la traduction française, Paris, Éditions du Rocher, 1990).

Tamba Akira, « La conception du temps-existence ou yūji chez Dôgen », Daruma. Revue d’études japonaises, n° 2, Arles, Philippe Picquier, automne 1997.

Thirion Yvonne, « Le Japonisme en France dans la seconde moitié du xixe siècle à la faveur de la diffusion de l’estampe japonaise. Introduction à une étude sur l’influence de l’estampe japonaise sur la peinture française à cette époque », Cahier de l’Association internationale des études françaises, n° 13, 1961, p. 117-130.

Tsukui Hiromi, Les Sources spirituelles de la peinture de Sesshū, Paris, Collège de France, 1998.

Vandier-Nicolas Nicole, Esthétique et peinture de paysage en Chine, Paris, Klincksieck, 1982.

Vandier-Nicolas Nicole, Peinture chinoise et tradition lettrée. Expression d’une civilisation, Le Seuil, 1983.

Watts Alain, Le Bouddhisme zen, traduit de l’anglais par P. Berlot, Paris, Payot, coll. « Petite Bibliothèque Payot », 2003 (1re éd., Payot, 1960).

Wichmann Siegfried, Japonisme, traduit de l’allemand par Olivier Séchan, Paris, Le Chêne/Hachette, 1982.

Yves-Marie Allioux, Poèmes de tous les jours. Anthologie proposée et commentée par Ōoka Makoto, Arles, Philippe Picquier, édition de poche, 1995 (1re édition française, 1993, Unesco).

Dictionnaire de la sagesse orientale, Scherz Verlag, Bern, München, Wien, 1986 ; traduit de l’allemand par Monique Thiollet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquin », 1989.

Images du monde flottant. Peintures et estampes japonaise xvii e- xviii e siècles, catalogue de l’exposition au Grand Palais, 27 septembre 2004-3 janvier 2005, Paris, La Réunion des Musées Nationaux, 2004.

La Chine sur éventails, catalogue de l’exposition organisée dans la Galerie du Crédit Communal à Bruxelles, 17 novembre 1993-16 janvier 1994, Bruxelles, Crédit Communal, 1993.

Le Japonisme, catalogue de l’exposition au Grand Palais, 17 mai-15 août 1988, Paris, La Réunion des Musées Nationaux, 1988.

Littérature et Extrême-Orient. Le paysage extrême-oriental. Le taoïsme dans la littérature européenne , textes réunis et présentés par Muriel Détrie, Paris, Honoré Champion, 1999.

Miyabi. Art courtois du Japon ancien, catalogue de l’exposition au musée Guimet, 18 mai-16 août 1993, Paris, La Réunion des Musées Nationaux, 1993.

Religions, croyances et traditions populaires du Japon, sous la direction de Harmut O. Rotermund, Paris, Maisonneuve et Larose, 2000.

Revue d’esthétique, n° 5, « Autour de la Chine », Toulouse, Privat, 1983.

Trésors du Musée national du Palais, Taipei. Mémoire d’Empire, catalogue de l’exposition au Grand Palais, 20 octobre 1998-25 janvier 1999, Paris, La Réunion des Musées Nationaux/Association Française d’Action Artistiques, 1998.

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search