Versión clásicaVersión móvil

Socialistes en République

 | 
Noëlline Castagnez

Sources et orientations bibliographiques

Noëlline Castagnez y Jean-Marie Mayeur

Entradas de índice

Índice geográfico :

France

Texto completo

SOURCES

Afin de répondre aux contraintes de la collection, il s’agit d’une présentation des principaux fonds et types de sources. Pour un état complet, nous renvoyons à la thèse originale.

Archives

Assemblée nationale et Sénat

Dossiers (sur autorisation) contenant le plus souvent une notice biographique sur l’état civil et la carrière politique réalisée par les services de l’assemblée ; une enquête auprès des anciens parlementaires entre 1974 et 1976, des coupures de presse et parfois des professions de foi. Chaque membre du corpus a au moins une fiche. À noter qu’au Sénat, la dérogation est plus stricte, mais que les dossiers comprennent les rapports des RG.

Office universitaire de recherche socialiste (OURS), Paris

Parti socialiste SFIO, 1944-1969 (3 APO)

L’OURS conserve les sténographies originales (versions non corrigées, sous forme dactylographiée et reliée) de la plupart des congrès, conseils nationaux et réunions diverses de la SFIO. Les rapports administratifs destinés aux congrès ont été publiés en brochures (en supplément du Bulletin intérieur).

On trouve aussi des notes et circulaires sur la vie interne du parti, et les dossiers électoraux du PS-SFIO au plan national (matériel de propagande, correspondance, dossiers de presse et résultats). Les comptes rendus des débats du comité directeur, 1944-1958, sont classés dans le Fonds Guy Mollet (15 vol. reliés).

Les dossiers biographiques, dits « Dossiers 01 », contiennent des coupures de presse, fiches autobiographiques réclamées par le secrétariat général, etc. Classement alphabétique. Nous avons utilisé les dossiers des membres du corpus quand ils existent, et ceux des parlementaires exclus en 1944 qui avaient demandé leur réintégration.

Les correspondances entre les fédérations et le secrétariat national du Parti (81 cartons) de 1944 à 1958 sont particulièrement intéressantes pour mesurer le poids du parlementaire dans sa fédération et définir les attentes locales. Néanmoins, leur intérêt est très inégal, car parfois le parlementaire en est absent. Classement par fédération. Manquent : Hautes-Alpes, Ille-et-Vilaine et Loiret.

Archives de militants et responsables socialistes

Des inventaires détaillés de ces fonds sont consultables à l’OURS. Ont été dépouillés jusqu’en 1958 : Suzanne Caille (1938-1951), Marcel Champeix (1936-1987), Germaine Degrond (1940-1948), Maurice Deixonne (1924-1986) – avec les réunions du groupe parlementaire entre 1946 et 1948 – Albert Gazier (inventaire en cours), Jacques Piette (1947-1969) et Charles Pot (1946-1971). Dans le fonds Guy Mollet (1943-1975 sur autorisation) ont été privilégiées la correspondance (classement alphabétique) et les « affaires personnelles ».

Archives nationales (AN), Paris

Archives privées AP

Édouard Depreux 456AP (1 à 13). Fonds couvrant toute sa carrière et comprenant une très riche correspondance. À signaler son journal inédit, Ultimes confessions, 456AP/13.

Vincent Auriol (sur autorisation du CHEVS) 552AP. A été intégralement dépouillée la période de l’Occupation (552AP/30) avec, entre autres, une riche correspondance entre plusieurs membres du corpus, et le journal en prison. Des sondages ont été effectués en amont et en aval.

Comité d’histoire de la Seconde Guerre mondiale 72AJ

Ne figurent que les mouvements et réseaux où ont été repérés des membres du corpus, soit parce qu’ils étaient évoqués dans les entretiens, soit parce qu’ils témoignaient eux-mêmes :

72AJ/35 Alliance, 72AJ/37 Brutus, 72AJ/40 Buckmaster, 72AJ/42 Ceux de la Résistance, 72AJ/46-48 Combat, 72AJ/52 Réseau F2, 72AJ/54 Forces françaises de l’Intérieur, 72AJ/55 Franc-Tireur, 72AJ/58 Isolés, 72AJ/59 Libérer Fédérer et Libération Nord, 72AJ/60 Libération Sud, 72AJ/64 Mouvement de Libération nationale et Mouvement national révolutionnaire, 72AJ/66 Musée de l’Homme et NAP, 72AJ/67-68 Organisation civile et militaire, 72AJ/81 Voix du Nord et Vény, 72AJ/70 Parti socialiste clandestin et Phalanx, 72AJ/3 Circulaires et correspondance du parti socialiste clandestin en 1943 et 1944.

Série F1, ministère de l’Intérieur

Élections nationales, cantonales et municipales.

Série F7, Renseignements généraux

Une dérogation a pu être obtenue pour des dossiers conservés au ministère de l’Intérieur sur une centaine de membres du corpus. Ils sont d’un inégal intérêt, certains pouvant faire l’objet de plusieurs cartons. Les notes biographiques et rapports de police commencent en général en 1940, mais certains remontent parfois aux début des années trente. Ils comprennent souvent une seconde partie avec des coupures de presse. Nous avons aussi dépouillé quelques dossiers de proches ou d’adversaires comme des paul­fauristes, ou communistes.

CHEVS, Fondation nationale
des Sciences politiques, Paris

Les archives du groupe parlementaire SFIO (GS 1 à 10, 1949 à 1958, 10 cartons) comprennent les comptes rendus de réunions, le relevé des présents, le résultat (anonyme) des votes, et parfois le texte des interventions des ministres ou des membres de commission devant le groupe. Il existe un inventaire.

Les fonds Daniel et Cletta Mayer ont été dépouillés sur les socialistes dans la Résistance (1 MA 7), la liste des bureaux fédéraux de 1946 (3 MA 28) et un dossier de correspondance sur la SFIO de 1945 à 1951 (3 MA 36).

Centre de recherches d’histoire de
mouvements sociaux et du syndicalisme
(CRMSS), Paris

Des sondages ont été effectués dans les fonds Jean Charlot, Marceau Pivert, et Jean Zyrosmki.

Bibliothèque nationale de France,
Département des Manuscrits, Paris

Gouin Félix, Un certain goût de cendres, par Félix Gouin, ancien président du Gouvernement provisoire de la République française, manuscrit, NAF, 16404-16407.

Ligue des droits de l’homme, Paris

Noguères Louis, Journal sous l’Occupation, Archives de la Ligue des droits de l’homme ; extraits publiés dans Noguères, Louis, Vichy, juillet 40, Fayard, 2000, 152 p.

Sources imprimées

Périodiques

Nous avons réalisé des sondages en essayant de repérer la signature des membres du corpus à des moments-clés.

Sauf mention contraire, ont été dépouillés jusqu’en 1958 à l’OURS : la presse socialiste nationale tels que Le Midi socialiste (1920-1940, BNF), Le Populaire de Paris (1920-1970 quotidien), Le Populaire-Dimanche, (1948-1961 hebdomadaire), et La Revue socialiste (1946-1964 mensuel) ; les bulletins internes du PS tels que Bulletin intérieur du Parti socialiste SFIO (1945-1969, mensuel), Arguments et Ripostes (mensuel 1946-1958), La Documentation socialiste (1955-1969 mensuel) et L’Élu socialiste (1946-1959, mensuel).

La presse de tendances est dispersée : par exemple, AGIR, pour la paix, pour le socialisme (bimensuel de février à août 1939) à l’OURS et Le Socialiste (1937-1939), à la BNF.

La presse socialiste fédérale est également très dispersée entre la BNF, l’OURS et les Archives départementales, qui recèlent de très belles collections, souvent consultables nulle part ailleurs. Par exemple : Le Breton socialiste (1929-1959, hebdomadaire), aux AD du Finistère ; La Nouvelle République du Centre Ouest (1944­1958), aux AD de l’Indre-et-Loire ; ou La République sociale de l’Ouest (1934-1939), qui devient Le Maine libre dans la clandestinité, aux AD de la Sarthe.

Ont également été dépouillés les Cahiers des Droits de l’homme (1945-1960) à la BNF, le Bulletin officiel de l’Association des maires de France (1946-1951), qui devient Départements et communes (1951-1958) à la BNF, et Vigilance (1937) à la BDIC.

Tracts, programmes et résultats
d’élections

Les deux assemblées ont recueilli dès 1945 les tracts et professions de foi des candidats. Jusqu’en novembre 1946, ils sont disponibles sur microfilms à la BNF. Puis à partir de 1951, ils ont été publiés dans le BARODET (Programmes, professions de foi et engagements électoraux des députés proclamés élus, Imprimerie nationale). Les assemblées ont aussi régulièrement publié des Notices et portraits sur leurs élus.

Les résultats et tableaux des élections ont été publiés par Georges Lachapelle avant guerre, Raoul Husson en 1945-1946, puis le ministère de l’Intérieur.

Autobiographies, mémoires et écrits

Grâce au dépôt légal, on trouve à la BNF les autobiographies et mémoires de nombreux parlementaires, que l’on peut parfois compléter avec des entretiens accordés à des journaux. Ils font également l’objet d’hommages rendus par leurs contemporains. Enfin, la plupart ont écrit, soit des brochures, programmes, manifestes, soit des essais plus importants, là encore disponibles à la BNF. Voir la liste complète dans la thèse originale.

Sources orales

Boutbien Léon, 8, 9 et 10 juin 1996.

Brossolette Gilberte, 8 et 16 janvier 1998.

Chandernagor André, 5 janvier 1999.

Conte Arthur, 9 décembre 1997.

Jaquet Gérard, 28 septembre 1995.

Mauroy Pierre, 8 septembre 1999.

Pierre-Bloch Jean, 21 mars 1996.

Pineau Madame Christian, 7 janvier 1998.

Rocard Michel, 5 décembre 1997.

Verdier Robert, 13 février 1995 et 15 mai 1998.

ORIENTATIONS BIBLIOGRAPHIQUES

(Sauf mention contraire, le lieu d’édition est Paris.)

Instruments de travail

L’Année politique, de 1945 à 1958, Éditions du Grand Siècle puis PUF.

L’Annuaire des médaillés de la Résistance française, Association nationale des médaillés de la Résistance française, 1953, 346 p.

Azéma Jean-Pierre et Bédarida François, Les années de tourmente de Munich à Prague, Dictionnaire critique, Flammarion, 1995.

Dreyfus Michel, Guide des centres de documentation en histoire ouvrière et sociale, Éditions ouvrières, 1983, 238 p.

Duhamel Éric, « La Quatrième République : bibliographie générale », dans Becker Jean-Jacques (dir.), « La IVe République. Histoire, recherches et archives », Historiens-géographes, 1re partie, n° 357, avril-mai 1997.

L’OURS, « Index de l’Histoire du Parti socialiste SFIO 1905­1969 », Cahier et revue de l’OURS, n° 204, 1992, 40 p.

Petit Claude et Delvaux André, Guide social des anciens combattants et victimes de guerre : 1914-1918, 1939-1945, TOE, Indochine, Tunisie, Maroc et Algérie, s. l., Charles Lavauzelle, 5e édition, 1993.

Sirinelli Jean-François (dir.), Dictionnaire de la vie politique française au xxe siècle, PUF, 1995.

Ouvrages généraux sur le socialisme

Bergounioux Alain et Grunberg Gérard, Le long remords du pouvoir. Le Parti socialiste français, 1905-1992, Fayard, 1992, 554 p.

Dreyfus Michel, L’Europe des socialistes, Bruxelles, Complexe, 1992, 350 p.

Judt Tony, Le marxisme et la gauche française, Hachette, 1987, 354 p.

Kergoat Jacques, Histoire du parti socialiste, Repères, La Découverte, 1997, 124 p.

Kesler Jean-François, De la Gauche dissidente au nouveau Parti socialiste, les minorités qui ont rénové le PS, Toulouse, Privat, 1990, 472 p.

Lazar Marc, La gauche en Europe depuis 1945, PUF, 1996, 704 p.

Lefranc Georges, Le mouvement socialiste sous la Troisième République, 2 vol., Payot, 1977.

Ligou Daniel, Histoire du socialisme en France (1871-1961), PUF, 1962, 672 p.

Portelli Hugues, Le socialisme français, Montchrestien, 1992, 214 p.

Sadoun Marc, De la démocratie française, Essai sur le socialisme, Gallimard, 1993, 282 p.

Winock Michel, Le socialisme en France et en Europe xixe-xxe siècle, Le Seuil, 1992, 426 p.

Willard Claude, La France ouvrière : histoire de la classe ouvrière et du mouvement ouvrier français (de 1920 à 1968), tome 2, Éditions de l’Atelier, 1995, 368 p.

Méthodes

Berstein Serge et Milza Pierre, Axes et méthodes de l’histoire politique, PUF, 1998, 448 p.

Berstein Serge, Les cultures politiques en France, Le Seuil, 1999, 408 p.

Birnbaum Pierre (dir.), Les élites socialistes au pouvoir, PUF, 1985, 312 p.

Bourdieu Pierre, « La représentation politique », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 36-37, février-mars 1981.

Berlivet Luc, Collovald Annie et Sawicki Frédéric, « La biographie. Usages scientifiques et sociaux », Politix, n° 27, 1994.

Charle Christophe, Les élites de la République 1880-1900, Fayard, 1987, 556 p.

Deloye Yves, Sociologie historique du politique, La Découverte, 1997, 124 p.

Dreyfus Michel, Pennetier Claude et Viet Depaule Nathalie (dir.), La part des militants. Biographie et mouvement ouvrier : autour du Maitron, dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Éditions de l’Atelier, 1996, 354 p.

Ferrarotti Franco, Histoire et histoires de vies : la méthode biographique dans les sciences sociales, Klincksieck, 1990, 196 p.

Gaxie Daniel, La démocratie représentative, Montchrestien, 2000, 160 p.

Ion Jacques et Peroni Michel (dir.), Engagement public et engagement de la personne, L’Aube, 1997, 270 p.

Laborie Pierre, « L’idée de Résistance, entre définition et sens : retour sur un questionnement », Les Cahiers de l’HTP, n° 37, décembre 1997, rééd. dans Les Français des années troubles, Desclée de Brouwer, 2001.

Lavau Georges, « Choisir les événements fondateurs », Projet, n° 213, 1988.

Lejeune Philippe, Je est un autre. L’autobiographie, de la littérature aux média, Le Seuil, 1980, 332 p.

Passeron Jean-Claude, « Biographies, flux, itinéraires, trajectoires », Revue française de sociologie, n° 31/1, 1990.

Perrineau Pascal (dir.), L’engagement politique : déclin ou mutation ?, Presses de la FNSP, 1994, 444 p.

Perrot Michelle et Wieviorka Olivier (dir.), « Les engagements du xxe siècle », Vingtième Siècle. Revue d’Histoire, 60, octobre-décembre 1998.

Pudal Bernard, « Biographie et biographique », Le Mouvement social, n° 186, janvier-mars 1999.

Revel Jacques (dir.), Jeux d’échelles. La micro-analyse à l’expérience, Gallimard-Le Seuil, 1996, 244 p.

Sirinelli Jean-François (dir.), « Les générations », Vingtième Siècle. Revue d’Histoire, n° spécial, avril-juin 1989.

Sirinelli Jean-François, « De la demeure à l’agora. Pour une histoire culturelle du politique », Vingtième Siècle. Revue d’Histoire, n° 57, janvier-mars 1998.

Wolikov Serge (dir.), « Écrire des vies. Biographie et mouvement ouvrier xixe-xxe siècles », Territoires contemporains. Cahiers de l’IHC, n° 1, 1994.

Mouvement ouvrier

Anizan Anne-Laure, « Les congrès socialistes de l’après-guerre étaient-ils démocratiques? », Vingtième Siècle. Revue d’Histoire, n° 59, juillet-septembre 1998.

Becker Jean-Jacques, Le parti communiste veut-il prendre le pouvoir ? La stratégie du PCF de 1930 à nos jours, Le Seuil, 1981, 332 p.

Bédarida François et Maitron Jean (dir.), Christianisme et monde ouvrier, Cahiers du « Mouvement social » n° 1, Éditions ouvrières, 1975.

Bell David Scott et Criddle Byron, The French socialist party : the emergence of a party of government, Oxford, Clarendon press, 1984, 312 p.

Bergounioux Alain, « Socialisme français et social-démocratie européenne », Vingtième Siècle. Revue d’Histoire, n° 65, janvier-mars 2000.

Berstein Serge, Cépède Frédéric, Morin Gilles et Prost Antoine, Le Parti socialiste entre Résistance et République, Publications de la Sorbonne, 2000, 358 p.

Bilis Michel, Socialistes et pacifistes, 1933-1939, ou l’impossible dilemme des socialistes français, Syros, 1979, 372 p.

Buffotot Patrice, Le socialisme français et la guerre. Du soldat citoyen à l’armée professionnelle (1871-1998), Bruxelles-Paris, Bruylant, LGDJ, 1998, 480 p.

Castagnez-Ruggiu Noëlline, « Le Pays socialiste, par la liberté, par la paix : des socialistes pacifistes autour de Paul Faure », Matériaux pour l’histoire de notre temps, n° 30, janvier-mars 1993.

Charles Jean, Girault Jacques et Robert Jean-Louis, Le Congrès de Tours, édition critique, Éditions ouvrières, 1980, 918 p.

Clouet Stéphane, De la rénovation à l’utopie socialistes. Révolution constructive, un groupe d’intellectuels socialistes des années 1930, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 1991, 250 p.

Collectif, « Le renouveau manqué ? La SFIO en 1945 », Cahiers Léon Blum, n° 33, juin 2001.

D’almeida Fabrice, Histoire et politique en France et en Italie : l’exemple des socialistes, 1945-1983, Rome, École française de Rome, 1998, 630 p.

D’almeida Fabrice, « Les socialistes et la culture communiste à l’âge des illusions », dans Cefaï Daniel (dir.), Cultures politiques, PUF, 2001.

Delporte Christian, « Les JS dans l’entre-deux-guerres », Le Mouvement social, n° 157, octobre-décembre 1991.

Dereymez Jean-William, « Le RPF vu par la SFIO », dans Fondation Charles de Gaulle et Université Bordeaux III, De Gaulle et le RPF, Armand Colin, 1998, p. 620-633.

Dreyfus Michel, Liberté, Égalité, Mutualité. Mutualisme et syndicalisme 1852-1967, Éditions de l’Atelier, 2001, 346 p.

Georgi Franck, « Au carrefour des gauches de la SFIO : la première Bataille socialiste 1927-1935 », RHMC, janvier-mars 1991.

Girault Jacques, Instituteurs, Professeurs, une culture syndicale dans la société française (fin xixe-xxe), Publications de la Sorbonne, 1996, 352 p.

Girault Jacques (dir.), L’implantation du socialisme en France au xxe siècle. Partis, réseaux, mobilisation, Publications de la Sorbonne, 2001, 370 p.

Grahman Bruce Desmond, Choice and democratic order, the french socialist party, 1937-1957, Cambridge, Cambridge University Press, 1994, 430 p.

Holh Thierry, L’identité politique des courants et tendances de gauche de la SFIO du congrès de Tours aux débuts de la IVe République. Étude d’une pratique, doctorat d’histoire, université de Bourgogne, 2001, 834 p.

Joubert Jean-Paul, Révolutionnaires de la SFIO, FNSP, 1977, 296 p.

Judt Tony, La reconstruction du Parti socialiste 1921-1926, Presses de la FNSP, 1976, 232 p.

Lazar Marc, « Communisme et religion », p. 139-173 et Yolène Dilas-Rocherieux, « De l’utopie au communisme et du communisme à l’utopie », p. 129-137 dans Hommage à Annie Kriegel. Rigueur et passion, Cerf-L’Âge d’Homme, 1994.

Lefevre Rémi, Le socialisme saisi par l’institution municipale (des années 1880 aux années 1980). Jeux d’échelles, doctorat en sciences politiques, Lille II, 2001, 734 p.

Lynch Édouard, Moissons rouges : les socialistes français et la société paysanne durant l’entre-deux-guerres, 1918-1940, Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2002, 484 p.

Morin Gilles, De l’opposition socialiste à la guerre d’Algérie au Parti Socialiste Autonome (1954-1960), doctorat d’histoire, Paris I, 1991, 3 tomes, 704 p.

Morin Gilles, « La Vie socialiste », Cahier et revue de l’OURS, n° 2, 1994.

Nadaud Éric, Une tendance de la SFIO : la Bataille socialiste (1936-1939), doctorat d’histoire, Paris X-Nanterre, 1988, 642 p.

OURS, « Histoire du Parti socialiste SFIO, 1905-1969 », Cahiers et revue de l’OURS, 40 cahiers.

Prochasson Christophe, Les intellectuels, le socialisme et la guerre, 1900-1938, Le Seuil, 1993, 356 p.

Pudal Bernard, Prendre parti : pour une sociologie historique du PCF, Presses de la FNSP, 1989, 330 p.

Quilliot Roger, La SFIO et l’exercice du pouvoir (1944-1958), Fayard, 1972, 838 p.

Sawicki Frédéric, Les réseaux du parti socialiste. Sociologie d’un milieu partisan, Belin, 1997, 336 p.

Ziebura Gilbert, Léon Blum et le Parti socialiste (1872-1934), Presses de la FNSP, 1968, 408 p.

Quelques études locales

Bougeard Christian, Le choc de la guerre dans un département breton : les Côtes-du-Nord des années 1920 aux années 1950, thèse d’État, université de Rennes, 1986.

Bougeard Christian, Bretagne et identités régionales pendant la Seconde Guerre mondiale, actes du colloque des 15-17 novembre 2001, Brest, Centre de recherche bretonne et celtique, 2002.

Derville Jacques, La fédération SFIO du Pas-de-Calais, 1944-1969, thèse de 3e cycle, FNSP, 1970, 232 p.

Girault Jacques, Le Var rouge, les Varois et le socialisme de la fin de la Première Guerre mondiale au milieu des années soixante, Publications de la Sorbonne, 1995.

Ménager Bernard, Sirinelli Jean-François et Vavasseur-Desperrier Jean (dir.), Cent ans de socialisme septentrional, université Lille III, 1995, 560 p.

Olivier Laurent, Un exemple de la social-démocratie dans le socialisme français : la Fédération du Nord de la SFIO de 1944 à 1958, doctorat de sciences politiques, Lille II, 1992.

Sainclivier Jacqueline, La Résistance en Ille-et-Vilaine 1940-1944, Presses universitaires de Rennes, 1993, 322 p.

Sainclivier Jacqueline, L’Ille-et-Vilaine 1918-1958 : vie politique et sociale, Presses universitaires de Rennes, 1996, 480 p.

Sueur Rémy, Socialisme et esprit républicain dans le département de la Somme des années 1920 aux années 1950, doctorat d’histoire, Paris I, 1992, 418 p.

Le point sur quelques enjeux de la période

Première Guerre mondiale

Audoin-Rouzeau Stéphane et Becker Annette, « Violence et consentement : la “culture de guerre” du premier conflit mondial », dans Rioux Jean-Pierre et Sirinelli Jean-François, Pour une histoire culturelle, Le Seuil, 1997, p. 251-271.

Candar Gilles, « Les guesdistes et l’Union sacrée », Cahiers de l’OURS, n° 205, juin 1992.

Prost Antoine, Anciens combattants et société française 1914-1939, Presses de la FNSP, 1977.

Entre-deux-guerres

Becker Jean-Jacques et Berstein Serge, Histoire de l’anticommunisme en France (1917-1940), Orban, 1987, 408 p.

Cœuré Sophie, La grande lueur à l’Est. Les Français et l’Union soviétique, Le Seuil, 1999, 360 p.

Ingram Norman, The politics of dissent : pacifism in France 1919-1939, Oxford, Clarendon Press, 1991, 326 p.

Lalouette Jacqueline, La libre-pensée en France, 1848-1940, Albin Michel 2001, 636 p.

Ory Pascal, La belle illusion, culture et politique sous le signe du Front populaire, 1935-1938, Plon, 1994, 1034 p.

Racine Nicole, « Le Comité de vigilance des intellectuels anti-fascistes (1934-1939) », Le Mouvement social, n° 101, octobre-décembre 1977.

Rebérioux Madeleine (dir.), « Les Droits de l’homme en politique 1898-1939 », Le Mouvement social, n° 183, avril-juin 1998.

Sirinelli Jean-François, Génération intellectuelle. Khâgneux et normaliens dans l’entre-deux-guerres, Fayard, 1988.

Tartakowsky Danièle, « Front populaire et renouvellement des cultures politiques », Le Mouvement social, octobre-décembre 1990.

Perry Wendy Ellen, Remembering Dreyfus : The Ligue des Droits de l’Homme and the Making of the Modern French Human Rights Movement, Ph.D., université de Caroline du Nord, 1998.

Wolikow Serge, Le Front populaire en France, Bruxelles, Complexe, 1996.

Occupation, Résistance et Libération

Aglan Alya, La résistance sacrifiée. Le mouvement « Libération-Nord », Flammarion, 1999, 454 p.

Andrieu Claire, Le programme commun de la Résistance. Des idées dans la guerre, Éditions de L’Érudit, 1984, 212 p.

Azéma Jean-Pierre et Bédarida François, Vichy et les Français, Fayard, 1992, 788 p.

Azéma Jean-Pierre et Wieviorka Olivier, Les libérations de la France, Éditions de la Martinière, 1993, 240 p.

Burrin Philippe, Doriot, Déat, Bergery. La dérive fasciste, Le Seuil, 1993, 532 p.

Bougeard Christian et Sainclivier Jacqueline, La Résistance et les Français : enjeux stratégiques et environnement social, Rennes, PUR, 1995, 368 p.

Buton Philippe et Guillon Jean-Marie, Les pouvoirs en France à la Libération, Belin, 1994, 590 p.

Buton Philippe, Les lendemains qui déchantent, le PCF à la Libération, Presses de la FNSP, 1993, 352 p.

Combes André, La franc-maçonnerie sous l’Occupation, Éditions du Rocher, 2001, 422 p.

Cremieux-Brilhac Jean-Louis, La France libre, Gallimard-Folio, 2001, 2 tomes.

Douzou Laurent, La désobéissance. Histoire du mouvement Libération-Sud, Odile Jacob, 1995, 480 p.

Douzou Laurent, Frank Robert, Peschanski Denis et Veillon Dominique, La Résistance et les Français : villes, centres et logiques de décision, CNRS-IHTP, 1995, 548 p.

Guidoni Pierre et Verdier Robert (dir.), Les socialistes en Résistance, Seli Arslan, 1999, 188 p.

Guillon Jean-Marie, « La libération du Var : résistance et nouveaux pouvoirs », Cahiers de l’IHTP, n° 15, juin 1995.

Kedward Harry-Roderick, Naissance de la Résistance dans la France de Vichy. Idées et motivations 1940-1942, Seyssel, Champvallon, 1re éd. 1978, 1989, 350 p.

Laborie Pierre, L’opinion publique sous Vichy, Le Seuil, 1990, 406 p.

Levy Jean-Pierre (en collaboration avec Veillon Dominique), Mémoires d’un franc-tireur. Itinéraire d’un résistant (1940-1944), Bruxelles, Complexe, 1998.

Lottman Herbert, L’épuration 1943-1953, Fayard, 1994, 604 p.

Nivet Philippe, Les assemblées parisiennes de la déclaration de guerre à la Libération de Paris 1939-1944, Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et d’Île-de-France, 1996, 292 p.

Novick Peter, L’épuration française 1944-1949, Londres, Chatto and Windus, 1968, Balland, 1985, 366 p.

Paxton Robert-O., La France de Vichy 1940-1944, 1re éd. 1972, Le Seuil, 1997, 460 p.

Prost Antoine (dir.), La Résistance, une histoire sociale, Éditions de l’Atelier, 1997, 250 p.

Sadoun Marc, « Les facteurs de la conversion au socialisme collaborateur », Revue française de science politique, vol. 28, n° 3, juin 1978.

Sadoun Marc, Les socialistes sous l’Occupation, Presses de la FNSP, 1982, 324 p.

Veillon Dominique, Le Franc-Tireur. Un journal clandestin, un mouvement de résistance (1940-1944), Flammarion, 1977, 428 p.

Wieviorka Olivier, Nous entrerons dans la carrière, de la Résistance à l’exercice du pouvoir, Le Seuil, 1994, 452 p.

Wieviorka Olivier, Une certaine idée de la Résistance. Défense de la France (1940-1944), Le Seuil, 1995, 488 p.

Wieviorka Olivier, Les orphelins de la République. Destinées des députés et sénateurs français (1940-1945), Le Seuil, 2001, 460 p.

La IVe République

Agrikoliansky Éric, La Ligue des droits de l’homme (1947-1990). Pérennisation et transformations d’une entreprise de défense des causes civiques, doctorat, IEP Paris, 1997.

Bazin François, Les députés MRP, élus les 21 octobre 1945, 2 juin et 10 novembre 1946, itinéraire politique d’une génération catholique, doctorat, IEP de Paris, 1981.

Becker Jean-Jacques (dir.), « La IVe République. Histoire, recherches et archives », Historiens-géographes, n° 357, avril-mai 1997, n° 358, juillet-août 1997, et n° 361, mars-avril 1998.

Berstein Serge et Milza Pierre (dir.), L’année 1947, Presses de la FNSP, 2000, 532 p.

Branche Raphaëlle, La torture et l’armée pendant la guerre d’Algérie, Gallimard, 2001.

Duhamel Éric, L’Union démocratique et socialiste de la Résistance (1945-1965), doctorat d’histoire, Paris X-Nanterre, 1996.

Elgey Georgette, La République des illusions (1945-1951), Fayard, 1965, 540 p.

Elgey Georgette, La République des contradictions (1951­1954), Fayard, 1968, 654 p.

Elgey Georgette, La République des tourmentes, 1954-1959, Fayard, 1992, 674 p.

Fondation Charles de Gaulle et Université Bordeaux III, De Gaulle et le RPF, Armand Colin, 1998, 864 p.

Fondation Charles de Gaulle, Archives de France, Université de Champagne-Ardenne, L’avènement de la Ve République, Armand Colin, 1999.

Lachaise Bernard, Le gaullisme dans le Sud-Ouest au temps du RPF, Talence, Fédération historique du Sud-Ouest, 1997, 768 p.

Lachaise Bernard (dir.), Résistance et politique sous la IVe République, Presses universitaires de Bordeaux, 2004.

Le Béguec Gilles et Duhamel Éric, La reconstruction du parti radical 1944-1948, L’Harmattan, 1993, 256 p.

Mayeur Jean-Marie, La question laïque xixe et xxe siècle, Fayard, 1997, 238 p.

Nacayama Yokei, L’affaiblissement de la SFIO et du MRP et la Troisième Force 1944-1951, DEA, Paris X-Nanterre, 1994.

Remond René, 1958, le retour du général de Gaulle, Bruxelles, Complexe, 1983, 232 p.

Rioux Jean-Pierre, La France de la IVe République, tome 1 : L’Ardeur et la nécessité, 1944-1952,1980, 310 p., t. 2 : L’expansion et l’impuissance, 1952-1958, Le Seuil, 1983,382p.

Rioux Jean-Pierre (dir.), La Guerre d’Algérie et les Français, Fayard, 1990,700p.

Rudelle Odile, Mai 58, De Gaulle et la République, Plon, 1988,318p.

Stora Benjamin et Harbi Mohammed (dir.), La guerre d’Algérie (1954-2004), la fin de l’amnésie, Robert Laffont, 2004.

Thénault Sylvie, Une drôle de justice.

Les magistrats dans la guerre d’Algérie, La Découverte, 2001, 348 p.

Élections et personnel politique

Agulhon Maurice et alii, Les maires en France du Consulat à nos jours, Publications de la Sorbonne, 1986, 462 p.

Bacot Paul, Les dirigeants du PS. Histoire et sociologie, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 352p.

Dogan Mattei, « La stabilité du personnel parlementaire sous la IIIe République », Revue française de Science politique, 3 (2), avril-juin1953.

Dogan Mattei, « L’origine sociale du personnel parlementaire français », dans Duverger Maurice(dir.),Partis politiques et classes sociales en France, Armand Colin, 1955,p.291-328.

Dogan Mattei, « Les filières de la carrière politique en France », Revue française de sociologie, vol. VIII, n° 4, octobre-décembre1967.

Dogan Mattei et Higley J., Elites, Crisis and the Origins of Regimes, 1998.

Duhamel Éric, « L’avènement de la Ve République et les forces politiques », dans Fondation Charles de Gaulle, L’avènement de la Ve République, A. Colin, 1999, p.187-199.

Gaxie Daniel, « Les logiques du recrutement politique », Revue française de science politique,30,1,1980.

Goguel François, Chroniques électorales, La Quatrième République, Presses de la FNSP, 1981,172 p.

Grémion Pierre, Le pouvoir périphérique. Bureaucrates et notables dans le système politique français, Le Seuil, 1976, 478 p.

Guéraiche William, Les femmes et la République, Éditions de l’Atelier, 304 p.

Guillaume Sylvie et Lachaise Bernard (dir.), Dictionnaire des Parlementaires d’Aquitaine sous la Troisième République, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 1998.

Lagroye Jacques, Sociologie politique, Presses de la FNSP, 1991, 416 p.

Le Béguec Gilles, L’entrée au Palais-Bourbon : les filières d’accès privilégiées à la fonction parlementaire (1919-1939), thèse d’État, Paris X-Nanterre, 1989.

Le Béguec Gilles, « De l’avant-guerre à l’après-guerre : le personnel parlementaire français, continuité et renouvellement », Bulletin de la SHMC, 3-4, 1995.

Le Béguec Gilles et Peschanski Denis (dir.), Les élites locales dans la tourmente. Du Front populaire aux années cinquante, CNRS, 2000, 460 p.

Marchand Marie-Hélène, Les conseillers généraux en France depuis 1945, Armand Colin, 1970, 214 p.

Mayeur Jean-Marie, La vie politique sous la IIIe République, Le Seuil, 1984, 446 p.

Mayeur Jean-Marie (dir.), Les parlementaires de la Seine sous la Troisième République, I. Études, Publications de la Sorbonne, 2001,278p.

Mayeur Jean-Marie, Chaline Jean-Pierre et Corbin Alain, Les parlementaires de la IIIe République, Publications de la Sorbonne, 2003, 470 p.

Nivet Philippe, Le conseil municipal de Paris (1944-1947), Publications de la Sorbonne, 1999,398p.

Offerlé Michel (dir.), La profession politique xixe-xxe siècle, Belin, 1999.

Orsina Giovanni et Quagliariello Gaetano (dir.), La formazione della classe politicia in Europa (1945-1956), Manduria-Bari-Roma, Piero Lacaita Editore,2000,828p.

Rimbert Pierre, « L’avenir du PS. Âge et composition sociale », La Revue socialiste, mars1952.

Rimbert Pierre, « Le Parti socialiste SFIO », dans Duverger Maurice (dir.), Partis politiques et classes sociales en France, A. Colin, 1955, p. 195-207.

Sadoun Marc, « Sociologie des militants et sociologie du parti : le cas de la SFIO sous Guy Mollet », Revue française de Sciences Politiques, juin 1988.

Walh Alfred, « Les députés SFIO de 1924 à 1940, essai de sociologie », Le Mouvement social, n° 106, janvier-mars 1979.

Dictionnaires biographiques

Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français (DBMOF), Éditions ouvrières, 44 tomes, 1963-1993.

Dictionnaire des parlementaires français (1940-1958), Assemblée nationale, La Documentation française, 4 premiers tomes, 1988-2001.

Faucher Jean-André, Dictionnaire historique des francs­maçons, Perrin, 1988.

Jolly Jean (dir.), Dictionnaire des parlementaires français. Notices biographiques sur les ministres, députés et sénateurs français de 1889 à 1940, 8 vol., PUF, 1960-1967.

Yvert Benoit, Dictionnaire des ministres, 1789-1989, Perrin, 1991.

Études à caractère biographique

Berstein Serge (dir.), Paul Ramadier, La République et le socialisme, colloque, Bruxelles, Complexe, 1990, 522 p.

Biondi Jean-Pierre, Senghor ou la tentation de l’universel, Denoël, 1993, 198 p.

Bougeard Christian, Tanguy-Prigent paysan ministre, Rennes, PUR, 2002, 364 p.

Chaubreuil Anne-France, Marceau Pivert, biographie politique, thèse de 3e cycle, Paris I-Sorbonne, s. d., 340 p.

Collectif, « Maurice Deixonne, ancien député du Tarn », Revue du Tarn, 3e série, n° 128, Albi, janvier-mars 1988.

Collectif, « Daniel Mayer. L’idéal et le réel en politique », Matériaux pour l’histoire de notre temps, 51-52, juillet-décembre 1998.

Collectif, « Histoires socialistes : Édouard Depreux 1898­1981 », Recherche socialiste, Revue de l’OURS, n° 2, mars 1998.

Durand Martial, Robert Brettes, itinéraire d’un socialiste girondin, TER d’histoire, université Bordeaux III, 1994, 292 p.

Fontvieille-Votjtovic Aline, Paul Ramadier, 1881-1961, Élu local et homme d’État, Presses de la Sorbonne, 1993, 544 p.

Fresco Nadine, Fabrication d’un antisémite, Le Seuil, 1999, 794 p.

Ghebali Éric, Vincent Auriol. Le président citoyen, Grasset, 1998, 396 p.

Greilsammer Ilan, Blum, Flammarion, 1996, 600 p.

Guerrau Bernard, Jean Bouhey ou la rectitude d’un réformiste, biographie politique d’une grande figure bourguignonne, chez l’auteur, 1985, 220 p.

Hurtig Serge (dir.), Alain Savary : politique et honneur, Presses de la FNSP, 2002, 336 p.

Joubert Jean-Paul, Marceau Pivert ou le pivertisme révolutionnaire de la SFIO, Presses de la FNSP, 1977, 296 p.

Juin Claude, Liberté… Justice… Le combat de Daniel Mayer, Anthropos, 1982, 434 p.

Kergoat Jacques, Marceau Pivert, socialiste de gauche, Éditions de l’Atelier, 1994, 346 p.

Lachaise Bernard, « Dans la continuité de Félix Éboué : l’engagement gaulliste d’Eugénie Éboué sous la IVe République », Identités caraïbes, 1998.

Lafon François, Guy Mollet, secrétaire général du Parti socialiste SFIO. Recherche sur les principes du molletisme, thèse de doctorat, EHESS, 1993, 500 p.

Lefebvre Denis, Guy Mollet, le mal aimé, Plon, 1992, 564 p.

Leleu Thierry et Oddone, Patrick, Albert Denvers, politique passion, Dunkerque, Éditions Jean-Bart, 1991, 304 p.

Leprêtre Xavier, « Jean Biondi, député maire socialiste de Creil et secrétaire d’État sous la IVe République », Annales historiques compiègnoises, n° 21, 1983.

Marenaud David, Jean-Raymond Guyon 1900-1961, mémoire de maîtrise, université Bordeaux III, 1995, 224 p.

Marion Georges, Gaston Defferre, Albin Michel, 1989, 362 p.

Mechoulan Éric, Jules Moch, un socialiste dérangeant, Bruxelles, Bruylant, LGDJ, 1999.

Ménager Bernard, Ratte Philippe, Thiébault Jean-Louis, Vandenbussche Robert et Wallon-Leducq Christian-Marie (dir.), Guy Mollet Un camarade en République, Trente années de vie politique 1945-1975, Lille, Presses universitaires de Lille, 1987, 632 p.

Piguet Jacqueline, Pour l’amour de demain : Irène Laure, Caux, Éditions de Caux, 1985, 142 p.

Piketty Guillaume, Pierre Brossolette, un héros en résistance, Odile Jacob, 1998, 416 p.

Pradoux Martine, Daniel Mayer. Un socialiste dans la Résistance, Éditions de l’Atelier, 2002, 272 p.

Prévot Maryvonne, Alain Savary. Les combats d’une vie (1940-1971), thèse de doctorat, IEP de Paris, 2001.

Prouteau Xavier, Robert Lacoste, de la Dordogne à l’Algérie, TER, université Bordeaux III, 1990, 112 p.

Vanneste Bernard, Augustin Laurent, ou toute une vie pour le socialisme, Lille, Les éditions du Beffrois, 1983, 166 p.

© Presses universitaires de Rennes, 2004

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search