Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Femmes dans la ville

 | 
Safâa Monqid

Chapitre VIII. Modèles d’habiter : entre pratiques et représentations

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

QUÊTE D’AUTONOMIE ET DÉSIR D’INTIMITÉ

L’espace privé a connu une grande évolution. En effet, les mutations de la société marocaine, en termes de développement économique et social, le travail et l’accès des femmes à l’espace public, l’urbanisation massive, l’influence du mode de vie occidental ont permis la construction de l’individualité et de l’intimité et l’émergence du couple comme valeur. On assiste au passage de la famille élargie à la famille nucléaire. Les nouveaux couples cherchent à être indépendants de leur famille, à se détacher du noyau familial et à marquer une rupture avec la société traditionnelle dans laquelle les enfants, même mariés, logeaient chez leurs parents, dans la « grande maison », support de l’identité ancestrale du groupe familial, comme en témoigne cette interlocutrice :

« À l’époque de nos parents, c’était honteux que le fils sorte de la maison familiale, surtout s’il n’avait pas assez de moyens pour prendre en charge sa famille, et même s’il était riche...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540