Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Économie et société dans la France de l'Ouest Atlantique

 | 
Guy Saupin
, 
Jean-Luc Sarrazin

Les activités des ports de la baie de Bourgneuf au xviiie siècle

Bernard Michon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Désignée au Moyen Âge et à l’Époque moderne sous le nom de « Baye de Bretagne1 », la baie de Bourgneuf est délimitée géographiquement de la manière suivante par Émile Boutin dans un de ses ouvrages : « S’étirant du goulet de Fromentine jusqu’à la pointe de Saint-Gildas, elle formait un vaste demi-cercle, prolongé et protégé des vents dominants par l’île de Noirmoutier2. » La baie compte des sites portuaires d’importances diverses, les principaux sont La Plaine, Pornic, La Bernerie, Bourgneuf, Bouin, Beauvoir et Noirmoutier.

Sur le plan administratif, la baie de Bourgneuf est partagée entre deux provinces : la Bretagne et le Poitou. L’île de Bouin sert de limite entre les deux, elle appartient à la Bretagne avant d’être rattachée au Poitou à partir de 1714. L’île de Noirmoutier quant à elle dépend de la province du Poitou. S’agissant des affaires maritimes, c’est-à-dire de l’Amirauté, la baie est également divisée en deux : un des sièges de l’Amirauté de Bretagne, établi à Nantes, éte...

Auteur

Doctorant en histoire, université de Nantes

© Presses universitaires de Rennes, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540