Version classiqueVersion mobile

Du Brésil à l'Atlantique

 | 
Laurent Vidal
, 
Didier Poton

Deuxième partie. Histoires atlantiques

De la fausse « peste » de Lisbonne à la véritable épidémie de Brest, l’urgence sanitaire à La Rochelle en 1757-1758

Pascal Even

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1757, en pleine guerre de Sept Ans, le corps de ville de La Rochelle met en place tout un arsenal destiné à protéger la cité de la peste qui ravage, du moins l’affirme-t-on, la capitale du Portugal. Fausse nouvelle rapidement démentie, l’épisode de la peste de Lisbonne n’a laissé en définitive que quelques traces dans les archives locales, des éléments de correspondances, des avis, des affiches et des ordonnances mais une recherche plus approfondie et le recours aux archives diplomatiques permettent de décortiquer les processus de diffusion de la rumeur épidémique, ses relais et ses acteurs, puis les mécanismes des procédures qui aboutissent aux dispositions adoptées au niveau local et d’approcher ainsi l’attitude de la société face à la maladie et à la contagion.

La peste de Marseille et de Provence de 1720-1722, dernière incursion du fléau dans le royaume de France, avait constitué, par les pertes humaines considérables qu’elle avait entraînées ainsi que par la frayeur qu’elle a...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search