Version classiqueVersion mobile

Du Brésil à l'Atlantique

 | 
Laurent Vidal
, 
Didier Poton

Deuxième partie. Histoires atlantiques

De la Nouvelle-Hollande à la Nouvelle-Néerlande, les Pays-Bas et l’Amérique (1570-1664)

François Souty

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Les Hollandais, comme les Anglais de l’époque élisabéthaine, ont d’abord préféré le pillage aux charges inhérentes à toute installation stable dans des pays vides ou hostiles. Dès 1604, ils avaient acquis une affreuse réputation au Brésil, ayant cette année-là pillé le port de Bahia. Dix ans plus tôt, en 1595, ils avaient sévi sur la côte de l’Afrique noire, liée économiquement aux plantations d’Amérique. Ces incursions, celles que nous connaissons, plus celles qui n’ont pas laissé de traces, indiquent une prise de contact, une mise en appétit.
Tout change en 1621. La trêve de Douze Ans, signée avec l’Espagne en 1609, n’a pas été renouvelée. La guerre s’ouvre à nouveau et, le 9 juin de cette même année 1621, la nouvelle Compagnie des Indes orientales recevait son octroi. Le problème pour la nouvelle compagnie ? S’introduire dans la masse de l’Amérique hispanique, faite de l’addition, depuis 1580, des domaines espagnols et lusitaniens du Nouveau Monde. La zone fragile, en 1621, c’ét...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search