Version classiqueVersion mobile

Du Brésil à l'Atlantique

 | 
Laurent Vidal
, 
Didier Poton

Première partie. L'histoire du Brésil et de la France équinoxiale

Le Brésil sous l’œil du naturaliste : raison scientifique et perception esthétique (xviiie-xixe siècle)

Grégory Beriet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De tous les territoires latino-américains, le Brésil reste sans nul doute celui qui suscite le plus grand intérêt chez les naturalistes des XVIIIe et XIXe siècles. La conquête de l’hostile terre guyanaise au début du XVIIe siècle, se comprend par la motivation géostratégique du pouvoir français de nouer des liens avec la colonie portugaise, volonté renforcée après la perte des Indes au milieu du

XVIIIe siècle. Très rapidement, les sciences naturelles y prennent une place décisive, puisque l’apothicaire Aublet est envoyé sur place, en 1762, afin d’emmagasiner une connaissance plus précise des richesses végétales et animales que peuvent offrir les terres guyanaises1. Cette conviction d’une potentialité botanique immense s’appuie tout naturellement sur l’imagerie que peut véhiculer le territoire brésilien en général, amazonien plus particulièrement.

L’histoire des sciences naturelles constitue un biais par lequel il demeure intéressant d’analyser le rapport entretenu par la France au lat...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search