Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Guerres et paix en Afrique noire et à Madagascar

 | 
Alain Tirefort

Le processus de formation des guerres civiles en Afrique

Yao Kouassi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De 1955, date du début des guerres civiles1 en Afrique à aujourd’hui, le continent a connu une quarantaine de guerres civiles (estimations de l’auteur) sur les 70 conflits recensés depuis mars 1945, soit plus de la moitié. La guerre civile qui n’épargne aucune région du continent, qu’elle soit riche ou pauvre, s’est imposée ces dernières années comme la forme de conflictualité la plus fréquente en Afrique. Elle épouse en cela la tendance mondiale et contribue, non sans succès, à accréditer l’image de « continent abonné aux conflits armés » ou encore de « zone d’instabilité majeure ».

Ce constat, qui ne peut être objet de polémiques, tant il est facile de le vérifier, pousse tout naturellement l’observateur à s’interroger sur le processus par lequel, l’Afrique est passée des promesses d’unité nationale et de développement des « pères de l’indépendance » et de leurs successeurs au déclenchement et à la multiplication des guerres civiles qui ont déstabilisé durablement nombre d’États af...

Auteur

Maître-Assistant, département d’Histoire, Université de Cocody, Abidjan (Côte-d’Ivoire)

© Presses universitaires de Rennes, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540