Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

S’adapter à la mer

 | 
Frédérique Laget
, 
Alexis Vrignon

Les plages font-elles partie de la nature ?

Une analyse du discours des associations californiennes de protection des plages (1930-1960)

Elsa Devienne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

INTRODUCTION

Dans les années 1930, plusieurs associations de protection du littoral apparaissent en Californie. Suivant le modèle de groupes similaires fondés sur la côte est dans les années 1920, elles ont à l’origine pour objectif principal de trouver une solution à l’érosion des plages, enjeu fondamental dans une région où le tourisme est alors l’un des secteurs majeurs d’activité économique. Ces associations n’ont quasiment pas été étudiées aux États-Unis, que ce soit au niveau local, régional ou national. Même l’American Shore and Beach Protective Association (ASBPA), association nationale créée en 1926 et toujours active, n’a fait l’objet d’aucun article ou ouvrage d’historien1. L’absence de travaux sur la question est particulièrement surprenante compte tenu des thèmes favoris des historiens de l’environnement aux États-Unis. Parce qu’issue en partie des mouvements sociaux des années 1960 et 1970 menés sur les campus universitaires, l’histoire de l’environnement aux États-Unis...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540