Version classiqueVersion mobile

Professions et société au Proche-Orient

 | 
Élisabeth Longuenesse

Table des matières

Claude Dubar

Préface

Introduction générale

Pour une sociologie des professions au Proche-Orient
Organisation de l’ouvrage

1. Des Tanzimât ottomanes au développement national. Le Proche-Orient entre deux modernisations

Proche-Orient : Espace et histoire
Économie et société au dernier siècle ottoman
Intérêts occidentaux et endettement de l’État
Démembrement et domination étrangère directe
Fin des corporations et naissance du syndicalisme
De la « réorganisation » au développement : État et changement social
Réformes ottomanes et modernisation de l’État : les tanzimât
Sécularisation du droit
Formation des agents de l’État et instruction publique
Administration coloniale et ordre militaire
Socialisme arabe et développement
Savoirs modernes et nouvelles professions

2. Élites modernisatrices ou nouvelles classes moyennes. L’exemple des ingénieurs en Syrie

Les ingénieurs au cœur des transformations sociales
Modernité technique et développement
D’Istanbul à Damas, ingénieurs d’État à l’époque mandataire
La naissance d’une profession libérale
L’échec du développementalisme
Du bâtisseur au bureaucrate
Les échecs du projet de développement
Une féminisation ambiguë
Mobilité sociale et crise des classes moyennes
De la promotion au déclassement, la crise des « classes moyennes éduquées »
Sélection sociale et nouvel élitisme
Conclusion : la fin d’un « âge d’or » ou le déclin d’un paradigme

3. Syndicalisme et corporatismes : organisations professionnelles et formes de mobilisation

Syndicats, ordres ou corporations ?
Le corporatisme entre modèle théorique et modèle historique
Le corporatisme professionnel entre corporatisme d’État et corporatisme sociétal
La question de l’héritage ottoman
Groupes d’intérêts et société civile
Syndicalisme, stratégie professionnelle et rapport à l’État : l’exemple des ingénieurs
Ingénieurs et organisations d’ingénieurs : profession et stratégies
Quelle profession d’ingénieur : frontières et spécialisations
Association, ordre, syndicat : quelle organisation, pour quelle stratégie ?
Une organisation, pour quoi faire ?
Les ingénieurs, le syndicat et le pouvoir
Égypte : Professions diplômées, entre projet national et corporatisme de prébende
De l’époque libérale au projet corporatiste nassérien
Les années Sadate, entre ouverture et contrôle
Ajustement structurel, « corporatisme sociétal » et contestation islamique
Jordanie : une élite professionnelle au chevet de la question nationale ?
Syndicats professionnels et mobilisation politique
Cause palestinienne et recompositions syndicales
Un projet national introuvable
Conclusion : Corporatismes et paradigme national

4. Luttes de classement ou construction de la respectabilité

Liban : géomètres topographes et artisans comptables
Du cadastre à la topographie, naissance d’une profession ?
L’établissement du cadastre et la naissance d’un corps de géomètres
Ingénieurs topographes : segment supérieur de la profession ou profession distincte ?
État des lieux de la topographie dans les années 1990
Ordre ou syndicat ? Les enjeux d’un statut
De l’exercice à la profession : l’importance de la formation
De la comptabilité à l’expertise comptable
Modèles professionnels et types de formation
Entre élitisme anglo-saxon et corporatisme à la française
L’OECL : outil de promotion socioprofessionnelle ou instrument au service de l’ouverture des marchés
De la formation à la profession : les conditions d’une unification
Les techniciens égyptiens, fantassins de la modernisation
Diplômés des arts et métiers
L’enseignement industriel et le projet modernisateur
Une association de diplômés dans l’agitation populaire des années 1940
Des techniciens aux « applicants »
Un savoir technique pour le développement
La course à la reconnaissance
Entre qualification et déqualification, l’effet du nombre
Les « applicants », entre appartenance de classe et projet professionnel
Entre État et marché, une profession introuvable
Conclusion : Mobilité sociale et enjeux de professionnalisation

5. Retour au marché. Internationalisation des compétences et nouveau professionnalisme

Les ingénieurs aux prises avec le marché
Retour au marché et emploi des ingénieurs
Baisse de l’emploi public…
… et montée de l’emploi précaire
Vers une segmentation régionale du marché de l’emploi ?
Stratégies syndicales, nouveaux enjeux professionnels
De la comptabilité à l’expertise Un champ professionnel en mutation
Experts-comptables, accountants, entre modèle libéral et projet national
Égypte : du libéralisme au corporatisme
Syrie : de l’enlisement à la renaissance attendue, une association sous contrôle
Jordanie : association ou syndicat, quels enjeux professionnels ?
Retour sur le cas libanais : diplômes nationaux et modèles en compétition
Les associations régionales : stratégies professionnelles et réseaux d’influence
Comptabilité, gestion, finance : marchés financiers et mutations professionnelles
La normalisation internationale
Liban : Segmentation du marché, segmentation de la profession
Nouvelles missions, nouveaux profils professionnels
Conclusion : Internationalisation d’une profession et enjeu national

Bibliographie

I – Sociologie générale, sociologie des professions, cadre théorique
II – Moyen-Orient, Proche-Orient : histoire, économie, société, politique
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search