Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le négoce français au Chili

 | 
Enrique Fernández-Domingo

Annexes documentaires

Entrées d'index

Géographique :

France

Texte intégral

1. Pays consommateurs de salpêtre et quantités consommées 1880-1924 (milliers de tonnes)

  • 1 Allemagne et ports de la Baltique

1Note1

  • + Italie et Espagne

2Note+

Source : Cariola C. et Sunkel O., op. cit., p. 134-135

2. Production annuelle chilienne de cuivre d’après statistiques officielles 1879-1929 (en tonnes)

Source : Rapport n° 844 du 26/3/1936, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 63.

3. Législation sur les chemins de fer particuliers

Loi 1886 (préambule)

3« C’est le ministère des Chemins de fer qui doit intervenir dans les concessions pour l’établissement de voies ferrées en surveillant leur construction et leur exploitation.

4Les permis pour les travaux et pour l’exploitation des chemins de fer sont octroyés au moyen d’une loi, ou d’un décret expédié par le président de la République. Dans les deux cas on réalise un contrat de concession selon lequel l’État délègue, sur une personne ou société, l’exercice de son pouvoir souverain pour établir des voies de communication sous les conditions qui sont stipulées dans la loi ou le décret respectif.

5Dans les concessions où il existe une association financière entre l’État et le concessionnaire, comme garantie d’intérêts ou subventions avec participation sur les bénéfices, ou quand l’État donne une aide monétaire pour l’établissement du chemin de fer, comme subvention en argent, à retourner ou forfaitaire, élimination des droits de douane pour les matériaux destinés à la construction ou l’exploitation du chemin de fer, doivent être réglées par une loi.

6[…] Pour la réalisation des travaux, l’État concède, généralement, l’usage de terrains fiscaux nécessaires pour la voie ferrée et ses annexes, et quand cela ne cause pas de préjudices aux intérêts généraux, l’occupation de biens nationaux d’usage public. »

7Source : Mémorandum sur les chemins de fer particuliers, 1917, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 75 (traduction personnelle).

Décret du 19/10/1904

8« Dans les permis qu’on concède pour la construction des chemins de fer particuliers, on établit les conditions suivantes :

9[…] 2° Le concessionnaire soumettra à l’approbation du gouvernement les plans des travaux. Les plans devront être faits en conformité avec les dispositions actuelles pour les études du chemin de fer.

103° La ligne et ses annexes devront être finies dans le délai fixé par le ministère.

11[…] 5° Si les travaux ne s’initiaient pas dans la première année, à compter de l’adoption des plans, la concession serait périmée, et si on ne terminait pas les travaux dans le délai fixé la concession serait périmée.

12[…] 12° L’État pourra acquérir à tout moment le chemin de fer pour un prix accordé mutuellement, ou dans le cas où il n’aurait pas d’accord, pour des spécialistes nommés chacun par chaque partie et un troisième nommé par la Cour Suprême.

1313° Le concessionnaire et les personnes ou sociétés qui représentent leurs droits, bien qu’ils soient étrangers et ne résident pas au Chili, seront considérés comme domiciliés dans la République et seront soumis aux lois du pays comme s’ils étaient chiliens pour la résolution de toutes les questions à propos de la concession. »

14Source : Mémorandum sur les chemins de fer particuliers, 1917, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 75 (traduction personnelle).

4. Les emprunts chiliens (dette extérieure directe et indirecte)

Source : Rapport du 31/12/1930, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 72.

5. Ventilation par nationalité des entreprises nitrières en 1925

Source : Cariola C. et Sunkel O., op. cit., p. 136

6. Ventilation de l’exportation de salpêtre par usines et propriétaires en 1910 (milliers de quintaux)

Source : Rapport de 1906, Archives Diplomatiques de Nantes, Valparaiso, carton 19.

7. Distribution géographique des capitaux français placés à l’étranger, 1882-1914 (en pourcentage)

  • 3 Avec l’Amérique latine

15Note3

Source : Braudel F., op. cit., p. 238 et Rippy J.-F., op. cit., p. 59 et 62-63.

8. Situation et causes de la faiblesse du commerce français au Chili

8a

16« L’organisation commerciale de notre industrie en France met l’acheteur français à l’étranger en état d’infériorité par rapport à ses concurrents. Chacun sait, en effet, que bien rares sont les industries françaises qui aient des maisons de vente à l’étranger, ou seulement des représentants. On trouve plus commode de vendre à des maisons de commission de Paris, lesquelles achètent à l’industriel français et vendent au commerce étranger. Toutes ces maisons de commission ne sont pas françaises ; tant s’en faut ! Beaucoup de ces maisons, avant la guerre, étaient allemandes, maintenant elles sont suisses, espagnoles, danoises, etc., voire même françaises. Il est manifeste que nombre de ces maisons font le jeu de l’industrie étrangère, au détriment de notre propre industrie. C’est ainsi qu’on peut voir au Chili des maisons d’importation allemandes largement pourvues de produits français, alors que des maisons similaires françaises n’arrivent pas à se procurer les mêmes articles.

17[…] Un importateur français au Chili me signalait le cas suivant : en s’adressant à une maison de commission française à Paris, il avait obtenu de la maison Roger Gallet, pour la parfumerie, certaines conditions, qu’on lui avait dit être les plus intéressantes que la maison pût faire ; par l’intermédiaire d’une maison allemande, il obtint une augmentation de remise de 5 %.

18Il est évident qu’il est très commode pour l’industriel français de vendre aux maisons de commission, mais il n’est pas moins évident que si nous continuons à pratiquer cette méthode du moindre effort, non seulement tout relèvement économique de la France à l’étranger est impossible, mais nous finirons par prendre le peu de clients qui restent fidèles à nos articles. »

19Source : Mizgier S., op. cit., p. 176 et 179.

8b

20« Ce serait une faute impardonnable, au point de vue commercial, que de négliger, quelles que soient les conditions intérieures passagères du pays, un marché dont la pénétration est assurée pour un grand nombre d’articles de nos industries nationales. Abandonner, ne fusse que momentanément, un terrain préparé, ou restreindre des envois, comme se montrent disposés à le faire certains de nos compatriotes timorés et encore peu préparés pour le commerce d’exportation, c’est annuler tous les efforts tentés précédemment et rendre bien difficile la reprise de notre activité commerciales si rudement combattue par la concurrence étrangère.

21Nos industriels nouveaux exportateurs sont encore trop portés à rechercher une affaire occasionnelle et non des affaires suivies et régulières. Ils négligent certains débouchés, effrayés par de petites difficultés faciles à surmonter, ou plus simplement, parce que d’autres marchés, momentanément plus intéressants, s’offrent à leur activité. Il y aurait lieu de leur rappeler que l’Etat a mis à leur disposition des services d’expansion et d’information commerciales qu’ils négligent souvent de consulter, par ignorance ou par une suffisance méfiante. Qu’ils aient recours à ces services avant d’engager une affaire, plutôt que de demander leur intervention après avoir subi des difficultés, ou supporter de mécomptes dans une opération engagée à la légère. »

22Source : Rapport de l’Attaché commercial de la légation française, 8/11/1924, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 55.

9. Répartition géographique des familles françaises du Chili en 1903

Source : Blancpain J.-P., op. cit., p. 138.

10. Nombre d’établissements industriels et agricoles français au Chili, 1901-1909

Source : d’après plusieurs rapports, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 67.

11. Investissements français et franco-chiliens par en 1919 (en milliers de pesos)

A) par branche d’activités

Source : d’après « Tableau récapitulatif des capitaux français et de la population française par circonscriptions consulaires », Archives Diplomatiques de Nantes, carton 94.

B) répartition géographique

Source : d’après « Tableau récapitulatif des capitaux français et de la population française par circonscriptions consulaires », Archives Diplomatiques de Nantes, carton 94.

12. Nombre d’établissements industriels et agricoles français et franco-chiliens au Chili, 1920-1925

Source : d’après plusieurs rapports, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 67 et 94.

13. Investissements français et franco-chiliens en 1925 (en milliers de pesos)

A) par branches d’activités

Source : d’après Blancpain J.-P., op. cit., p. 175-176.

B) répartition géographique

Source : d’après Blancpain J.-P., op. cit., p. 175-176.

14. Composition du Conseil et liste des membres actifs et adhérents de la Chambre de commerce française de Santiago du Chili en 1916

A) Conseil de la Chambre

B) Conseil judiciaire de la Chambre

C) Liste des membres de la Chambre

Source : Bulletin de la Chambre de commerce française de Santiago du Chili.

15. La lutte pour le contrôle de la Chambre de commerce française de Santiago du Chili

23« Le 12 janvier 1909 a eu lieu l’Assemblée Générale pour le renouvellement de trois conseillers sortants dont M. Joseph Prost, président, directeur gérant de la Casa Francesa, celui-ci devant quitter le Chili au mois de mars après un séjour de plusieurs années et ayant donné sa démission, il convenait de nommer à sa place un nouveau conseiller choisi par les membres actifs de la corporation. M. Mettais, grand importateur, très au courant des affaires, avait posé sa candidature, mais M. Prost lui a opposé celle de son propre successeur de la Casa Francesa, M. Bilty, récemment nommé gérant de cet établissement, qui n’était pas membre actif de la Chambre, mais seulement membre correspondant arrivant de Valparaiso et n’ayant personnellement ici aucune relation commerciale établie. M. Bilty a été élu grâce aux suffrages dont M. Prost nommé président honoraire et M. Person gérant de la Casa Pra, également président honoraire, ont pu disposer en sa faveur en effet à la dernière heure de plusieurs pouvoirs de membres absents. Le vice-président, M. D’Orival ayant formulé de réserves sur la validité de l’élection de M. Biltz.

24Le 19 janvier 1909 le conseil était convoqué pour élire le Président, le Vice-Président, le Secrétaire et le Trésorier. Deux candidats étaient en présence pour la Présidence, M. D’Orival, vice-président, Directeur de la Société de construction des Batignolles, et M. Jules Pra, directeur de la Casa Pra montadori et Cie appuyé par M. Person employé par M. Prost, président sortant, […] ses confrères des magasins de nouveautés. M. Pra fut élu par sept voix contre quatre données à M. Zamulo. Le Secrétaire M. Ducher et le trésorier M. Max Menguin ont été élus.

25L’élection de M. Jules Pra à la Présidence n’est pas faite pour relever le prestige de cette institution ; elle a été favorablement accueillie dans la colonie et ne pouvait être que mal vue de la Légation en raison même des accidents de M. Pra et surtout de son attitude hostile et incorrecte dans plusieurs affaires délicates dont j’ai entretenu la direction ».

26Source : Rapport du 16/3/1909, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 67.

16. Firmes américaines au Chili en 1927

Compagnies de navigation

  • Grace and Cie : vers 1890 on crée une ligne de bateaux à vapeur destinée à effectuer le tour de l’Amérique méridionale. Cette ligne fonctionna régulièrement jusqu’en 1914, époque de l’ouverture du canal de Panamá.
  • Grace Line : filiale de la W. R.Grace and Cie.
  • The New Orleans and South America S/S Cie. (WOSA Line) : filiale de la W. R. Grace and Cie.
  • New York South-America Line : ils apportent de préférence les produits de l’acier élaborés par ce consortium et reportent des frets divers.
  • Betheleem Steel Cie : leur fret aller est représenté par des produits divers destinés à l’approvisionnement des mines de Tofo, notamment le pétrole ; ils retournent avec un chargement complet de fer, après une courte escale.
  • West India Oil : elle apporte directement les produits du grand trust du pétrole sur divers points de la côte chilienne, d’où ils sont répartis à l’intérieur.

27Source : rapport d’octobre 1927, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 43.

Firmes commerciales et industrielles

  • Industrie de l’automobile
  • Ford Motor Cie.
  • General Motors Export Cie : il n’y a pas de succursale, mais elle travaille par l’intermédiaire de divers agents qui importent les produits de sa fabrication.
  • Goodrich : outillage automobile
  • Industrie mécanique
  • W. R.Grace and Cie (Chile) : Importation de produits américains et exportation de produits chiliens.
  • International Machinery Cie : filiale de la W. R. Grace and Cie, installé au Chili depuis 1912.
  • Sullivan Machinery Cie : succursale à Santiago du Chili et des agences à Antofagasta et Iquique, stocks de machinerie minière et matériels pneumatiques.
  • Singer Sewing Machine Cie : 6 succursales à Santiago du Chili, Valparaiso, Concepción… et des agences dans toutes les villes du Chili. Importation.
  • The Baldwin Locomotives Works, agence à Santiago du Chili.
  • United Shoe Machinery Cie of Chile.
  • Industrie électrique
  • Allis-Chalmers Manufacturing Cie : fourniture de matériel pour les installations électriques.
  • Westinghouse Electric International Cie : importation des produits de sa fabrication.
  • Industrie du pétrole
  • West India Oil : subsidiaire de la Standar Oil Cie of New Jersey.
  • Industrie minière
  • US Stell Products : succursales à Santiago du Chili et Valparaiso. Importation des États-Unis par ses propres bateaux.
  • US Rubber Export Cie Ldt : succursale à Santiago du Chili et des agences à Antofagasta et Iquique. Importation.
  • Compañía American Smelting : filiale de la American Smelting Refinring Cie établie au Chili depuis 1902. Fonderies.
  • The South American Metal Cie : achat de minerais divers, des agences au Chili.
  • Curphey and Jofre Ltd.
  • Commerce

28R. G. Dun and Cie : agence de renseignements commerciaux.

  • Moyens de communication
  • All America Cables Inc.
  • Paramount Films.
  • Universal Films Manufacturing.
  • Universal Pictures Corporation.
  • United Press Asociation.

29Source : rapport d’octobre 1927, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 43.

17. Compagnies de navigation mixtes et de charge desservant la côte ouest de l’Amérique du Sud en 1926

Angleterre

  • Pacific Steam Navigation Cie, Liverpool : service régulier entre Valparaiso et Liverpool ; six vapeurs-courriers, deux vapeurs courriers mixtes et cinq vapeurs de charge de 5 000 à 18 000 tonnes. Les vapeurs de cette compagnie desservent au Chili les ports de Valparaiso, Antofagasta, Mejillones, Tocopilla, Iquique et Arica, ainsi que les principaux ports du Pérou, la Colombie, le Panama et du Venezuela. En Europe ils font escale à Vigo, La Coruña, Santander, La Rochelle, La Pallice et Liverpool. Quatorze autres vapeurs de charge, qui peuvent également transporter quelques passagers, desservent les ports chiliens de Valparaiso, Antofagasta, Iquique et Arica, les ports de Mollendo, Callao, Salaverry et Fatia, et Panama. Ils n’ont pas, en général, de dates fixes de sortie. Ils arrivent à tous moments et repartent quand ils ont leur plein de charge.
  • Gulf Line, Liverpool : service de charge seulement avec un départ tous les 14 jours environ. Douze vapeurs de 3 à 5 000 tonnes qui ont des escales irrégulières aux ports du nord du Chili, du Pérou, de l’Équateur, Panama, Londres, Liverpool et Glasgow.

Allemagne

  • Compagnie Kosmos, Hambourg : cette compagnie, avant la guerre, suivait via Magellan, le même itinéraire que la Compagnie anglaise. Reconstitué après la paix cette ligne a réorganisé ses services en combinaison avec la Rolland Line et Hapag. Vingt-sept vapeurs de charge et passagers de 8 à 10 000 tonnes chacun ; ils touchent les ports chiliens depuis Corral au sud, ceux du Pérou, Équateur, Panama, Anvers, Rotterdam et Hambourg. Départ tous les dix jours combinés avec les Compagnies Roland et Hapag.
  • Pays-Bas
  • Royal Netherlands West India Mail, Rotterdam : en plus des lignes de Colon, Surinam, Guatemala et Curaçao, cette compagnie possède une ligne régulière bimensuelle sur le Pacifiquement, touchant aux ports du Chili, du Pérou, Guayaquil, Buenaventura, Panama, Anvers, Rotterdam et Hambourg. Quatorze vapeurs de charge (de 5 000 à 16 300 tonnes) avec aménagement pour un certain nombre de passagers de première classe (6-25 passagers). Grand confort et des prix assez réduits pour les passagers (47,50 £, Amsterdam-Valparaiso). Services très appréciés et sa clientèle augmente progressivement.

Italie

  • Navigazione Generale Italiana, Gênes : cette compagnie a commencé avec un seul vapeur ne faisant qu’un voyage tous les trois ou quatre mois ; mais devant les résultats obtenus, cette ligne est devenue mensuelle avec trois vapeurs de 5 000 à 6 750 tonnes. Elle possède en outre une ligne mensuelle de six vapeurs de charge. Les premiers touchent, au départ de Valparaiso, à Antofagasta, Iquique, Mollendo, Callao, Guayaquil, Colon, Curaçao, Tenerife, Barcelona, Marseille et Gênes. Éventuellement à Arica, Manta ou Balúa, Cartagena, Puerto Colombin, Puerto Cabello, La Guayra et Trinidad. Les vapeurs de charge touchent aussi éventuellement à Buenaventura, Puerto Limón, Puerto Barrios, La Havane et Cadix. Les vapeurs mixtes de cette Compagnie possèdent d’excellentes installations pour les passagers de première, deuxième et troisième classe.

Espagne

  • Compañía Transatlántica, Barcelone : cette Compagnie a créé une ligne mixte de charge et passagers destinée au service de Barcelone aux ports du Pacifique. Cinq vapeurs qui ont un départ mensuel de Valparaiso. Ils touchent à Callao, Guayaquil, Colon, La Guayre, La Havane, Santa Cruz de Tenerife, Las Palmas, Cadix et Barcelone, et éventuellement à Antofagasta, Iquique, Arica, Mollendo, Sabanilla, Curaçao, Puerto Cabello, Santiago de Cuba, Santa Cruz de la Palma, Málaga et Valence. Réputation très inférieure à celle des Italiens et Hollandais.

Japon

  • Tokyo Kisen Kaisha, Tokyo : service de charge et de passagers entre Valparaiso et Hong-Kong par quatre vapeurs mixtes de 14 à 18 000 tonnes avec départs réguliers tous les vingt jours. Quatre autres vapeurs de charge qui font le service de marchandises et ont un départ mensuel sans date fixe. Tous les navires de cette Compagnie font le parcours suivant : ports du nord du Chili, Callao, Panama, Los Angeles, Salinas Cruz, Honolulu, Yokohama, Kobe, Miji et Hong-Kong.

Danemark

  • East Asiatic Company, Copenhague : trois vapeurs de charge qui desservent les ports du nord du Chili, Callao, Guayaquil, Anvers, Hambourg et Copenhague. Ces bateaux n’ont pas d’itinéraire fixe et leur parcours est variable.

Suède

  • Johson Line : service de charge seulement. Trois vapeurs qui font un voyage mensuel en moyenne, sans itinéraire fixe.

Norvège

  • Nordenfjldsee South Pacific Line, Oslo : service de cargos entre la Norvège et les ports du Pacifique Sud avec 21 vapeurs.

États-Unis

  • General Steanship Corporation, San Francisco : trois vapeurs de charge de 2000 tonnes qui assurent le service de Valparaiso à San Francisco et touchent aux ports du nord du Chili, à ceux du Pérou, de l’Équateur et Panama. Ils ont de départs bimensuels.
  • South America Ship Cie, New Orléans : service de charge seulement assuré par trois vapeurs de 1 200 à 1 400 tonnes pour les ports du nord et du sud du Chili, Pérou, Équateur, Panama et New Orléans. Départs mensuels sans date fixe.
  • Grace Line, New York : quatre vapeurs de charge et passagers. Voyages réguliers tous les 14 jours, pour les ports de la côte nord du Chili, du Pérou, Équateur, Panama et New York. Ils ne prennent que de passagers de première classe. Deux vapeurs de charge de 4 500 à 9 366 tonnes qui font le même parcours que les premiers, sans itinéraire fixe.
  • Il existe encore quelques sociétés commerciales ou particulières possédant un ou deux cargos destinés au transport des matières premières aux États-Unis et en Europe.

30Source : d’après le rapport n° 14 307 du 28/9/1926, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 76.

18. Marine marchande chilienne

En 1908

En 1908

Source : Poirier E., op. cit., p. 191.

En 1928

En 1928

Sources : d’après rapports n° 1060 du 4/4/1927 et H-5 du 3/9/1936, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 76.

19. Navigation de concurrence entre la France et le Chili (provenance et destination, en tonnes)

1) Navires chargés, entrées et sorties réunies

1) Navires chargés, entrées et sorties réunies

2. Navires chargés, exportations et importations séparées

2. Navires chargés, exportations et importations séparées

3. Importations en France

3. Importations en France

4. Exportations en France

4. Exportations en France

Source : Tableau général du commerce et de la navigation.

20. Liste des Français employés dans l’établissement de Corral (Société des hauts fourneaux, forges et aciéries du Chili) en 1913

Source : Rapport 26/8/1913, Archives Diplomatiques de Nantes, Valparaiso, carton 12.

21. Liste de Français employés dans la Société de mines française de cuivre de Caterna, 1920

Source : Archives Diplomatiques de Nantes, Valparaiso, carton 12.

22. Carte générale du Chili. Division administrative

23. Chronologie : 1871-1930

Notes

1 Allemagne et ports de la Baltique

+ Italie et Espagne

3 Avec l’Amérique latine

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-1.png
Fichier image/png, 374k
Légende Source : Rapport n° 844 du 26/3/1936, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 63.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-2.png
Fichier image/png, 227k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-3.png
Fichier image/png, 903k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-4.png
Fichier image/png, 843k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-5.png
Fichier image/png, 899k
Légende Source : Rapport du 31/12/1930, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 72.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-6.png
Fichier image/png, 463k
Légende Source : Cariola C. et Sunkel O., op. cit., p. 136
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-7.png
Fichier image/png, 143k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-8.png
Fichier image/png, 346k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-9.png
Fichier image/png, 536k
Légende Source : Rapport de 1906, Archives Diplomatiques de Nantes, Valparaiso, carton 19.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-10.png
Fichier image/png, 172k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-11.png
Fichier image/png, 165k
Légende Source : Blancpain J.-P., op. cit., p. 138.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-12.png
Fichier image/png, 368k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-13.png
Fichier image/png, 368k
Légende Source : d’après plusieurs rapports, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 67.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-14.png
Fichier image/png, 126k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-15.png
Fichier image/png, 228k
Légende Source : d’après « Tableau récapitulatif des capitaux français et de la population française par circonscriptions consulaires », Archives Diplomatiques de Nantes, carton 94.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-16.png
Fichier image/png, 378k
Légende Source : d’après « Tableau récapitulatif des capitaux français et de la population française par circonscriptions consulaires », Archives Diplomatiques de Nantes, carton 94.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-17.png
Fichier image/png, 205k
Légende Source : d’après plusieurs rapports, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 67 et 94.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-18.png
Fichier image/png, 434k
Légende Source : d’après Blancpain J.-P., op. cit., p. 175-176.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-19.png
Fichier image/png, 384k
Légende Source : d’après Blancpain J.-P., op. cit., p. 175-176.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-20.png
Fichier image/png, 90k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-21.png
Fichier image/png, 114k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-22.png
Fichier image/png, 56k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-23.png
Fichier image/png, 466k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-24.png
Fichier image/png, 590k
Légende Source : Bulletin de la Chambre de commerce française de Santiago du Chili.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-25.png
Fichier image/png, 142k
Titre En 1908
Légende Source : Poirier E., op. cit., p. 191.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-26.png
Fichier image/png, 205k
Titre En 1928
Légende Sources : d’après rapports n° 1060 du 4/4/1927 et H-5 du 3/9/1936, Archives Diplomatiques de Nantes, Santiago du Chili, carton 76.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-27.png
Fichier image/png, 261k
Titre 1) Navires chargés, entrées et sorties réunies
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-28.png
Fichier image/png, 180k
Titre 2. Navires chargés, exportations et importations séparées
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-29.png
Fichier image/png, 98k
Titre 3. Importations en France
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-30.png
Fichier image/png, 417k
Titre 4. Exportations en France
Légende Source : Tableau général du commerce et de la navigation.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-31.png
Fichier image/png, 386k
Légende Source : Rapport 26/8/1913, Archives Diplomatiques de Nantes, Valparaiso, carton 12.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-32.png
Fichier image/png, 116k
Légende Source : Archives Diplomatiques de Nantes, Valparaiso, carton 12.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-33.png
Fichier image/png, 132k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-34.png
Fichier image/png, 1,1M
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-35.png
Fichier image/png, 664k
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/25246/img-36.png
Fichier image/png, 277k

© Presses universitaires de Rennes, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540