Version classiqueVersion mobile

Vies de cadres

 | 
Éric Roussel

Deuxième partie. Le souci de soi

Chapitre IX. Les temps de la vie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce dernier chapitre sera consacré au rapport des cadres au temps de travail. Formulé ainsi, le chemin de la recherche semble tracé et aisé à suivre. Pourtant, il est semé d’embûches. La prolifération des espaces de travail et l’arrivée en force des nouvelles technologies de la communication posent d’emblée un problème redoutable : où commence et s’arrête le travail ? Comment, donc, le mesurer ? Mais, et peut-être même surtout, que mesure-t-on dans la mesure ? Ce qui revient à s’interroger sur ce qu’est le travail. À ces questions, nous ne prétendons pas apporter d’éléments de réponses particuliers. Nous partirons cependant d’une définition sommaire du travail qui, cela va de soi, n’épuise, ni ne dépasse ce que de nombreux courants de pensée s’efforcent de définir ; cette proposition de définition n’a donc qu’un modeste caractère opératoire. Par travail, nous entendons ce qui, dans un cadre institué, relève du don de soi en échange de, ou plutôt, du don d’un soi (soi qui, pour les ch...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search