Versión clásicaVersión móvil

Vies de cadres

 | 
Éric Roussel

Première partie. Des cadres au travail

Conclusion

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

« Chercheur : Qui est au sommet de la hiérarchie chez vous ?
Ingénieur : [se retournant vers sa DRH] C’est vrai ça, Madame A., c’est qui mon patron ?… Je ne sais pas, on ne le connaît pas ! Maintenant on ne sait plus où on est, un jour tu peux te retrouver en haut et du jour au lendemain, tout en bas ! Tout est plat maintenant, on ne sait plus qui fait quoi dans la boîte. Avant, je travaillais chez X, c’était très hiérarchique [le cadre se lève et dessine une pyramide virtuelle avec ses mains], tu savais où tu étais, là ou là, on savait qui faisait quoi, qui était responsable de quoi. Alors que chez Y on ne sait jamais rien, si tu as un problème, retrouver le responsable prend un temps énorme. »

UNE EXTÉRIORITÉ ÉCLATÉE

Notre objectif, en commençant cette première partie, était, rappelons-le, d’interroger le pouvoir du monde du travail à produire des identités catégorielles (ayant pour principe une dialectique du Même et de l’Autre) et ce en essayant de saisir les effets de cette produc...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search