Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Profusion et pénurie

 | 
Martin Bruegel

Culture de la faim et pratiques alimentaires à l’époque moderne

Florent Quellier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Alors que survient une tragique famine, inspirée de celle de 1693-1694 – la famine la plus dure qu’ait connue la France à l’époque moderne1 –, un couple de pauvres bûcherons se résout à abandonner, dans une forêt, ses sept enfants. De retour chez lui, le couple a la surprise de récupérer dix écus que le seigneur du lieu lui devait, la femme s’en va de suite acheter de la viande de boucherie, « trois fois plus de viande qu’il n’en fallait pour le souper de deux personnes ». Et ce n’est qu’après s’être totalement rassasiée que la mère s’inquiète du devenir de ses enfants. Hélas ! bonne mère, les loups les ont peut-être déjà mangés2 ! Mais grâce à l’ingéniosité du petit dernier qui a semé des cailloux dans la forêt, les enfants retrouvent leur maison et leurs parents. Ces derniers les accueillent avec joie à la table familiale encore couverte de viande. « La joie dura tant que les dix écus durèrent » et, au retour des vaches maigres, le couple se résout de nouveau à abandonner ses enfa...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540