Version classiqueVersion mobile

Voix de la rue ou voie des urnes ?

 | 
Simon Luck
, 
Stéphanie Dechezelles

Deuxième partie. Des mouvements au parti : Les transformations organisationnelles et leurs résistances

7. Jeux avec les formes organisationnelles et définition des règles politiques : le mouvement Samoobrona dans la Pologne post-communiste

Cédric Pellen

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Extraite de l’historiographie officielle du mouvement Samoobrona (Autodéfense), cette rapide présentation, au-delà du portrait héroïsant qu’elle dresse de son président Andrzej Lepper2, témoigne clairement du jeu avec les formes organisationnelles caractéristiques de ce groupement depuis son apparition dans les jeux politiques polonais. En effet, s’il est formellement constitué de deux entités juridiquement distinctes, un syndicat agricole (le ZZR Samoobrona) et un parti politique (le Przymierze Samoobrona rebaptisé Samoobrona RP au début de la décennie 2000), Samoobrona apparaît dans les faits comme une « organisationcaméléon », se produisant simultanément, et souvent indistinctement, en tant que syndicat, parti et mouvement social. Cette faible différenciation organisationnelle lui permet de s’investir parallèlement dans des champs d’interaction variés et d’intervenir conjointement aussi bien dans l’arène des conflits sociaux que dans celle de la politique institutionnelle. Dès se...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search