Version classiqueVersion mobile

Voix de la rue ou voie des urnes ?

 | 
Simon Luck
, 
Stéphanie Dechezelles

Deuxième partie. Des mouvements au parti : Les transformations organisationnelles et leurs résistances

6. Des réseaux protestataires au milieu partisan

Socio-histoire de la genèse du Parti des Travailleurs à Brasilia (1978-1980)

Daniella Rocha

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Parti des Travailleurs (PT) brésilien a souvent été présenté par l’historiographie au travers de récits héroïques qui n’ont cessé d’exalter son exceptionnalité. Celle-ci reposerait sur sa capacité à rassembler des bases populaires solides, à incarner une version brésilienne du modèle de « parti de masse » et à réunir un ensemble très diversifié de mouvements sociaux (ré)activés au moment de la transition démocratique, au crépuscule des années 1970. Le PT apparaissait alors comme un exemple archétypal de transformation de mouvements sociaux en parti politique et, en ce sens, de normalisation et d’institutionnalisation de l’action protestataire. Toutefois, à y regarder de plus près, l’histoire de ce parti semble se situer au-delà d’un processus d’adaptation linéaire de la « lutte » protestataire aux logiques de la compétition partisane. L’hétérogénéité des mouvements constitutifs du petismo1, la diversité des trajectoires individuelles réunies dans ce projet partisan et le contexte...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search