Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Devenir bretonnant

 | 
Hugues Pentecouteau

Annexes

Annexe 2 : Grille d’entretien

Entrées d'index

Géographique :

France

Texte intégral

Grille d’entretien informateurs

1Consigne initiale :

2Pouvez-vous me raconter comment vous avez commencé à apprendre la langue bretonne ?

3Guide thématique :

Description des pratiques :
* J’aimerais que vous me racontiez comment vous avez commencé à apprendre la langue bretonne ? Cours du soir, lycée…
Origine des motivations : Événements marquants ? (DECLIC ?)
* Relations sociales : Ont-elles changé depuis (avec ceux qui ne sont pas bretonnants) ? Nouvelles relations ? (Quelles sont-elles ?) ; Vis-à-vis des connaissances plus anciennes ? (Critiques, reproches, intérêt ?) ; réaction des proches : acceptation, refus, indifférence ? Avec qui parlez-vous de ce que vous faites ?
* Quand communiquez-vous en breton ? Avec qui ? L’écrivez-vous ? Dans quelles circonstances ?
Représentations :
* Que représente pour vous le fait de parler breton ?
– Acquisition d’une richesse culturelle ? (comparer avec les autres formes d’expression culturelle : danse, musique, littérature…) ; linguistique (le « goût des langues » ; mais encore…) ; sociale (amis bretonnants, langue comme signe d’appartenance au sein d’un groupe)
Parler breton dans un groupe dont la langue principale est autre : Comment cela se passe-t-il ? – Différentiation des pratiques : – parler en français et parler en breton : Attitudes de langage identiques ? Position sociale dans le groupe alors différente quand on parle une langue par rapport à l’autre ?
* Traduction du nom et/ou du prénom :
– Qu’en pensez-vous ? Qu’est-ce que représente pour vous ?
– Quand l’avez-vous fait ? Qu’en pensent vos parents, vos amis ?
– Avez-vous un nom d’usage ou un pseudonyme ? Vous l’employez dans quelles circonstances ?
– Y-a-t’il une histoire autour de votre prénom ?
* Qu’est ce qu’un militant pour vous ? Vous dites-vous militant ? Pourquoi ? Etes vous engagé politiquement ?
* Appropriation de la langue.
– Avez-vous l’impression d’avoir changé de point de vue depuis que vous apprenez le breton ? – En devenant bretonnant, devient-on Breton ? (Avant d’apprendre la langue, vous disiez-vous Français, Breton ?). Goûts musicaux, culinaires… (autocollants, bijoux…) – Vous sentez-vous différent aujourd’hui ? Pourquoi ?
Projets : en général et par rapport à la langue.
– Projet professionnel
– Par rapport à la famille
Sexe, âge, profession (langue sur le lieu de travail ? Avec qui ? Pour quelle relation ?) Parcours scolaire et professionnel. Présence de la langue dans la famille : parents, grandsparents, frères, sœurs…

Annexe 2 bis. Listennad goulennoù

4Frazenn gentañ

5Tu vefe deoc’h kontañ din penaos ’peus kroget da zeskiñ bzg ?

Pratikoù :
(Kentelioù ’peus heuliet ? Kentelioù-noz, kentelioù ’barz al lise)…
Penaoz oc’h deut da dommañ ouzh ar brezhoneg ?
Daremprechoù gant an dud.
* Cheñchet eo bet ho taremprejoù gant an dud a anavezit (n’int ket brezhonegerien) ? Daremprejoù nevez ’peus bet dre ar brezhoneg ? Peseurt ? Da skwer… Petra a soñj ho tud ? Hag ar re all (ar re a zo tro-dro deoc’h) ? Rebechoù ’ zo bet graet deoc’h ? Pismiget eo bet ho tibab ?
* Gant piv e komzit brezhoneg ? Peur ? Skrivañ a rit e bzg ? Da biv ?
Soñjoù an dud :
* Petra a dalvez evidoc’h komz e bzg ?
– Pinvidikoc’h oc’h gant ar bzg ? Perak ? : pinvidigezh sevenadurel (dañsoù, sonerezh, lennegezh…), pinvidigezh yezhoniel (« ar yezhoù a blij din »), sokial (« mignoned din a gomz brezhoneg ivez » ; ar yezhoù a blij din…)
Daoust hag-eñ e komzit bzg a-wechoù barzh ur strollad e lec’h ma vez implijet yezhoù all, ha galleg dreist-holl ? Penaos e vez dibabet ar yezh ? Tud ’zo a lâr da skwer « ne gomprenan ket, komzit galleg mar plij ! » ?
– Petra a signifi evidoc’h mont e brezhoneg gant tud a oar galleg ivez ? C’hoarvezout a ra e komzec’h galleg gant brezhonegerien all ? Peur ?
* Anvioù lakaet e bzg.
– Lakaet ’peus hoc’h anv-bihan e bzg ? Petra a dalvez evidoc’h ober se ?
– Peur ho peus graet an dra-se ? Petra a soñj ho tud, ho mignoned ?
– Un istor ’zo tro-dro d’hoc’h anv (-bihan) ?
– Ul lesanv (anv-pluenn) ho peus ? Penaos e vez implijet al lesanv-se ?
* Petra eo ur stourmer evidoc’h ? Lavaret a rit (a rafec’h) diwar ho penn ez oc’h ur stourmer ? Perak ?
Politikerezh a rit ? ’Barz ur strollad oc’h ?
* Daoust hag-eñ e lavarit deoc’h hoc’h unan : « Cheñchet ’meus abaoe ma ’meus desket brezhoneg, abaoe ma’z on mestr war ar yezh ? »
– Ret eo komz bzg evit bezañ Breizhad ? Araok ma vefe kroget ganeoc’h da zeskiñ bzg ho poa ar santiment bezañ Breizhad ?
– Seniñ ar rit ? Peseurt beñveg ?
– En em gavout a rit disheñvel a drugarez d’ar brezhoneg ? (Peg-sun, bravig…)
Raktresoù :
Pere eo ho raktresoù ?
Un deiz bennak ho pefe c’hoant marteze krouiñ ur familh, soñjet ’ peus en an dra-se ? Bez e vefe plas evit ar bzg ? ’Barzh ho koublad ? Brezhoneg evit ar vugale (skolioù Diwan…)
Paotr/plac’h.
Pe oad oc’h ? Petra eo ho micher ? (bez e c’hellit komz bzg e-pad hoc’h amzer labour ? Gant piv ?)
Brezhoneg barzh ar familh : ho tud, ho tud-kozh, ho preudeur, ho c’hoarezed. Petra a ra ho kwaz, ho kwreg ?

© Presses universitaires de Rennes, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540