Version classiqueVersion mobile

Belles-filles

 | 
Clotilde Lemarchant

Troisième partie. Relations par alliance et relations conjugales

Chapitre IX. Le couple face aux (beaux-) parents

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La diminution des liens de dépendance entre générations au profit d’une plus grande qualité des relations interpersonnelles semble une caractéristique nouvelle des sociétés contemporaines (F. de Singly, 1993). Dans ce chapitre, le couple est situé dans son horizon intergénérationnel et familial (au sens large) auquel il accorde, somme toute, une importance non négligeable. On s’intéresse à la façon dont deux individus, doués de deux histoires familiales différentes, produisent un discours commun sur la parenté.

Un regard attentif à l’égard des parents et beaux-parents

Le regard porté sur les parents recèle une contradiction : les personnes veulent à la fois se faire respecter et manifester une autonomie et à la fois se faire cautionner par des personnes significatives parmi lesquelles parents et beaux-parents ne jouent pas un rôle mineur.

Tout d’abord, famille et belle-famille sont présentes dans le quotidien comme dans l’imaginaire des enfants adultes. Ceux-ci sont assez peu détachés ...

© Presses universitaires de Rennes, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search