Desktop versionMobile Version

Belles-filles

 | 
Clotilde Lemarchant

Deuxième partie. Modalités d'intégration dans la belle-famille

Chapitre VII. Les effets de l’écart social

Indexeinträge

Géographique :

France

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Depuis déjà plusieurs décennies, le mariage se donne comme un événement dénué de connotation sociale, exclusivement légitimé par l’existence du sentiment amoureux, par opposition au mariage d’intérêt ou de « raison ». On sait pourtant, depuis les études d’A. Girard (1964) et plus récemment, de M. Bozon et F. Héran (1987) combien fonctionne le principe d’homogamie sociale et culturelle : la ressemblance entre conjoints en termes d’âge, de niveau d’étude, d’appartenance sociale… est la situation la plus fréquente.

Ces résultats laissent à penser que le type de trajectoire matrimoniale, c’est-à-dire la similitude ou au contraire la différence de milieux entre parents et beaux-parents, peut influer sur les modalités des échanges affins. On s’interrogera alors sur le processus de prise de conscience d’un décalage social, lorsque tel est le cas.

La visibilité de la dimension sociale

Loin d’être gommé, le statut social se donne à voir dans le cadre des relations affines et reste une question ...

© Presses universitaires de Rennes, 1999

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Diese digitale Publikation wurde durch automatische optische Zeichenerkennung erstellt.
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search