Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau dans la ville au Moyen Âge

 | 
Jean-Pierre Leguay

Partie III. L'usage économique de l'eau

Chapitre 9. Jardinage et pêche

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les villes françaises ont conservé au Moyen Âge un caractère rural que leur confère la présence de jardins familiaux, de véritables zones d’hortillonnage à proximité des fossés, des remparts, sur les berges des cours d’eau qui arrosent les différents quartiers. La documentation archivistique se présente sous forme d’inventaires, de livres-rentiers ou de censiers, de plans tardifs.

Les rivières, les viviers, les étangs et les lacs permettent l’installation de pêcheries sur lesquelles des lettres patentes royales et ducales, des comptes comme ceux de gruerie dans le Jura, des représentations iconographiques, des vestiges archéologiques apportent les premières informations.

L’arrosage du jardin

Les villes médiévales sont imprégnées de ruralité non seulement parce qu’elles vivent en symbiose avec la campagne toute proche, mais aussi parce qu’elles conservent intra-muros des jardins, des vignes et des prés qui contribuent à modeler son paysage, dans les rues des fumiers et des barriques.

L’e...

© Presses universitaires de Rennes, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540