Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau dans la ville au Moyen Âge

 | 
Jean-Pierre Leguay

Partie II. Les réalisations de la fin du Moyen Âge

Introduction de la deuxième partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La longue mutation qui ébranle toutes les structures de l’Occident, économiques, politiques, sociales, mentales coïncide avec la Guerre de Cent Ans, qu’on fait durer traditionnellement de 1337 à 1453 bien que le conflit franco-anglais ait commencé plus tôt en 12941. Elle est marquée, de toute évidence, par un grave marasme entrecoupé de phases de reprises spasmodiques, par des violences, des destructions, des massacres, par une crise de société2. C’est aussi l’époque de profondes mutations que rappelle le titre d’un ouvrage de P. Wolff, Automne du Moyen Âge ou printemps des temps nouveaux ?, deux siècles d’innovations techniques liées à la guerre avec l’usage du canon et de la poudre, à la demande administrative avec le papier, à l’évolution des goûts qui se manifeste dans l’habillement, dans l’alimentation, dans l’art3.

Le renversement de la conjoncture vers le milieu du XVe siècle, durant la seconde partie du règne de Charles VII entre 1453 et 1461, sous Louis XI (1461-1483) et ses...

© Presses universitaires de Rennes, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540