Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Mémoires carolingiennes

 | 
Cécile Treffort

Deuxième partie. La réalisation de l'épitaphe

Chapitre 2. L’épitaphe, réalisation matérielle et œuvre d’art

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

En effet, si l’épitaphe est texte, elle est d’abord matière, issue des mains de l’homme pour prendre place dans un paysage visuel selon des modalités variées. L’étude de la forme des inscriptions funéraires conservées ou mentionnées par la littérature savante fait apparaître des différences importantes de matière, de technique ou de localisation voire de mise en scène dans l’édifice qui les reçoit, même si on exclut les inscriptions cachées évoquées précédemment. Ces variations formelles sont étroitement liées à des habitudes locales et à des contraintes économiques, mais également à des choix d’ordre culturel. Il est d’autant plus difficile de distinguer nettement les uns des autres qu’on ne possède que quelques rares séries de référence permettant de passer d’une observation ponctuelle à la caractérisation d’un trait régional.

Pour l’ensemble de la France, deux ensembles se distinguent, Angers et Reims, a...

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540