Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'idéologie Plantagenêt

 | 
Amaury Chauou

Bibliographie

Texte intégral

Cette bibliographie ne prétend en aucun cas à l’exhaustivité. Elle correspond avant tout à une recension fidèle des ouvrages utilisés dans le corps du texte, enrichie de quelques références indispensables sur les Plantagenêts, l'histoire anglaise du xiie au xive siècle, ou les travaux critiques sur les œuvres littéraires. Pour les aspects parallèles d'iconographie - arthurienne, nous renvoyons prioritairement à : R. S. Loomis et L. Hibbard Loomis, Arthurian Legends in Medieval Art, Londres/New York, Oxford University Press, 1938, somme inégalée qui rendra encore bien des services.

Chaque année, la bibliographie arthurienne augmente de plusieurs centaines de références dans le monde. Pour s'y repérer, nous renvoyons à deux instruments incontournables :

  • le Bulletin Bibliographique de la Société Internationale Arthurienne (annuel).
  • La liste de diffusion de l’Arthurnet disponible sur le web à l'adresse : ARTHURNET@MORGAN. UCS. MUN. CA (mensuelle).

Usuels

- Littérature médiévale -

Badel (P.-Y.), Introduction à la vie littéraire au Moyen Âge, Paris, Bordas et Mouton, 1969.

Bossuat (R.), Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, d’Argences, 1951 ; Supplément, 1954 ; Second Supplément, 1961 ; Troisième Supplément, par J. Monfrin et F. Vielliart, Paris, éditions du CNRS, 1986.

Bulletin Bibliographique de la Société Internationale Arthurienne, Madison (USA), annuel.

Cahiers de Civilisation Médiévale, Tables bibliographiques.

Crepin (A.), Taurinya-Dauby (H.), Histoire de la littérature anglaise au Moyen Âge, Paris, Nathan, 1993.

Dictionnaire des Lettres Françaises, Le Moyen Âge, Paris, Fayard, 1992.

Frappier (J.), et Grimm (R R) (éd.), Grundriss der romanischen Literaturen des Mittelalters TV : 1, Le Roman jusqu’à la fin du xiiie siècle, Heidelberg, Carl Winter, 1978.

Levy (R.), Chronologie approximative de la littérature française du Moyen Âge, Tübingen, 1957.

Godefroy (F.), Dictionnaire de l'ancienne langue française, Paris, 1880-1902.

Lacy (N. J.) (éd.), The New Arthurian Encyclopedia, New York/Londres, Garland, 1991.

- Histoire -

Elton (G. R.), England : 1200-1640, Ithaca, New York, Cornell University Press, The Sources of History Series, 1969.

English Historical Documents, II, 1042-1189, éd. D. C. Douglas et G. W. Greenaway, nvelle éd., Londres, Routledge, 1995-

English Historical Documents, III, 1189-1327, éd. H. Rothwell, Londres, Routledge, 1995.

Fossaert (R.), La société, t. 6, Les structures idéologiques, Paris, Le Seuil, 1983.

Gransden (A.), Historical Writing in England, I, c. 550-1307, Londres, Routledge and Kegan Paul, 1974, et II, 1307-early XVIth century, Londres, Routledge and Kegan Paul, 1984. Nvelle éd. Londres, Routledge, 1998.

Graves (E. B.), A Bibliography of English History to 1485, Oxford, Oxford University Press, 1975.

Holt (J. C.), Mortimer (R.), Handlist of the Acta of Henry II and Richard I in British Repositories, Londres, 1986.

Landon (L.), The Itinerary of King Richard I, Londres, Pipe Rolls Society, n.s., 13, 1935.

Typologie des sources du Moyen Âge occidental, fasc. 9 : La Nouvelle, par A. Sempoux et R. Dubuis, Turnhout, Brépols, 1973.

Typologie des sources du Moyen Âge occidental, fasc. 12 : Le Roman, par J. C. Payen et F. N. M. Diekstra, Turnhout, Brépols, 1975.

Typologie des sources du Moyen Âge occidental, fasc. 13 : Le fabliau et le lai narratif, par J. C. Payen, Turnhout, Brépols, 1975.

Wilkinson (B.), The High Middle Ages in England, 1154-1377, Cambridge, Cambridge University Press, 1978.

Littérature

- Textes, sources narratives et sources latines -

Annales Cambriae, in Nennius, éd. et trad. anglaise J. Morris (British History and the Welsh Annals), in History from the Sources, vol. 8, Chichester, Phillimore, 1980.

Annales Monastici, éd. H. R. Luard, Londres, Rolls Series, 1864.

Giraud de Barri, Expugnatio Hibernica : The Conquest of Ireland, éd. et trad. anglaise A. B. Scott et F. X. Martin, Dublin, Royal Irish Academy, 1978.

Giraud de Barri, On The Instruction of Princes, éd. et trad. J. Stevenson, Felinfach, JMF Books, 1991 (édition partielle).

Giraud de Barri, History and Topography of Ireland, éd. et trad. J. J. O’Meara, Harmondsworth, Penguin, 1982. Trad. française J.-M. Boivin, L'Irlande au Moyen Âge : Giraud de Barri et la Topographia Hibernica (1188), Paris, Champion, 1993.

Giraud de Barri, The Journey Through Wales and the Description of Wales, éd. et trad. L. Thorpe, Harmondsworth, Penguin, 1978.

Giraldi Cambrensis Opera, éd. J. S. Brewer, J. F. Dimock et G. F. Warner, 8 vol., Londres, Rolls Series, t. 21, 1861-1891.

Bède le Vénérable, Bede’s Ecclesiastical History of the English People, vol. 1, éd. B. Colgrave et R. A. B. Mynors, Oxford, Clarendon, Oxford Medieval Texts, 2e éd. 1991 ; vol. 2, A Historical Commentary, éd. J. M. Wallace- Hadrill, Oxford, Clarendon, Oxford Medieval Texts, 1993. Voir aussi Bède le Vénérable, Ecclesiastical History of the English People with Bede’s Letter to Egbert, éd. D. H. Farmer, Harmondsworth, Penguin, 1991. Trad. française O. Szerwiniack, F. Bourgne et J. Elfassi, Histoire ecclésiastique du peuple anglais, 2 vol., Paris, Les Belles Lettres, coll. La Roue à Livres, 1999.

Pierre de Blois, Opera Omnia, éd. J. A. Giles, 4 vol., Oxford, 1846-47 (Patres Ecclesiae Anglicanae).

Pierre de Blois, Vita Becketi, in Materials for the Life of Thomas Becket, éd. J. C. Robertson et J. B. Sheppard, 7 vol., Londres, Rolls Series, t. 67, 1875-1883.

Pierre de Blois, Compendium in Job, éd. et trad. J. Gildea, 2 vol., Liège, 1974-1979.

Pierre de Blois, Dialogus inter regem Henricum Il et abbatem Bonevallis, éd. R.B.C. Huygens, in Revue Bénédictine, t. 68 (1958), p. 87-112.

Gervais de Canterbury, The Historical Works of Gervase of Canterbury, éd. W. Stubbs, 2 vol., Londres, Rolls Series, t. 73, 1879- 1880.

Chronicle of the Third Crusade : A Translation of the Itinerarium Peregrinorum et Gesta Regis Ricardi, éd. et trad. H. Nicholson, Aldershot, Ashgate, 1997.

Chronicles of the Reigns of Stephen, Henry II and Richard I, éd. R. Howlett, 4 vol., Londres, Rolls Series, t. 82, 1884-1889.

Chronicles of the Reigns of Edward I and Edward II, vol. I, éd. W. Stubbs, Londres, Rolls Series, t. 76, 1882.

Chroniques des Comtes d'Anjou et des Seigneurs d’Amboise, éd. L. Halphen et R. Poupardin, Paris, Picard, 1913.

Bernard de Clairvaux, Œuvres complètes, xxxi, Éloge de la nouvelle chevalerie (De laude novae militiae), éd. et trad. P. Y. Emery, Paris, Le Cerf, coll. « Sources chrétiennes », n° 367, 1990.

Raoul de coggeshall, Chronicon Anglicanum, éd. J. Stevenson, Londres, Rolls Series, t. 66, 1875.

Richard de Devizes, De Rebus gestis Ricardi Primi, in Chronicles of the Reigns of Stephen, Henry II and Richard I, t. 3, éd. R Howlett, Londres, Rolls Series, 1886.

Richard de Devizes, The Chronicle of Richard of Devizes, éd. J. T. Appleby, Londres, Thomas Nelson & Sons, 1963.

Raoul de Diceto, Opera Historica : The Historical Works of Master Ralph de Diceto, éd. W. Stubbs, 2 vol., Londres, Rolls Series, t. 68, 1876, rééd. 1985.

Adam de Domerham, Historia de rebus gestis Glastoniensibus, éd. T. Hearne, Oxford, 2 vol., 1727.

Richard Fitzneale, Dialogus de Scaccario : The Course of the Exchequer and Constitutio Domus Regis : The Establishment of the Royal Household, éd. C. Johnson révis. F. E. L. Carter et D. E. Greenway, Oxford, Clarendon, 1983.

Flores Historiarum, éd. H. R. Luard, 3 vol., Londres, Rolls Series, t. 95, 1890.

Gildas, De Excidio et Conquestu Britanniae, éd. et trad. M. Winterbottom ( The Ruin of Britain), in History from the Sources, vol. 7, Chichester, Phillimore, 1978.

Ranulf de Glanville, The Treatise on the Laws and Customs of the Realm of England com- monly called Glanvill, éd. G.D. G. Hall et M. T. Clanchy, Oxford, Clarendon, 1993.

John of Glastonbury, The Chronicle of Glastonbury Abbey : An Edition, Translation and Study of John of Glastonbury’s « Cronica sive Antiquitates Glastoniensis Ecclesie », éd. J. P. Carley, trad. D. Townsend, Woodbridge, Boydell and Brewer, 1984.

Roger de Howden, Chronica, éd. W. Stubbs, 4 vol., Londres, Rolls Series, t. 51, 1868- 1871 ; éd et trad. anglaise H. T. Riley, The Annals of Roger de Hoveden : The History of England and of Other Countries of Europe, vol. 1 part. 1, 732-1154, vol. 1 part. 2, 1154- 1180, vol. 2 part 1, 1181-1192, et vol 2 part 2, 1192-1201, Felinfach, Llanerch, 1994-1997.

Henry de Huntingdon, Historia Anglorum : The History of the English People, éd. et trad. anglaise D. Greenway, Oxford, Clarendon, Oxford Medieval Texts, 1997.

Caradoc de Llancarfan, Vie de saint Gildas, éd. T. Mommsen, in M. G. H., Auctorum Antiquissimorum, xiii, Chronica minora, vol. iii, Berlin, 1898.

Guillaume de Malmesbury, History of the Norman Kings, 1066-1125, éd. et trad. anglaise J. Stevenson, Felinfach, Llanerch, 1989.

Guillaume de Malmesbury, The History of the English Kings, vol. 1, éd. R. A. B. Mynors révis. R M. Thomson et M. Winterbottom, et vol. 2, General Introduction and Commentary, éd. R. M. Thomson et M. Winterbottom, Oxford, Clarendon, Oxford Medieval Texts, 1998-1999.

Guillaume de Malmesbury, Historia Novella, éd. E. King, trad. anglaise K. R. Potter, Oxford, Clarendon, Oxford Medieval Texts, 1999.

Guillaume de Malmesbury, Antiquities of Glastonbury, éd. et trad. anglaise F. Lomax, Felinfach, Llanerch, 1992.

Gautier Map, De Nugis Curialium, éd. M. R James, Oxford, Clarendon, 1914, et éd. C. N. L. Brooke et R. A. B. Mynors, Oxford, Clarendon, 1983. Traductions françaises par : M. Pérez, Contes de courtisans, traduction du De Nugis Curialium de Gautier Map, Lille, s. d. [1988] ; A. K. Bate, Contes pour les gens de cour, Turnhout, Brépols, coll. Témoins de notre histoire, 1993.

Jean de Marmoutier, Gesta Consulum Andegavorum, éd. L Halphen et R Poupardin, Paris, Picard, 1913.

Geoffroy de monmouth, Historia Regum Britanniae, éd. et trad. anglaise N. Wright, 4 vol., Cambridge, Brewer, 1985-1991.

Geoffroy de Monmouth, Historia Regum

Britanniae, éd. E. Faral, in La légende arthurienne. Études et documents, Paris, Champion, Bibliothèque de l'École des Hautes Études, vol. 257, 1929. Trad. L. Mathey-Maille, Histoire des rois de Bretagne, Paris, Les Belles Lettres, coll. La Roue à Livres, 1992.

Geoffroy de Monmouth, Historia Regum Britanniae, éd. A. Griscom, Londres/New York, Longman, 1929.

Geoffroy de Monmouth, Vita Merlini, éd. E. Faral in La légende arthurienne. Études et documents, t. 3, Paris, Champion, Bibliothèque de l'École des Hautes Études, vol. 257, 1929. Trad. I. Jourdan (Vie de Merlin), Castelnau-le-Lez, Climats, 1996. Ed. et trad. anglaise B. Clarke, Cardiff, 1973.

Nennius, Historia Brittonum, éd. et trad. anglaise J. Morris (British History and the Welsh Annals), in History from the Sources, vol. 8, Chichester, Phillimore, 1980. Voir aussi The Historia Brittonum. The « Vatican » Recension, éd. D. Dumville, Cambridge, Brewer, 1985.

Guillaume de Newburgh, Historia rerum Anglicarum, in Chronicles of the Reigns of Stephen, Henry II and Richard I, éd. R Howlett, Londres, Rolls Series, t. 82, vol. I et II, 1884-1885 ; The History of William of Newburgh (1066-1194), éd. et trad. anglaise J. Stevenson, Felinfach, Llanerch, 1996.

Matthieu Paris, Chronica Majora, éd. H. R Luard, 7 vol., Londres, Rolls Series, 1872-1883. Ed. et trad. anglaise J. A. Giles, English History from Year 1235-1273, AMS Press, Bohn’s Antiquarian Library, 1968. Trad. anglaise partielle R. Vaughan, The Illustrated Chronicles of Matthew Paris. Observations of Thirteenth-Century Life, Stroud, A. Sutton, 1993. Trad. française A Huilliard-Bréholles, La Grande chronique de Matthieu Paris, 9 vol., Paris, 1840-1841.

Benoît de Peterborough, Gesta Regis Henrici Secundi Benedicti Abbatis. The Chronicle of the Reigns of Henry II and Richard I, A. D. 1169-1192, known commonly under the name of Benedict of Peterborough, éd. W. Stubbs, 2 vol., Londres, Rolls Series, t. 49, 1867, rééd. 1969 (Pour l'attribution de cet ouvrage à Roger de Howden, voir D. M. Stenton, « Roger of Howden and Benedict », English Historical Review, 68 (1943), p. 574-582 ; voir aussi D. Corner, « The Gesta Regis Henrici Secundi and Chronica of Roger, Parson of Howden », Bulletin of the Institute of Historical Research, 56 (1983)).

Aelred de Rievaulx, Historical Works, éd. et trad. anglaise J. Patricia et M. Dutton, Cistercian Publication Inc. (Cistercian Fathers Series, n° 56), 2000.

Aelred de Rievaulx, The Life of Saint Edward King and Confessor, éd. et trad. Fr. J. Bertram, Saint Austin Press, 1999.

Étienne de Rouen, Draco Normannicus, éd. R. Howlett in Chronicles of the Reigns of Stephen..., t. 2, Londres, Rolls Series, 1885, p. 585-762.

Jean de Salisbury, Policraticus, sive De Nugis curialium et vestigiis philosophorum, éd. C. C. J. Webb, 2 vol., Oxford, Clarendon, 1909.

Jean de Salisbury, Policraticus, Livres I-IV, éd. K. S. B. Keats-Rohan, Turnhout, Brépols, coll. Corpus Christianorum, 1993. Ed. et trad. anglaise C. J. Nedermann, Cambridge, Cambridge University Press, 1991. Trad. fçse (Livres I à III) par Ch. Brucker, Denis Foulechat, Le Policratique de Jean de Salisbury (1374), Genève, Droz, 1994.

Jean de salisbury, Metalogicon, éd. J. B. Hall et K. s. B. Keats-Rohan, Turnhout, Brépols, coll. Corpus Christianorum, 1991.

Jean de Salisbury, The Letters of John of Salisbury, vol. 1, The Early Letters (1153- 1161), éd. W. J. Millor, H. E. Buder et C. N. L. Brooke, et vol. 2 (1163-1180), éd. W. J. Millor et C. N. L. Brooke, Londres, Thomas Nelson & Sons, 1955-1979 (nvelle éd. du volume 1, Oxford, Clarendon, 1986).

Gervais de Tilbury, Otia imperialia, éd. G. Leibnitz, in Scriptores rerum Brunsvicensium, I, 1707, p. 881-1004 (trad. partielle A. Duchesne, Le Livre des Merveilles : divertissement pour un empereur, troisième partie, Paris, Les Belles Lettres, coll. La Roue à Livres, 1992).

Robert de Torigny, Chronique... suivie de divers opuscules historiques, éd. L. Delisle, 2 vol., Rouen, Société de l'Histoire de Normandie, 1872-1873.

Geoffroy de Vigeois Chronica Gaufredi, éd. Ph. Labbé, Novae Bibliothecae Manuscriptorum Librorum, vol. 2, Paris, 1657. Ed. partielle (Livre I) P. Botineau, « La Chronique de Geoffroy de Breuil, prieur de Vigeois », Positions des thèses de l'École des Chartes, Paris, 1964 ; (Livre II) Recueil des Historiens de la France, xviii, p. 211-223.

Virgile, Enéide, in Œuvres, éd. F. Plessis et A. Lejay, Paris, Hachette, coll. Classiques Hachette, rééd. 1985.

Roger de Wendover, Flowers of History : Comprising the History of England from the Descent of the Saxons to A. D. 1235 formerly ascribed to Matthew Paris, éd. et trad. anglaise J. A. Giles, 4 vol., Felinfach, Llanerch, 1993-1996.

- Littérature française -

Ambroise, Estoire de la guerre sainte, éd. et trad. G. Paris, Paris, coll. de documents inédits sur l'histoire de France, 1897. Trad. anglaise en vers M. J. Hubert, The Crusade of Richard Lion-Heart, New York, Columbia University Records of Civilization. Sources and Studies, 34, 1941. Trad. anglaise en prose E. Noble Stone, Three Old French Chronicles of the Crusades. The History of the Holy War..., Seattle, University of Washington, Publications in the Social Sciences, 10, 1939.

Beroul, Le roman de Tristan, éd. E. Muret révis. Defourques, Paris, Champion, CFMA, 1947 ; Le roman de Tristan, éd. et trad. D. Lacroix et Ph. Walter, Paris, Librairie Générale Française, coll. Lettres Gothiques, 1996.

Jean Bodel, La Chanson des Saxons, trad. A. Brasseur, Paris, Champion, 1992.

Bertran de Born, éd. V. C. Appel (Die Lieder Bertran de Born), Halle, 1931. Ed. et trad. G. Gouiran, L'amour et la guerre. L'œuvre de Bertran de Born, Aix-Marseille, 1985-

Robert de Boron, Le Roman de l’Estoire dou Graal, éd. W. Nitze, Paris, Champion, CFMA, 1927. Trad. B. Cerquiglini, Paris, UGE, coll. 10/18, 1981.

Robert de Boron, Merlin, éd. A. Micha, Genève, Droz, 1979. Trad. E. Baumgartner (Merlin le prophète ou le Livre du Graal), Paris, Stock, 1980.

Robert de Boron (pseudo-), Joseph, éd. E. Hucher, in Le Saint Graal, t. 1, Le Mans, 1875, p. 209-276.

Robert de Boron (pseudo-), Perceval, éd. W. Roach, Philadelphie, 1941. Trad. E. Baumgartner dans D. Régnier-Bohler (dir.), La légende arthurienne. Le Graal et la

Table Ronde, Paris, R Laffont, coll. Bouquins, 1989, p. 354-430.

Jacques Bretel, Le tournoi de Chauvency, éd. M. Delbouille, Liège/Paris, 1932.

The Continuations of the Old French Perceval, éd. W. Roach, 5 vol., Philadelphie, University of Pennsylvania Press, 1949-1983.

Continuation de Perceval, éd. M. Oswald, Paris, Champion, CFMA, 1975.

Didot-Perceval, éd. W. Roach, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, 1941.

Jordan Fantosme, Chronique de la guerre entre les Anglois et les Ecossois en 1173 et 1174, éd. et trad. R C. Johnston, Oxford, Clarendon, 1981.

Étienne de Fougeres, Le Livre des Manières, éd. R A. Lodge, Genève, Droz, 1979.

Marie de France, Lais, éd. K. Warnke, trad. L. Harf-Lancner, Paris, Librairie Générale Française, coll. Lettres gothiques, 1990.

Marie de France, Fables, éd. et trad. Ch. Brucker, Louvain-Paris, Peeters, 1990.

Marie de France, L’Espurgatoire seint Patriz, éd. et trad. Y. de Pontfarcy, Louvain-Paris, Peeters, 1995.

Geoffroy Gaimar, L’Estoire des Engleis, éd. A. Bell, Oxford, Anglo-Norman Texts, 1960.

Histoire de Guillaume le Maréchal, éd. P. Meyer, 3 vol., Paris, Librairie Renouard, Société de l'Histoire de France, 1891 -1901.

Thomas de Kent, Le Roman de Toute Chevalerie, éd. B. Foster, 2 vol, Londres, 1976-1977.

Peter de Langtoft, Chronicle, éd. T. Wright, 2 vol., Londres, Rolls Series, 1866-1868. Ed. partielle J.-C. Thiollier, Édition critique et commentée de Pierre de Langtoft. Le règne d’Édouard Ier CELIMA, Université Paris XII-Créteil, 1989, t. 1.

Lancelot en prose, éd. A. Micha, 9 vol., Genève, Droz, 1978-1983.

Lancelot en prose, éd. E. Kennedy, Oxford, 1980.

Lancelot en prose (cycle du), éd. H. O. Sommer, The Vulgate Version of the Arthurian Romances, 8 vol., Washington, Carnegie Institution, 1908-1916.

Merlin en prose, éd. A. Micha, Genève, Droz, 1979.

Merlin, roman en prose du xiiie siècle (Merlin- Huth), éd. G. Paris et J. Ulrich, 2 vol., Paris, SATF, 1886.

La Mort le Roi Artu, éd. J. Frappier, Genève, Droz, 1956.

Perlesvaus, Le Haut Livre du Graal, éd. W. A. Nitze-T. A. Jenkins, 2 vol., Chicago, Chicago University Press, 1932-1937.

La Queste del Saint Graal, éd. A. Pauphilet, Paris, Champion, CFMA, 1923.

Récits du Ménestrel de Reims, éd. Natalis de Wailly, Paris, S. H. F., 1876.

Roman d'Alexandre, in The Medieval French Roman d'Alexandre, 6 vol., Princeton, 1937-1976.

Roman d’Enéas, éd. J. Salverda de Grave, 2 vol., Paris, Champion, CFMA, 1925-1929. Trad. M. Thiry Stassin, Paris, Champion, CFMA, 1985.

Roman de Thèbes, éd. L. Constans, 2 vol., Paris, SATF, 1880.

Benoît de Sainte-Maure, Roman de Troie, éd. L. Constans, 6 vol., Paris, SATF, 1904- 1912.

Benoît de Sainte-Maure, Chronique des ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 2 vol., Uppsala, 1951-1954.

Jacques de Sarrasin, Le Roman du Hem, éd. A. Henry, Bruxelles, 1939.

Thomas d'Angleterre, Le roman de Tristan, éd. et trad. D. Lacroix et Ph. Walter, Paris, Librairie Générale Française, coll. Lettres Gothiques, 1996.

Tristan en prose, t. I, éd. Ph. Ménard, Genève, Droz, 1987 ; t. ii, éd. M.-L. Chênerie et T. Delcourt, Genève, Droz, 1990.

Le Roman en prose de Tristan, le Roman de Palamède et la Compilation de Rusticien de Pise, éd. E. Löseth, Paris, 1891, rééd. New York, 1970.

Chrétien de Troyes, Erec et Enide, éd. M. Roques, Paris, Champion, CFMA, rééd. 1981.

Chrétien de Troyes, Cligès, éd. A. Micha, Paris, Champion, CFMA, rééd. 1982.

Chrétien de Troyes, Lancelot ou le Chevalier de la Charrette, éd. M. Roques, Paris, Champion, CFMA, rééd. 1983.

Chrétien de Troyes, Le Roman de Perceval ou le Conte du Graal, éd. F. Lecoy, Paris, Champion, CFMA, rééd. 1981 ; éd. W. Roach, Genève, Droz, 1959.

Chrétien de Troyes, Yvain ou le Chevalier au lion, éd. M. Roques, Paris, Champion, CFMA, rééd. 1982.

Bernard de Ventadour, Seine Lieder, éd. C. Appel, Halle, 1915.

Wace, Le Roman de Brut, éd. I. Arnold, 2 vol., Paris, Picard, SATF, 1938-1940.

Wace, Le Roman de Brut (La partie arthurienne du -), éd. I. Arnold et M. Pelan, Paris, Klincksieck, 1962.

Wace, Le Roman de Rou, éd. A. J. Holden, 3 vol., Paris, Picard, SATF, 1970-73.

- Littérature étrangère -

Layamon, Brut, éd. F. Madden, Londres, Society of Antiquaries, 1847. Trad. D. G. Bzdyl, Layamon’s Brut : A History of the Britons, Binghampton, Medieval and Renaissance Texts and Studies, 1989.

Richard Cœur de Lion, éd. K. Brunner in Der mittelenglische Versroman über Richard Löwenherz, Vienne/Leipzig, Wiener Beiträge zur englischen Philologie, 42 (1913).

Gottfried von Strassburg, Tristan, éd. et trad. D. Buschinger et J.-M. Pastré, Stuttgart, G. A. G., 1980.

Lodewijk van Velthem, Spiegel Historiael, éd. H. van den Linden et alii, I, Bruxelles, 1906.

Travaux critiques sur les œuvres littéraires

Alexander (F.), « Late Medieval Scottish Attitudes to the Figure of King Arthur : A Reassessment », Anglia, 93 (1975), p. 17-34. Anglade (J.), « Les troubadours et les Bretons », Revue des Langues Romanes, 65 (1927), p. 195-303.

Aubailly (J. C.), La fée et le chevalier, Paris, Champion, 1986.

Balcou (J.). Le Gallo (Y.) (dir.), Histoire littéraire et culturelle de la Bretagne, 3 vol., rééd. Paris/Spézet, Champion/Coop Breizh, 1997.

Barlow (F.), « Roger of Howden », English Historical Review, 65 (1950), p. 352-60.

Barron (W- R J-), English Medieval Romance, Londres/New York, Longman, 1987.

Bartlett (R), Gerald of Wales, 1146-1223, Oxford, Clarendon, 1982.

Batany (J.), Les origines et la formation du thème des « États du Monde », thèse dactylographiée, Université de Paris IV, 1980.

Bate (A. K.), « Walter Map and Giraldus Cambrensis », Latomus, 31 (1972), p. 860-75.

Bate (A. K.), « La littérature latine d'imagination à la cour d'Henri II d'Angleterre »,Cahiers de Civilisation Médiévale, 34 (1991), p. 3-21.

Baumgartner (E.), « Jeux de rimes et roman arthurien », Romania, 1982, p. 550-560.

Baumgartner (E.), « La couronne et le cercle : Arthur et la Table Ronde dans les manuscrits du Lancelot-Graal », in Texte et Image, Actes du colloque international de Chantilly, Paris, Les Belles-Lettres, 1984, p. 191-200 et planches.

Baumgartner (E.), La Harpe et l’épée, Paris, SEDES, 1990.

Baumgartner (E.), « Sainte(s) Hélène(s) », in Mélanges offerts à G. Duby, Bruxelles, De Boeck, 1992, p. 43-53.

Baumgartner (E.), « Rois et chevaliers : du “Lancelot en prose” au “Tristan en prose”« , in D. Buschinger (éd.), Tristan et Yseut, mythe européen et mondial. Actes du Colloque d'Amiens, 1986, Göppinger Arbeiten zur Germanistik, Göppingen, Kümmerle Verlag, 1987, p. 39-41.

Baumgartner (E.), « Troie et Constantinople dans quelques textes du xiie et du xiiie siècle : fiction et histoire », in La Ville : Histoires et mythes, Paris, Institut de Français de l'Université Paris X Nanterre, 1981.

Beaune (C.), « L'utilisation politique du mythe des origines troyennes en France à la fin du Moyen Âge », in Lectures médiévales de Virgile, Rome, École Française de Rome, 1985, p. 331-355.

Beaune (C.), « Perceforêt et Merlin. Prophétie, littérature et rumeurs au début de la Guerre de Cent ans », in « Fin du monde et signes des temps. Visionnaires et prophètes en France méridionale (fin xiiie-début xve siècle) », Cahiers de Fanjeaux, 27 (1992), p. 237-255.

Beckmann (G. A.), Trojaroman und Normannenchronik : die Identität der beiden Benoît und die Chronologie ihrer Werke, Munich, 1965.

Bedier (J.), Les légendes épiques. Recherches sur la formation des chansons de geste, 4 vol., Paris, Champion, 1908-1912.

Bedier (J.), La chanson de Roland commentée, Paris, SATF, 1927.

Bennet (M.), « Poetry as History ? The "Roman de Rou" of Wace as a Source for the Norman Conquest », in Proceedings of the Battle Abbey Conference. Anglo-Norman Studies, 5 (1982), p. 21-39.

Benton (J. F.), « The Court of Champagne as a Literary Center », Speculum, 36 (1961), p. 551-591, reprint in Th. N. Bisson (éd.), Culture, Power and Personality in Medieval France, Londres, Hambledon Press, 1990.

Berthelot (A.), Arthur et la Table Ronde. La force d'une légende, Paris, Gallimard, 1996.

Berthelot (A.), « Table Ronde et Franc Palais », in D. Buschinger (éd.), Die Ritterorden im Mittelalter, Wodan, 67, Greifswald, Reineke Verlag, 1996, p. 1-9.

Bezzola (R.), Les origines et la formation de la littérature courtoise en Occident (500-1200), 3 t., 5 vol., Paris, Champion, 1944-1967.

Bindschedler (M.), « Die Dichtung um König Artus und seine Ritter », in Deutsche Vierteljahresschrift für Literaturwissenschaft und Geistesgeschichte, 31 (1957), p. 84-100.

Blacker (J.), « Wace’s Craft and His Audience : Historical Truth, Bias, and Patronage in the Roman de Rou », Kentucky Romance Quaterly, 31 (1984), p. 355-362.

Blacker (J.), « "La geste est grande, longue et grieve a translater" : History For Henry II », Kentucky Romance Quaterly, 37 (1990), p. 387-396.

Blacker (J.), « Transformation of a Theme : The Depolitization of the Arthurian World », in The Arthurian Tradition, Essays in Convergence, Tuscaloosa-Londres, University of Alabama Press, 1988, p. 54-74.

Bliss (J.), « Celtic Myth and Arthurian Romance », Medium Aevum, 30 (1961), p. 19-25.

Bloch (R. H.), Medieval French Literature and Law, Berkeley, California, 1977.

Boase (R), The Origin and Meaning of Courtly Love : A Critical Study Of European Scholarship, Manchester, Manchester University Press, et Totowa, Rowman et Littlefield, 1977.

Bogdanow (F.), The Romance of the Grail. A Study of The Structure and Genesis of A Thirteenth-Century Arthurian Prose Romance, New York, 1966.

Boivin (J.-M.), L'Irlande au Moyen Âge : Giraud de Barri et la « Topographia Hibernica » (1188), Paris, Champion, 1993.

Boutet (D.), Charlemagne et Arthur ou le roi imaginaire, Paris, Champion, 1992.

Boutet (D.), « Sur l'origine et le sens de la largesse arthurienne », Le Moyen Âge, 89 (1983/3-4), p. 397-413.

Boutet (D.), « Carrefours idéologiques de la royauté arthurienne », Cahiers de Civilisation Médiévale, 1985, p. 3-17.

Boutet (D.) et Strubel (A.), Littérature, politique et société, Paris, PUF, 1979.

K (H. DE) et Herrmann (M.), King Arthur’s Knights and the Myths of the Round Table, Paris, Klincksieck, 1972.

Broadhurst (K. M.), Patronage and Production of French Literature in the Twelfth Century, Ph. D., University of London, 1991.

Brogsitter (K. O.), Artüsepik, Stuttgart, Metzler, 1965, 2e éd. 1971.

Bromwich (R.), « Concepts of Arthur », Studia Celtica, 10/11 (1975-1976), p. 163- 181.

Brooke (C.), « Geoffrey of Monmouth as a Historian », in C. Brooke et alii (éd.), Church and Government in the Middle Ages, Cambridge, 1976, p. 77-91.

Bruce (J. D.), The Evolution of Arthurian Romance from the Beginnings dowm to the Year 1300, Göttingen, 1923, rééd. Gloucester (Mass), 2 vol., 1958.

Bullock-Davies (C.),« Chrétien de Troyes and England », Arthurian Literature, 1 (1981), p. 1-61.

Burgess (G. S.) et Busby (K.), Les Lais of Marie de France, Harmondsworth, 1986.

Buschinger (D.) (éd.), La légende de Tristan au Moyen Âge, Actes du colloque des 16 et 17 janvier 1982, Göppingen, Kümmerle, 1982.

Buschinger (D.) (éd.), Tristan et Yseut. Mythe européen et mondial. Actes du colloque d'Amiens, 1986, Göppingen, 1987.

Buschinger (D.), « Échanges littéraires entre Romania et Germania au Moyen Âge », in Voix d'Ouest en Europe — Souffles d'Europe en Ouest, Actes du colloque international d'Angers, 21-24 mai 1992, Angers, Presses de l'Université d'Angers, 1993, p. 31-43.

Carroll (C. W.), « Quelques observations sur les reflets de la cour d'Henri II dans l'œuvre de Chrétien de Troyes », Cahiers de Civilisation Médiévale, 37 (1994), p. 33-39.

Chanson de geste und höfischer Roman, Heidelberger Kolloquium, Heidelberg, Carl Winter, 1963.

Chaytor (H. J.), The Troubadours and England, Cambridge, Cambridge University Press, 1923.

Chenerie (M.- L.), Le Chevalier errant dans les romans arthuriens en vers des xiie et xiiie siècles, Genève, Droz, 1986.

Chenerie (M.- L.), « Ces curieux chevaliers tournoyeurs..., des fabliaux aux romans », Romania, 97 (1976), p. 327-358.

Cline (R.), « The Influence of Romances on Tournaments of the Middle Ages », Speculum, 20 (1945), p. 204-211.

Cohen (G.), Le roman courtois au xiie siècle. Les origines du roman. Paris, CDU, 1964.

Cowper (F. A. G.), « Date and Dedication of the Roman de Troie », Modem Philology, 27 (1929-30), p. 379-382.

Crane (S.), Insular Romance : Politics, Faith and Culture in Anglo-Norman and Middle English Literature, Berkeley et Londres, University of California Press, 1986.

Culture and the King : The Social Implications of the Arthurian Legend. Essays in Honour of Valerie M. Lagorio, éd. M. B. Shichtman et J. P. Carley, Albany, State University of New York Press, 1994.

Curtius (E.- R.), La littérature européenne et le Moyen Âge latin (trad.), Paris, PUF, 1956.

Daube (D.), « King Arthur’s Round Table », in K. Bool (dir.), Gesellshaft, Kultur, Literatur, Monographien zur Geschichte des Mittelalters, 11, Stuttgart, 1975, p. 203-207.

Day (M.-L.), « The Letter from King Arthur to Henry II : Political Use of the Arthurian Legend in Draco Normannicus », in G. S. Burgess, R. A. Taylor et alii (éd.), The Spirit of the Court : Selected Proceedings of the Fourth Congress of the International Courtly Literature Society (Toronto, 1983), Dover (N. H.), Brewer, 1985, p. 153-157.

Dean (Ch.), Arthur of England : English Attitudes to King Arthur and the Knights of the Round Table in the Middle Ages and the Renaissance, Toronto, Toronto University Press, 1987.

De Boor (H.), Die höfische Literatur : Vorbereitung, Blute, Ausklang 1170-1250. Geschichte der deutschen Literatur 2. Munich, C. H. Beck, 1964.

Denomy (A. J.), « Courtly love and Courtliness », Speculum, 28 (1953), p. 44-63.

Delbouille (M.), « Caerlion et Cardueil, sièges de la cour d'Arthur », Neuphilologische Mitteilungen, 1964, p. 431-446.

Delbouille (M.), « Le témoignage de Wace sur la légende arthurienne », Romania, 1953, p. 172-199.

Dickinson (J.), « The Mediaeval Concept of Kingship and some of its Limitations as developed in Policraticus of John of Salisbury », Speculum, 1 (1926), p. 308-337.

Dronke (P.), « Peter of Blois and Poetry at the Court of Henry II », Medieval Studies, 38 (1976), p. 185-235.

Dufournet (J.) « Relire le "De Nugis Curialium" de Gautier Map », Le Moyen Âge, 95 (1989), p. 519-525.

Dumezil (G), L'idéologie tripartite des Indoeuropéens, Bruxelles, coll. Latomus, t. 31, 1958.

Eberlein-Westhues (H.), « König Arthurs "Table Ronde", Studien zur Geschichte eines literarischen Herrschaftszeichens », in E. Ruhe et R. Schwaderer (éd.), Der alt- französische Prosaroman, Actes du colloque de Würzburg, 1977, Munich, Fink, 1979.

Edwards (J. G.), « The "Itinerarium regis Ricardi" and the "Estoire de la Guerre sainte"« , in J. G. Edwards, V. H. Galbraith et F. Jacobs (éd.), Historical Essays in Honour of James Tait, Manchester, 1933, p. 59-77.

Emmel (H.), Formprobleme des Artusromans und der Graldichtung : Die Bedeutung des Artuskreises fur das Gefüge des Romans im 12. und 13. Jahrhundert in Frankreich, Deutschland und den Niederlanden, Berne, Francke, 1951.

Entretiens sur la Renaissance du xiie siècle (Colloque de Cerisy-la-Salle, 21-30 juillet 1965), Paris-La Haye, Mouton, 1968.

Faral (E.), La légende arthurienne, 3 vol., Paris, Bibliothèque des Hautes Études, 1929.

Fletcher (R H.), The Arthurian Material in the Chronicles especially those of Great Britain and France, 2e éd., New York, 1965.

Foreville (R), « La typologie du roi dans la littérature historiographique anglo-normande aux xie et xiie siècles », Mélanges R. Labande, Poitiers, 1974, p. 275-292.

Foulon (C.), « Marie de France et la Bretagne », Annales de Bretagne, 60 ( 1952), p. 243-258.

Francis (E. A.), « Marie de France et son temps », Romania, 72 (1951), p. 78-99.

Frappier (J.), Chrétien de Troyes et le mythe du Graal, Paris, SEDES, 1972.

Frappier (J.), Amour courtois et Table ronde, Genève, Droz, 1973.

Frappier (J.), Chrétien de Troyes : l'homme et l'oeuvre, 2e éd., Paris, Hatier, coll. « Connaissance des lettres », 1968.

Frappier (J.), Le roman breton : Les origines de la légende arthurienne : Chrétien de Troyes, Paris, CDU, 1964.

Frappier (J.), « Vues sur les conceptions courtoises dans les littératures d'oc et d'oïl au xiie siècle », Cahiers de Civilisation Médiévale, 2 (1959), p. 135-56.

Frappier (J.), « Remarques sur la structure du lai... », in La littérature narrative d'imagination : des genres littéraires aux techniques d'expression (colloque de Strasbourg, 23-25 avril 1959), Paris, 1961, p. 26-33.

Gallais (P.), « Bléhéri, la cour de Poitiers et la diffusion des récits arthuriens sur le Continent », dans Actes du VIIe congrès national de littérature comparée, Poitiers, 1965, Paris, Didier, 1967, p. 47-79.

Gallais (P.), « Naissance du roman », Cahiers de Civilisation Médiévale, 14 (1971), p. 69- 75.

Gallais (P.), « Le roman au xiie siècle », dans Histoire de la littérature française du Moyen Âge, t. I, Paris, A. Colin, coll. U, 1969, p. 40 suiv.

Gerould (G. H.), « King Arthur and Politics », Speculum, 2 (1927), p. 33-51.

Gillingham (J.), « The Context and Purposes of Geoffrey of Monmouth’s History of the Kings of Britain », Anglo-Norman Studies, 13 (1990), p. 99-118.

Gilson (E.), La philosophie au Moyen Âge, des origines patristiques à la fin du xive siècle, rééd. Paris, Pavot, 1988.

Goller (K. H.), « König Arthur in dem schottischen Chroniken », Anglia, 80 (1962), p. 390-404.

Goodrich (N. L.), King Arthur, New York, Harper and Row, 1986.

Gottzmann (C. L.), Artusdichtung, Stuttgart, Metzler, 1989.

Gouttebroze (J.- G.), « Henry II Plantagenêt patron des historiographes anglo-normands de langue d’oil », La littérature angevine médiévale, Actes du colloque 1980, Maulévrier, 1981, p. 91-105.

Green (D. H.), « The King and the Knight in the medieval Romance », in Festschrift fur Ralph Farrel, Bern, 1977, p. 175-183.

Green (R. F.), Poets and Princepleasers : Literature and the English Court in the Late Middle Ages, Toronto, Toronto University Press, 1980.

Grillo (P. R), « Was Marie de France the Daughter of Waleran II, count of Meulan ? », Medium Aevum, 57 (1988), p. 269-274.

Grisward (J-H.), « Uter Pendragon, Arthur et l'idéologie royale des indo-européens », Europe, 654 (1983), p. 111-120.

Guerreau-Jalabert (A.), « Aliments symboliques et symbolique de la table dans les romans arthuriens (xiie-xiiie siècles) », Annales E.S.C., 47 (1992/3), p. 561-594.

Gurttler (K. R.), « Küneck Artus der guote », in Das Artusbild der hôfischen Epik des 12. und 13. Jahrhunderts, Bonn, Bouvier Verlag Herbert Grundmann, 1976.

Hamilton (G. L.), « Quelques notes sur l'histoire de la légende d'Alexandre le Grand en Angleterre au Moyen Âge », in Mélanges A. Thomas, Paris, 1927, p. 195-202.

Hanning (R. W.), The Vision of History in Early Britain : from Gildas to Geoffrey of Monmouth, New York/Londres, Columbia University Press, 1966.

Hanning (R. W.), « The Social Significance of 12th Century Chivalric Romance », Medievalia et Humanistica, n. s., 3 (1972), p. 3-29.

Harf-Lancner (L.), « L'individu dans l'État : la fable des membres et de l'estomac dans la littérature du Moyen Âge », in L'Individualisme, permanence et métamorphoses, Paris, PUF, 1988, p. 51-71.

Hlbbard Loomis (L.), Medieval Romance in England, New York, Oxford University Press, 1924.

Hointon (J.), « Notes on Walter Map’s De Nugis Curialium », Studies in Philology, 20 (1923), p. 448-68.

Holmes (U. T.), « The Arthurian Tradition in Lambert d’Ardres », Speculum, 25 (1950), p. 100-103.

Holzermayr (K.), « Le mythe d'Arthur, la royauté et l'idéologie », Annales E.S.C., 1984, p. 480-494.

Holzknecht (K. J.), Literary Patronage in the Middle Ages, 1923, rééd. Londres, 1966.

Hunt (T.), « Redating Chrétien de Troyes », Bulletin Bibliographique de la Société Internationale Arthurienne, 30 (1978), p. 209-237.

Hunt (T.), « The Significance of Thomas’Tristan », Reading Medieval Studies, 7 (1981), p. 41-61.

Jauss (H. R.), « Chanson de geste et roman courtois au xiie siècle », in Chanson de geste und höfischer Roman, Heidelberg, Carl Winter, 1963, p. 71-78.

Jeanroy (A.), La poésie lyrique des troubadours, 2 vol., Toulouse et Paris, Didier, 1934.

Jenkins (E.), The Mystery of King Arthur, Londres, O’mara, 1990.

Johnston (R C.), « The Historicity of Jordan Fantosme’s Chronicle », Journal of Medieval History, 1976, p. 159-168

Jones (TH.), The Early Evolution of the Legend of Arthur, Nottingham Mediaeval Studies, vol. 8, 1964.

Keeler (L.), « Geoffrey of Monmouth and the Late Latin Chroniclers, 1300-1500 », Berkeley/Los Angeles, University of California Publications, 17 (1946), p. 131-137.

Keeler (H. E.), « The "Song of Roland" : a Mid-Twelfth Century Song of Propaganda for the Capetian Kingdom », Olifant, 3 (1975-6), p. 242-258.

Keeler (H. E.), « Wace et les Bretons », in Actes du 14e Congrès International Arthurien, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 1985.

Kennedy (E.), « Social and Political Ideas in the French Prose Lancelot », Medium Aevum, 26/2, 1977, p. 90-106.

Köhler (E.), « Quelques observations d'ordre historico-sociologique sur les rapports de la chanson de geste et du roman courtois », dans Chanson de geste und höfischer Roman, Heidelberg, Carl Winter, 1963, p. 21-35.

Köhler (E.), L'aventure chevaleresque. Idéal et réalité dans le roman courtois, 2e éd. trad., Paris, Gallimard, 1974.

Köhler (E.), « Observations historiques et sociologiques sur la poésie des troubadours », Cahiers de Civilisation Médiévale, 7 (1964), p. 27-51.

Lambert (P.-Y.), Les littératures celtiques, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1981.

Leach (H. G.), Angevin Britain and Scandinavia, Cambridge, Harvard University Press, 1921.

Lectures médiévales de Virgile, Collection de l'École française de Rome, Rome, 1984.

Legge (M. D.), Anglo-Norman Literature and its Background, Oxford, Clarendon, 1963.

Legge (M. D.), « Master Geoffrey Arthur », in An Arthurian Tapestry. Essays in Memory of Lewis Thorpe, Glasgow, 1981.

Legge (M. D.), « La littérature normande au temps d’Aliénor d'Aquitaine », Cahiers de Civilisation Médiévale, 29 (1986), p. 113- 118.

Le Goff (J.), « Les Trois fonctions indo-européennes, l'historien et l'Europe féodale », Annales E.S.C., 1979, p. 1187-1215.

Le Goff (J.), L'Imaginaire médiéval, Paris, Gallimard, 1985-

Levine (R.), « How to read Walter Map », Mittellateinisches Jahrbuch, 23 (1988), p. 91-105.

Lodge (A.), « Literature and History in the Chronicle of Jordan Fantosme », French Studies, 44 (1990), p. 257-270.

Lodge (R A.), « The Literary Interest of the 'Livre des Manières’of Etienne de Fougères », Romania, 93 (1972), p. 479-497.

Loomis (R S.), « Bleheris and the Tristram Story », Modem Language Notes, 39 (1924), p. 319-329.

Loomis (R S.), Celtic Myth and Arthurian Romance, New York, Columbia University Press, 1927.

Loomis (R S.), « Geoffrey of Monmouth and Arthurian Origins », Speculum, 3 (1928), p. 16-33.

Loomis (C. G.), « King Arthur and the Saints », Speculum, 8 (1933), p. 478-482.

Loomis (R. s.), « Chivalric and Dramatic Imitations of Arthurian Romances », in Medieval Studies in Memory of A. Kingsley Porter, Cambridge, 1939, p. 553-559.

Loomis (R S.), Arthurian Tradition and Chrétien de Troyes, New York, Columbia University Press, 1949.

Loomis (R S.) (dir.), Arthurian Literature in the Middle Ages, Oxford, Clarendon, 1959.

Loomis (R. S.), « Edward I, Arthurian Enthusiast », Speculum, 28 (1953), p. 114- 127.

Loomis (R S.), The Development of Arthurian Romance, Londres/New York, Hutchinson University Library, 1963.

Lozac'Hmeur (J.-Cl), « Du mythe au roman, essai d'archéologie arthurienne », PRIS-MA, t.III, n° 2, p.137-144.

MacDonald (L), « The Chronicle of Jordan Fantosme. Manuscripts, Author and Versification », in Studies in Medieval French Presented to Alfred Ewert, Oxford, 1961, p. 242-258.

Marchello-Nizia (C.), « Amour courtois, société masculine et figures du pouvoir », Annales E.S.C., 1981/6, p. 961-982.

Marchello-Nizia (C.), « De l’Enéide à l'Enéas, les attributs du fondateur », in Lectures médiévales de Virgile, Rome, École Française de Rome, 1985, p. 251-266.

Marchello-Nizia (C.), « Production littéraire, politique linguistique et pouvoir d'État au xiie siècle dans les pays de langue française », in Culture et idéologie dans la genèse de l'État moderne, Table Ronde, Rome, École Française de Rome, 1984, p. 199-210.

Marx (J.), La légende arthurienne et le Graal, Paris, PUF, Bibliothèque de l'École des Hautes Études, 1952.

Marx (J.), Nouvelles recherches sur la littérature arthurienne, Paris, Klincksieck, 1965.

Mathey-Maille (L.), De l’Historia Regum Britanniae de Geoffroy de Monmouth au Roman de Brut de Wace, thèse dactyl., 2 vol., Université Paris III, 1992.

Mehl (D.), The Middle English Romances of the Thirteenth and Fourteenth Centuries, Londres, Routledge and Kegan Paul, 1969.

Menard (PH.), Le rire et le sourire dans le roman courtois en France au Moyen Âge, Genève, Droz, 1969.

Meyer (P.), Alexandre le Grand dans la littérature française du Moyen Âge, 2 vol., Paris, 1886.

Micha (A.), Essais sur le cycle du Lancelot- Graal Genève, Droz, 1987.

Micha (A.), « Études sur le Lancelot en prose », Romania, 1961, p. 357-378.

Micha (A.), Étude sur le Merlin de Robert de Boron, Genève, Droz, 1980.

Miller (D. A.), « Vers une théorie unifiée de la royauté et de l'aristocratie », Annales E.S.C., 1978, p. 3-19.

Moore (S.), « General Aspects of Literary Patronage in the Middle Ages », Library, ser. 3, 4 (1913), p. 369-392.

Morris (R.), The Character of King Arthur in Arthurian Romance, Arthurian Studies, IV, Cambridge, Brewer, 1982.

Notre-Dame de Chartres, « Jean de Salisbury », n° spécial, 11e année, n° 44, sept. 1980.

Nykrog (P.), « The Rise of Literary Fiction », in R. L. Benson et G. Constable (éd.), Renaissance and Renewal in the Twelfth Century, Toronto/Buffalo/Londres, University of Toronto Press, 1991, p. 593-612.

Nykrog (P.), « Two Creators of Narrative Form in 12th-c. France », Speculum, 48 (1973), p. 258-76.

Ostmann (A.), Die Bedeutung der Arthurtradition fur die Englische Gesellschaft des 12. und 13. Jahrhunderts, Diss., Berlin, 1975.

Owenn (H.), Gerald the Welshman, Londres, 1989.

Paris (G.), « Études sur les romans de la Table Ronde. Lancelot du Lac. II. Le Conte de la Charrette », Romania, 12 (1883), p. 459-534.

Paris (G.), « Le roman de Richard Cœur de Lion », Romania, 26 (1897), p. 353-393.

Paris (G.), « Maistre Wace's Roman de Rou et des ducs de Normandie », Romania, 9 (1880), p. 592-614.

Paris (G.), Histoire poétique de Charlemagne, Paris, 1865, 2e éd. Paris, Champion, 1905 ; rééd. Genève, Slatkine, 1974.

Partner (S.), Serious Entertainments. The Writing of History in Twelfth-Century England, Chicago-Londres, 1977.

Payen (J.-Ch.), Les origines de la courtoisie dans la littérature française médiévale, 1 vol., Paris, CDU, 1966-68.

Payen (J.-Ch.), « Lancelot contre Tristan : la conjuration d'un mythe subversif », in Mélanges de langue et de littérature médiévales offerts à P. Le Gentil, Paris, 1973, p. 617-632.

Pickford (C. E.), L'évolution du roman arthurien en prose vers la fin du Moyen Âge, Paris, Nizet, 1960.

Pickford (C. E.), « The Three Crowns of King Arthur », Yorkshire Archeological Journal 38 (1955), p. 373-82.

Pochoda (E. T.), Arthurian Propaganda. Le Morte Darthur as an Historical Ideal of Life, Chapell Hill, 1971.

Pope (M. K.) (éd.), Thomas, poète anglo-normand du xiie siècle, Oxford, Blackwell, 1964.

Pope (M. K.), From Latin to Modem French with Especial Consideration of Anglo- Norman, 2e éd. Manchester, 1973.

Pour une mythologie du Moyen Âge, études rassemblées par L. Harf et D. Boutet, Paris, coll. de l’ENSJF, n° 41, 1988.

Rees (A.) et Rees (B.), Celtic Heritage. Ancient Tradition in Ireland and Wales, Londres, Thames & Hudson, 1961.

Richardson (H. G.), « Richard FitzNeal and the Dialogus de Scaccario », English Historical Review, 43 (1928), p. 161-71 et p. 321-40.

Richter (M.), Giraldus Cambrensis : The Growth of the Welsh Nation, Aberystwyth, National Library of Wales, 1976.

Roberts (B. F.), « Geoffrey of Monmouth and Welsh Historical Tradition », Nottingham Medieval Studies, 20 (1976), p. 29-40.

Roblin (S.), « L'enchanteur et le roi : d'un antagonisme politique à une rivalité mythique », in Pour une mythologie du Moyen Âge, Paris, collection de l'École normale supérieure de jeunes filles, 1988, p. 117-136.

Les romans du Graal dans la littérature des xiie et xiiie siècles (Colloque de Strasbourg, 29 mars-3 avril 1954), Paris, éd. du CNRS, 1956.

Rousse (M.), « Le pouvoir, la prouesse et l'amour dans l'Enéas », in Relire le Roman d’Enéas, éd. J. Dufournet, Paris, Champion, coll. Unichamp, 1985, p. 149-167.

Ruhe (E.), Schwaderer (R.) (éd.), Der altfranzösische Prosaroman. Actes du colloque de Würzburg, 1977, Munich, Fink, 1979.

Sandoz (E.), « Tourneys in the Arthurian Tradition », Speculum, 19 (1944), p. 389- 420.

Sargent-Baur (B. N.), « Dux bellorum/rex militum/roi fainéant : la transformation d'Arthur au xiie siècle », Le Moyen Âge, 90 (1984), p. 357-373.

Schirmer (W. F.) et Broich (U.), Studien zum literarischen Patronat im England des 12. Jahrhunderts, Cologne, 1962.

Schmolke-Hasselmann (B.), Der arthurische Versroman von Chrestien bis Froissart. Beihefte zur Zeitschrift fur romanische Philologie, 177, Tübingen, 1980.

Schmolke-Hasselmann (B.), « Henry II Plantagenêt, roi d'Angleterre, et la genèse d’Erec et Enide », Cahiers de Civilisation Médiévale, 24 (1981), p. 241-246.

Schmolke-Hasselmann (B.), « The Round Table : Ideal, Fiction, Reality », Arthurian Literature, 2 (1982), p. 41-75.

Short (I.), « Patrons and Polyglots : French Literature in Twelfth-Century England », Anglo-Norman Studies, 14 (1991), p. 229- 249.

Southern (R. W.), « Peter of Blois and the Third Crusade », in Studies in Medieval History Presented to R. H. C. Davies, Londres, 1985, p. 207-218.

Stanesco (M.), Jeux d'errance du chevalier médiéval, aspects ludiques de la fonction guerrière dans la littérature du Moyen Âge flamboyant, Leyde/New York/Copenhague, 1988.

Stanesco (M.), « Sous le masque de Lancelot. Du comportement romanesque au Moyen Âge », Poétique, 61 (1985), p. 23-33.

Stones (M. A.), « The Earliest Illustrated Prose Lancelot Manuscript ? », Reading Medieval Studies, 3 (1977), p. 3-44.

Störmer (W.), « König Artus als aristokratisches Leitbild während des späteren Mittelalters », Zeitschrift fur bayerische Landesgeschichte, 35 (1972), p. 946-971.

Sullivan (P.), « Translation and Adaptation in the Roman de Troie », in The Spirit of the Court : Selected Proceedings of the Fourth Congress of the International Courtly Literature Society (Toronto, 1983), éd. G. S. Burgess et R. A. Taylor, Cambridge, 1985, p. 350-359.

Tatlock (J.S.P.), « King Arthur in Normannicus Draco », Modem Philology, 31 (1933), p. 1- 18 et p. 114-122.

Thorpe. (L.), « Walter Map and Gerald of Wales », Medium Aevum, 47 (1978), p. 6-21.

Tyson (D. B.), « Patronage of French Vernacular History Writers in the Twelfth and Thirteenth Centuries », Romania, 100 (1979), p. 180-222.

Vaivre (J. B. de), « Artus, les trois couronnes et les hérauts », Archivum Heraldicum, 88 (1974), p. 2-13.

Van Houts (E.), « The Adaptation of the Gesta Normannorum Ducum by Wace and Benoît », in Mélanges W. Noonen, Groningue, 1984, p. 115-124.

Warren (M.) : « Roger of Howden Strikes Back : Investing Arthur of Brittany with the Anglo-Norman Future », Anglo Norman Studies, 21 (1998), p. 261-272.

whiting (B. J.), . »The Vows of the Heron », Speculum, 20 (1945), p. 261-278.

Wilks (M.), The World of John of Salisbury, Oxford, 1984.

Wolfzettel (F.), « Idéologie chevaleresque et conception féodale dans Durmart le Gallois : l'altération du schéma arthurien sous l'impact de la réalité politique du xiiie siècle », Actes du 14e congrès international arthurien, Presses Universitaires de Rennes, 1984, p. 668-686.

Wright (M.-R), Excalibur, An Arthurian Artifact (1135-1235), Dissertation-Abstracts- International, Ann Arbor, 1994. Degree Granting Institution, Stanford University Press, 1993.

Wright (N.), « Geoffroy of Monmouth and Bede », Arthurian Literature, 6 (1986), p. 36 suiv.

Wood (J.), « Walter Map : the Contents and Context of De Nugis Curialium », Transactions of the Honourable Society of Cymmrodorion, 1985, p. 91-103.

Zumthor (P.), Merlin le Prophète, rééd. Genève/Paris, Slatkine, 1973.

Zumthor (P.), Essai de poétique médiévale, Paris, Le Seuil, 1972.

Zumthor (P.), « Le roman courtois : essai de définition », in Le roman médiéval, p. 75 suiv.

Travaux historiques

- Sur les Plantagenêts -

Henri II

Amt (E.), The Accession of Henry II in England : Royal Government Restored, 1149- 1159, Woodbridge, Boydell Press, 1993.

Appleby (J. T.), Henry II. The Vanquished King, Londres, G. Bells and Sons, 1962.

Bachrach (B. S.), « Henry II and The Angevin Tradition of Family Hostility », Albion, 16 (1984), p. 112-130.

Barber (R.), Henry Plantagenet, A Biography, Londres, 1964.

Barber (R), The Devil’s Crown : A History of Henry II and his Sons, Combined Books, US, 1997.

Bourciez (E.), Les mœurs polies et la littérature de cour sous Henri II, Paris, 1886.

Boussard (J.), « La vie en Anjou aux xie et xiie siècles », Le Moyen Âge, 1950, p. 29-68.

Boussard (J.), « Les institutions de l'empire Plantagenêt », in F. Lot et R. Fawtier (éd.), Histoire des institutions françaises au Moyen Âge, Paris, 1953.

Boussard (J.), Le comté d'Anjou sous Henri Plantagenêt et ses fils (1154-1204), Paris, Bibliothèque de l'École des Hautes Études, 1938.

Boussard (J.), Le gouvernement d'Henri II Plantagenêt, Paris, d’Argences, 1956.

Boussard (J.), « Les influences anglaises dans l'évolution des grandes charges de l'Empire Plantagenêt », Annales de Normandie, 1955, p. 215-231.

Boussard (J.), « Les mercenaires au xiie siècle : Henri II Plantagenêt et les origines de l'armée de métier », Bibliothèque de l'École des Chartes, t. 106, 1945-46, p. 189-224.

Broadhurst (K. M.), « Henry II of England and Eleanor of Aquitaine : Patrons of Literature in French ? », Viator, 27 (1996), p. 53-84.

Broich (U.), « Heinrich II als Patron der Literatur seiner Zeit », Wissenschaftliche Abhandlungen der Arbeitsgemeinschaft fur Forschung des Landes Nordrhein-Westfalen, 23 (1962), p. 90-92.

Brooke (Z. N.) et Brooke (C. N. L.), « Henry II duke of Normandy and Aquitaine », English Historical Review, 61 (1946), p. 81-89.

Cartelueri (A.), Die Marchtstellung Heinrich II. Von England, Neue Heidelberger Jahrbücher, 8, 1898.

Cartellieri (A.), Richard Löwenherz (dans : Probleme der Englischen Sprache und Kultur, Festschrift für Johannes Hoops zum 60. Geburtstage, 1925).

Chauou (A.), « Arturus redivivus : royauté arthurienne et monarchie politique à la cour Plantagenêt », in Noblesses de l'espace Plantagenêt (1154-1224), Actes de la Table Ronde, 2000, éd. M. Aurell, Poitiers, Université de Poitiers, CESCM, 2001, p. 67-78.

Cingolani (S. M.), « Filologia e miti storiografici : Enrico II, la corte plantageneta e la letteratura », Studi Medievali, 32 (1991), p. 815-832.

La cour Plantagenêt (1154-1204). Actes du colloque international, Thouars (30 avril-2 mai 1999), éd. M. Aurell, Poitiers, Université de Poitiers, CESCM., 2000.

Dronke (P.), « Peter de Blois and Poetry at the Court of Henry II », Medieval Studies, 38 (1976), p. 185-235.

Eyton (R.W.), The Court, Household, and Itinerary of King Henry II, Londres, 1878 (réimpr. 1974).

Erlande-Brandenburg (A), Les rois à Fontevrault : Henri II, Richard Cœur de Lion, Aliénor d'Aquitaine, Isabelle d’Angoulême : mort, sépulture et culture, 1189-1204 (Exposition du Centre Culturel de l'Ouest, Fontevrault, 1979), Fontevrault, Centre Culturel de l'Ouest.

Foreville (R.), L'Église et la royauté en Angleterre sous Henri II Plantagenêt, Paris, Bloud et Gay, 1943.

Green (J. R.), Henry the Second, Londres, 1903.

Hall (H.), Court Life under the Plantagenets (Reign of Henry the Second), Londres, 1890.

Hallam (E. M.), « Henry II, Richard I and the Order of Grandmont », Journal of Medieval History, 1 (1975).

Hallam (E. M.), « Henry II as a Foundator of Monasteries », Journal of the British Archeological Association, 3e série, 24 (1971).

Hardegen (F.), Imperialpolitik Königs Heinrich II. von England, Heidelberg, 1905.

Harvey (J. H.), The Plantagenets, 1154-1485, Londres, 1948.

Haskins (C.), « Adelard of Bath and Henry Plantagenet », English Historical Review, 28 (1913), p. 515-516.

Haskins (C.), « Henry II as a Patron of Literature », Essays in Medieval History pre- sented to T. F. Tout, Manchester, 1925, p. 71-77.

Henry II Plantagenêt et son temps, Actes du colloque de Fontevraud, 1990, CESCM, Poitiers, Cahiers de Civilisation Médiévale, 37 (1994/1-2).

Johanek (P.), « König Arthur und die Plantagenets. Uber den Zusammenhang von Historiographie und höfischer Epik in mittelalterlicher Propaganda », Frühmittelalterliche Studien, 21 (1987), p. 346-389.

Jolliffe 0- E. A.), Angevin Kingship, 2' édition, Londres, 1963.

Keefe (T. K.), Feudal Assesments and the Political Community under Henry IIand his Sons, Berkeley, University of California Press, 1983.

Lally (J. E.), « Secular Patronage at the Court of Henry II », Bulletin of the Institute of Historical Research, 49 (1976), p. 159-84.

Leyser (K. J.), « The Angevin Kings and the Holy Man », in H. Mavr-Harting (éd.), Saint Hugh of Lincoln, Oxford, Clarendon Press, 1987, p. 49-73.

Marie (J.), Henri II Plantagenèt, Heimdal, 1976.

Mayer (H. E.), « Henry II of England and the Holy Land », English HistoricalReview, 97 (1982).

Norgate (K.), « The Monastic Foundations of Henry II », Catholic Historical Review, 48 (1962), p. 205-215.

Norgate (K.), England under the Angevin Kings, 2 vol., Londres, MacMillan & Co, 1887, rééd. New York, Haskell House, 1969.

Norgate (K.), Henry II, the VanquishedKing, Londres, 1962.

Poole (A. L.), « Henry Plantagenet's Earlv Visits to England », English Historical Review, 47 (1932), p. 447-52.

Poole (R L.), « Henry II duke of Normandy », English Historical Review, 42 (1927), p. 569- 572.

Ramsay (J. H.), The Angevin Empire, or the Three Reigns of Henry II, RichardlandJohn (1154-1216), Londres, Swan Sonnenschein & Co, 1903.

Renouard (Y.), « Essai sur le rôle de l'empire angevin dans la formation de la France et de la civilisation française aux xiie et xiiie siècles », Revue Historique, 95 (1945), p. 289-304.

Richard (A.), Histoire des comtes du Poitou (778-1204), t. 2, Paris, Picard, 1903.

Rlchardson (H. G.), « The Chamber under Henry II », English historical Review, 69 (1954), p. 596-611.

Salzmann (L. F.), Henry II, Londres, 1917.

Stenton (D. M.), « England : Henry II », The Cambridge MédiévalHistory, éd. J. R. Tanner, C. W. Previte Orton et Z. N. Brooke, V, Cambridge, 1929, chap. 17.

Turk (E.), Nugae Curialium : Le règne d'Henri II Plantagenèt (1154-1189) et l'éthique politique, Genève, Droz, Hautes Études Médiévales et Modernes, vol. 28, 1977.

Turner (R V.), « The Problem of Survival for the Angevin 'empire' : Henry II and his Sons'Vision Versus Late Twelfth-Century Realities », Annals of Historical Research, 100 (1995), p. 78-96.

Turner (R. V.), Men raised from the Dust : Administrative Service and Upward Mobility in Angevin England, Philadelphie, University of Philadelphia Press, 1988.

Turner (R. V.), « Henry II's Légal Reforms : Feudal or Rovalist ? », Sewanee Mediaeval Studies, 3 (1990).

Warren (W. L.), Henry II, Londres/Berkeley, University of California Press, 1973.

Wolff (I.), Heinrich II. als Vasall Ludwigs VII., Breslau, 1936.

Y a-t-il une civilisation du monde Plantagenèt ? Actes du colloque de Fontevraud, 1984, Cahiers de Civilisation Médiévale, 29 (1986/1-2).

Aliénor d'Aquitaine

Bourgain (P.), « Aliénor d'Aquitaine et Marie de Champagne mises en cause par André le Chapelain », in Y a-t-il une civilisation du monde Plantagenèt ? Actes du colloque de Fontevraud, 1984, Cahiers de Civilisation Médiévale, 29 (1986/1-2), p. 29-36.

Brown (E. A. R.), « Eleanor of Aquitaine : Parent, Queen and Duchess », in Kibler (W. W.) (éd.), Eleanor of Aquitaine, Patron and Politician, Austin, Texas, 1976, p. 9-34.

Chambers (F. W.), « Some Legends Concerning Eleonor of Aquitaine », Spéculum, 16 (1941), 459-68.

Duby (G.), Dames du xiie siècle, t. i, Héloïse, Aliénor, Iseut et quelques autres, Paris, Gallimard, 1995.

Dumontier (M.), L'empire des Plantagenêts : Aliénor d'Aquitaine et son temps, Paris, Copernic, 1980.

Holt (J. C.), « Aliénor d'Aquitaine, Jean sans Terre et la succession de 1199 », Cahiers de Civilisation Médiévale, 29 (1986).

Kelly (A.), « Eleanor of Aquitaine and her Courts of Love », Spéculum, 12 (1937), p. 3-19.

Kelly (A.), Eleanor of Aquitaine and the Four Kings, Londres, 1952, nvelle éd. New York, 1958.

Labande (E.-R), « Pour une image véridique d’Aliénor d'Aquitaine », Bulletin de la Société des Antiquaires de l'Ouest, 4e série, 2 (1952), p. 175-234.

Labande (E.-R), « Les filles d’Aliénor d'Aquitaine : Étude comparative », in Y a-t-il une civilisation du monde Plantagenêt ? Actes du colloque de Fontevraud, 1984, Cahiers de Civilisation Médiévale, 29 (1986/1-2), p. 101-112.

Lazar (M.), « Cupid, the Lady and the Poet : Modes of Love at Eleanor of Aquitaine’s Court » in (W. W.) Kibler (éd.), Eleanor of Aquitaine, Patron and Politician, Austin, Texas, 1976, p. 35-59.

Lejeune (R.), « Rôle littéraire d’Aliénor d'Aquitaine et de sa famille », Cultura neolatina, t. 14 (1954), p. 5-57.

Lejeune (R.), « Rôle littéraire de la famille d’Aliénor d'Aquitaine », Cahiers de Civilisation Médiévale, 1 (1958), p. 319-337.

Lomenec'h (G.), Aliénor d'Aquitaine et les troubadours, Bordeaux, Sud-Ouest, 1997.

McCash (J. H. M.), « Marie de Champagne and Alienor of Aquitaine : A Relationship Reexamined », Speculum, 54 (1979), p. 698- 711.

Meade (M.), Eleanor of Aquitaine, A Biography, New York, 1977.

Nicolin (R.), L'épopée des Plantagenêts face aux Capétiens, Chambray-lès-Tours, C.L.D., 1995.

Owen (D. D. R.), Eleanor of Aquitaine, Queen and Legend, Oxford, 1993.

Pernoud (R.), Aliénor d'Aquitaine, Paris, Librairie Générale Française, coll. Le Livre de Poche, 1983.

Richardson (H. G.), « The Letters and Charters of Eleonor of Aquitaine », English Historical Review, 74 (1959), p. 193-213.

Turner (R V.), « Eleanor of Aquitaine and Her Children : an Inquiry into Medieval Family Attachment », Journal of Medieval History, 14 (1988), p. 321-335.

Verseuil (J.), Aliénor d'Aquitaine et les siens, Paris, Critérion, 1991.

Henri le Jeune Roi, Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre

Moore (O. H.), The Young King Henry Plantagenet (1155-1183) in History, Literature and Tradition, The Ohio State University Studies, vol. 2, Columbus, 1925.

Appleby (J. T.), England without Richard 1189- 1199, Londres, G. Bells and Sons, 1965, et Ithaca, New York, Cornell University Press, 1965.

Archer (Th. A.), Crusade of Richard I, 1189- 1192 (English History from Contemporary Writers), 1989.

Brossard-Dandré (M.) et Besson (G.), Richard Coeur de Lion, Histoire et légende, Paris, Christian Bourgeois, coll. 10/18, 1989.

Bresc (H.), « Excalibur en Sicile », Medievalia (Barcelona), 7 (1987), p. 7-21.

Bridge (A.), Richard the Lionheart, Londres, 1989.

Brundage (J.), Richard Lionheart, New York, Scribners, 1974.

Broughton (B.), The Legends of King Richard I, La Hague, 1966.

Choffel (J.), Richard Coeur de Lion... et l'Angleterre cessa d'être normande, Paris, F. Lanore : F. Sorlot, 1985.

Flori (J.), Richard Coeur de Lion, le roi- chevalier, Paris, Payot, 1999.

Gillingham (J.), Richard Coeur de Lion. Kingship, Chivalry and War in the xiith Century, Londres, the Hambledon Press, 1994.

Gillingham (J.), Richard Cœur de Lion, trad., Paris, Noésis, 1996.

Gillingham (J.), Richard I, New Haven/ Londres, Yale University Press, 1999.

Gillingham (J.), The Angevin Empire, New York, Foundations of Medieval History, Holmes and Meiers Publishers, 1984.

Gillingham (J.), « Royal Newsletters, Forgeries and English Historians : Some Links between Court and History in the Region of Richard I », in La cour Plantagenêt (1154-1204). Actes du colloque international, Thouars (30 avril-2 mai 1999), éd. M. Aurell, Poitiers, Université de Poitiers, CESCM., 2000, p. 171-185.

Kessler (U.), Richard I. Löwenherz. König Kreuzritter, Abenteurer, Graz, 1995.

Lepage (Y.-G.), « Richard Cœur de Lion et la poésie lyrique », in Et c'est la fin pour quoy sommes ensemble : hommage à Jean Dufournet, éd. J.-Cl. Aubailly, E. Baumgartner, F. Dubost et L. Dula, Paris, Champion, 1993, p. 893-910.

Needler (G. H.), Richard Coeur de Lion in Literature, Leipzig, 1890.

Nelson (J. L.) (éd.), Richard Coeur de Lion in History and Myth, King’s College London Centre for Late Antique and Medieval Studies, 7, Exeter, Short Run Press, 1992.

Norgate (K.), Richard the Lionheart, Londres, MacMillan & Co, 1924.

Pernoud (R.), Richard Coeur de Lion, Paris, Fayard, 1988.

Poole (A. L.), « Richard the First’s Alliances with the German Princes in 1194 », in Studies in Medieval History Presented to F. M. Powicke, Oxford, 1948, p. 90-99.

Runciman (S.), « Richard Coeur-de-Lion », History Today, 41, juillet 1991.

Wilkinson (B.), « The Government of England during the Absence of Richard I on the Third Crusade », Bulletin John Rylands Library, 28 (1944).

Turner (R. V.), « Good or Bad Kingship ? The Case of Richard Lionheart », Haskins Society Journal, 8 (1996), p. 63-78.

Turner (R V.), Heiser (R R), The Reign of Richard Lionheart : Ruler of the Angevin Empire, 1189-1199, Londres/New York, Longman, (The Medieval World), 2000.

Appleby (J. T.), John, King of England, New York, Alfred A. Knopf, 1959.

Holt (J. C.), King John, Londres, Historical Association, 1963.

Martin (F. X.), « John, Lord of Ireland, 1185-1216 », in A. Cosgrove (éd.), A New History of Ireland, vol. 2, Medieval Ireland 1169-1534, Oxford, Oxford University Press, 1987.

Norgate (K.), John Lackland, Londres, MacMillan, 1902.

Painter (S.), The Reign of King John, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1949.

Turner (R. V.), King John, Londres/New York, Longman, 1994.

Warren (w. L.), King John, rééd. Londres/ Berkeley, California University Press, 1990.

- Sur l'histoire britannique -

Alexander (J-) et Binski (P.), Âge of Chivalry : Art in Plantagenet England, Londres, Royal Academy of Arts, 1987.

Allmand (C.), The Hundred Years War : England and France at War, c. 1300-1450, Cambridge, Cambridge University Press, 1988, trad. fçse Paris, Payot, 1989.

Allmand (C.), War, Literature and Politics in the Late Middle Ages, Liverpool, 1976.

Aube (P.), Thomas Becket, Paris, Fayard, 1988.

Bachrach (B.), « The Idea of Angevin Empire », Albion, 10 (1978).

Barlow (F.), The Feudal Kingdom of England 1042-1216, Londres, Longman, 1972.

Barlow (F.), Thomas Becket, Londres, 1986.

Barrow (G. W. S.), The Kingdom of the Scots : Government, Church and Society from the Eleventh to the Fourteenth Century, Londres, E. Arnold, 1973.

Barrow (G. W. S), Feudal Britain : The Completion of the Medieval Kingdoms, 1066- 1314, Londres, 1956.

Barrow (G. W. S), Kingship and Unity : Scotland 1000-1306, Londres, 1981.

Bartlett (R.), England under the Norman and Angevin Kings, 1075-1225, Oxford, Clarendon, New Oxford History of England, 2000.

Bartlett (R), MacKay (A.) (éd.), Medieval Frontier Societies, Oxford, Oxford University Press, 1989.

Bates (D.) et Curry (A.) (éd.), England and Normandy in the Middle Ages, Londres, 1994.

Binski (P.), Westminster Abbey and the Plantagenets : Kingship and the Representation, 1200-1400, New haven/Londres, Yale University Press, 1995-

Born (L. K.), « The Perfect Prince : A Study on xiiie and xive Century Ideals », Speculum, 3 (1928), p. 470-504.

Boussard (J.), « Les institutions financières de l'Angleterre au xiie siècle », Cahiers de Civilisation Médiévale, 1958 (I), p. 475-494.

Brault (G. J.), Early Blazon. Heraldic Terminology in the Twelfth and Thirteenth Centuries with Special References to Arthurian Literature, Oxford, Oxford University Press, 1972.

Brault (G. J.), The Rolls of Arms of the Reign of Edward I (en préparation).

Brown (A. L.), The Governance of Late Medieval England, 1272-1461, Londres, E.Arnold, 1989.

Carpenter (D. A), The Minority of Henry III, Londres/Berkeley, California University Press, 1990.

Cassagnes-Brouquet (S.), Histoire de l'Angleterre médiévale, Gap/Paris, Ophrys, 2000.

Chassaigne (P.), Histoire de l'Angleterre, Paris, Aubier, coll. Histoires, 1996.

Chibnall (M.), Anglo-Norman England, 1066-1166, Oxford, Blackwell, 1987.

Clanchy (M. T.), England and its Rulers, 1066-1272 : With an Epilogue on Edward I (1272-1307), nvelle éd., Oxford, Blackwell, 1998.

Clanchy (M. T.), From Memory to written Record : England, 1066-1307, Londres, Arnold, 1974.

Clayre (B.), Winchester Castle and the Great Hall, Winchester, 1983.

Contamine (P.), La vie quotidienne au temps de la guerre de Cent Ans. France et Angleterre, rééd., Paris, Hachette, 1994.

Cripps-Day (F. H), A History of the Tournament in England and France, Londres, 1918.

Crouch (D.), The Beaumont Twins, Cambridge, Cambridge University Press, 1986.

Crouch (D.), The Image of Aristocracy in Britain, 1000-1300, Londres, Routledge, 1992.

Crouch (D.), William Marshal : Court, Career and Chivalry in the Angevin Empire, 1147- 1219, Londres, Longman, 1990.

Cultures of Power. Lordship, Status and Process in Twelfth-Century Europe, éd. Thomas N. Bisson, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, 1995.

Curtis (E.), History of Medieval Ireland, 2nd éd., Londres, 1938.

Davis (H. W. c.), England under the Normans and Angevins, in Oman, History of England, vol. 2, Londres, 1905.

Davies (R. R.), « King, Lords and Liberties in the Match of Wales, 1066-1272 », Transactions of the Royal Historical Society, 5e série, 29, 1979.

Davies (R R), The Âge of Conquest : Wales, 1063-1415, Oxford, Oxford University Press, Oxford History of Wales, vol. 2, 1987.

Davies (R. R.), Domination and Conquest : The Experience of Ireland, Scotland and Wales, 1100-1300, Cambridge, Cambridge University Press, 1990.

Davis (R H. C.), King Stephen, Londres, 1967.

Denholm-Young (N.), « The Tournament in the Thirteenth Century », Studies in Medieval History presented to F. M. Powicke, éd. R W. Hunt, W. A Pantin, R W. Southern, Oxford, 1948.

Duby (G.), Guillaume le Maréchal ou le meilleur chevalier du monde, Paris, Fayard, 1984.

Dugan (C.), « The Becket Dispute and the Criminous Clerks », Bulletin of the Institute of Historical Research, 91 (1962), p. 1-28.

Dumville (D. N.), Histories and pseudo-histories of the insular Middle Ages, Aldershot, Variorum Reprints, 1990.

Duncan (A A M.), Scotland : The Making of the Kingdom, New York, Barnes and Noble, The Edinburgh History of Scotland, vol. 2, 1975.

Ferguson (A B.), The Indian Summer of English Chivalry, Durham, North Carolina, 1960.

Flanagan (M. T.), « Strongbow, Henry II and Anglo-Norman Intervention in Ireland », in Gillingham (J.) et Holt (J. C.) (éd.), War and Government in the Middle Ages, Woodbridge, Boydell Press, 1984.

Flanagan (M. T.), Irish Society, Anglo- Norman Settlers, Angevin Kingship, Oxford, Oxford University Press, 1989.

Frame (R.), The Political Development of the British Isles, 1100-1400, Oxford, 1990.

Galbraith (V. H.), « Nationality and Language in Medieval England », Transactions of the Royal Historical Society, 23 (1941), p. 113- 128.

Galbraith (V. H.), « The Literacy of the Medieval English Kings », Proceedings of the British Academy, 21 (1935), p. 201-238.

Gentry and lesser nohility in Later Medieval Europe, éd. M. Jones, Gloucester, Alan Sutton, 1986.

Gillingham (J.), « Foundations of a Disunited Kingdom », in A Grant and K. J. Stringer (éd.), United the Kingdom ? The Making of British History, Londres/New York, Routledge, 1995, p. 48-64.

Gillingham (J.), « The Travels of Roger of Howden and his View on the Irish, Scotts

and Welsh », Anglo-Norman Studies, 20 (1997), p. 151-169.

Gillingham (J.), Holt (J. C.) (éd.), War and Government in the Middle Ages. Essays in Honour of J. O. Prestwich, Cambridge, 1984.

Gillingham (J.), The English in the Twelfth Century : Imperialism, National Identity and Political Value, Cambridge, Boydell and Brewer, 2000.

Girouard (M.), The Return to Camelot. Chivalry and the English Gentleman, New Haven/Londres, Yale University Press, 1981.

Given-Wilson (C.), The English Nobility in the Late Middle Ages, Londres, Routledge, 1996.

Goodman (A.), Truck (A.) (dir.), War and Border Societies in the Middle Ages, Londres, 1992.

Gransden (A.), « Propaganda in English Medieval Historiography », Journal of Medieval History, 1 (1975), p. 363-382.

Harding (A.), England in the Thirteenth Century, Cambridge, Cambridge University Press, 1993.

Haskins (C.), « England and Sicily in the xiith Century », English Historical Review, 26 (1911), p. 433-447 et p. 641-665.

Haskins (C.), Norman Institutions, Cambridge, Massachussets, 1918.

Hill (C.), Postan (m.), Histoire économique et sociale de la Grande-Bretagne, T. I, Des origines au xviiie siècle, Paris, Le Seuil, 1977.

Hollister (C. W.) et Keefe (T. K.), « The Making of the Angevin Empire », Journal of British Studies, 12 (1973).

Holt (J. C.), Colonial England, 1066-1215, Londres, Hambledon, 1997.

Holt (J. C.), Magna Carta and Medieval Government, Londres, Hambledon, 1985.

Holt (J. C.), Magna Carta, Cambridge, Cambridge University Press, 1992.

Holt (J. C.), The Northeners, A Study in the Reign of King John, Oxford, Clarendon, 1961, rééd. Westport, Greenwood Press, 1981.

Jolliffe (J. E. A.), The Constitutional History of Medieval England from the English Settlement to 1485, 4 édition, Londres, A. & C. Black, 1961.

Jones (W. A.), « On the Reputed Discovery of King’s Arthur Remains at Glastonbury », Proceedings of the Somerset Archeological and Natural History Society, 9 (1859), p. 128- 141.

Kaeuper (R. W.), Guerre, justice et ordre public. La France et l’Angleterre à la fin du Moyen Âge, trad. Paris, Aubier, 1994.

Keefe (T. K.), « Geoffrey Plantagenet’s Will and the Angevin Succession », Albion, 6 (1974).

Keen (M.), English Society in the Later Middle Ages, Harmondsworth, Penguin, 1980.

Knowles (D.), Archbishop Thomas Becket, a Character Study, Londres, 1949.

Knowles (D.), Brooke (C. N. L.) et London (V.) (éd.), The Heads of Religious Houses, England and Wales, 940-1216, Cambridge, 1972.

Law and Government in Medieval England and Normandy : Essays in Honour of Sir James Holt, éd. G. Garnett et J. Hudson, Cambridge, Cambridge University Press, 1994.

Legge (M. D.), « William Marshall and Arthur of Brittany », Bulletin of the Institute of Historical Research, 55 (1982).

Le Patourel (J.), « Feudal Empires : Norman and Plantagenet », Recueils de la Société Jean Bodin, 31, Les grands empires, Bruxelles, 1973, rééd. Londres, Hambledon Press, 1984.

Le patourel (J.), « The Norman Conquest, 1066, 1106, 1154 ? », in R A Brown (éd.), Proceedings of the Battle Conference on Anglo- Norman Studies, 1 (1978), Woodbridge, 1979.

Le Patourel (J.), « The Plantagenets Dominions », History, 50 (1965), p. 289-308.

Le Patourel (J.), The Norman Empire, Oxford, Clarendon, 1976.

Lyon (B.), A Constitutional and Legal History of Medieval England, New York, 1960.

MaCfarlane (k. B.), The Nobility of Later Medieval England, Oxford, Oxford University Press, 1973.

MaCkisack (M.), The Fourteenth Century, 1307-1399 (Oxford History of England, 5), Oxford, Clarendon Press, 1959.

MaCkisack (M.), « Edward III and the Historians », History, 45 (1960), p. 1-15.

Maddicott (J. R.), Simon de Montfort, Cambridge, 1994.

Marx (R.), Histoire de la Grande-Bretagne, Paris, A. Colin, 1993.

Marx (R.), Histoire de l'Angleterre, Paris, Fayard, 1993.

Mayr-Harting (H.) (éd.), Saint Hugh of Lincoln, Oxford, Clarendon, 1987.

Miller (E.), Hatcher (J.), Medieval England : Society and Economic Change, 1086-1348, Londres, Longman, 1978.

Morgan (K.), Histoire de la Grande-Bretagne, Paris, A. Colin, 1985.

Mortimer (R.), Angevin England 1154-1258, Oxford, Blackwell, History of Medieval Britain, 1996.

Myers (A. R), England in the Later Middle Ages, Harmondsworth, Penguin, 1952.

Nicholson (R), Scotland : the Later Middle Ages, Edimbourg, 1974.

Orme (N.), From Childhood to Chivalry. The Education of the English Kings and Aristocracy, 1066-1530, Londres, 1984.

Otway-Ruthven (J.), A History of Medieval Ireland, Dublin, 1980.

Painter (S.), William Marshal, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1933.

Patterson (R B.), « William of Malmesbury’s Robert of Gloucester : a Revaluation of the Historia Novella », American Historical Review, 70 (1964-1965), p. 983-997.

Petit-Dutaillis (C.), La monarchie féodale en France et en Angleterre, 2e éd., Paris, Albin Michel, coll. L'Évolution de l'Humanité, 1971.

Poole (A. L.), From Domesday Book to Magna Carta (Oxford History of England, 3), Oxford, Clarendon Press, 1951.

Poole (A. L.), The Exchequer in the Twelfth Century, Oxford, 1912.

Powicke (F. M.), « King Edward I in Fact and Fiction », in Fritz Saxl 1890-1948 : A Volume of Memorial Essays From his Friends in England, éd. D. J. Gordon, Londres, 1957, p. 120-35.

Powicke (F. M.), Henry III and the Lord Edward : the Community of the Realm in the Thirteenth Century, 2 vol., Londres, 1947.

Powicke (F. M.), The Loss of Normandy, 1189-1204. Studies in the History of the Angevin Empire, 2e éd., Manchester, 1961.

Powicke (F. M.), The Thirteenth Century, 1216-1307 (Oxford History of England, A), Oxford, Clarendon Press, 1953.

Prestwich (M.), The Three Edwards. War and State in England 1272-1377, Londres et New York, Routledge, 1980.

Reeves (M.), Holt (J.), The King and Magna Carta, Londres/New York, Longman, 1988.

Renouard (Y.), « Ce que l'Angleterre doit à l'Aquitaine », in Études d'Histoire médiévale, t. 2, 1945-1946, p. 863-875, et « L'Aquitaine au temps de l'union personnelle avec l'Angleterre (1154-1453) », ibidem, p. 877- 881.

Richardson (H. G.), « Agenda for Irish History : Norman Ireland », Irish Historical Studies, 4 (1944-45), p. 254-258.

Richardson (H. G.), « The Coronation in Medieval England », in Traditio, 16 (1960), p. 101-202.

Richardson (H. G.), Sayles (G. O.), The Governance of Medieval England Edimbourg, Edimburg University Press, 1963.

Richardson (H. G.), Sayles (G. O.), The English Parliament in the Middle Ages, Londres, 1981.

Roche (R), The Norman Invasion of Ireland, Tralee, 1970.

Rosenthal (J.), Nobles and the Noble Life, 1295-1500, Londres, 1976.

Sayles (G. O.), The King’s Parliament of England, Londres, 1975.

Scott-Giles (C. W.), « Some Arthurian Coats of Arms », The Coat of Arms, 8 (1965), p. 332-339, et 9 (1966), p. 30-35.

Southern (R. W.), « The place of England in the Twelfth-Century Renaissance », History, 45 (1960), p. 201-216.

Southern (R W.), Medieval Humanism and Other Studies, New York, Harper and Row, 1970.

Stenton (D. M.), English Society in the Early Middle Ages (1066-1307) (The Pelican History of England, vol. 3), 2e éd., Londres, 1952.

Stones (E. L. G.) (éd. et trad.), Anglo-Scottish Relations, 1174-1328 : Some Selected Documents, Oxford, Oxford University Press, Oxford Medieval Texts, 1965.

Stones (E. L. G.), Edward I, Oxford, 1968.

Struve (T.), « The Importance of the Organism in the Political Theory of John of Salisbury », The World of John of Salisbury, M. Wilks (éd.), Studies in Church History, Oxford, Subsidia, 3 (1984), p. 303-317.

Stubbs (W.), The Constitutional History of England, Oxford, 1897.

Taylor (j.), English Historical Literature in the Fourteenth Century, Oxford, 1987.

Taylor (R,), The Political Prophecy in England New York, 1911.

Thomas Becket, Actes du Colloque International de Sédières, 1973, éd. R. Foreville, Paris, Beauchesne, 1975.

Thomson (R. M.), England and the 12th- Century Renaissance (Variorum Collected Studies Series, vol. 620), Londres, Variorum, 1998.

Tout (T. F.), Edward the First, Londres, 1893.

Turner (R V.), « Changing Perceptions of the New Administrative Class in Anglo- Norman and Angevin England : The Curiales and their Conservative Critics », Journal of British Studies, 29 (1990).

Tyerman (C.), England and the Crusades, Chicago, 1988.

Vincent (N.), Peter des Roches, Cambridge, Cambridge University Press, 1996.

Walker (D.), « Crown and Episcopacy under the Normans and Angevins », in R A. Brown (éd.), Proceedings of the Battle Conference on Anglo-Norman Studies, 5 (1982), Woodbridge, 1983.

Walker (D.), Medieval Wales, Cambridge, Cambridge University Press, 1990.

Warren (W. L.), The Govemance of Norman and Angevin England 1086-1272, Londres, E. Arnold, 1987.

West (F. J.), « The Curia Regis in the Late Twelfth and Early Thirteenth Centuries », Historical Studies : Australia and New Zealand, 6 (1953-55), p. 173-185.

West (F. J.), The Justiciarship in England 1066- 1232, Cambridge, Cambridge University Press, 1966.

Wood (C.), The Âge of Chivalry. Manners and Morals 1000-1450, Londres, 1970.

- Sur l'État, les sociétés aristocratiques et la chevalerie -

Anton (H. H.), Fiirstenspiegel und Herrscherethos in der Karolingerzeit, Bonn, 1969.

Arquilliere (H. X.), L’augustinisme politique, 2e éd. Paris, Vrin, 1955.

Aurell (M.), La noblesse en Occident (ve-xve siècle), Paris, A. Colin, 1996.

Aurell (M.), « Les troubadours : naissance et diffusion de la chanson engagée », in Sociabilité, Culture et Patrimoine, Cahiers du GRHIS, 6 (1997), p. 25-36.

Baldwin (J. W.), Philippe Auguste et son gouvernement, trad. française Paris, Fayard, 1991.

Barber (R), The Reign of Chivalry, New York, St. Martin’s Press, 1980.

Barber (R), The Knight and Chivalry, Londres, 1970, 2e éd. Totowa, Rowman and Littlefield, 1975.

Barber (R), Barker (J.), Les tournois, Paris, Cie 12, 1989.

Barker (J.), The Tournament in England, 1100-1400, Woodbridge, Boydell and Brewer, 1996.

Bautier (R-H.), « La personnalité de Philippe Auguste », in R-H. Bautier (éd.), Philippe Auguste, le temps des mutations. Actes du colloque international du CNRS, Paris, CNRS, 1982, p. 33-57.

Beaune (C.), Éducation et cultures du début du xiie siècle au milieu du xve siècle, Paris,

SEDES, 1999.

Benson (L.) et Leyerle (J.) (éd.), Chivalric Literature, Kalamazoo, Medieval Institute, 1980.

Berges (W.), Die Fürstenspiegel des hohen und späten Mittelalters, Leipzig, 1938.

Birt (D.), Knights and Tournaments, Londres, Longman, 1974.

Bisson (T.), « The Problem of feodal Monarchy », Speculum, 1978, p. 460-478.

Bloch (M.), La société féodale, Paris, Albin Michel, coll. L'évolution de l'Humanité, rééd. 1968.

Bloch (M.), Les rois thaumaturges, Strasbourg, Publications de la Faculté des Lettres, 1924, rééd. Paris, Gallimard, 1983.

Boase (R), The Origin and Meaning of Courtly Love, Totowa, Rowman and Littlefield, 1977.

Bongert (Y.), Recherches sur les cours laïques du xe au xiiie siècle, Paris, 1949.

Born (L. K.), « The Specula Principis of the Carolingian Renaissance », Revue Belge de Philologie et d'Histoire, 12 (1933), p. 583- 612.

Borst (A.) (éd.), Das Rittertum im Mittelalter, WDF, voL 349. Darmstadt, Wissenschaftlische Buchgesellschaft, 1976.

Boussard (J.), « Philippe Auguste et les Plantagenêts », in R. H. Bautier (éd.), Philippe Auguste, le temps des mutations. Actes du colloque international du CNRS, Paris, Éditions du CNRS, 1982, p. 262-289.

Boutruche (R.), Seigneurie et Féodalité, 2 vol., Paris, Aubier-Montaigne, 1968-1970.

Brown (R. A.), Castles, Conquest and Charters : Collected Papers, Woodbridge, Boydell and Brewer, 1989.

Bumke (J.), Studien zum Ritterbegriff im 12. und 13. Jahrhundert, 2e éd., Beihefte zum Euphorion, vol. 1, Heidelberg, Carl Winter, 1977, trad. anglaise W. T. H. et E. Jackson, The Concept of Knighthood in the Middle Ages, New York, AMS Press, 1982.

Bumke (J.), Höfische Kultur. Literatur und Gesellschaft im hohen Mittelalter, Munich, 1986.

Burns (J. H.) (dir.), Histoire de la pensée politique médiévale, trad. fçse Paris, PUF, coll. Leviathan, 1993.

Bush (M. L.), The European Nobility, t. 1, Noble Privilege, et t. 2, Rich Nobles and Poor Nobles, Manchester, 1983 et 1988.

Cammarosano (P.) (éd.), Le forme della propaganda politica nel Due e nel Trecento, Rome, Mélanges de l'École Française de Rome, 201, 1994.

Cardini (F.), Alle radici della cavalleria medie- vale, Florence, La Nuova Italia, 1981.

Cohen (G.), Histoire de la chevalerie en France au Moyen Age, Paris, 1949.

Contamine (P.) (dir.), Histoire militaire de la France, t.I, Des origines à 1715, Paris, PUF, 1992.

Contamine (P.) (dir.), La noblesse au Moyen Âge, xie-xve siècles. Essais à la mémoire de Robert Boutruche, Paris, PUF, 1976.

Contamine (P.) (éd.), L'État et les aristocraties (xiie-xviie siècle), France, Angleterre, Écosse, Paris, Presses de L'École normale supérieure, 1989.

Contamine (P.), « Points de vue sur la chevalerie en France à la fin du Moyen Âge », Francia, 4 (1976), p. 255-285.

Contamine (P.), La guerre au Moyen Âge, 3e éd., Paris, PUF, coll. Nouvelle Clio, n° 24, 1992.

Contamine (P.), La vie quotidienne pendant La guerre de Cent Ans. France et Angleterre, Paris, Hachette, 1976.

Denholm-Young (N.), History and Heraldry, Oxford, 1965.

Dennys (R), The Heraldic Imagination, Londres, 1975.

Duby (G.), « Les "jeunes" dans la société aristocratique dans la France du Nord-Ouest au xiie siècle », Annales E.S.C., 19 (1964), p. 835-46, repris dans Hommes et structures du Moyen Âge, t. 1, La société chevaleresque, Paris, Flammarion, coll. Champs, 1988, p. 129-142.

Duby (G.), « The Culture of the Knightly Class : Audience and Patronage », in R L. Benson et G. Constable (éd.), Renaissance and Renewal in the Twelfth Century, Toronto/Buffalo/Londres, University of Toronto Press, 1991, p. 248-262.

Duby (G.), « Une enquête à poursuivre : la noblesse dans la France médiévale », Revue Historique, 226 (1961), p. 1-22.

Duby (G.), Guerriers et paysans, viie-xiie siècle, Paris, Gallimard, 1973.

Duby (G.), Hommes et structures du Moyen Âge, Paris, Mouton, 1973.

Duby (G.), Les trois ordres ou l'imaginaire du féodalisme, Paris, Gallimard, 1978.

Erlande-Brandenburg (A.), « Le "cimetière des rois" à Fontevrault », Congrès archéologique de France, Anjou, 1964, 122, 1966.

Feste und Feiern im Mittelalter, paderborner Symposion des Mediävistenverbandes, éd. D. Altenburg, J. Jarnut, H. Steinhoff, Siegmaringen, 1991.

Fleckenstein (J.), Das ritterliche Turnier im Mittelalter, Beiträge zu einer vergleichenden Formen- und Verhaltungsgeschichte des Rittertums, Göttingen, 1985 (Veröffentlichungen des Max Plancks-Instituts für Geschichte, 80).

Fleckenstein (J.), Heerschaft und Stand Göttingen, Vandenhoeck und Ruprecht, 1977.

Flori (J.), L'idéologie du glaive. Préhistoire de la chevalerie, Genève, Droz, 1983.

Flori (J.), « Amour et société aristocratique au xiie siècle. L'exemple des Lais de Marie de France », Le Moyen Âge, 98 (1992/1), p. 17-34.

Flori (J.), « Aristocratie et valeurs "chevaleresques" dans la seconde moitié du XIIe siècle », Le Moyen Âge, 96 (1990/1), p. 35-66.

Flori (J-), L'essor de la chevalerie (xie-xiie siècle), Genève, Droz, 1986.

Flori (J.), La chevalerie en France au Moyen Âge, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1995.

Flori (J.), Chevaliers et chevalerie au Moyen Âge, Paris, Hachette, coll. La Vie Quotidienne, 1998.

Flori (J.), « Église et chevalerie au xiie siècle », in D. Buschinger (éd.), Die Ritterorden im Mittelalter, Wodan, 67, Greifswald, Reineke Verlag, 1996.

Floz (R.), L'Idée d'Empire en Occident du ve au xive siècle, Paris, Aubier, 1953.

Folz (R.), Le souvenir et la légende de Charlemagne dans l'Empire germanique médiéval, Paris, Les Belles Lettres, 1950.

Foreville (R), « Les institutions royales et la féodalité en Angleterre au milieu du xiie siècle », Revue Historique de Droit Français et Étranger, 1946-1947, p. 99-108.

Foreville (R), « Naissance d'une conscience politique dans l'Angleterre du xiie siècle », dans Entretiens sur la Renaissance du xiie siècle, Paris, Mouton, 1968, p. 179-208.

Fournier (G.), Le château dans la France médiévale. Essai de sociologie monumentale, Paris, Aubier, 1978.

Fourquin (G.), Seigneurie et féodalité au Moyen Âge, Paris, PUF, 1970.

Gardelles (J.), Le château, expression du monde féodal, Strasbourg, 1981.

Gauche (C.), « Tournois et joutes en France au xiiie siècle », Annales de l'Est, 33 (1981), p. 187-213.

Genet (J.-Ph.) (éd.), Culture et idéologie dans la genèse de l'État moderne, Table ronde, Rome, École Française de Rome, 1984.

Genet (J.-Ph.) (éd.), État et Église dans la genèse de l'État moderne, Colloque, Madrid, 1986.

Genet (J.-Ph.) (éd.), l'État moderne : Genèse. Bilans et perspectives, Paris, 1990.

Genet (J.-Ph.), La mutation de l'éducation et de la culture médiévale (xiie-milieu du xve siècle), Paris, Arslan, 1999.

Genicot (L.), La noblesse dans l'Occident médiéval, Londres, variorum reprints, 1982.

Genicot (L.), Le xiiie siècle européen, Paris, PUF, coll. Nouvelle Clio, 1968, rééd. 1994.

Goez (W.), Translatio Imperii : Ein Beitrag zur Geschichte des Geschichtsdenkens im Mittelalter und in der früheren Neuzeit, Tübingen, Mohr, 1958.

Guenee (B.), Histoire et culture historique dans l'Occident médiéval, Paris, Aubier, 1980.

Guenee (B.), Politique et histoire au Moyen Âge, Paris, Publications de la Sorbonne, 1981.

Halphen (L.), « La place de la royauté dans le système féodal », Revue Historique, 172 (1933), p. 249-256, repris dans À Travers l'Histoire du Moyen Âge, p. 266-274.

Harper-Bill (C.) et Harvey (R) (éd.), The Ideals and Practice of Medieval Knighthood. Papers from the first and second Strawberry Hill conferences. Woodbridge, Suffolk, Boydell Press, 1986.

Harper-Bill (C.) et Harvey (R) (éd.), The Ideals and Practice of Medieval Knighthood II. Papers from the third Strawberry Hill conference. Wolfebero, Boydell Press, 1988.

Haymes (E. R) (éd.), The Medieval Court in Europe, Houston German Studies n° 6, Munich, Fink Verlag, 1986.

Heers (j.), Fêtes, jeux et joutes dans les sociétés d'Occident à la fin du Moyen Âge, Montréal/Paris, 1971.

Holzknecht (K.), Literary Patronage in the Middle Ages, New York, Octagon Books, 1966.

Huizinga (J.), L'automne du Moyen Âge, nvelle éd. trad. Paris, Payot, 1989.

Jaeger (C. S.), The Origins of Courtliness : Civilizing Trends and the Formation of Courtly Ideals, 939-1210, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, 1985.

Kaiser (G.) et Muller (J.-D.) (éd.), Höfische Literatur, Hofgesellschaft. Höfische Lebensformen um 1200. Kolloquium am Zentrum fur Interdisziplinäre Forschung der Universität Bielefeld (3-5 novembre 1983), Studia Humaniora 6, Düsseldorf, Droste, 1986.

Kantorowicz (E.), Les deux corps du roi, Ire éd. Princeton, 1957, trad. fçse Paris, Gallimard, 1989.

Keen (M.), « Chivalry, Nobility and the Man- at-Arms », in War, Literature and Politics in the Late Middle Ages, éd. C. T. Allmand, Liverpool, 1976, p. 32-45.

Keen (M.), « Huizinga, Kilgour and the Decline of Chivalry », Medievalia et Humanistica, 7 (1977), p. 1-20.

Keen (M.), Aristocracy in the Later Middle Ages, Harmondsworth, Penguin, 1990.

Keen (M.), Chivalry, New Haven/Londres, Yale University Press, 1984.

Keen (M.), Nobles, Knights and Men-at-Arms in the Middle Ages, Londres et Rio-Grande, Hambledon Press, 1996.

Knight (S.), Arthurian Literature and Society, Londres-Basingstoke, 1983.

Krynen (J.), L'empire du roi. Idées et croyances politiques en France, xiiie-xve siècle, Paris, Gallimard, 1993.

Le combattant au Moyen Âge, Actes du xviiie Congrès de la SHMES, Nantes, 1991, Paris, Publications de la Sorbonne, 1995.

Le Goff (J.), La Civilisation de l'Occident médiéval, Paris, Arthaud, 1964.

Le Goff (J.), « Naissance du roman historique au xiie siècle ? », Nouvelle Revue Française, 40 (1972), n° 238, p. 163-173.

Lewis (E.), Medieval Political Ideas, Londres, 1954.

Martin (H.), Mentalités médiévales (xie-xve siècle), Paris, PUF, coll. « Nouvelle Clio », 1996.

Martin (H.) et Merdrignac (B.), Culture et société dans l'Occident médiéval, Gap-Paris, Ophrys, 1999.

Mehl (J.-M.), Les jeux au royaume de France du xiiie au début du xvie siècle, Paris, Fayard, 1990.

Pacaut (M.), Les structures politiques de l'Occident médiéval, Paris, 1969.

Painter (S.), French Chivalry : Chivalric Ideas and Practices in Medieval France, Ithaca, New York, Cornell University Press, 1967.

Pastoureau (M.), Armorial des chevaliers de la Table Ronde, Paris, Le Léopard d'Or, 1983.

Pastoureau (M.), « Armoiries et devises des chevaliers de la Table Ronde, étude sur l'imagination emblématique à la fin du Moyen Âge », Gwechall 3 (1982), p. 29-127.

Pastoureau (M.), Figures et couleurs, études sur la symbolique et la sensibilité médiévales, Paris, Le Léopard d'Or, 1986.

Pastoureau (M.), La vie quotidienne en France et en Angleterre au temps des chevaliers de la Table ronde, xiie-xiiie siècles, Paris, Hachette, 1976.

Pastoureau (M.), Traité d'héraldique, 2e éd., Paris, Le Léopard d'Or, 1993, et 3e éd., Paris, Picard, 1997.

Paul (J.), Histoire intellectuelle de l'Occident médiéval, Paris, A. Colin, 1973.

Poly (J.-P.), Bournazel (E.), La mutation féodale (xe-xiie siècle), Paris, PUF, coll. « Nouvelle Clio », 1980.

Rioux (J.-P.) et Sirinelli (J.-F.) (dir.), Histoire culturelle de la France, t. 1, Le Moyen Âge par M. Sot, J.-P. Boudet et A. Guerreau- Jalabert, Paris, Le Seuil, 1997.

Scaglione (A.), Knights at Court. Courtliness, Chivalry and Courtesy from Ottonian Germany to Italian Renaissance, Berkeley, University of California Press, 1991.

Schmitt (J.-Cl.), « Note technique : religion populaire et culture folklorique », Annales E.S.C., 31 (1976/2), p. 941-953.

Schramm (P. E.), Der König von Frankreich. Das Wesen der Monarchie vom 9. zum 16. Jahrhundert, Weimar, Bölhaus Nachfolger, 2e éd., 1960.

Thompson (J. W.), The Literacy of the Laity in the Middle Ages, Berkeley et Los Angeles, University of California Press, 1939, reprint New York, 1963.

Ullmann (W-), A History of Political Thought : the Middle Ages, Londres, 1965.

Vale (J.), Edward III and Chivalry. Chivalric Society and its Context, 1270-1350, Woodbridge, Boydell & Brewer, 1982.

Vale (M.), « Le tournoi dans la France du Nord, l'Angleterre et les Pays-Bas (1280- 1400). Étude comparative », in Théâtre et spectacles hier et aujourd'hui, Moyen Âge et Renaissance, Actes du 115e Congrès National des Sociétés Savantes, Paris, 1991, p. 263-272.

Vale (M.), War and Chivalry. Aristoctatic Culture in England France and Burgundy at the End of the Middle Ages, Athens, Georgia, 1981.

Wagner (A. R.), Heralds and Heraldry in the Middle Ages, Oxford, 2 éd., 1964.

Wagner (A. R.), Heralds of England Londres, 1967.

Werner (K. F.), Les origines. Avant Tan mil, in J. Favier (dir.), Histoire de France, t. 1, nvelle éd. Paris, Le Livre de Poche, 1995.

- Sur la Bretagne et la légende arthurienne -

Cassard (J.-Ch.), Toute l'histoire des pays celtiques, des origines à la fin du xxe siècle, Morlaix, Skol Vreizh, 1998.

Chedeville (A.) et Tonnerre (N.-Y.), La Bretagne féodale, xie-xiiie siècle, Rennes, Ouest-France, 1987.

Pocquet Du Haut-Jusse (B.-A.), « Les Plantagenêts et la Bretagne », Annales de Bretagne, 53 (1946), p. 1-27.

La Borderie (A. de), Histoire de Bretagne, 6 vol., Rennes-Paris, 1896-1914, réimpr. Mayenne, Floch, 1975.

Fleuriot (L.), Les origines de la Bretagne, Paris, Payot, 1980.

Fleuriot (L.), Lozac'hmeur (J.-Cl.) et Prat (L.), Récits et poèmes celtiques, domaine brit- tonique, vie-xve siècle, Paris, Stock, 1981.

Merdrignac (B.), Recherches sur l'hagiographie armoricaine du viie au xve siècle, t. 1, Les saints témoins de Dieu ou des hommes ? t. 2, Les hagiographes et leurs publics en Bretagne au Moyen Âge (1982), Saint-Malo, Dossiers du Ce.RAA, 1985-1986.

Merdrignac (B.), Les Vies de saints bretons durant le haut Moyen Âge, Rennes, éd. Ouest-France Université, 1993.

Milin (G.), Le roi Marc aux oreilles de cheval, Genève, Droz, 1991.

Minois (G.), « Bretagne insulaire et préarmoricaine dans l'œuvre de Geoffroy de Monmouth », Mémoires de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne, Rennes, 58 (1981), p. 35-60.

- Sur l'Angleterre et les curiosités arthuriennes -

Alcock (L.), Arthur’s Britain. History and Archeology A D. 367-634, Londres, Penguin, 1971.

Alcock (L.), « Cadbury-Camelot : A Fifteen- Year Perspective », Proceedings of the British Academy, 68 (1982), p. 355-388.

Ashe (G), Avalonian Quest, Londres, Methuen, 1982, 2e éd. révis. Londres, Fontana, 1984.

Ashe (G.), A Guidebook to Arthurian Britain, Wellingborough, Aquarian, 1983.

Ashe (G.), King Arthur’s Avalon : the Story of Glastonbury, Londres, 1957.

Ashe (G.) (éd.), The Quest for Arthur’s Britain, Londres, Pall Mall, 1968, rééd. New York, Paladin Press, 1982.

Ashe (G.), The Discovery of King Arthur, New York, Henry Holt and Co, 1987.

Barber (R), King Arthur in Legend and History, Ipswich/Totowa, 1974.

Barber (R), The Figure of Arthur, 2e éd., Cambridge, Brewer, 1976.

Barber (R.), King Arthur, Hero and Legend, Woodbridge, Boydell and Brewer, 1986.

Barber (R), « Was Mordred buried at Glastonbury ? Arthurian tradition at Glastonbury in the Middle Ages », Arthurian Literature, 4 (1985), p. 37-63.

Camden (W.), Britannia, lre éd. Londres, 1586, 6e éd Londres 1607 ; nvelle éd. (trad. anglaise) E. Gibson, Camden’s Britannia, Londres, F. Collins, 1695.

Carley (J- P.), Glastonbury Abbey, Woodbridge, Boydell and Brewer, 1988.

Chambers (E. K.), Arthur of Britain, Londres, Sidgwick and Jackson, 1927, rééd. 1966.

Gransden (A.), « The Growth of the Glastonbury Traditions and Legends in the Twelfth Century », Journal of Ecclesiastical History, 27 (1976), p. 337-358.

A History of The King’s Works, éd. H. M. Colvin et alii, Londres, HMSO, 1963.

Lagorio (V. L.), « The Evolving Legend of Saint Joseph of Glastonbury », Speculum, 46 (1971), p. 209-231.

Loomis (R S.) et Hibbard Loomis (L.), Arthurian Legends in Medieval Art, Londres/New York, Oxford University Press, 1938.

Loomis (R S.), « The Date, Source and Subject of the Arthurian Sculpture at Modena », in Medieval Studies in Memory of Gertrude Schoepperle Loomis, Paris, Champion, 1927, p. 209-228.

Male (E.), L'art religieux du xiie siècle, Paris, Gallimard, 1922.

Nitze (W. A.), « The exhumation of King Arthur of Glastonbury », Speculum, 9 (1934), p. 355-361.

Parry (J. J.), « The Historical Arthur », Journal of English and Germanic Philology,

1959, p. 365-379.

Ralegh-Radford (C. A.) et Swanton (M. J.), Arthurian Sites in the West, Exeter, University of Exeter, 1975.

Robinson (J. A.), Two Glastonbury Legends, Cambridge, Cambridge University Press, 1926.

Scott (J.), The Early History of Glastonbury, Cambridge, Brewer, 1981.

Stiennon (J.) et Lejeune (R), « La légende arthurienne dans la sculpture de la cathédrale de Modène », Cahiers de Civilisation Médiévale, 6 (1963), p. 281-296.

Tatlock (J-S.P-). The Legendary History of Britain, Berkeley, University of California Press, 1950.

Treharne (R. F.), The Glastonbury Legends : Joseph of Arimathia, The Holy Grail and King Arthur, Londres, Cresset, 1967.

Whitaker (M.), The Legends of King Arthur in Art, Cambridge, Brewer, 1980.

© Presses universitaires de Rennes, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540