Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le court métrage français de 1945 à 1968

 | 
Dominique Bluher
, 
François Thomas

Bibliographie

François Thomas

Texte intégral

La présente bibliographie répertorie les principaux textes récents sur le court métrage français des années 1945-1968 (hors cinéma d’animation), ainsi qu’un large choix des textes d’époque qui paraissent les plus riches d’enseignement aujourd’hui. Pour les dernières rubriques consacrées aux articles d’époque, j’ai adopté une présentation chronologique de façon à faire ressortir l’évolution du discours sur le court métrage.

Je n’ai pas retenu les catalogues, dont certains sont discutés dans le post-scriptum du présent volume, ni la littérature portant sur un cinéaste ou un groupe restreint de cinéastes, ni les scénarios et découpages après montage.

Concernant Grémillon et Franju, les bibliographies les plus complètes sont celles de Geneviève Sellier (Jean Grémillon : le cinéma est à vous, Méridiens Klincksieck, 1989) et de Dominique Lanoizelé (dans l’ouvrage collectif Georges Franju, cinéaste, EPPV/Maison de la Villette, 1992).

Livres

Agel Henri, Répertoire analytique de quatre-vingts courts métrages en 16 mm, L’École, 1961.

Courcier Jacques, Connaissance du court métrage, Fédération française des ciné-clubs, 1961.

Évrard Jacky et Kermabon Jacques (dir.), Une encyclopédie du court métrage français, Festival Côté court/Yellow Now, 2004.

Porcile François, Défense du court métrage français, Le Cerf, 1965.

Dossiers de revues

Cinéma n°74, mars 1963 : Henry Moret, « Lexique des réalisateurs » ; Marcel Martinet Pierre Philippe, « La nouvelle vague du court métrage » ; René Gilson et Pierre Billard, « ABC » ; Marcel Martin, « Une année de court métrage ».

Image et Son n° 150-151, avril-mai 1962 : François Chevassu, « Pourquoi “le court métrage français” » ; Philippe Esnault, « Petite chronologie du court métrage français » ; Jacques Chevallier, « Depuis la guerre… quelques points de repère » ; Jean Grob, « Films publicitaires » ; Francis Coudray, « L’économie du court métrage français » ; Henry Moret, « Petite histoire du festival de Tours » ; « Réponses à une enquête » (menée auprès de réalisateurs, producteurs, distributeurs, exploitants, « organismes marginaux » et ciné-clubs) ; collectif, « Dictionnaire des auteurs » et « Petite filmographie des courts métrages français classés par thèmes » ; « Textes réglementaires » ; Philippe Esnault, « Essai de bibliographie des textes en langue française ». Et deux articles sur l’animation.

Articles et chapitres historiques

Baecque Antoine de, « 1955-1965 : faut-il croire au court métrage ? », dans Claire Vassé et Jacky Évrard (dir.), Cent pour cent court : cent films pour cent ans de cinéma français, Côté court, Pantin, 1995.

Bénoliel Bernard, « Esprit, es-tu là ? Les films à sketches de la Nouvelle Vague », Cahiers du cinéma, hors série « Nouvelle Vague : une légende en question », 1999.

Kermabon Jacques, « Côté “court” », dans Claude Beylie (dir.), Une histoire du cinéma français, Larousse, 2000.

Jeancolas Jean-Pierre, « Le court et le temps », Positif n° 361, mars 1991.

Noguez Dominique, « 1965-1975 : fenêtres et mondes », dans Claire Vassé et Jacky Évrard (dir.), Cent pour cent court, op. cit.

Prédal René, « Cinéma et arts plastiques : une histoire d’amour », dans René Prédal (dir.), CinémAction n° 41, « Le documentaire », 1987.

Vigo Luce, « 1945-1955 : un public pour le court métrage », dans Claire Vassé et Jacky Évrard (dir.), Cent pour cent court, op. cit.

La question des archives

Pessis Georges, « Les archives du film d’entreprises », dans Michel Serceau et Philippe Roger (dir.), CinémAction n° 97, « Les archives du cinéma et de la télévision », 4e trimestre 2000.

Serceau Michel, « Les archives du cinéma pédagogique et scientifique », ibid.

Le groupe des Trente

Delmeulle Frédéric, « Trente (groupe des) », dans Alain et Odette Virmaux (dir.), Dictionnaire du cinéma mondial : mouvements, écoles, courants, tendances et genres, Le Rocher, 1994.

groupe de recherche de Roger Odin, « Le cinéma documentaire et le groupe des Trente », dans Roger Odin (dir.), L’Âge d’or du documentaire, t. I, Europe : années cinquante, L’Harmattan, 1998. Extrait repris dans Roger Odin, « Vitalité du court métrage : le groupe des Trente », dans Guy Gauthier (dir.), CinémAction n° 104, « Flash-back sur la Nouvelle Vague », 3e trimestre 2002.

Vigo Luce et Breton Émile (dir.), dossier « Le groupe des Trente, un âge d’or du court métrage ? », Bref n° 20, printemps 1994.

La production

Baecque Antoine de, « “La politique des copains” : François Truffaut, les Films du Carrosse et la Nouvelle Vague », dans Jacques Aumont (dir.), Pour un cinéma comparé : influences et répétitions, Cinémathèque française, 1996.

Braunberger Pierre, Cinémamémoire, propos recueillis par Jacques Gerber, Centre national de la cinématographie / Centre Georges-Pompidou, 1987.

Brunelin André G., « Hommage aux Argonautes », Cinéma n° 53, février 1961.

Chardère Bernard, Un demi-siècle, ici, dans la culture, vol. 3, Aléas, 2001. Sur les Films du Galion.

Collectif, « Une mémoire en courts : une sélection de neuf films courts produits par Pierre Braunberger », Bref n° 48, printemps 2001.

Douchet Jean, « Un esprit “Nouvelle Vague” : les Films du Losange », dans Jacques Aumont (dir.), Pour un cinéma comparé, op. cit.

Gerber Jacques, Anatole Dauman, Argos Films : souvenir-écran, Centre Georges-Pompidou, 1989.

Ghiyati Karim, « Le parcours de Fred Orain », 1895 n° 23, décembre 1997.

Musique et court métrage

Colpi Henri, « Le court métrage », dans Défense et Illustration de la musique dans le film, Serdoc, 1963.

Garel Alain, « Musique ! », Bref n° 22, automne 1994.

Lacombe Alain et Porcile François, « Des musiciens pour films courts », dans Les Musiques du cinéma français, Bordas, 1995.

Les courts métrages de la future Nouvelle Vague

Baecque Antoine de, « Premières vaguelettes », dans La Nouvelle Vague : portrait d’une jeunesse, Flammarion, 1998.

Douchet Jean, avec la collaboration de Cédric Anger, « Mise en carte ou les professionnels de la profession », dans Nouvelle Vague, Cinémathèque française/Hazan, 1998.

Le court métrage expérimental

Brenez Nicole et Lebrat Christian (dir.), Jeune, Dure et Pure ! une histoire du cinéma d’avant-garde et expérimental en France, Cinémathèque française/Mazzotta, 2001.

Noguez Dominique, Trente Ans de cinéma expérimental en France (1950-1980), Arcef, 1982.

Noguez Dominique, « Trente ans de cinéma expérimental en France (1950-1980) », dans Éloge du cinéma, seconde édition refondue et augmentée, Paris Expérimental, 1999. Ce texte présente des variantes importantes avec le précédent cité.

Le documentaire

Caron Estelle, Ionascu Michel et Richoux Marion, sous la direction de Michèle Lagny, « Le cheminot, le mineur et le paysan », dans Roger Odin (dir.), L’Âge d’or du documentaire, t. I, Europe : années cinquante, L’Harmattan, 1998.

Durgnat Raymond, « Resnais & Co : Back to the Avant-Garde », Monthly Film Bulletin no 640, mai 1987. Sur le « groupe Rive gauche ».

Gauthier Guy, « France, entre réalisme et poésie », dans Le Documentaire, un autre cinéma, Nathan, 1995. Sur les années 1930-1960.

Gauthier Guy, « Le triomphe du court métrage (1945-1960) » et « Le temps du direct (1960-1970) », dans Un siècle de documentaires français : des tourneurs de manivelle aux voltigeurs du multimédia, Armand Colin, 2004.

Ionascu Michel, Cheminots et Cinéma : la représentation d’un groupe social dans le cinéma et l’audiovisuel français, L’Harmattan, 2001. Principalement pp. 112-135 (le film d’entreprise de la SNCF dans l’après-guerre).

Lagny Michèle, « Le document cinématographique français : sources et inventaires », Mscope, Versailles, n° 7, mai 1994.

Lagny Michèle, « Cinéma documentaire français et colonies (1945-1955) : une propagande unilatérale et bienveillante », dans Catherine Saouter (dir.), Le Documentaire : contestation et propagande, XYZ, Montréal, 1996.

Lagny Michèle, « À la rencontre des documentaires français », dans Roger Odin (dir.), L’Âge d’or du documentaire, t. I, Europe : années cinquante, L’Harmattan, 1998.

Lagny Michèle, « La Seine a rencontré Paris and the Documentary in France in the Fifties », dans Kees Bakker (dir.), Joris Ivens and the Documentary Context, Amsterdam University Press, Amsterdam, 1999.

Lagny Michèle, « De la fabrication d’un catalogue général pour des recherches sur le documentaire français », dans Irène Bessière et Jean A. Gili (dir.), Histoire du cinéma : problématique des sources, Institut national d’histoire de l’art/ Maison des sciences de l’homme / université Paris I, 2004.

Martinet Alexis (dir.), Le Cinéma et la Science, CNRS, 1994.

Pessis Georges, « La reconstruction », dans Entreprise et Cinéma : cent ans d’images, La Documentation française, 1997.

Prédal René, « Des origines au grand tournant des années 60 », dans René Prédal (dir.), CinémAction n° 41, « Le documentaire », 1987.

Prédal René, « Le documentaire sous influence : commander ou commanditer », Contre Bande n° 11, 2004.

Le film d’art : textes d’époque (dans l’ordre chronologique)

Bazin André, « Le cinéma et la peinture », La Revue du cinéma n° 19-20, automne 1949.

Bazin André, « Sur les films de peinture : réponse à Bourniquel », Esprit n° 11, novembre 1949.

Bazin André, « Le film d’art est-il un documentaire comme les autres ? », Radio-Cinéma-Télévision n° 75, 24 juin 1951.

Bovay Georges-Michel, « Le musée vivant (les films sur l’art) », dans G.-M.B. (dir.), Cinéma : un œil ouvert sur le monde, Clairefontaine, Lausanne, 1952.

Bazin André, « La peinture vue par un trou de serrure », Arts n° 340, 4 janvier 1952.

Lemaître Henri, « L’animation des tableaux et les problèmes du film sur l’art », dans Étienne Souriau (dir.), L’Univers filmique, Flammarion, 1953.

Michaut Pierre, « Promenade parmi les films d’art de Venise à Cannes », Cahiers du cinéma n° 37, juillet 1954.

Lemaître Henri, Beaux-Arts et Cinéma, Le Cerf, 1956.

Tallenay Jean-Louis, « La peinture bavarde ou les films sur l’art », Signes du temps n° 1, janvier 1959.

Bazin André, « Peinture et cinéma », dans Qu’est-ce que le cinéma ? II : le cinéma et les autres arts, Le Cerf, 1959 ; édition écourtée en un seul volume, 1975.

Revel Jean-François, « À propos des films sur l’art », France Observateur n° 611, 18 janvier 1962.

Articles généraux dans la presse d’époque (dans l’ordre chronologique)

« Les compléments “interprétés” », enquête auprès de producteurs, réalisateurs et scénaristes, La Cinématographie française n° 1165, 13 juillet 1946.

Michaut Pierre, « Présence française dans le domaine du court métrage », France-Film information, novembre 1947.

Doniol-Valcroze Jacques, « Il n’y a pas de films d’amateurs », La Revue du cinéma n° 16, août 1948.

« Congrès de l’Idhec : “le cinéma au service de…” », Informations Ufocel n° 24-25, juin-juillet 1949.

Lebrun Charles, « Film d’enseignement et filmologie (I) » et « Film d’enseignement et filmologie (II) », Informations Ufocel n° 43, mai 1951, et n° 44, juin 1951 (repris de Revue internationale de filmologie, t. II, n° 7 et 8).

Dailly Roland, « Notes sur le spectacle cinématographique », Radio-Cinéma-Télévision n° 77, 7 juillet 1951.

Sadoul Georges, « Défense et illustration du court métrage français », Ciné-Club, numéro spécial, avril 1954.

Michaut Pierre, « Le documentaire à Venise », Cahiers du cinéma n° 51, octobre 1955.

Michaut Pierre, « Méthode et illustration du film de schéma animé », Cahiers du cinéma n° 53, décembre 1955.

Dubac Jean, « Le commentaire des courts métrages », Image et Son n° 87, décembre 1955.

Chonez Claudine, « Le festival du film d’amateurs », France Observateur n° 332, 20 septembre 1956.

Bazin André, « Les illusions de la liberté », Cahiers du cinéma n° 68, février 1957. Sur le cinéma d’amateur.

Fabiani Henri, « L’école française de court métrage », Le Technicien du film n° 27, avril 1957.

Doniol-Valcroze Jacques, « Problèmes du court métrage », Cahiers du cinéma n° 71, mai 1957.

Égly Max, « Regards sur le film français de court métrage (I) : les conditions de production », Image et Son n° 103, juin 1957.

Égly Max, « Regards sur le court métrage (II) : une école française ? », Image et Son n° 104, juillet 1957.

Labarthe André S., « Situation du court métrage », L’Écran n° 1, janvier 1958.

Philipe Anne, « Le film, moyen d’investigation scientifique », Les Lettres françaises n° 774, 21 mai 1959.

Tallenay Jean-Louis, « L’avenir du court métrage », Signes du temps n° 7, juillet 1959.

Thirard Paul Louis, « Où en est le court métrage français ? », Les Lettres françaises n° 836, 4 août 1960, et n° 837, 18 août 1960.

Borde Raymond, « Le cinéma marginal et la guerre d’Algérie », Positif n° 46, juin 1962.

Courcier Jacques, « Réflexions sur le court métrage français », Cinéma n° 69, septembre-octobre 1962.

Benayoun Robert, Bolduc Albert, Lafénot Pierre, Tailleur Roger, Thirard Paul Louis et Török Jean-Paul, « Dictionnaire partiel et partial des réalisateurs de courts métrages français », Positif n° 49, décembre 1962.

Bellour Raymond, « Un cinéma réel », Artsept n° 1, janvier-mars 1963.

Mars François, « Scopitones », Cahiers du cinéma n° 140, février 1963.

Chevassu François, « Un cinéma à 1 %… et à intérêt dégressif », La Cinématographie française n° 2049, février 1964.

Moullet Luc, « Nécessité de Trento », Cahiers du cinéma n° 153, mars 1964. Sur le Festival du film de montagne.

Benayoun Robert, « Cinéma sur le zinc », France Observateur n° 726, 2 avril 1964. Sur le Scopitone.

Cros Jean-Louis, « Visages français du 16 mm », Image et Son n° 173, mai 1964.

Arnault Hubert, « Fabienne ou les deux jules, ou la fiction en 16 mm », Image et Son n° 176-177, septembre-octobre 1964. Sur le festival d’Évian.

Gauthier Guy, « Le 16 mm aux prises avec la réalité », Image et Son n° 176-177, septembre-octobre 1964.

Moullet Luc, « Submilers », Cahiers du cinéma n° 161-162, janvier 1965.

Chevassu François, « Le documentaire et le film de commande », Image et Son n° 183, avril 1965.

Arnault Hubert, « Quelques aspects du documentaire scientifique », Image et Son n° 183, avril 1965.

Cournot Michel, « Zakouskis-cauchemar », Le Nouvel Observateur n° 40, 18 août 1965. Sur les premières parties de séance.

Delmas Jean, « Le court métrage en France », Jeune Cinéma n° 21, mars 1967.

Courcier Jacques, « L’art vivant du court métrage », Cinéma, hors-série 1967.

La bataille du court métrage (textes d’époque, dans l’ordre chronologique)

Barbeillion Paul, « Le court métrage, mariage fâcheux », France-Film information, janvier 1948.

Demarne Jacques, « Le trop court métrage », Le Film français n° 161, 9 janvier 1948.

Barbeillion Paul, « Le court métrage : problème de diffusion », France-Film information, février-mars 1948.

Thévenot Jean, « Heurs et malheurs du court métrage français : I. Position de la question », L’Écran français n° 204, 24 mai 1949.

Thévenot Jean, « Heurs et malheurs du court métrage français : II. Trop cher ou pas assez cher », L’Écran français n° 205, 31 mai 1949.

Thévenot Jean, « Heurs et malheurs du court métrage français : III. Solutions », L’Écran français n° 206, 7 juin 1949.

Thévenot Jean, « Heurs et malheurs du court métrage français : IV. Solutions », L’Écran français n° 207, 14 juin 1949.

Thévenot Jean, « Heurs et malheurs du court métrage français : V. Solutions (fin) », L’Écran français n° 208, 20 juin 1949.

Thévenot Jean, « SOS court métrage : un genre cinématographique qu’il faut sauver », L’Écran français n° 257, 5 juin 1950.

Thévenot Jean, « Défense du court métrage », L’Écran français n° 273, 2 octobre 1950.

Thévenot Jean, « Le court métrage français a prouvé mardi dernier qu’il devait vivre », L’Écran français n° 290, 31 janvier 1951.

Thévenot Jean, « Le problème du court métrage en France », Informations Ufocel n° 41 et 42, mars et avril 1951.

Thévenot Jean, « Le problème du court métrage en France (III) : les solutions proposées par les producteurs et techniciens », Informations Ufocel n° 43, mai 1951.

Thévenot Jean, « Le problème du court métrage en France (IV) : solutions d’appoint », Informations Ufocel n° 44, juin 1951.

Tallenay Jean-Louis, « Le court métrage : un drôle de métier », Radio-Cinéma-Télévision n° 75, 24 juin 1951.

Nobecourt Jacques, « Au public de réclamer la projection des courts métrages », Radio-Cinéma-Télévision n° 99, 9 décembre 1951.

Kast Pierre, « Le court métrage se vend au poids », Arts n° 383, 29 octobre 1952.

« Radio-Cinéma vous explique comment voir les courts métrages de qualité », Radio-Cinéma-Télévision n° 152, 14 décembre 1952.

Lalou Étienne, « Pierre Kast : le court métrage ? un “digest” des contradictions du cinéma français », entretien, Arts n° 404, 27 mars 1953.

« Les producteurs de courts métrages protestent contre le décret du 21 août », La Cinématographie française n° 1537, 10 octobre 1953.

Ulysse, « Les producteurs et réalisateurs de courts métrages tirent la sonnette d’alarme », Radio-Cinéma-Télévision n° 199, 8 novembre 1953.

E.X., « Nouvelle menace pour l’exploitation : court métrage français à chaque séance ? », L’Objectif n° 106, 19 janvier 1954.

Souillac Paul, « Le cinéma est fait pour les spectateurs », Le Cinéopse n° 327-328, février-mars 1954.

« Conférence de presse en faveur du court métrage », La Cinématographie française n° 1557, 27 février 1954.

« Le “groupe des Trente” et la défense du court métrage français », Image et Son n° 70, mars 1954.

Chevallier Jacques, « Le court métrage français, moyen de culture », Image et Son n° 71, avril 1954.

Kast Pierre, « Parabole du borgne qui voulait devenir sourd », Ciné-Club, numéro spécial, avril 1954.

Queval Jean, « Le court métrage français est en danger », Radio-Cinéma-Télévision n° 225, 9 mai 1954.

Resnais Alain, « Le court métrage est indispensable », Sept, numéro spécial festival de Cannes, 1954.

Lebrun Charles, « Le court métrage français, moyen de culture », Image et Son n° 73, juin 1954.

Kast Pierre, « Court historique du groupe des Trente », Positif n° 10, juillet-août 1954.

Thévenot Jean, « Veut-on oui ou non que continue en France le court métrage ? », Les Lettres françaises n° 531, 26 août 1954.

Thévenet René, « Le groupe des Trente veut-il la mort du court métrage ? », France Film international, novembre 1954.

« L’exploitation est prête à aider les courts métrages de qualité », Le Film français n° 548, 24 décembre 1954.

Paviot Paul, « Le groupe des Esquimaux veut la mort du court métrage », Le Technicien du film n° 2, janvier 1955.

Thévenot Jean, « Le groupe des Esquimaux veut la mort du court métrage », et réponse de René Thévenet, France Film international n° 1, janvier 1955.

Doniol-Valcroze Jacques, « Le conflit du court métrage », France Observateur n° 244, 13 janvier 1955.

Violet Roland, « L’avenir du cinéma français », Les Lettres françaises n° 551, 13 janvier 1955.

Sadoul Georges, « De la lettre à M. Ulver… », et Violet Roland, « … aux mises au point des producteurs et des auteurs », Les Lettres françaises n° 552, 20 janvier 1955.

Bazin André, « La longue misère du court métrage », Arts n° 500, 26 janvier 1955.

Duchesne Louis, « L’affaire du court métrage », France Film international n° 2, février 1955.

« La longue misère du court métrage (II) — deux opinions », propos de Roger Leenhardt recueillis par Jean-José Richer, et compte rendu d’une conférence de presse de Louis Cuny par François Truffaut, Arts n° 501, 2 février 1955.

Bazin André, « L’affaire du court métrage », France Observateur n° 247, 3 février 1955.

Chardère Bernard, « Comment l’on n’aide pas le court métrage », Positif n° 13, mars-avril 1955.

Violet Roland, « L’aide au court métrage : la qualité paie enfin ! », Les Lettres françaises n° 561, 24 mars 1955.

Arbois Janick, « Les bons courts métrages enfin récompensés », Radio-Cinéma-Télévision n° 271, 27 mars 1955.

« Le scandale de leur qualité », France Film international n° 5, mai 1955.

« L’affaire du court métrage (deuxième époque) », France Film international n° 7, juillet 1955.

Régnier Georges, « Pitié pour le court métrage », Arts n° 549, 4 janvier 1956.

Bauvy Jacques, « Le court métrage français assassiné légalement », France Film international n° 4, 20 mars 1956.

Bauvy Jacques, « Les critiques les plus étroits mènent le jeu », France Film international n° 5, 5 avril 1956.

Bauvy Jacques, « La prime à la qualité est la meilleure arme que la profession ait donnée au pouvoir qui la tient en laisse », France Film international n° 6, 20 avril 1956.

« Nouvelles du groupe des Trente », Le Technicien du film n° 20, septembre 1956.

Coublanc Pierre, « Le scandale de “leur qualité” va peut-être cesser », France Film international n° 13, 5 septembre 1956.

la rédaction, « Comment l’on n’aide pas le court métrage (suite) », Positif n° 20, janvier 1957.

« Respect du court métrage et nécessités commerciales », lettre de Georges Régnier et réponse d’Yves Ollivier, La Cinématographie française n° 1785, 20 août 1958.

Autré Pierre, « Problème des premières parties : les Journées de Tours ont confirmé que 70 % des courts métrages ne sont pas faits pour le grand public », Le Film français n° 758, 12 décembre 1958.

Billard Pierre, « La loi, c’est la loi », Cinéma n° 33, février 1959.

Firk Michèle, « Défense du court métrage », Les Lettres françaises n° 766, 26 mars 1959.

Orain Fred, « Appel à l’aide du court métrage ! », Le Technicien du film n° 49, avril 1959.

Tavano Fred, « Perspectives 60 », Le Technicien du film n° 60, avril 1960. Sur les activités du groupe des Trente.

Autré Pierre, « La grande pitié des premières parties », Le Film français n° 829, 15 avril 1960.

Pérol Guy, « Courts métrages : grandeurs et misères… », La Technique cinématographique n° 216, janvier 1961.

Guillon Jacques, « La grande crise des premières parties : le public réclame des courts métrages attrayants sinon il choisira d’autres distractions », La Cinématographie française, spécial hiver, janvier 1962. Enquête auprès de producteurs, exploitants, critiques et réalisateurs et de Paul Léglise, chef du service culturel et des courts métrages au CNC.

Huisman Jean-Claude, « Faut-il tuer le court métrage ? », Le Technicien du film n°88, novembre 1962.

Huisman Jean-Claude, « Voudra-t-on ressusciter le court métrage », Le Technicien du film n°89, décembre1962.

Neurrisse Pierre, « Cinéma sans étoiles », Le Technicien du film n°90, janvier 1963.

« Une table ronde du court métrage au 9e festival de Tours », Le Technicien du film n°101, janvier 1964.

Régnier Georges, « Feu le court métrage », Le Technicien du film n°105, mai 1964.

Le festival de Tours : principaux comptes rendus (dans l’ordre chronologique)

Truffaut François, « Les Journées internationales de Tours révèlent : le court métrage manque d’auteurs », Arts n°536,5 octobre 1955.

Lachenay Robert [François Truffaut], « Ah ! le court métrage ! », Cahiers du cinéma n°52, novembre 1955.

Truffaut François, « Renaissance du court métrage », Arts n°594, 21 novembre 1956.

Sengissen Paule, « Triomphe de Chris Marker et du court métrage », Radio-Cinéma-Télévision n°359, 2 décembre 1956.

Kirsch Florent [André Bazin], » Dimanche à Pékin grand prix du court métrage », France Observateur n°343, 6 décembre 1956.

Billard Pierre, « Courts métrages français, capitale : Tours », Cinéma n°14, janvier 1957.

Rivette Jacques, « Tours 57 : un festival sans suspense », Arts n°646,27 novembre 1957.

Dubreuilh Simone, « Aux Journées internationales de Tours le court métrage français triomphe », Les Lettres françaises n°698, 28 novembre 1957.

Bazin André, « Tours, la Venise du court métrage », France Observateur n°395, 5 décembre 1957.

Trémois Claude-Marie, « Tours 1957 : festival du court métrage », et Bazin André, « Le point de vue du juré », Radio-Cinéma-Télévision n°413,15décembre1957.

Bazin André, « Courts métrages et dessins animés », L’Éducation nationale n°36,19 décembre 1957.

Marcorelles Louis, « Tours 1957 », Cahiers du cinéma n°79,j anvier1958.

Beylie Claude, Billard Pierre, Martin Marcel et Philippe Pierre, « Petite revue du court métrage français », Cinéma n°24, février 1958.

Trémois Claude-Marie, « Le Festival du court métrage : Tours 1957 », Téléciné n°73, mars 1958.

Lherminier Pierre, « Le court métrage, parent pauvre et parasite du cinéma, affirmes on droit à survivre », France Film international n°18, décembre 1958.

Godard Jean-Luc, « Ignorés du jury : Demy, Resnais, Rozier et Varda dominent le festival de Tours1958 », Arts n°700,10décembre1958.Repris dans Jean-Luc Godard par Jean-Luc Godard, t. I, Cahiers du cinéma,1998.

Billard Pierre, « Tours 1958 : un feu d’artifice sans bouquet », France Observateur n° 449, 11 décembre 1958.

Sadoul Georges, « Triomphe de l’animation au festival de Tours », Les Lettres françaises n° 751, 11 décembre 1958.

Salachas Gilbert, « Après les journées de Tours, vive le court métrage », Radio-Cinéma-Télévision n° 467, 28 décembre 1958.

Doniol-Valcroze Jacques, « Tours 1958 », et Godard Jean-Luc, « Chacun son Tours », Cahiers du cinéma n° 92, février 1959. Le second texte est repris dans Jean-Luc Godard par Jean-Luc Godard, t. I, Cahiers du cinéma, 1998.

Salachas Gilbert, « Les Journées de Tours 1958 », Téléciné n° 80, janvier-février 1959.

Billard Pierre, Borde Raymond et Delahaye Michel, « Tours 58 a primé les courts métrages étrangers et consacré le court métrage français », Cinéma n° 33, février 1959.

« Un palmarès discuté souligne le désaccord entre public et auteurs », France Film international n° 10, novembre-décembre 1959.

Sadoul Georges, « Triomphe du “libre cinéma” à Tours », Les Lettres françaises n° 802, 10 décembre 1959.

Marcorelles Louis, « Au festival de Tours : un palmarès discuté », France Observateur n° 501, 10 décembre 1959.

Moullet Luc, « Vrai triomphateur du festival de Tours, Gian Vittorio Baldi ne figure pas au palmarès », Arts n° 754, 23 décembre 1959.

Tailleur Roger, « Tours 1959 », Les Lettres nouvelles n° 34, 16 décembre 1959.

Trémois Claude-Marie, « Le festival de Tours 1959 », Radio-Cinéma-Télévision n° 518, 20 décembre 1959.

Leprohon Pierre, « Documents et témoignages », et Trémois Claude-Marie, « Films d’art », Radio-Cinéma-Télévision n° 519, 27 décembre 1959.

Marcorelles Louis, « Tours, ville ouverte », Cahiers du cinéma n° 103, janvier 1960. Suivi d’un « Post-scriptum » de Luc Moullet.

Barrault Jacques, « Court métrage : chef-lieu Tours », Image et Son n° 127, janvier 1960.

Billard Pierre, « Le festival de Tours ou les problèmes du cinéma de demain », Cinéma n° 43, février 1960.

Seguin Louis, « Un Tours de vache », Positif n° 32, février 1960.

Ichac Marcel, « Les Journées de Tours 1959 », Le Technicien du film n° 60, avril 1960.

Bellanger Claude, Fléchet Jean, Jeander et Régnier Georges, « Les journées de Tours 1960 », Le Technicien du film n° 67, décembre 1960.

Douchet Jean, « Un genre qui se meurt », Arts n° 799, 7 décembre 1960.

Capdenac Michel, « Tilt ! », Les Lettres françaises n° 853, 8 décembre 1960.

Labarthe André S., « Le festival du court métrage de Tours », France Observateur n° 553, 8 décembre 1960.

Collet Jean, « Festival du court métrage à Tours », et Leprohon Pierre, « Les plaies du court métrage », Télérama n° 571, 25 décembre 1960.

Gallerey Pierre, « Tours 1960 : une cuvée honorable », France Film international n° 8, janvier 1961.

Marcorelles Louis, « Tours 1960 », Cahiers du cinéma n° 115, janvier 1961.

Garrigou-Lagrange Madeleine, « Tours 1960 », Téléciné n° 93, janvier-février 1961.

Chevallier Jacques, « D’Actua tilt à X.Y.Z. : ciné-alphabet de Tours 60 », Image et Son n° 138, février 1961.

Flacon Michel, « Tours 1960 », Cinéma n° 53, février 1961.

Seguin Louis, « Considérations sur les sixièmes journées du court métrage », Positif n° 38, mars 1961.

Boussinot Roger, « Tours : attention danger ! », Arts n° 847, 13 décembre 1961.

Marcorelles Louis, « Un bon festival de Tours », France Observateur n° 606, 14 décembre 1961.

Sadoul Georges, « Tours 61 : progrès du “cinéma-vérité” et des “ciné-nouvelles” », Les Lettres françaises n° 905, 14 décembre 1961.

Collet Jean, Sengissen Paule et Salachas Gilbert, « À Tours, les VIIe journées internationales du film de court métrage », Télérama n° 624, 31 décembre 1961.

Chevassu François, « Tours ambiance », et Chevallier Jacques, « 40 parmi les films de court métrage présentés à Tours », Image et Son n° 147, janvier 1962.

Douchet Jean, Labarthe André S., Moullet Luc, Rohmer Éric et Weyergans François, « Tours 1961 », Cahiers du cinéma n° 127, janvier 1962.

Fléchet Jean, « À propos des journées de Tours 1961 », Le Technicien du film n° 79, janvier 1962.

Salachas Gilbert, « Tours 1961 », Téléciné n° 101, janvier 1962.

Martin Marcel, Bellour Raymond et Lacassin Francis, « Trois petits Tours et puis s’en vont… », Cinéma n° 63, février 1962.

Török Jean-Paul, « Tours 61 », Positif n° 44, mars 1962.

Benayoun Robert, « Tours : un triomphe polonais », France Observateur n° 658, 13 décembre 1962.

Sadoul Georges, « Les Mammifères (Pologne) triomphent à Tours où Les Bains (URSS) sont une révélation », Les Lettres françaises n° 956, 14 décembre 1962.

Collet Jean, « Le festival de Tours a gagné au noble jeu de l’oie », Télérama n° 676, 30 décembre 1962.

Chevallier Jacques, « Huitième Tours : le film de court métrage à l’heure polonaise », Image et Son n° 158, janvier 1963.

André Jacques, « Panorama des films », Le Technicien du film n° 90, janvier 1963.

Douchet Jean et Labarthe André S., « Tours 1962 », Cahiers du cinéma n° 140, février 1963.

Flacon Michel, « Tours ou l’idée fixe », Martin Marcel, « La vie telle qu’elle est », et Bellour Raymond, « Pour en finir », Cinéma n° 73, février 1963.

Ayfre Amédée, Cuau Bernard et Salachas Gilbert, « Tours 1962 », Téléciné n° 109, février-mars 1963.

Török Jean-Paul, « Petit index pour un festival de courts métrages », Positif n° 53, juin 1963. « Le court métrage à Tours », Le Technicien du film n° 100, décembre 1963.

Allombert Guy, « Tours 63 : un festival sans passion », Arts n° 939, 4 décembre 1963.

Benayoun Robert, « Tours : des orages miniature », France Observateur n° 709, 5 décembre 1963.

Sadoul Georges, « Révélation sénégalaise », Les Lettres françaises n° 1006, 5 décembre 1963.

Collet Jean, « Le 9e festival international du court métrage de Tours a confirmé la vitalité du jeune cinéma français », Télérama n° 726, 15 décembre 1963.

Chevallier Jacques, « Le court métrage à Tours : quelques œuvres ambitieuses, beaucoup de banalité », Image et Son n° 169, janvier 1964.

Flacon Michel, « Petite encyclopédie tourangelle », Cinéma n° 82, janvier 1964.

Gaussen Frédéric, « Tours 1963 », Téléciné n° 113-114, janvier-février 1964.

Fieschi Jean-André, Labarthe André S. et Mardore Michel, « Tours », Cahiers du cinéma n° 152, février 1964. Erratum, n° 153, mars 1964.

Porcile François, « Quelques aperçus du festival de Tours », Cinématexte n° 12, février 1964.

Török Jean-Paul, « Tours : le Trafalgar du court métrage », Positif n° 59, mars 1964.

Brucy Laure, « Le 10e festival de Tours », Le Technicien du film n° 111, décembre 1964.

Allombert Guy, « Festival de Tours 64 : une mauvaise année », Arts n° 983, 2 décembre 1964.

Benayoun Robert, « Cassius vainqueur à Tours », Le Nouvel Observateur n° 3, 3 décembre 1964.

Sadoul Georges, « Au festival de Tours : plus de promesses et de diversité que de révélations », Les Lettres françaises n° 1057, 3 décembre 1964.

Collet Jean, « Au festival de Tours les meilleurs courts métrages français n’ont pas été présentés. Pourquoi ? », Télérama n° 778, 13 décembre 1964.

Moullet Luc, « Cassius vainqueur par k.o. technique », Bontemps Jacques et Fieschi Jean-André, « De Tours un peu », et Mardore Michel, « Tours sans atout », Cahiers du cinéma n° 161-162, janvier 1965.

Hennebelle Guy et Mortier M., « Tours 1964 », Téléciné n° 119, janvier-février 1965.

Billard Pierre, « Festival Tours », Cinéma n° 93, février 1965.

Seguin Louis, « Tours », Positif n° 67-68, février-mars 1965.

Allombert Guy, « Tours 66 : honorable », Arts & Loisirs n° 18, 26 janvier 1966.

Sadoul Georges, « Le XIe festival de Tours : irremplaçable court métrage », Les Lettres françaises n° 1116, 27 janvier 1966.

Dujarric Henriette, « La leçon des XIe journées de Tours », Le Technicien du film n° 124, février 1966.

Tallenay Jean-Louis, « Le festival du court métrage de Tours c’est la foire à idées du cinéma », Télérama n° 838, 6 février 1966.

Billard Pierre, Kiener François et Martin Marcel, « Tours : XIe festival du court métrage », Cinéma n° 104, mars 1966.

Chevallier Jacques, « À Tours, la mort était du festival », Image et Son n° 192, mars 1966.

Delmas Jean, « Les journées du court métrage à Tours », Jeune Cinéma n° 13, mars 1966.

Fieschi Jean-André, « À Tours an XI ou la tentation du long métrage », Cahiers du cinéma n° 176, mars 1966.

Comolli Jean-Louis, « Retour à Tours ou Vanité du portrait », Cahiers du cinéma n° 177, avril 1966. Suivi d’un « Post-scriptum » d’André S. Labarthe. Erratum, n° 179, juin 1966.

Benayoun Robert, « À chacun son Tours », Positif n° 76, juin 1966.

Dujarric Henriette, « XIIe festival de Tours », Le Technicien du film n° 135, février 1967.

Sadoul Georges, « Tours 1967 : carrefour plutôt que voies nouvelles », Les Lettres françaises n° 1168, 2 février 1967.

Bory Jean-Louis, « Splendeurs et misères du court métrage », Le Nouvel Observateur n° 117, 8 février 1967.

Pennec Claude, « Festival du court métrage : un tour pour rien », Arts-Loisirs n° 72, 8 février 1967.

Martin Marcel, « Tours : XIIe festival international du court métrage », Cinéma n° 114, mars 1967.

Benayoun Robert, « Au court bouillon : Tours 1967 », Positif n° 83, avril 1967.

Martin Marcel, « Au VIIIe festival de Tours : cuvée 1968, jusqu’à la lie », Les Lettres françaises n° 1219, 31 janvier 1968.

Marchou Chantal, « L’humour anglais triomphe au XIIIe festival de Tours », Le Technicien du film n° 146, février 1968.

Mardore Michel, « Courts mais bons », Le Nouvel Observateur n° 169, 7 février 1968.

Martin Marcel et Tessier Max, « Journées internationales du film de court métrage », Cinéma n° 124, mars 1968.

Cohn Bernard et Perez Michel, « Tours, premier bastion de la culture UNR », Positif n° 94, avril 1968.

© Presses universitaires de Rennes, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540