Version classiqueVersion mobile

De la toile aux chemins de fer

 | 
Charles Des Cognets

Chapitre VII. Un représentant breton à l’Assemblée Constituante

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans cette toute nouvelle chambre, François-Louis Soubigou arrive d’une lointaine province que les dépêches télégraphiques mettent cinq heures à atteindre quand tout marche bien. L’homme est d’un caractère trempé. Mais son expérience politique est encore limitée, et, ce n’est pas sa mission de recensement en mai 1841 à Plounéventer ou sa nomination d’adjoint au maire chargé de l’état-civil au mois de juillet, qui ont pu le préparer à la tâche qui se présente devant lui1. C’est, sans aucun doute, la première fois qu’il vient dans la capitale pour approcher les fastes de la République. En ce premier jeudi de mai 1848, il est donc certainement pris d’une grande émotion lors de cette ouverture solennelle où se rassemblent tous ces hommes élus pour la première fois au suffrage universel.

Assez curieusement, il n’a pas l’honneur d’assister le président de la séance d’ouverture lors de la séance inaugurale. Les organisateurs ont bien prévu que les six plus jeunes soient conviés à la tribune...

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search