Version classiqueVersion mobile

De la toile aux chemins de fer

 | 
Charles Des Cognets

Chapitre II. Les élections sénatoriales du Finistère en 1885

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quelques mots d’abord sur la loi régissant les élections sénatoriales telles qu’elles viennent d’avoir lieu. Le 3 septembre 1870 le Second Empire s’est effondré avec la défaite de Sedan qui a vu l’Empereur Napoléon III se faire encercler et capturer, avec plus de quatre-vingt mille hommes sous les ordres du Maréchal Bazaine. Le lendemain, la République a été proclamée. Les mois qui ont suivi ont été des mois difficiles et douloureux. Les troupes allemandes ont pénétré profondément sur le territoire français, investissant et prenant Paris1. La paix une fois signée, des dommages de guerre très lourds ont dû être payés. Des listes de « souscription pour la libération du territoire » ont été ouvertes, sans atteindre le montant nécessaire2. Heureusement, la richesse du pays est telle que le consortium de banques sollicitées n’a pas hésité à cautionner les 5 milliards d’emprunts nécessaires pour se libérer de la dette allemande, et l’affaire a été rapidement réglée. Seulement, entre les e...

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search