Version classiqueVersion mobile

Le Péloponnèse

 | 
Josette Renard

Le Péloponnèse à l’époque mycénienne : combien de palais ?

Pascal Darcque

Texte intégral

Résumé

1Les définitions concernant les palais à l’époque mycénienne mêlent inextricablement des critères « objectifs » (la présence d’un ou plusieurs traits architecturaux) à des interprétations concernant soit l’occupant ou les occupants des édifices en question, soit les fonctions de ces derniers.

2Je propose de reprendre le dossier en appliquant les principes suivants :

  1. Distinguer, aussi nettement que possible, les trois acceptions possibles du terme palais :
    1. édifice palatial ;
    2. entité architecturale dépassant le cadre et les limites d’un édifice et pouvant s’étendre sur une très grande surface, et même sur un site tout entier ;
    3. entité territoriale administrée selon un système qui met en place le contrôle d’un territoire donné, la centralisation des richesses qui y sont produites et la redistribution d’une partie de ces richesses à une population dépendante.
  2. Hiérarchiser, aussi soigneusement que possible, les données archéologiques disponibles, d’abord séparément, puis en les combinant.
    Seront pris en compte :
    1. les matériaux et les techniques de construction ;
    2. les dimensions des édifices ;
    3. le plan et le fonctionnement des édifices ;
    4. la répartition des tablettes et nodules inscrits en linéaire B, ainsi que des bouchons marqués d’une emprunte de sceau.

3Si les critères retenus sont pertinents, trois sites du Péloponnèse, Mycènes, Tirynthe et Pylos, comportent des édifices que l’on peut appeler palais ; sur ces trois sites, l’entité architecturale palatiale s’étend bien au-delà des édifices en question. Trois régions de Grèce continentale, l’Argolide, la Messénie et la Béotie, semblent avoir fait partie de territoires palatiaux.

4Pascal DARQUE

5Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie (R. Ginouvès)

621, allée de l’Université

792 023 Nanterre Cedex

8e-mail : mailto:darque@mae.u-parislO.fr

© Presses universitaires de Rennes, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search