Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les justices locales

 | 
Antoine Follain

Notices des auteurs

Texte intégral

1Belmonte Cyril Agrégé d’Histoire, Cyril Belmonte prépare une thèse de l’Université de Provence sous la direction du professeur Christine Peyrard sur le thème Des plus apparents aux notables. Recherches sur les élites politiques locales dans les communes de l’arrière-pays marseillais durant la décennie révolutionnaire… Ses recherches portent sur le pouvoir local et la Révolution et l’histoire des groupes politiques et leur affrontement à l’échelle locale.

2Bersagol Jean-Luc Enseignant, Jean-Luc Bersagol prépare une thèse de l’Université de Paris X Nanterre sous la direction du professeur Jean Duma sur le thème Petites villes et réseaux urbains en Haute-Auvergne aux xviie et xviiie siècles… Il a participé à plusieurs colloques organisés par la Société d’Histoire des Petites Villes. À l’occasion de ses recherches sur la démographie urbaine en Haute-Auvergne, il a publié et commenté un recensement de la population de la ville de Maurs à la fin du xviiie siècle (Aurillac, 2001).

3Bertille Mathieu Étudiant à l’Université d’Angers.

4Bonzon Anne Maître de Conférences en histoire moderne à l’Université Charles de Gaulle-Lille III et membre du Centre de Recherches sur l’Histoire de l’Europe du Nord-Ouest, Anne Bonzon est l’auteur de L’esprit de clocher. Prêtres et paroisses dans le diocèse de Beauvais de 1535 à 1650 (Le Cerf, 1999), de deux manuels parus dans la collection « carré histoire » chez Hachette et d’articles parmi lesquels : « Le peuple des villes sous le regard des curés au xviie siècle… » (Le peuple des villes dans l’Europe du Nord-Ouest…, CRHENO, 2003) et « Le curé dans sa paroisse… » (journée d’étude « Le pouvoir dans la communauté religieuse », Aix-en-Provence, UMR TELEMME). Ses recherches portent sur la vie paroissiale, l’identité et les formes de sociabilité du clergé paroissial aux xvie et xviie siècles.

5Cappeau Arnauld Agrégé d’histoire, docteur de l’Université de Lyon II en histoire contemporaine, Arnauld Cappeau a publié « Les conflits de voisinage à la campagne (1800-1914). Propositions pour une histoire au ras du sol » (Cahiers d’Histoire, 2000) et Une montagne en conflit. Société et violences en Queyras au xixe siècle… (PUG, 2001). Sa thèse dirigée par le professeur Jean-Luc Mayaud et soutenue en 2004 est intitulée Vivre son voisin au village. Les conflits de voisinage dans les campagnes du Rhône (1790-1958).

6Courtecuisse Claire Docteur en droit, Claire Courtecuisse est enseignante en histoire du droit à la Faculté de Droit de Grenoble, Université Pierre Mendès-France. Sa thèse porte sur La Police de Grenoble au xviiie siècle : des enjeux locaux d’influence ? (Université Pierre Mendès-France, 2003) et envisage les aspects non seulement juridiques, mais aussi sociologiques et politiques de la mise en place de cet instrument de gouvernement, dans le cadre d’un État monarchique désirant parfaire sa centralisation administrative.

7Dalsorg Émeline Élève à l’École des Chartes, en formation d’archiviste-paléographe, Émeline Dalsorg a effectué des recherches sur la justice seigneuriale en Anjou sous la direction d’Antoine Follain à l’Université d’Angers. Elle prépare sous la direction du professeur Olivier Poncet une thèse de l’École nationale des Chartes sur le thème du Parlement civil de Paris sous la Ligue (1589-1594).

8Denys Catherine Maître de Conférences en histoire moderne à l’Université Charles de Gaulle-Lille III. Ses recherches portent sur la police, l’armée et la frontière au xviiie siècle dans le Nord de la France et aux Pays-Bas autrichiens. Elle a publié Frontière et Criminalité 1715-1815 (Presses de l’Université d’Artois, 2000) et Police et Sécurité au xviiie siècle dans les villes de la frontière franco-belge (L’Harmattan, 2002) et de nombreux articles.

9Diedler Jean-Claude Professeur d’histoire-géographie (ER). Sa thèse d’histoire moderne, Violence et Société. La haute vallée de la Meurthe ca 1550-ca 1660 (Université de Franche-Comté, 1993) l’a conduit à étudier le millier de procès de sorcellerie disponibles en Lorraine. Elle a été publiée sous le titre Démons et Sorcières en Lorraine. Le bien et le mal dans les communautés rurales de 1550 à 1660 (Messene, 1996). Il a publié plusieurs ouvrages sur l’imaginaire et les croyances des populations rurales du xve au xviie siècle. Ses travaux actuels portent sur le rôle des pouvoirs dans l’organisation du peuplement de l’espace frontalier vosgien.

10Dyvrande Marina Étudiante à l’Université d’Angers.

11Follain Antoine Maître de conférences en histoire moderne à l’Université d’Angers de 1996 à 2005 et membre du Centre d’Histoire des Régulations Sociales de l’Université d’Angers, équipe « Justice », Antoine Follain est Professeur à l’Université Marc Bloch (Strasbourg 2). Sa thèse d’habilitation porte sur Le village sous l’Ancien Régime… (Université de Caen, 2002). Il poursuit des recherches sur l’histoire sociale de la justice, l’identité communautaire, la « petite politique » et les rapports entre les collectivités locales et l’État du xve au xixe siècle, notamment dans les domaines fisco-financier et judiciaire. Co-organisateur à Angers et éditeur des colloques L’Argent des villages. Comptabilités paroissiales et communales, fiscalité locale du xiiie au xviiie siècle (AHSR et PUR, 2000), Les Justices de village. Administration et justice locales de la fin du Moyen Âge à la Révolution… (PUR, 2002) et à Paris de L’Impôt des campagnes, fragile fondement de l’État dit moderne… (éd. CHEFF, 2005).

12Président de « Villanelle Association d’histoire du village »

13Courriel : villanelle.association@laposte.net

14Gallard Nicolas Étudiant à l’Université d’Angers.

15Guitteny Jean-Louis Titulaire d’un DEA de l’Université de Rennes II en histoire moderne, sous la direction du professeur Annie Antoine (2001), Jean-Louis Guitteny travaille sur le paysage et la société rurale en Anjou.

16Larguier Gilbert Professeur d’histoire moderne à l’Université de Perpignan. Sa thèse, Le drap et le grain en Languedoc, Narbonne et Narbonnais de 1300 à 1789… (PU Perpignan, 1999) a traité de l’histoire méridionale dans la longue durée. Il s’intéresse à la société, à l’économie dans la France méridionale et les pays catalans entre le xive et le xviiie siècle. Il a co-organisé et édité avec Antoine Follain L’Impôt des campagnes, fragile fondement de l’État dit moderne…

17Lemoine Estelle Doctorante à l’Université d’Angers sous la direction des professeurs Michel Nassiet et Antoine Follain, Estelle Lemoine a effectué depuis 2003 sous la direction d’Antoine Follain des recherches sur les espaces collectifs en Anjou. Elle a soutenu un DEA sur Soulaire et ses Procès… Sa thèse porte sur les Communaux et communautés d’habitants en Anjou du xve au xixe siècle… et les populations confrontées à la justice (2005-…).

18Lety Antoine Étudiant à l’Université d’Angers.

19Marsault Samuel Étudiant à l’Université d’Angers.

20Mauclair Fabrice Professeur d’histoire-géographie, Fabrice Mauclair prépare à l’université de Tours une thèse de doctorat en histoire moderne sous la direction du professeur Brigitte Maillard, sur La justice seigneuriale du duché-pairie de La Vallière (1667-1790), dans laquelle il décrit en détail l’organisation, le fonctionnement et l’activité de cette justice, en intégrant les questionnements les plus récents sur les « Justices de Village ».

21Peter Daniel Conservateur aux Archives départementales du Bas-Rhin puis aux Archives municipales de Nancy (2005), Daniel Peter a soutenu à l’Université de Strasbourg II une thèse sur la démographie et la vie économique en Basse-Alsace sous la direction du Professeur Bernard Vogler (1994) éditée sous le titre Naître, vivre et mourir dans l’Outre-Forêt de 1648 à 1848 (CHAN, 1995). Il est vice-président du Cercle d’histoire et d’archéologie de l’Alsace du Nord qui édite la revue L’Outre-Forêt.

22Piant Hervé Agrégé d’histoire et membre associé du Centre Georges Chevrier « Ordre et désordre dans l’histoire des sociétés » (Dijon, UMR 5605). Il est titulaire d’une thèse de doctorat de l’Université de Bourgogne en histoire moderne, intitulée Le Tribunal de l’ordinaire. Justice et société dans la prévôté de Vaucouleurs sous l’Ancien Régime (v. 1670-1790) et auteur de nombreux articles. Ses travaux actuels portent sur l’histoire de la justice à l’époque moderne, envisagée dans une perspective sociale et institutionnelle, notamment à travers l’étude des juridictions de première instance. Il s’agit de voir la justice comme un des éléments du dialogue social, à l’œuvre entre les justiciables et le pouvoir.

23Potier David Étudiant à l’Université d’Angers, David Potier a participé, par son travail de recherche dirigé par le Professeur Jacques-Guy Petit, à l’enquête « Une justice de proximité : la justice de paix », contrat passé avec la Mission de recherche Droit-Justice du Ministère de la Justice (1999-2003).

24Prouteau Sophie Étudiante à l’Université d’Angers.

25Tanguy Jean-François Maître de Conférences en histoire contemporaine à l’Université de Rennes II. Ses recherches portent sur l’ordre public, la délinquance et le fait divers en France au xixe siècle, la police, la magistrature et les officiers de police judiciaire en France et l’histoire des idées politiques et des représentations collectives afférentes (avant 1914). Il a publié entre autres « Les victimes de violences conjugales en Bretagne au xixe siècle » (2001), « Les brigades de gendarmerie de Vitré et la petite police judiciaire, 1835-1935 » (2002), « Les témoins persistent et signent. Un homme accablé par une communauté tout entière. L’affaire Peinhouët » (2003).

© Presses universitaires de Rennes, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540