Version classiqueVersion mobile

Jean Painlevé, le cinéma au cœur de la vie

 | 
Roxane Hamery

1. Portrait contrasté d’un jeune homme des années 1920

Le désir d’engagement dans le monde

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’héritage paternel et l’enfance

Jean Painlevé est né le 20 novembre 1902 à Paris. Fils de Paul Painlevé et de Julie Marie Marguerite Petit de Villeneuve, il appartient à la grande bourgeoisie intellectuelle parisienne. Le décès de sa mère, emportée par la fièvre puerpérale quelques semaines après sa naissance, le 31 décembre 1902, rapproche Jean de la famille de son père qui ne se remariera jamais.

Né en 1863, Paul Painlevé est le fils d’un ouvrier typographe, devenu fabricant d’encre d’imprimerie à Paris. Naturellement doué pour les sciences, il se passionna très tôt pour les mathématiques, obtint un doctorat en 1887 et devint successivement professeur à l’École polytechnique, au Collège de France, à l’École normale supérieure et à la Sorbonne où il enseigna les lois de la mécanique. En 1890, il se vit décerner le grand prix de mathématiques par l’Académie des sciences, devint, en 1901, à l’âge de trente-huit ans, membre de cette même Académie dont il fut, en 1918, nommé finalement ...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search