Versione classicaVersione mobile

« Morts d'inanition »

 | 
Isabelle Von Bueltzingsloewen

Première partie. Une population durement frappée : les « aliénés » internés dans les hôpitaux psychiatriques

Introduction

I formati HTML, PDF ed ePub di questo libro sono accessibili agli utenti di biblioteche e istituzioni che lo hanno acquistato come parte dell'offerta OpenEdition Freemium for Books. Il libro può anche essere acquistato sui siti dei librai partner, nei formati PDF ed ePub, se l'editore ha scelto questa distribuzione commerciale. Se l'edizione cartacea è disponibile, i link alle librerie sono proposti in questa pagina.

Estratto del testo

Les aliénés internés dans les hôpitaux psychiatriques comptent parmi les catégories de la population qui ont payé le plus lourd tribu à la famine qui a frappé la France entre 1940 et 1944. Plus de 40 000 d’entre eux ont succombé à la faim, au froid et aux maladies pulmonaires (tuberculose mais aussi infections en tout genre) sans qu’on puisse espérer un jour les identifier et égrener leur nom dans quelque mémorial1. Sans chercher à établir un palmarès macabre, il semble également que parmi les collectivités, hospitalières et non hospitalières, les hôpitaux psychiatriques figurent en très bonne place, si ce n’est au premier rang.

Comment expliquer cette spécificité morbide ? Tel est l’enjeu des cinq contributions rassemblées dans ce chapitre qui ont pour point commun d’examiner toutes les hypothèses, y compris celle de l’« extermination douce », qui domine le champ mémoriel depuis plus de vingt ans. Fruit d’un travail engagé depuis plusieurs années dans un climat souvent passionné voi...

© Presses universitaires de Rennes, 2005

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search