Desktop versionMobile Version

« Morts d'inanition »

 | 
Isabelle Von Bueltzingsloewen

Première partie. Une population durement frappée : les « aliénés » internés dans les hôpitaux psychiatriques

Introduction

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Les aliénés internés dans les hôpitaux psychiatriques comptent parmi les catégories de la population qui ont payé le plus lourd tribu à la famine qui a frappé la France entre 1940 et 1944. Plus de 40 000 d’entre eux ont succombé à la faim, au froid et aux maladies pulmonaires (tuberculose mais aussi infections en tout genre) sans qu’on puisse espérer un jour les identifier et égrener leur nom dans quelque mémorial1. Sans chercher à établir un palmarès macabre, il semble également que parmi les collectivités, hospitalières et non hospitalières, les hôpitaux psychiatriques figurent en très bonne place, si ce n’est au premier rang.

Comment expliquer cette spécificité morbide ? Tel est l’enjeu des cinq contributions rassemblées dans ce chapitre qui ont pour point commun d’examiner toutes les hypothèses, y compris celle de l’« extermination douce », qui domine le champ mémoriel depuis plus de vingt ans. Fruit d’un travail engagé depuis plusieurs années dans un climat souvent passionné voi...

© Presses universitaires de Rennes, 2005

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Diese digitale Publikation wurde durch automatische optische Zeichenerkennung erstellt.
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search