Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La violence et la mer dans l'espace atlantique

 | 
Mickaël Augeron
, 
Mathias Tranchant

Remerciements

Texte intégral

1Les coordinateurs adressent leurs plus vifs remerciements à tous ceux qui ont contribué au bon déroulement de la manifestation : l’ensemble des intervenants au colloque ; tous ceux qui, au sein de l’université de La Rochelle, ont participé à l’organisation matérielle de cette rencontre, avec une pensée particulière pour Mesdames Nathalie Garreau et Françoise Delarue (MSHS), sans oublier Claude Friche, Karine Gaudin, Anne-Laure Jaumouillé, Céline Ronsseray et Bruno Robin, les étudiants de la Faculté des Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines, qui ont bien voulu consacrer leur temps à l’accueil des participants ; les Presses Universitaires de Rennes ; tous les organismes, laboratoires ou institutions qui ont apporté encouragements, financements ou soutien logistique, ainsi qu’à leur(s) représentant(s) respectif(s).

2Ils expriment également toute leur reconnaissance à Monsieur le Professeur Jean Meyer, qui leur a fait l’honneur d’ouvrir le colloque par une conférence magistrale ; à Mesdames et Messieurs les professeurs qui ont bien voulu former à leurs côtés le Comité scientifique du colloque : Martine Acerra, professeur, Université de La Rochelle ; Stéphane Becuwe, directeur de recherche au CNRS, Université de La Rochelle ; François Bellec, Contre-Amiral, vice-président de l’Académie de Marine ; Laurent Bordereaux, maître de conférences, Université de La Rochelle ; Philippe Contamine, membre de l’Institut, professeur émérite, Université de Paris IV-Sorbonne ; Dominique Guillemet, maître de conférences, Université de Poitiers ; Christian Hermann, professeur, Université de Nantes ; Frank Lestringant, professeur, Université de Paris IV-Sorbonne ; Guy Martinière, professeur, Université de La Rochelle ; Jean Meyer, professeur émérite, Université de Paris IV-Sorbonne ; Bertrand Van Ruymbeke, maître de conférences, Université de Toulouse-Le Mirail ; Christiane Villain-Gandossi, directeur de recherche au CNRS, Université d’Aix-en-Provence.

© Presses universitaires de Rennes, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540