Version classiqueVersion mobile

La CGT dans les années 1950

 | 
Elyane Bressol
, 
Michel Dreyfus
, 
Joël Hedde
, 
et al.

Troisième partie. Les militants et l’organisation

Le 13e Congrès de la Fédération postale CGT (1950)

Bernard Bouche

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En septembre 1945, à Limoges, le Congrès consacre statutairement la Fédération postale, réunifiée clandestinement en 1943 et puissamment restructurée au grand jour à la Libération. La tendance réformiste, qui dominait avant la guerre, était largement battue au profit de la tendance de lutte de classes, représentée par les anciens de la Fédération postale unitaire, adhérente à la CGTU. Fernand Piccot est élu secrétaire général. Le 11 avril 1946, est créé par décret une commission de reclassement des rémunérations ; ce reclassement va être omniprésent durant plusieurs années et pèsera lourd sur l’activité syndicale. Le 5 octobre 1946, M. Thorez, ministre communiste de la Fonction publique, fait voter par l’Assemblée nationale, unanime, le Statut général des fonctionnaires. En le votant, les socialistes le qualifient de « statut carcan à l’esprit totalitaire » et annoncent qu’ils feront tout pour en réviser certaines dispositions. En décembre 1946, F. Piccot est réélu lors du Congrès n...

Auteur

Institut CGT-PTT d’histoire sociale

© Presses universitaires de Rennes, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search