Version classiqueVersion mobile

La CGT dans les années 1950

 | 
Elyane Bressol
, 
Michel Dreyfus
, 
Joël Hedde
, 
et al.

Deuxième partie. La société, la culture

Les militantes dans l’Union départementale de la Gironde

Christiane Rouanet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’engagement des femmes dans l’organisation syndicale CGT a eu très peu les faveurs de l’histoire. Nous connaissons les grandes tendances, variables en fonction de la place des femmes dans le travail, des luttes et des orientations des congrès. L’Institut d’histoire sociale d’Aquitaine a tenté de savoir comment l’Union départementale CGT de la Gironde s’était située sur cette question.

Nous allons voir à partir d’un travail de recherche, certes limité à nos archives, combien le chemin vers la mixité a été laborieux, conditionné par l’environnement social et politique, par les rapports de forces, par les efforts volontaristes ou pas de l’organisation. Après un bureau de l’UD majoritairement féminin en 1996 et l’élection, pour la première fois, d’une femme au secrétariat général en 1993, il a fallu attendre 1999 pour parvenir à la parité hommes/femmes à la commission exécutive de l’Union départementale ; cette évolution a connu un recul au dernier Congrès. Les années 1948-1962 nous per...

Auteur

Ancienne secrétaire générale de l’UD de Gironde

© Presses universitaires de Rennes, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search