Version classiqueVersion mobile

Les victimes, des oubliées de l'histoire ?

 | 
Benoît Garnot

Présentation

Entrées d'index

Géographique :

France

Texte intégral

  • 1 Histoire et criminalité de l'Antiquité au xxe siècle. Nouvelles approches, sous la direction de B. (...)
  • 2 Ordre moral et délinquance de l'Antiquité au xxe siècle, sous la direction de B. Garnot, Dijon, Éd (...)
  • 3 L'infrajudiciaire du Moyen Âge à l'époque contemporaine, sous la direction de B. Garnot, Dijon, Éd (...)
  • 4 La petite délinquance du Moyen Âge à l'époque contemporaine, sous la direction de B. Garnot, Dijon (...)
  • 5 Le CEH s'est maintenant fondu dans l'UMR 5605, qui organisera les prochains colloques.

1Après un premier colloque consacré en 1991 aux nouvelles approches de l'histoire de la criminalité1, un deuxième en 1993 aux rapports entre ordre moral et délinquance2, un troisième en 1995 à l'infrajudiciaire3, un quatrième en 1997 à la petite délinquance 4, le Centre d'études historiques sur la criminalité et les déviances (CEH) de l'université de Bourgogne (UMR CNRS 5605) a consacré son cinquième et dernier colloque 5, les 7 et 8 octobre 1999, aux victimes, de l'Antiquité à l'époque contemporaine. Ce volume publie les 41 communications qui ont été présentées pendant ce colloque. Elles sont réparties en fonction de quatre thèmes majeurs, eux-mêmes divisés en sous-thèmes : successivement, le regard de la société (avec les définitions juridiques, la « frontière » victime-coupable, le problème des sources) ; identités, recours et mythes ; typologie en fonction des instances créatrices de victimes (la famille, le milieu, l'administration, la justice) ; typologie en fonction des préjudices subis (victimes dans leur corps, victimes dans leurs biens). Nous publions aussi les débats qui ont suivi les communications. Les historiens ont beaucoup travaillé sur la criminalité et sur les délinquants, mais peu sur les victimes. Ce colloque avait pour but de pallier au moins partiellement cette lacune. Au lecteur de juger s'il y est parvenu. Il pourra en tout cas constater que les perspectives diachroniques et comparatistes, qui fournissaient déjà le fil directeur des travaux antérieurs du CEH, ont constitué une préoccupation constante des participants, encore accentuée par le retour des antiquisants, absents lors des deux précédents colloques.

Notes

1 Histoire et criminalité de l'Antiquité au xxe siècle. Nouvelles approches, sous la direction de B. Garnot, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 1992, 542 p.

2 Ordre moral et délinquance de l'Antiquité au xxe siècle, sous la direction de B. Garnot, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 1994, 524 p.

3 L'infrajudiciaire du Moyen Âge à l'époque contemporaine, sous la direction de B. Garnot, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 1996,478 p.

4 La petite délinquance du Moyen Âge à l'époque contemporaine, sous la direction de B. Garnot, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 1998,508 p.

5 Le CEH s'est maintenant fondu dans l'UMR 5605, qui organisera les prochains colloques.

© Presses universitaires de Rennes, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search