Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Des fruits et des hommes

 | 
Florent Quellier

Table des figures

Termini per la ricerca

Indice geografico :

France

Testo integrale

1Figure n° 1 : Nombre de traités sur la culture des arbres fruitiers publiés en français à l’époque moderne 30

2Figure n° 2 : Un exemple de plagiat, la vraie fausse nouvelle instruction pour la culture des figuiers 33

3Figure n° 3 : Nombre d’espèces fruitières sélectionnées dans les traités horticoles parisiens (xviie-xviiie siècles) 65

4Figure n° 4 : Nombre d’espèces fruitières proposées à la vente dans les catalogues des pépiniéristes parisiens (xviiie-début xixe s.) 65

5Figure n° 5 : Les ustensiles de cuisine explicitement liés à la cuisson des fruits dans les inventaires après décès de la vallée de Montmorency aux xviie et xviiie siècles 80

6Figure n° 6 : Réserves de cidre dans les inventaires après décès de la vallée de Montmorency 82

7Figure n° 7 : Prix de vente des arbres fruitiers à Paris et dans ses campagnes au xviiie siècle 113

8Figure n° 8 : Nombre de baux imposant la plantation ou l’arrachage d’arbres fruitiers conservés dans le notariat de Montmorency, tous les dix ans de 1630 à 1790 117

9Figure n° 9 : Nombre de baux imposant la plantation ou l’arrachage d’arbres fruitiers conservés dans le notariat de Saint-Brice, par décennie des années 1640 aux années 1780 117

10Figure n° 10 : Densité de plantation en arbres fruitiers dans la vallée de Montmorency aux xviie-xviiie siècles 146

11Figure n° 11 : Équipement des marchands-fruitiers et de vignerons-fruitiers d’après leur inventaire après décès 188-189

12Figure n° 12 : Les porte-greffe conseillés par les traités sur la culture des arbres fruitiers (xviie-xviiie siècles) 202

13Figure n° 13 : Des murs tapissés d’espaliers dans un jardin « villageois » (xviiie siècle) 23

14Figure n° 14 : Nombre de baux prévoyant la plantation ou l’arrachage d’arbres fruitiers, xviie-xviiie siècles 273

15Figure n° 15 : Réserves de fruits dans les inventaires après décès de marchands-fruitiers 283-284

16Figure n° 16 : Termes prévus par les contrats de vente de fruits, tabellionnage de Saint-Brice de 1653 à 1678 287

17Figure n° 17 : Montant des contrats d’achat de fruits, en livres, passés devant le tabellionnage de Saint-Brice de 1640 à 1691 293

18Figure n° 18 : Première notation d’une variété de poirier dans la vallée de Montmorency, 1639-1810 312

19Figure n° 19 : Origine socio-géographique des bailleurs imposant la plantation ou l’arrachage d’arbres fruitiers (xviie-xviiie siècles) 317

20Figure n° 20 : Origine socioculturelle des fournisseurs de fruits aux marchands-fruitiers de Saint-Brice d’après les contrats de vente (1640-1691) 332

21Figure n° 21 : Origine géographique des bailleurs ayant conclus un bail concernant l’arboriculture fruitière devant le notariat d’Enghien de 1630 à 1810 336

22Figure n° 22 : Infractions sur des arbres fruitiers sanctionnées par les rapports des gardes-messiers et des gardes-chasse(s) du duché-pairie de Montmorency, 1756-1790 374

23Figure n° 23 : Répartitions par quinzaines des rapports des gardes du duché-pairie de Montmorency de 1756 à 1790 379

Table des planches couleur

24Planche n° 1 : Le spectacle de l’arboriculture

25Planche n° 2 : Une maison des champs à Saint-Brice (xviiie siècle)

26Planche n° 3 : Trois pommes d’api dans une nature morte de Chardin

27Planche n° 4 : Une pyramide de fruits en 1728

28Planche n° 5 : La feuillée comme gage de fraîcheur

29Planche n° 6 : Une marchande de fruits et de légumes en 1630

30Planche n° 7 : L’extrémité méridionale de la vallée de Montmorency vue du ciel en 1742

31Planche n° 8 : Le plan du potager-fruitier de La Roche-Guyon, 1741

32Planche n° 9 : Les grands foyers producteurs de fruits autour de Paris au xviiie siècle

© Presses universitaires de Rennes, 2003

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540