Version classiqueVersion mobile

Chanoines de Bretagne

 | 
Olivier Charles

Avant-propos

Texte intégral

1Cet ouvrage est la version abrégée d’une thèse de doctorat soutenue à l’université Rennes 2 Haute-Bretagne le 30 novembre 2002. Le travail initial ne pouvant être entièrement publié, il a fallu, afin de reproduire le dictionnaire des 752 chanoines des cathédrales bretonnes du xviiie siècle, en remanier l’architecture générale et procéder à certains allégements. Ce livre met donc en scène les hommes et délaisse, dans une large mesure, les aspects institutionnels. Il n’évoque pas les chapitres en tant que seigneurs et gestionnaires. L’étude est par ailleurs allégée de très nombreuses annexes et notes, les sources dépouillées de leur histoire et de leur analyse critique, la bibliographie recentrée sur le clergé et les chanoines. Le lecteur intéressé pourra se reporter au texte intégral de la thèse intitulée « Les nobles dignités, chanoines et chapitres » de Bretagne. Chanoines et chapitres cathédraux de Bretagne au siècle des Lumières.

2Le travail initial a bénéficié des remarques et critiques de MM. Philippe Loupès (université Bordeaux III), Gilles Deregnaucourt (université d’Artois), Fanch Roudaut (université de Bretagne occidentale) et Jean Quéniart (université Rennes 2). Qu’ils en soient ici remerciés.

3Je tiens de surcroît à exprimer ici ma profonde gratitude au professeur Jean Quéniart qui a accepté de diriger ce long travail avec patience et bienveillance. Exigeant et ferme quant au balisage et à la progression régulière des travaux, il a toujours fait preuve de compréhension et de souplesse face aux difficultés de tous ordres qui ne manquent pas de surgir dans une entreprise de plusieurs années.

4Mes remerciements s’adressent également à tous ceux qui à un moment ou à un autre n’ont pas hésité à me signaler quelque chanoine croisé au gré de leurs propres recherches, l’intérêt de tel ou tel fonds d’archives ou des références bibliographiques ; en premier lieu, les chercheurs du CRHISCO et du CRBC, rencontrés régulièrement à l’occasion des journées interuniversitaires de Mûr-de-Bretagne.

5Ce travail n’aurait pu voir le jour sans la diligence du personnel des services d’archives publics, notamment Valérie Desbois à Nantes qui a toujours répondu avec gentillesse à mes appels à l’aide ; des archivistes diocésains qui m’ont accueilli et permis de travailler efficacement, ou m’ont envoyé de la documentation.

6Je suis également redevable de l’aide apportée par de nombreuses personnes à des titres divers : tout particulièrement Jean-Yves Lefèvre, qui n’a jamais ménagé son temps et ses conseils, et Yves Charles dont la connaissance du latin s’est révélée très précieuse. Je n’oublie ni Pierre Corbel, directeur des PUR, ni Georges Provost, maître de conférences à l’université Rennes 2, pour les conseils prodigués en vue de cette publication ; pas plus que Christian Chaudré qui a accepté d’en relire les premières épreuves ou Hervé Letort qui a mis ses compétences photographiques à mon service. Enfin, je pense à Anne, Bastien, Élise et Martin qui voient s’achever une longue équipée en compagnie de 752 chanoines bretons d’Ancien Régime… ainsi qu’à Arsène Charles sans qui celle-ci n’aurait sans doute pas eu lieu.

© Presses universitaires de Rennes, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search