Version classiqueVersion mobile

Une guerre totale, Paraguay, 1864-1870

 | 
Luc Capdevila

Conclusion : Guerre, mémoire, identité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 26 mars 1991, les chefs d'État de l'Argentine, du Brésil, de l'Uruguay et du Paraguay signèrent le Traité d'Asunción, acte fondateur du marché commun du Cône Sud : le MERCOSUR. Pensée comme une union douanière, mise à mal par la crise financière du début de la décennie 2000, cette organisation régionale de l'hémisphère austral se veut aussi un outil de coopération entre des démocraties libérales et des économies de marché. L’intégration régionale n’est pas limitée à la seule action des États, les rapprochements commencent à se faire entre des universités, des villes, des entreprises. Néanmoins, que la première rencontre scientifique sur la guerre de la Triple Alliance, réunissant des historiens originaires de ces quatre pays, se soit tenue dans l'autre hémisphère, sur l'autre rive de l'Atlantique, en 2005, à Paris, peut laisser circonspect1. Certes, à la différence de l'Union européenne dont la construction participe de l'aspiration à chasser la guerre du continent, les Républiqu...

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search