Version classiqueVersion mobile

Sanglant Coupaul ! Orde Ribaude !

 | 
Nicole Gonthier

Sorcière

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’Église a condamné, depuis le haut Moyen Âge, les pratiques qui prétendaient soumettre les forces de la Création aux vouloirs des hommes. Plusieurs conciles, mérovingiens ou carolingiens, dénoncent de telles tentatives et les présentent comme des superstitions païennes qui semblent autant de marques de résistance à la christianisation, autant de réminiscences nostalgiques des cultes interdits appartenant aux mythologies celtiques, germaniques ou romaines. Bien que les textes normatifs confondent dans la même réprobation hommes et femmes s’adonnant à la sorcellerie, le lien est déjà fait, en ces hautes époques, entre la femme et la fréquentation du surnaturel. Les textes signalent des femmes parmi les « tempestaires », qui peuvent dévaster les récoltes en faisant lever les ouragans, ils tonnent contre les « jeteuses de sort », les « herbariae » qui concoctent des philtres, ils évoquent déjà l’image des chevauchées des sorcières vers le Sabbat1. Cependant la peur des sorcières n’est ...

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search