Version classiqueVersion mobile

L'évaluation des compétences scolaires

 | 
Philippe Guimard

Bibliographie

Texte intégral

1Agostin T. M. & Bain S. K., (1997), « Predicting early school success with developmental and social skills screeners », Psychology in the Schools, 34, 3, p. 219-228.

2Alamargot D. & Chanquoy L., (2001), Through the models of writing, Boston/Dordrecht, Kluwer.

3Alexander K. R., Entwisle D. R. & Dauber S. L., (1993), « First grade classroom behavior : its short and long-term consequences for school performance », Child development, 64, p. 801-814.

4Allal L., (1999), « Impliquer l’apprenant dans le processus d’évaluation : promesses et pièges de l’auto-évaluation », in C. Depover & BNoël, L’évaluation des compétences et des processus cognitifs. Modèles, pratiques et contextes, Bruxelles, De Boeck Université, p. 36-56.

5Allal L. & Mottier Lopez L., (2005), « Formative assessment of learning : a review of publications in French », Formative assessment – improving learning in secondary classrooms, OCDE, p. 241-264.

6ANAES, (2001), L’orthophonie dans les troubles spécifiques du développement du langage oral chez l’enfant de 3 à 6 ans, Service communication et diffusion, 80 p.

7Andrieu B., (2005), « Céphalométrie scolaire et intelligence inégale : la mesure des têtes : un échec à l’origine de l’échelle métrique », in S. Nicolas et B. Andrieu (éd.), La mesure de l’intelligence. Conférences à la Sorbonne à l’occasion du centenaire de l’échelle Binet-Simon (1904-2004), Paris, L’Harmattan, p. 157-174.

8Antibi A., (2003), La constante macabre ou comment a-t-on découragé des générations d’élèves?, Mercues, Édition Math’Adore.

9Baillat G., Espinoza O. & Vincent J., (2001), « De la polyvalence formelle à la polyvalence réelle : une enquête nationale sur les pratiques professionnelles des enseignants du premier degré », Revue Française de Pédagogie, 134, p. 123-136.

10Bain D., (1999), « Et si les élèves évaluaient leurs conditions d’enseignement-apprentissage?», in C. Depover & BNoël, L’évaluation des compétences et des processus cognitifs. Modèles, pratiques et contextes, Bruxelles, De Boeck Université, p. 173-196.

11Bandura A., (2007), Autoefficacité. Le sentiment d’efficacité personnelle, Bruxelles, De Boeck.

12Barnett W. S., (1995), « Long term effects of early childhood programs on cognitive and school outcomes », The future of children, 5, 3, p. 25-50.

13Barouillet P., Camos V., Morlaix S. & Suchaut B., (2008), « Progressions scolaires, mémoire de travail et origine sociale : quels liens à l’école élémentaire?», Revue Française de Pédagogie, 162, p. 5-14.

14Barrouillet P., (2006) « L’émergence des outils arithmétique », in P. Barrouillet & V. Camos, La cognition mathématique chez l’enfant, Marseille, Solal, p. 155-180.

15Barrouillet P. & Camos V., (2006), La cognition mathématique chez l’enfant, Marseille, Solal.

16Barrouillet P., Camos V., Perruchet P. & Seron X., (2004), « ADAPT: A Developmental, Asemantic, and Procedural model for Transcoding from verbal to Arabic numerals », Psychological Review, 111, p. 368-394.

17Baudelot C. & Establet R., (1973), L’école capitaliste en France, Paris, Maspéro.

18Baudelot C. & Establet R., (1989), Le niveau monte, Paris, Le Seuil.

19Baudelot C. & Establet R., (2009), L’élitisme républicain. L’école française à l’épreuve des comparaisons internationales, Paris, Le Seuil.

20Beckers J., (1998), Comprendre l’enseignement secondaire. Évolution, organisation, analyse, Bruxelles, De Boeck Université.

21Bedey P. & Etcheverry K., (2004), ANITEST, Paris, Ortho Éditions.

22Ben-Arieh A., (2007), « Measuring and monitoring the well-being of young children around the world », Background paper prepared for the Education For All Global Monitoring Report 2007, Strong foundations : early childhood care and education.

23Bernaud J.-L., (2000), Tests et théories de l’intelligence, Paris, Dunod, coll. « Les Topos ».

24Bernoussi M., Fleury-Bahi G., Florin A., Gardair E., Guimard P., Imbert D. & Ndobo A., (2004), « Analyse des évaluations des compétences : nouvelles méthodologies pour diversifier ces évaluations », Rapport terminal de recherche N° 2003-015, ministère de la Jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, direction de l’évaluation et de la prospective.

25Bernstein B., (1975), Langage et classes sociales, Paris, éditions de Minuit.

26Besse J.-M., (2005), Des psychologues à l’école?, Paris, Éditions Retz.

27Billard C, Livet M.-O., Gillet P., Galloux A., Vol S., Motte J., Kervarrec A., Piller A.-G. & Vallée I., (2002), Batterie d’évaluation des fonctions cognitives (BREV), nouvelle édition enrichie, Paris, Éditions Signes.

28Billard C., Ducot B., Pinton F., Coste-Zeiton D., Picard S., Warszawski J., (2006), « Validation de la Brev, batterie clinique d’évaluation des fonctions cognitives, en comparaison à une baterie de référence, dans les troubles des apprentissages », Archives Françaises de Pédiatrie, 13, p. 23-31.

29Bissonnette S., Richard M. & Gauthier C., (2005), « Interventions pédagogiques efficaces et réussite scolaire des élèves provenant de milieux défavorisés », Revue française de pédagogie, 150, p. 87-141.

30Black P. & Wiliam D., (2005), « Changing teaching through formative assessment: research and pratice. Formative assessment – improving learning in secondary classrooms », Publications de l’OCDE, p. 223-240.

31Blanc D. & Camos V., (2006), « Les prémices du nombre », in P. Barrouillet & V. Camos, La cognition mathématique chez l’enfant, Marseille, Solal, p. 45-70.

32Boder E., (1973), « Developmental dyslexia: a new diagnostic approach based on three atypical reading patterns », Developmental medecine and child neurology, 15, p. 663-687.

33Bonjour E. & Gombert J.-E., (2004), « Profils de lecteur à l’entrée en 6e », L’orientation scolaire et professionnelle, 33, 1, p. 69-101.

34Borel-Maisonny S., (1960), Langage oral et écrit – II – épreuves sensorielles et tests de langage, Neuchâtel, Delachaux et Niestlé.

35Bosse M.-L., Tainturier M.-J. & Valdois S., (2007), « Developmental dyslexia: the visual attention span deficit hypothesis », Cognition, 104, p. 198-230.

36Bottani N. & Vrignaud P., (2005), « La France et les évaluations internationales », Rapport pour le Haut Conseil de l’évaluation de l’école, n° 16, 162 p.

37Boudon R., (1973), L’inégalité des chances. La mobilité sociale dans les sociétés industrielles, Paris, Armand Colin.

38Bourdieu P. & Passeron J.-C., (1970), La reproduction. éléments pour une théorie du système d’enseignement, Paris, éditions de Minuit.

39Bourgès S., (1979), Approche génétique et psychanalytique de l’enfant. Choix et interprétation des épreuves, Paris, Delachaux et Niestlé.

40Bourguignon O., (2006), La déontologie des psychologues, Paris, Armand Colin.

41Bressoux P., (1994), « Les recherches sur les effets-maîtres et les effets-écoles », Revue française de pédagogie, 108, p. 91-137.

42Bressoux P. & Pansu P., (2005), Quand les enseignants jugent leurs élèves, Paris, PUF.

43Bruchon-Schweitzer M., (2002), Psychologie de la Santé. Modèles, concepts et méthodes, Paris, Dunod.

44Brunot S., (2007), « Contextes sociaux, conations liées au soi et performances scolaires » in A. Florin & P. Vrignaud (éd.), Réussir à l’école : les effets des dimensions conatives en éduction, Rennes, PUR, p. 201-219.

45Bullinger M., Levke Brüt A., Erhart M. & Ravens-Sieberer U., (2008), « Psychometric properties of the KINDL-R questionnaire: results of the BELLA study », European Child & Adolescent Psychiatry, 17, 1,
p. 125-132.

46Byrne B. & Fielding-Barnsley R., (1995), « Evaluation of a program to teach phonemic awareness to young children: a 2 and 3 follow-up and a new preschool trial », Journal of educational psychology, 92, p. 659-667.

47Caffieaux C., (2008), « Les enseignants du préscolaire sont-ils formés aux pratiques d’évaluation formative interactive? », Actes du 20e colloque de l’ADMEE-Europe, Université de Genève.

48Caglar H., (1983), La psychologie scolaire, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? ».

49Caille J.-P. & Lemaire S., (2002), « Que sont devenus les élèves entrés en 6e en 1989? », Données sociales, INSEE.

50Caille J.-P., (2001a), « Les collégiens de ZEP à la fin des années quatre-vingt-dix : caractéristiques des élèves et impact de la scolarisation en ZEP sur la réussite », éducation & formations, n° 61, p. 111-140.

51Caille J.-P., (2001b), « Scolarisation à deux ans et réussite de la carrière scolaire au début de l’école élémentaire », éducation & formations, n° 60, p. 7-18.

52Caille J.-P. & O’Prey S., (2005), « Estime de soi et réussite scolaire sept ans après l’entrée en sixième » éducation & formations, n° 72, p. 25-52.

53Camos V., (2006), « Les premiers apprentissages », in P. Barrouillet & V. Camos, La cognition mathématique chez l’enfant, Marseille, Solal, p. 71-85.

54Campbell J. M. & James C. L., (2006), « Assesment of social and emotionnal development in Preschool Children », in B .A. Bracken &
R. J. Nagle (éd.), Psychoeducational assesment of Preschool children, New Jersey, Laurence Erlbaum Associates, p. 111-135.

55Cardinet J., (1988), évaluation scolaire et mesure, Bruxelles, De Boeck Université.

56Carette V., (2008), « Les caractéristiques des enseignants efficaces en question », Revue française de pédagogie, 162, p. 81-93.

57Carra C. & Faggianelli D., (2003), « Violences à l’école : tendances internationales de la recherche en sociologie », Déviance et société, 2, 27, p. 205-225.

58Casalis S., (1995), Lecture & dyslexies de l’enfant, Lille, Presses universitaires du Septentrion.

59Casati I. & Lézine I., (1968), Les étapes de l’intelligence sensori-motrice, Paris, ECPA.

60Catheline N., (2007), Psychopathologie de la scolarité, Paris, Masson.

61Cèbe S. & Pelgrims G., (2007), « Apprends-moi à être autonome! », Psychologie & éducation, 4, p. 69-85.

62Chartier A.-M., (2003), « Approche historique de l’illettrisme », in « Prévenir l’illettrisme dès l’école : Pourquoi? Comment? », Rencontres de la DESCO – 23 mai 2003, p. 7-11.

63Chartier A.-M. & Hébrard J., (2000), Discours sur la lecture, Paris, Fayard.

64Chartier P. & Loarer E., (2008), Évaluer l’intelligence logique. Approche cognitive et dynamique, Paris, Dunod.

65Chausseron C., (2001), « Les attentes scolaires des parents d’élèves au début des études secondaires », Enquêtes juin et décembre 1998, Note d’information 01.32, ministère de l’Éducation nationale, DEP.

66Chauveau G., (2005), « La psychologie scolaire des années 1960-1970 : René Zazzo et la méthode du diagnostic progressif appliquée à l’enfant problème », in J. M. Besse (éd.), Des psychologues à l’école?,Paris,Éditions Retz, p. 29-43.

67Cheminal R. & Echenne B., (2001), « Analyse rétrospective de 200 dossiers d’enfants dyslexiques », ANAE, 62-63, p. 135-137.

68Chervel A. & Manesse D., (1989), La Dictée. Les Français et l’orthographe, 1873-1987, Paris, Calmann-Lévy.

69Chevrie-Müller C. & Plaza M., (2001), Nouvelles Épreuves pour l’Examen du Langage N-EEL, Paris, Édition du CPA.

70Chevrie-Müller C., (2002), « Le retard d’acquisition du langage : dépistage précoce ou repérage? », à propos du questionnaire « Langage et Comportement – 3 ans 1/2 », ANAE, 66, p. 29-37.

71Chevrie-Müller C., Goujard J., Plaza M., Simon A.-M., Dufouil C. & al., (1999), « Questionnaire “Langage et comportement 3 ans ½?” », Les cahiers pratiques d’ANAE, manuel révisé.

72Chevrie-Müller C., Simon A.-M. & Fournier S., (1997), Batterie Langage oral et écrit. Mémoire. Attention. (L2MA), Paris, édition ECPA.

73Cognisciences, (2005), Outils de dépistage de la dyslexie, ODEDYS version 2. Document téléchargeable sur le site [www.cognisciences.com].

74Cognisciences, (2006), ROC, Repérage orthographique collectif à l’usage des enseignants de fin de cycle 3 et de 6e/ 5e de collège. Document téléchargeable sur le site [www.cognisciences.com].

75Cohen M.-J., (2001), échelle clinique de mémoire pour enfants, Paris, ECPA.

76Commission des communautés européennes, (2007), « L’éducation et la formation tout au long de la vie au service de la connaissance, de la créativité et de l’innovation », Communication de la commission au conseil, au Parlement européen, au comité économique et social européen et au comité des régions, (sec [2007] 1484).

77Conseil « éducation », (2001), Rapport du Conseil « éducation » au conseil européen sur les objectifs concrets, futurs, des systèmes d’éducation et de formation, Document 5980/01, 14 février 2001.

78Conseil des ministres de l’Éducation du Canada, (2005), « L’amélioration de l’apprentissage par une évaluation formative et l’enrichissement du répertoire des enseignants », étude de l’OCDE, 98 p.

79Coopersmith S., (1984), Inventaire d’estime de soi (SEI), Paris, ECPA.

80Corman L., (1964), Le test du dessin de famille, Paris, PUF.

81Coquet F. & Maetz B., (2003), Dépistage et Prévention Langage à 3 ans. DPL3, Paris, Ortho éditions.

82Cosnefroy O. & Rocher T., (2005), « Le redoublement au cours de la scolarité obligatoire : nouvelles analyses, mêmes constats », Les dossiers, n° 166, MEN/DEP.

83Cox D. R., Fitzpatrick R., Fletcher A. E., Gore S. M., Spiegelhalter D. J. & Jones D. R., (2002), « Quality-of-Life Assessment: Can We Keep It Simple? », Royal Statistical Society, 155, 3, p. 353-393.

84Crahay M., (1996), Peut-on lutter contre l’échec scolaire?, Bruxelles,
De Boeck.

85Crahay M., (2000), L’école peut-elle être juste et efficace? De l’égalité des chances à l’égalité des acquis, Bruxelles, De Boeck.

86Crahay M., (2005), Peut-on lutter contre l’échec scolaire?, Bruxelles,
De Boeck, 2e édition.

87Cremeens J., Eiser C. & Blades M., (2006), « Characteristics of health-related self-report measures for children aged three to eight years: a review of the literature », Quality of Life Research, 15, p. 739-754.

88CRESAS, (1978), Le Handicap socio culturel en question, Paris, ESF.

89CRESAS, (1981), L’échec scolaire n’est pas une fatalité, Paris, ESF.

90Davezies L., (2005), « Influence des caractéristiques du groupe des pairs sur la scolarité élémentaire », éducation & formations, 72, p. 171-199.

91De Agostini M., Metz-Lutz M.-N., Van Hout A., Chavance M., Deloche G., Pavao-Martins & Dellatolas, (1998), « Batterie d’évaluation du langage oral de l’enfant aphasique (ELOLA) : standardisation française (4-12 ans) », Revue de Neuropsychologie, 8, p. 319-367.

92De Fraine B., Van Damme J. & Onghena P., (2007), « A longitudinal analysis of gender differences in academic self concept and language achievement: a multivariate multilevel latent growth approach », Contemporary Educational psychology, 32, p. 132-150.

93De Keteele J.-M., (2006), « La notion émergente de compétence dans la construction des apprentissages », in G. Figari & L. Mottier Lopez (éd.), Recherche sur l’évaluation en éducation, Paris, L’Harmattan, p. 17-24.

94De Keteele J.-M., (1980), Observer pour éduquer, Berne, éditions Peter Lang.

95De Landsheere C., (1971), Evaluation continue et examens – Précis de docimologie, Paris, Nathan.

96Deci E.-L. & Ryan R.-M. (eds.), (2002), Handbook of self-determination research, Rochester, NY, University of Rochester Press.

97Delahaie M., (2004), L’évolution du langage chez l’enfant. De la difficulté au trouble, Paris, Éditions inpes.

98Dellatolas G., (2006), Zareki-R : batterie pour l’évaluation du traitement des nombres et du calcul chez l’enfant, Adaptation française de Von Aster (2001), Paris, ECPA.

99Demont E. & Gombert J.-E., (2004), « L’apprentissage de la lecture : évolution des procédures et apprentissage implicite », Enfance, 56, p. 245-257.

100Devidal M., Fayol M. & Barrouillet P., (1997), « Stratégies de lecture et résolution de problèmes arithmétiques », L’Année Psychologique, 97, p. 9-31.

101Di Perna J. C., Lei P. W. & Reid E. E., (2007), « Kindergarten Predictors of Mathematical Growth in the Primary Grades: An investigation Using the Early Childhood Longitudinal Study-Kindergarten Cohort », Journal of Educational Psychology, 99, 2, p. 369-379.

102Dolle J.-M. & Bellano D., (1989), Ces enfants qui n’apprennent pas, Paris, Édition du Centurion.

103Doutriaux F. & Lepez R., (1980), Test de Niveau d’Orthographe (TNO), Paris, ECPA.

104Dubreuil P., Morin E., Fort M. & Ravat J.-C., (2005), « Sorties sans qualification : analyse des causes, des évolutions, des solutions pour y remédier », Rapport au ministre de l’éducation nationale, n° 2005-074.

105Dumas J.-E., (1999), Psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent, Bruxelles, De Boeck.

106Dumazedier J. & De Gisors H., (1984), « Français analphabètes ou illettrés? », Revue Française de Pédagogie, 69, p. 13-20.

107Dupriez V., (2006), « Tronc commun ou filières : comment organiser l’école secondaire? », in G. Chapelle & D. Meuret (éd.), Améliorer l’école, Paris, PUF, p. 231-242.

108Dupriez V. & Cornet J., (2005), La rénovation de l’école primaire : comprendre les enjeux du changement pédagogique, Bruxelles, De Boeck Université.

109Durand M.-J. & Chouinard R., (2006), L’évaluation des apprentissages. De la planification de la démarche à la communication des résultats, Québec, Éditions Hurtubise.

110Duru-Bellat M., (1994), « Filles et garçons à l’école : approches sociologiques et psychosociales », Revue française de pédagogie, 109, p. 111-142.

111Duru-Bellat M., (2002), Les inégalités sociales à l’école, Paris, PUF.

112Duru-Bellat M., (2003a), « Actualité et renouvellement de la question de la reproduction des inégalités sociales par l’école », L’Orientation Scolaire et Professionnelle, 32, 4, p. 571-594.

113Duru-Bellat M., (2003b), « Les apprentissages des élèves dans leur contexte : les effets de la composition de l’environnement scolaire », Carrefours de l’éducation, 16, p. 182-206.

114Duru-Bellat M., (2006), L’inflation scolaire. Les désillusions de la méritocratie, Paris, Le Seuil.

115Duthoit M., (1988), « L’enfant et l’école. Aspects synthétiques du suivi d’un échantillon de 20000 élèves des écoles », éducation & formation, n° 16.

116Ecalle J., (1999), « Prédiction de la réussite scolaire en lecture-écriture au cycle II », Revue Européenne de Psychologie Appliquée, 50, 1, p. 81-85.

117Ecalle J., (2003), Timé2 : Test d’Identification de Mots écrits pour enfants de 6 à 8 ans, Paris, ECPA.

118Ecalle J., (2006), Timé3 : Test d’Identification de Mots écrits pour enfants de 7 à 15 ans, Paris, Mot-à-Mot éditions.

119Ecalle J., (2007), Test d’habiletés phonologiques pour enfants de 5 à 8 ans, Paris, Mot à Mot éditions.

120Ecalle J. & Magnan A., (2006), « Des difficultés en lecture à la dyslexie : problèmes d’évaluation et de diagnostic », Glossa, 97, p. 4-19.

121Ecalle J. & Magnan A., (2002), L’apprentissage de la lecture, Paris, Armand Colin.

122Ehrlich S. & Florin A., (1989), « Ne pas décourager l’élève », Revue française de pédagogie, 86, p. 35-48.

123Eiser C., Mohay H. & Horse R., (2000), « The measurement of quality of life in young children », Child: Care, Health and development, 26, p. 401-414.

124Eismann S., (2009), « Routine Data Collection and Monitoring of Health Services Relating to Early Childhood Development: A Two-Nation Review Study », innocenti Discussion Paper, No. IDP 2009-2001, Florence, Unicef.

125Ellis A. W., (1989), Lecture écriture et dyslexie : une approche cognitive, Lausanne, Delachaux et Niestlé.

126Emmons M. R. & Alphonso V. C., (2005), « A critical review of the technical characteristics of current preschool screening battery », Journal of Psychoeducational Assessment, 23, 2, p. 111-127.

127Espérandieu V. & Lion A., (1984), Des illettrés en France : rapport au Premier ministre, Paris, La Documentation française.

128Fagan T. K., (2005), « The 50 th anniversary of the Thayer Conference : Historical perspectives and accomplishments », School Psychology Quarterly, 20, 3, p. 224-251.

129Fayol M. & Jaffré J.-P., (1999), « L’acquisition/apprentissage de l’orthographe », Revue française de pédagogie, 126, p. 143-170.

130Fayol M., (1990), L’enfant et le nombre, Lausanne, Delachaux et Niestlé.

131Fayol M., (1992), « Comprendre ce qu’on lit : de l’automatisme au contrôle », in M. Fayol, J.-E. Gombert, P. Lecocq, L. Sprenger-Charolles & D. Zagar (éd.), Psychologie cognitive de la lecture, Paris, PUF, p. 73-105.

132Fayol M., (1997), Des idées au texte : psychologie cognitive de la production verbale, orale et écrite, Paris, PUF.

133Fayol M., (1999), « Introduction » in J. N. Foulin & S. Mouchon, Psychologie de l’éducation, Paris, Nathan Université, 5-10.

134Fayol M., Largy P. & Lemaire P., (1994), « Subject-verb agreement errors in French », Quaterly Journal of Experimental Psychology, 47A, p. 437-464.

135Fayol M., Camos V. & Roussel J.-L., (2000), « Acquisition et mise en œuvre de la numération par les enfants de 2 à 9 ans », in M. Pesenti et X. Seron (éd.), Neuropsychologie des troubles du calcul et du traitement des nombres, Marseille, Solal.

136Fayol M. & Morais J., (2004), « La lecture et son apprentissage », L’enseignement de la lecture en France depuis 10 ans. Les journées de l’Observatoire, Paris, Observatoire national de la lecture, p. 13-60.

137Fayol M., Perros H. & Seron X., (2004), « Les représentations numériques : caractéristiques, troubles et développement », in M. N. Metz-Lutz, E. Demont, C. Seegmuller, M. de Agostini & N. Bruneau (éd.), Développement cognitif et troubles des apprentissages : évaluer, comprendre, rééduquer et prendre en charge, Marseille, Solal, p. 69-107.

138Fayol M. & Miret A., (2005), « Écrire, orthographier et rédiger des textes », Psychologie Française, 50, 3, p 391-402.

139Feeny D., Jupiner E. F., Ferrie P. J., Griffith L. E. & Guyatt G. H., (1998), « Why not just ask the kids? Health-related quality of life in children with asthma », in D. Drotar (éd.), Measuring health-related quality of life in children and adolescents, New Jersey, Lawrence Erlbaum, p. 171-86.

140Ferreiro E. & Gomez Palacio M., (1988), Lire-écrire à l’école : comment s’y apprennent-ils? : analyse des perturbations dans les processus d’apprentissage de la lecture et de l’écriture, CRDP de Lyon.

141Ferrier J., (1998), Améliorer l’efficacité de l’école primaire, Paris,
La Documentation française.

142Ferrier J., (2003), « L’avance et le retard scolaires à l’école élémentaire et au collège », Cahiers de l’éducation, 28, p. 9-18.

143Fialaire J., (1996), L’école en Europe, Paris, La Documentation française.

144Fijalkow J., (1986), Mauvais lecteurs, pourquoi?, Paris, PUF.

145Fischer J.-P., (2005), « Le bébé numérique », in A. Van Hout, C. Meljac & J.-P. Fischer, Troubles du calcul et dyscalculies chez l’enfant, Paris, Masson, p. 76-91.

146Florin A., (1989), « intervention du Psychologue Scolaire et problématique de la réussite et de l’échec scolaire », Psychologie Scolaire, 70, p. 79-87.

147Florin A., (1991), Pratiques du langage à l’école maternelle et prédiction de la réussite scolaire, Paris, PUF.

148Florin A., (1995), Parler ensemble en maternelle. La maîtrise de l’oral, l’initiation à l’écrit, Paris, Ellipses.

149Florin A., (2000), La scolarisation à deux ans et autres modes d’accueil, Paris, INRP.

150Florin A., (2003), introduction à la psychologie du développement. Enfance et adolescence, Paris, Dunod, coll. « Les topos ».

151Florin A., (2007), Modes d’accueil pour la petite enfance. Qu’en dit la recherche internationale?, Paris, érès.

152Florin A., Guimard P. & Khomsi A., (1998), La maîtrise de la langue orale au Cycle 2, Rapport terminal de recherche, Direction de l’Enseignement scolaire, Ministère de l’Éducation nationale, 45 p.

153Florin A., Khomsi A., Guimard P., Guégan J. F. & Écalle J., (1999), « Maîtrise de l’oral en Grande Section de Maternelle et conceptualisation de la langue écrite en début de Cours Préparatoire », Revue française de pédagogie, 126, p. 71-82.

154Florin A., Guimard P. & Khomsi A., (2000), « Les effets d’un entraînement psychopédagogique », Psychologie Française, 45, 3, p. 219-234.

155Florin A., Guimard P., Le Dreff G. & Walkstein K., (2004), Un maître et des intervenants multiples à l’école primaire, Rennes, PUR.

156Florin A., Cosnefroy O. & Guimard P., (2004), « Trimestre de naissance et parcours scolaires », Revue Européenne de Psychologie Appliquée, 54, p. 237-246.

157Florin A., Guimard P., Fleury-Bahi G., Gardair E., Ndobo A., Nocus I., Rambaud A. & Rocher A. S., (2005), Surmonter les difficultés de lecture-écriture en 6e. Rapport terminal de recherche/Convention avec
l’institut de recherche économique et sociale, à la demande de l’UNSA (3 documents).

158Florin A., Guimard P. & Nocus I., (2005), Construction d’outils d’évaluation : élaboration d’un outil d’observation des élèves en grande section de maternelle, Elément du dispositif d’évaluation du cycle 2, Rapport terminal de recherche à la DEP (ministère de l’éducation nationale), 37 p.

159Florin A., Guimard P. & Nocus I., (2005), « Favoriser le développement des compétences lexicales et métalexicales en vue d’une aide à la production de textes au cycle 3 et au collège », Programme ACI 2003.

160Florin A. & Vrignaud P., (2007), Réussir à l’école. Les dimensions conatives en éducation, Rennes, PUR.

161Forget-Dubois N., Lemelin J.-P., Boivin M., Dionne G., Seguin J.-R., Vitaro F. & Tremblay R., (2007), « Predicting Early School Achievement with the EDI: A Longitudinal Population-Based Study », Early Education and Development, 18, 3, p. 405-426.

162Flynn J.-M. & Rahbar M.-H., (1998), « Improving teacher prediction of children at risk for reading failure », Psychology in the schools, 35 (2), p. 163-172.

163Foucambert J., (1980), La manière d’être lecteur, Paris, Retz.

164Foulin J.-N., (2007), « La connaissance des lettres chez les pré-lecteurs : aspects pronostiques, fonctionnels et diagnostiques », Psychologie Française, 52, 4, p. 431-444.

165Foulin J.-N. & Toczek M.-C., (2006), Psychologie de l’enseignement, Paris, Armand Colin.

166Foulks B. & Morrow R. D., (1989), « Academic survival skills for the young child at risk for school failure », Journal of Educational Research, 82, p. 158-165.

167Frith U., (1980a), Cognitive Processes in Spelling, London, Academic Press.

168Frith U., (1980b), « Unexpected spelling problems », in U. Frith (éd.), Cognitive Processes in Spelling, London, Academic Press,
p. 495-515).

169Frith U., (1985), « Beneath the surface of developmental dyslexia. », in K. Patterson, J. Marshall, & M. Coltheart (éd.), Surface Dyslexia, Neuropsychological and Cognitive Studies of Phonological Reading, London, Erlbaum, p. 301-330.

170Fyrsten S., Nurmi J. E. & Lyytinen H., (2006), « The role of achievement beliefs and behaviors in spontaneous reading acquisition », Learning and instruction, 16, p. 569-582.

171Gaillard F., (2000), Numerical : Test neurocognitif pour l’apprentissage du nombre et du calcul, Actualités Psychologiques, Université de Lausanne, édition spéciale.

172Gaonac’h D. & Fradet A., (2003), « La mémoire de travail : développement et implication dans les activités cognitives », in Kail M. & Fayol M. (éd.), Les sciences cognitives et l’école, Paris, PUF, p. 91-150.

173Gardner H., (1996), Les intelligences multiples. Pour changer l’école : la prise en compte des différentes formes d’intelligence, Paris, Les Éditions Retz.

174Garnier B. & Garnier P., (2004), Rapport final de la recherche sur la culture de l’évaluation, IUFM de Corse, 20 p.

175Gauthier C., Mellouki M., Simard D., Bissonnette S., Richard M., (2004), interventions pédagogiques efficaces et réussite scolaire, Québec, Presses de l’université de Laval.

176Gauthier R. F., (2006), « évaluation des acquis des élèves, évaluation de système, où en est-on en France en 2006? », Conférence à l’école navale, Brest, 8 juin 2006.

177Gavens N. & Camos V., (2006), « La mémoire de travail : une place centrale dans les apprentissages scolaires fondamentaux », in P. Dessus & E. Gentaz, (2006), Apprentissage et enseignement. Sciences cognitives et éducation, Paris, Dunod, p. 91-103.

178Gayral-Taminh M., Bravi C., Depond M., Pourre F., Maffre T., Raynaud J.-P. & Grandjean H., (2005), « Auto-évaluation de la qualité de vie d’enfants de 6 à 12 ans : analyse du concept et élaboration d’un outil prototype », Santé Publique, 17, 1, p. 35-45.

179Geisinger K. F., (2000), « Psychological testing at the end of the millennium. A brief historical review », Professional Psychology: research and pratice, 31, 2, p. 117-118.

180Gérard C. L., (1993), L’enfant dysphasique, Bruxelles, De Boeck Université.

181Gibert F. & Pastor J.-M., (2007), « Compréhension à l’écrit et à l’oral des élèves en fin d’école primaire. Évaluation 2003 », Les dossiers, n° 185, MEN, DEPP.

182Gibert F., Levasseur J. & Pastor J.-M., (2007), « La maîtrise du langage et de la langue française en fin d’école primaire », Note d’évaluation 04-10, MEN/DEP.

183Gimonnet B., (2007), Les notes à l’école ou le rapport à la notation des enseignants, Paris, L’Harmattan.

184Giribone C. & Hugon M., (1987), Test de l’Efficience de la Lecture au Cours Préparatoire, « Claire et Bruno », Paris, ECPA.

185Givord, P. & Maurin F., (2003), « La montée de l’instabilité professionnelle et ses causes », Revue économique, 54, 3, p. 617-626.

186Glover T. A. & Albers M. A., (2007), « Considerations for evaluating universal screening assessments », Journal of School Psychology, 45, 2, p. 117-135.

187Gobet J., (1976), Les Tests démystifiés : manuel pratique pour comprendre, analyser, utiliser les tests, Paris, Aubier-Montaigne.

188Gombert J.-E., (1990), Le développement métalinguistique, Paris, PUF.

189Gombert J.-E., (1997), « Mauvais lecteurs : plus de dyssynoptiques que de dyslexiques », Glossa, 56, p. 20-27.

190Goodenough F., (1957), L’intelligence d’après le dessin : le test du bonhomme, Paris, PUF.

191Gossot B., (1997), « Les réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté : examen de quelques situations départementales », Rapport du groupe de l’enseignement primaire, IGEN.

192Goswami U. C., (2000), « Phonological representations, reading development and dyslexia: Towards a cross-linguistic theoretical framework », Dyslexia, 6, p. 133-151.

193Grégoire J., (1992), évaluer l’intelligence de l’enfant, Bruxelles, Mardaga.

194Grégoire J., (1996), « L’évaluation diagnostique des troubles d’apprentissage. De l’évaluation des performances à l’évaluation des compétences », ANAE, 39-40, p. 116-122.

195Grégoire J., (1999), « Que peut apporter la psychologie cognitive à l’évaluation formative et à l’évaluation diagnostique? », in C. Depover & B. Noël, L’évaluation des compétences et des processus cognitifs. Modèles, pratiques et contextes, Bruxelles, De Boeck Université, p. 17-33.

196Grégoire J., (2001), « L’évaluation psychologique : évolution des modèles et des méthodes », Psychologie française, 46, 3, p. 195-202.

197Grégoire J., (2003), « Comprendre et diagnostiquer les troubles d’apprentissage », Pratiques psychologiques, 1, p. 65-75.

198Grégoire J., (2004), L’examen clinique de l’intelligence de l’adulte, Bruxelles, Mardaga.

199Grégoire J., (2005), « Aspects psychométriques de la construction d’épreuves d’évaluation du langage », in B. Piérart, Le langage de l’enfant. Comment l’évaluer? Bruxelles, De Boeck, p. 35-48.

200Grégoire J., (2007a), L’examen clinique de l’intelligence de l’enfant. Fondements et pratique du WISC 4, Bruxelles, Mardaga.

201Grégoire J., (2007b), « L’examen de l’intelligence », in M. P. Noël, Bilan neuropsychologique de l’enfant, Bruxelles, Mardaga, p. 17-48.

202Grégoire J., (2008), Évaluer les apprentissages. Les apports de la psychologie cognitive, Bruxelles, De Boeck, 2e édition.

203Grisay A., (2006), « Réflexions sur “l’effet-école” », in G. Figari & L. Mouttier Lopez (éd.), Recherche sur l’évaluation en Education, Paris, L’Harmattan, p. 34-43.

204Guay F., Marsh H. W. & Boivin M., (2003), « Academic Self-Concept and Academic Achievement: Developmental Perspectives on Their Causal Ordering », Journal of Educational Psychology, 95, 1, p. 124-136.

205Guimard P., (1993), « Les processus et stratégies orthographiques chez l’enfant : état des recherche et perspectives », Psychologie et Éducation, 13, p. 27-55.

206Guimard P., (1994), Contribution à l’étude de la psychogenèse de la compétence orthographique au cycle des apprentissages, thèse pour l’obtention du doctorat de psychologie, université de Nantes.

207Guimard P., (1997a), « Représentation de l’écrit et compétences cognitives de fin de maternelle », Enfance, 4, p. 469-482.

208Guimard P., (1997b), « Les différences individuelles en fin de grande section de maternelle et en début CP : une approche descriptive », Psychologie et Éducation, 32, p. 45-60.

209Guimard P., (1998), « Les aides spécialisées aux enfants en difficulté à l’école : problèmes et perspectives », Repères, 18, p. 143-146.

210Guimard P., (2000), « Compétences et trajectoires scolaires au cycle des apprentissages d’enfants pris en charge en RASED au cours de la Grande Section de Maternelle », Glossa, 71, p. 42-52.

211Guimard P., (2000), « Un faible orthographieur peut-il être un bon lecteur? », Approche neurologique des apprentissages chez l’enfant (ANAE), 58, p. 103-109.

212Guimard P., (2003), « L’analyse clinique de l’orthographe lexicale chez l’enfant débutant ou en difficulté : de quelques repères théoriques et méthodologiques », Glossa, 84, p. 24-35.

213Guimard P. (2004), « Effets de l’âge et du signalement sur les performances scolaires : étude exploratoire au cycle 2 », Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l’Enfant, 76-77, p.143-152.

214Guimard P. & Florin A., (2004), « Travailler avec de petits effectifs réduit-il les performances liées au trimestre de naissance? », Rapport de recherche, DEP, MEN, 19 p.

215Guimard P., Florin A., (2005), « étude différentielle de l’évolution des élèves et de leurs compétences selon les profils dégagés en CP dans le cadre du dispositif “CP à effectifs réduits” », Rapport terminal de recherche pour la DEP (Contrat d’étude et de recherche n° CV05000005), 24 p.

216Guimard P. & Florin A., (2007), « Les évaluations des enseignants en grande section de maternelle sont-elles prédictives des difficultés de lecture au cours préparatoire? », Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l’Enfant, 91, p. 5-17.

217Guimard P., Cosnefroy O. & Florin A., (2007), « Évaluation des comportements et des compétences scolaires par les enseignants et prédiction des performances et des parcours scolaires à l’école élémentaire et au collège », Orientation Scolaire et Professionnelle, 36, 2, p. 179-202.

218Guimard P., Florin A., Fleury-Bahi G., Gardair E., Ndobo A., Rambaud A., Rocher A.-S., (2007), « Dimensions conatives et remobilisation des élèves au collège », in A. Florin & P. Vrignaud, Les effets des dimensions conatives en éducation, Rennes, PUR.

219Guimard P. & Florin A., (2008), « Évaluer les compétences et les trajectoires scolaires : nouvelles perspectives d’évaluation », in J.-M. Hoc & Y. Corson (éd.), Actes du congrès national de la société française de psychologie, Nantes, 13 au 15 septembre 2007, p. 141-150.

220Guimard P., Florin A. & Nocus I., (2008), « Favoriser le développement des compétences lexicales et métalexicales en vue d’une aide à la production de textes au cycle 3 », in F. Grossman & S. Plane, Lexique et production verbale : vers une meilleure intégration des apprentissages lexicaux, Presses universitaires du Septentrion, p. 105-123.

221Guimard P., Florin A. & Nocus I., (2009, à paraître), « Compétences des enfants tout venants et à besoins spécifiques : un outil pour la prévention des difficultés scolaires et l’aide aux apprentissages », in D. Mellier (éd.), Le développement des enfants nés prématurément, Marseille, Solal.

222Guimard P., Florin A. & Nocus I., (2009), « Les évaluations à l’école maternelle et la prévention des difficultés d’apprentissage : quelle utilisation par les enseignants? », in V. Fillol & J. Vernaudon (éd.), Vers une école plurilingue en Océanie francophone, Paris, L’Harmattan, p. 271-293.

223Harter S., (1982), « The Perceived Competence Scale for Children », Child Development, 53, p. 87.

224Haut Conseil de l’éducation, (2007), L’école primaire. Résultats de l’école, 2007.

225Haut Conseil de l’éducation, (2008), L’orientation scolaire. Résultats de l’école, 2008.

226Haut Conseil de l’évaluation de l’école, (2001), « L’effet de la réduction de la taille des classes sur les progrès des élèves », Avis du HCEE, Paris, MEN.

227Haut Conseil de l’Évaluation de l’École, (2001), « Les forces et les faiblesses de l’évaluation du système éducatif français », Avis du HCEE, N° 3, Paris, MEN.

228Hermabessière G. & Sax H., (1972), Épreuve de Lecture « Jeannot et Georges », Paris, ECPA.

229Hoge R. D. & Coladarci T., (1989), « Teacher-based judgments of academic achievement: a review of the litterature », Review of Educational Research, 59, p. 297-313.

230Holmes C. & Matthiews K., (1984), « The effects on non promotion on elementary and junior high school pupils: a meta-analysis », Review of Educational Research, 54,2, p. 225-236.

231Husen T., (1996), « Lessons from the IEA studies », international Journal of Educational Research, 25, 3, p. 207-218.

232Hutchinson D. & Sharp C., (1999), « A lasting legacy? The persistence of season of birth effects », Paper presented at the British Educational Research Association Conference, University of Sussex, Brighton, 2-5 septembre 1999.

233Huteau M., (2005), « La réception de l’échelle métrique d’intelligence en France », in S. Nicolas et B. Andrieu (éd.), La mesure de l’intelligence, Conférences à la Sorbonne à l’occasion du centenaire de l’échelle Binet-Simon (1904-2004),Paris, L’Harmattan, p 41-72.

234Huteau M., (1994), « L’évaluation psychologique des personnes : problèmes et enjeux actuels », in M. Huteau, Les techniques d’évaluation des personnes, Paris, Éditions EAP, p. 17-25.

235Huteau M., (1995), Manuel de psychologie différentielle, Paris, Dunod.

236Huteau M., (2007), « L’étude de l’intelligence : nouveauté et portée de l’œuvre d’Alfred Binet », Bulletin de psychologie, 60, 4, p. 357-370.

237Huteau M. & Lautrey J., (1999), évaluer l’intelligence. Psychométrie cognitive, Paris, PUF.

238Hutmacher W., (1992), « L’école peut-elle se considérer partie du problème de l’échec? », in B. Pierrehumbert (éd.), L’échec à l’école : échec de l’école, Lausanne, Delachaux et Niestlé, p. 43-48.

239Hutmacher W., (2007), « Vers une intégration des politiques éducatives en Europe », in J.-L. Derouet & R. Normand, L’Europe de l’éducation : entre management et politique, Paris, INRP.

240Illich I., (1971), Une société sans école, Paris, Le Seuil.

241Imbert D., Gilet A.-L. & Florin A., (2007), « étude sur les déterminants cognitifs des acquis des élèves en mathématiques », Les dossiers, n° 180, MEN (DEPP), p. 203-240.

242Inizan A., (1963), Le temps d’apprendre à lire, Paris, Armand Colin.

243INRP, (2005), Standards, compétences de base et socle commun, Paris, INRP.

244INSERM, (2007), Expertise collective. Dyslexie, Dysorthographie, Dyscalculie. Bilan des données scientifiques, Paris, Les éditions INSERM.

245Inspection générale de l’Éducation nationale, (2005), L’évaluation pierre de touche de l’école?

246Inspection générale de l’Éducation nationale, (2007), « Les livrets de compétences nouveaux outils pour l’évaluation des acquis », Rapport au ministre de l’éducation nationale, n° 2007-048, MEN, juin 2007.

247Isambert-Jamatti V., (1992), « Quelques rappels de l’émergence de l’échec scolaire comme “problème social” dans les milieux pédagogiques français », in B. Pierrehumbert (éd.), L’échec à l’école : échec de l’école, Lausanne, Delachaux et Niestlé, p. 27-41.

248Janus M. & Offord D. R., (2007), « Development and psychometric properties of the Early Development in strument (EDI). A measure of children’s school readiness. », Canadian Journal of Behavioral Science, 39, 1, p. 1-22.

249Jensen A. R., (1969), « How much can we boost IQ and scholastic achievement? », Harvard Educational Review, p. 39-123.

250Kail M. & Fayol M., (2003), « Introduction. », in M. Kail & M. Fayol, Les sciences cognitives et l’école, Paris, PUF, p. 1-7.

251Kamphaus R. W., Petoskey M. D. & Rowe E. W., (2000), « Current trends in psychological testing of children », Professional psychology : Research and practice, 31, 2, p. 155-164.

252Kaufman A. S., (2001), « Tendances actuelles dans le domaine de l’évaluation de l’intelligence », Psychologie française, 46, 3, p. 271-280.

253Kaufman A. S. & Kaufman N. L., (1994), K-ABC. Batterie pour l’examen psychologique de l’enfant, Paris, ECPA.

254Kaufman A. S. & Kaufman N. L., (2008), K-ABC II Batterie pour l’examen psychologique de l’enfant – 2e édition, Paris, ECPA.

255Kelley M. F. & Surbeck E., (2007), « History of preschool assessment », in B.A. Bracken & R.J. Nagle (éd.), Psychoeducational assesment of Preschool children, New Jersey, Laurence Erlbaum Associates, p. 3-88.

256Keys W., (1997), « What Do international Comparisons Really Tell Us? », International Electronic Journal For Leadership in Learning, 1, 4.

257Khomsi A., (1987), Épreuve d’évaluation de la compréhension orale (O-52), Paris, ECPA.

258Khomsi A., (1990), Lecture de mots et compréhension, Paris, ECPA.

259Khomsi A., (1997), Évaluation des compétences scolaires aux cycles II, Paris, ECPA.

260Khomsi A., (1998), Épreuve d’évaluation de la compétence en lecture. lecture de mots et compréhension-révisée. LMC-R., Paris, ECPA.

261Khomsi A., (1998), Évaluation des compétences scolaires aux cycles III, Paris, ECPA.

262Khomsi A., (2000), « Les troubles cognitifs de la scolarité ou la galaxie Dys », in D. Gaonac’h & C. Golder (éd.), Manuel de psychologie pour l’enseignement, Paris, Hachette, coll. « Profession enseignant ».

263Khomsi A., (2001), Évaluation du Langage Oral (ELO), Paris, ECPA.

264Khomsi A. & Khomsi J., (2002), Bilan de lecture informatisé, Paris, éditions du Centre de psychologie appliquée.

265Khomsi A., Pasquet F., Nanty I. & Parbeau-Gueno A., (2006), Évaluation des compétences linguistiques au collège, Paris, éditions du Centre de psychologie appliquée.

266Knudsen E. I., Heckman J. J., Cameron J. L. & Shonkoff J. P., (2006), « Economic, neurobiological, and behavioral perspectives on building America’s future workforce », Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, 103, 27, 10155-10162.

267Korkman M., Kirk U. & Kemp S., (2003), Le bilan neuropsychologique de l’enfant (NEPSY), Paris, ECPA.

268L’Ecuyer R., (1997), Le développement du concept de soi de l’enfance à la vieillesse, Les Presses de l’université de Montréal, Canada.

269Labov W., (1978), Le parler ordinaire, Paris, éditions de Minuit.

270Lahire B., (1999), L’invention de l’« illettrisme », Rhétorique publique, éthique et stigmates, Paris, La Découverte.

271Lautrey J., (1980), Classe sociale, milieu familial, intelligence, Paris, PUF.

272Lautrey J., (2006), « L’approche différentielle de l’intelligence », in J. Lautrey (éd.), Psychologie du développement et psychologie différentielle, Paris, PUF.

273Laveault D., (1999), « Auto-évaluation et régulation des apprentissages », in C. Depover & B. Noël, L’évaluation des compétences et des processus cognitifs. Modèles, pratiques et contextes, Bruxelles, De Boeck Université, p. 57-79.

274Lawton M. P., (1997), « Assessing quality of life in Alzheimer disease research », Alzheimer disease and associated disorders, 11, 91.

275Le Bastard S. & Suchaut B., (2000), « Lecture-écriture au cycle 2 : Evaluation d’une démarche innovante », Les cahiers de l’IREDU, 61.

276Lebrun M., (2007), Théories et méthodes pédagogiques pour enseigner et apprendre : quelle place pour les TIC dans l’éducation?, Bruxelles, De Boeck Université.

277Lecocq P., (1991), Apprentissage de la lecture et dyslexie, Bruxelles, Mardaga.

278Lecocq P., (1996), épreuve de Compréhension Syntaxico-Sémantique, Lille, Presses universitaires du Septentrion.

279Lefavrais P., (1965), « Description, définition et mesure de la dyslexie. Utilisation du test “L’Alouette” », Revue de psychologie appliquée, 15, 1, p. 33-44.

280Lefavrais P., (2006), Alouette-R, Paris, ECPA.

281Lehalle A. & Mellier D., (2005), Psychologie du développement, Paris, Dunod.

282Lemelin J.-P. & Boivin M., (2007), « Mieux réussir dès la première année : l’importance de la préparation à l’école », Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ 1998-2010), Institut de la statistique du Québec, 4, 2, 1-12.

283Lieury A. & Fenouillet F., (1996), Motivation et réussite scolaire, Paris, Dunod.

284Liew J., McTigue E. M., Barrois L. & Hugues J. N., (2008), « Adaptative and effortfiul control and academic self efficacy beliefs on achievement: a longitudinal study of 1st through 3rd graders », Early Childhood research Quaterly, 23, 515.

285Lobrot M., (1980), Lire avec épreuves pour évaluer la capacité de lecture (D-OR-LEC), Paris, éditions ESF.

286Longeot F., (1978), Les stades opératoires de Piaget et les facteurs de l’intelligence, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble.

287Loi n° 2005-380 du 23 avril 2005, parue au JO n° 96 du 24 avril 2005.

288Loi n° 89-486 du 10 juillet 1989 publié au JO du 14 juillet 1989.

289Loison M., (2007), L’école primaire française – de l’Ancien Régime à l’éducation prioritaire, Paris, Vuibert.

290Ludwig B., (1991), « La séparation entre les mères et les enfants – ses représentations en Allemagne de l’Ouest et en France », Revue Française des Affaires Sociales, 45, 3, p. 113-130.

291Lussier F. & Flessas J., (2001), Neuropsychologie de l’enfant, Paris,
Dunod.

292Lussier F. & Flessas J., (2009), Neuropsychologie de l’enfant, Paris, Dunod, 2e édition.

293Lyon G., Shaywitz S. & Shaywitz B., (2003), «  A definition of dyslexia », Annals of Dyslexia, 53, p. 1-14.

294Mager R. F., (1975), Comment définir des objectifs pédagogiques, Paris, Bordas.

295Magnificat S., Dazord A., Cochat P. & Nicolas J., (1997), « évaluation de la qualité de vie en pédiatrie : comment recueillir le point de vue de l’enfant », Archives de Pédiatrie, 4, 1238-1246.

296Maintier C. & Alaphilippe D., (2006), « Validation d’un questionnaire d’auto-évaluation de soi destiné aux enfants », L’année psychologique, 106, 4, p. 513-542.

297Manly T., Roberston I. H., Anderson V. & Mimmo-Smith I., (2004), Test d’évaluation de l’attention chez l’enfant, Paris, ECPA.

298Mantzicopoulos P. Y. & Morrison D., (1994), « Early prediction of reading achievement. Exploring the relationship of cognitive and noncognitive measures to inaccurate classifications of at-risk status », Remedial and special education, 4, p. 244-251.

299Marsh H. W., Craven R. G. & Debus R., (1991), « Self-Concepts of Young children 5 to 8 years of age: measurement and multidimentional sructure », Journal of educational psychology, 83, 3, p. 377-392.

300Marsh H. W., Trautwein U., Lüdtke O., Köller O. & Baumert J., (2005), « Academic self-concept, interest, grades ans standardized test scores: reciprocal effects models of causal ordering », Child development, 76, p. 397-416.

301Marsh H. W. & Craven R. G., (2006), « Reciprocal Effects of Self-Concept and Performance From a Multidimensional Perspective. Beyond Seductive Pleasure and Unidimensional Perspectives », Perspectives on psychological science, 1, 2, p. 133-163.

302Martin O., (1997), La mesure de l’esprit. Origine et développement de la psychomérie (1900-1950), Paris, L’Harmattan.

303Martin O., (2005), « Évaluation clinique et mesure statistique », in S. Nicolas et B. Andrieu (éd.), La mesure de l’intelligence, Conférences à la Sorbonne à l’occasion du centenaire de l’échelle Binet-Simon (1904-2004), Paris, L’Harmattan, p. 127-155.

304Martin O., (2007), « Premières mesure de l’intelligence », in M. Durut-Bellat & M. Fournier (éd.), L’intelligence de l’enfant. L’empreinte du social, Les dossiers de l’éducation, Paris, éditions sciences humaines.

305Martinot D., (2001), « Connaissance de soi et estime de soi : ingrédients pour la réussite scolaire », Revue des sciences de l’éducation, 27, 3, p. 483-502.

306Martlew M. & Sorsby A., (1995), « The precursors of writing: Graphic representation in pre-school children », Learning and instruction, 5, 1, p. 1-20.

307Mc Cutchen D., (1995), « Cognitive processes in children’s writing: developpement and individual differences », Issues in Education, 1, 2, p. 123-160.

308Mc Dermott P. A., (1999), « National scales of differential learning behaviors among American children and adolescents », School Psychology Review, 28, p. 280-291.

309Mc Dermott P. A., Leigh N. M. & Perry M. A., (2002), « Development and validation of the preschool learning behaviors scale », Psychology in the Schools, 39, 4, p. 353-365.

310McCabe L. A., & Brooks-Gunn J., (2007), « With a little help from my friends? : Self-regulation in groupe of young children », Infant mental health journal, 28, 6, p. 584-605.

311McClelland M. M., Morisson F. J. & Holmes D. L., (2000), « Children at risk for early academic problems: the role of learning-related social skills », Early Childhood Research Quaterly, 15, p. 307-329.

312McClelland M. M. & Morrison F. J., (2003), « The emergence of Learning-related social skills in preschool chidren », Early Childhood Research Quaterly, 18, p. 206-224.

313McClelland M. M., Cameron Ponitz C. E., Mc Donald Connor C., Farris C. L., Jewkes A. M. & Morrison F. J., (2008), « Links between Behavioral régulation and preschooler’s literacy, vocabulary and math skills », Developmental psychology, 43, 4, p. 947-959.

314Meljac C. & Lemmel G., (1999), Batterie UDN 2 : Manuel d’utilisation et matériel, Paris, ECPA.

315Meljac C., Kugler M. & Mogenet J.-L., (2001), « Prévision, prédiction, anticipation et apprentissage de la lecture », Pratiques psychologiques, 1, p. 81-97.

316Menet F., Eakin J., Stuart M. & Rafferty H., (2000), « Month of birth and effect on literacy, behaviour and referral to psychological service », Educational Psychology in Practice, 16 (2), p. 225-234.

317Meuret D., (1994), « L’efficacité de la politique des zones d’éducation prioritaire dans les collèges », Revue française de pédagogie, 109, p. 41-64.

318Meuret D., (2001), « Les recherches sur la réduction de la taille des classes », Rapport pour le Haut Conseil de l’évaluation.

319Ministère de l’économie des Finances et de l’Emploi, (MEFE), (2008), Arrêté du 31 décembre 2007 portant approbation du programme d’enquêtes statistiques d’initiative nationale des services publics pour 2008, Journal officiel.

320Ministère de l’Éducation nationale, (1985), Programmes et instructions. école élémentaire, Paris, CNDP-MEN.

321Ministère de l’Éducation nationale, (1990), « Mise en place et organisation des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté », Circulaire n° 90-082 du 9 avril 1990.

322Ministère de l’Éducation nationale, (1991), Les cycles à l’école primaire, Paris, CNDP.

323Ministère de l’Éducation nationale, (1992), La maîtrise de la langue à l’école, Paris, CNDP.

324Ministère de l’Éducation nationale, (1995), Programmes pour l’école primaire, Bulletin Officiel de l’Éducation nationale, numéro spécial n° 5.

325Ministère de l’Éducation nationale, (2001), « Évaluation et aide aux apprentissages en grande section de maternelle et en cours préparatoire : identification des compétences et repérage des difficultés des élèves », Bulletin officiel de l’Éducation nationale, n° 31 du 30 août 2001.

326Ministère de l’Éducation nationale, (2002a), Les compétences des élèves à l’entrée au cours préparatoire. Études réalisées à partir du panel d’écoliers recruté en 1997, Direction de la Programmation et du Développement, n° 132.

327Ministère de l’Éducation nationale, (2002b), Évaluations CE2-sixième. Repères nationaux septembre 2001, Direction de la Programmation et du Développement, n° 128.

328Ministère de l’éducation nationale, (2002c), « Les nouveaux programmes pour l’école primaire », Bulletin officiel de l’Éducation nationale, Hors série n° du 14 février 2002.

329Ministère de l’Éducation nationale, (2002d), Lire au CP. Repérer les difficultés pour mieux agir, Documents d’accompagnement des programmes, SCEREN, 2002.

330Ministère de l’Éducation nationale, (2002e), « Circulaire n° 2002-024 du 31-1-2002 : mise en œuvre d’un plan d’action pour les enfants atteints d’un trouble spécifique du langage oral ou écrit », Bulletin officiel de l’Éducation nationale, n° 6 du 7-2-2002.

331Ministère de l’Éducation nationale, (2002f), « Les évaluations : les outils nationaux – année 2002-2003 », Note de service n° 2002-105 du 30-4-2002.

332Ministère de l’Éducation nationale, (2002g), « Les dispositifs de l’adaptation et de l’intégration scolaires dans le premier degré, Circulaire n° 2002-113 du 30 avril 2002 », Bulletin officiel de l’Éducation nationale, n° 19 du 9 mai 2002.

333Ministère de l’Éducation nationale, (2003a), « L’école réduit-elle les inégalités sociales? », éducation & formations, 66, p. 177-185.

334Ministère de l’Éducation nationale, (2003b), « Faut-il développer la scolarisation à 2 ans? », éducation & formations, 66, p. 7-12.

335Ministère de l’éducation nationale, (2005), « L’expérimentation d’une réduction des effectifs en cours préparatoire », Note d’évaluation n° 05.03, Direction de l’évaluation et de la Prospective.

336Ministère de l’Éducation nationale, (2006a), Le socle commun de compétences et de connaissances, « Tout ce qu’il est indispensable de maîtriser à la fin de l’école obligatoire », Paris, CNDP.

337Ministère de l’Éducation nationale, (2006b), « Devenir des élèves neuf ans après leur entrée en 6e », Note d’information 06.11, DEP.

338Ministère de l’Éducation nationale, (2006b), « Les filles et les garçons dans le système éducatif », Les notes d’information – n°06.06, DEP.

339Ministère de l’Éducation nationale, (2007a), L’état de l’école de la maternelle à l’enseignement supérieur, n° 17, octobre 2007.

340Ministère de l’Éducation nationale, (2007b), « L’évaluation en lecture dans le cadre de la journée d’appel de préparation à la défense », Note d’information 07.25, DEP.

341Ministère de l’Éducation nationale, (2007c), « Compréhension à l’écrit et à l’oral des élèves en fin d’école primaire, évaluation 2003 », Les dossiers, n° 185.

342Ministère de l’Éducation nationale,(2007d), L’évaluation internationale PISA 2003, Les dossiers, n° 180.

343Ministère de l’Éducation nationale, (2007e), Mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences, Programmes d’enseignement de l’école primaire, Bulletin Officiel, hors-série n° 5 du 12 avril 2007.

344Ministère de l’Éducation nationale, (2008a), « Protocoles nationaux d’évaluation diagnostique à l’école en CE1 et en CM2 », Circulaire n° 2007-140 du 23-8-2007.

345Ministère de l’Éducation nationale, (2008b), « évolution des performances en lecture des élèves de CM1. Résultats de l’étude internationale PIRLS », Note d’information 8.14.

346Ministère de l’Éducation nationale, (2008c), « L’évolution des acquis des élèves de 15 ans en culture mathématique et en compréhension de l’écrit. Premiers résultats de l’évaluation internationale PISA 2006 », Note d’information 08.08.

347Ministère de l’Éducation nationale, (2008d), « Lire, écrire, compter : les performances des élèves de CM2 à vingt ans d’intervalle (1987-2007) », Note d’information 08.38.

348Ministère de l’Éducation nationale, (2008e), « Horaires et programmes d’enseignement de l’école primaire », Bulletin officiel, Hors-série n° 3 du 19 juin 2008.

349Ministère de l’Éducation nationale, (2009), Filles et garçons sur le chemin de l’égalité, de l’école à l’enseignement supérieur, Éditeur : Direction générale de l’enseignement scolaire, Direction générale de l’enseignement supérieur, Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance, mars 2009, téléchargeable sur le site : [www.education.gouv.fr].

350Mons N., (2007), « L’évaluation des politiques éducatives. Apports, limites et nécessaire renouvellement des enquêtes internationales sur les acquis des élèves », Revue internationale de politique comparée, 14, 3, p. 409-423.

351Mons N., (2007), Les nouvelles politiques éducatives, Paris, PUF.

352Morais J., (1993), « Compréhension/décodage et acquisition de la lecture », in J.-P. Jaffré, L. Sprenger-Charolles & M. Fayol (éd.), Lecture-écriture : acquisition, Paris, Nathan, p. 10-21.

353Moreau G., (2003), Le Monde apprenti, Paris, La Dispute.

354Mousty P. & Alégria J., (1999), « L’acquisition de l’orthographe : données comparatives entre enfants normo-lecteurs et dyslexiques », Revue française de pédagogie, p. 126, 7-22.

355Mousty P., Leybaert J., Alégria J., Content A. & Morais J., (1994), Belec une batterie d’évaluation du langage écrit et de ses troubles.

356Nagle R. J., (2007), « Issues in preschool assessment », in B. A. Bracken & R. J. Nagle (éd.), Psychoeducational assesment of Preschool children, New Jersey, Laurence Erlbaum Associates, p. 29-48.

357Narbona J. & Chevrie-Muller C., (2007), Le langage de l’enfant. Aspects normaux et pathologiques, Paris, Masson, 3e édition.

358Neill A. S., (1971), Libres enfants de Summerhill, Paris, éditions Maspero (paru chez Hart Publishing [New York], en 1962).

359Nguyen The Tich S., Guimard P., Beucher A., Florin A., & Rozé J.-C., (2003), « Caractéristiques prénatales et intégration scolaire. Etude à partir des données régionales des Pays de la Loire de la cohorte EPIPAGE », Actes du Séminaire international internet et pédagogie médicale, Marseille, 11-12 décembre.

360Nguyen The Tich S., Guimard P., Le Mauff E., Florin A. & Rozé J.-C., (2004), intégration scolaire des anciens grands prématurés : résultat d’une cohorte régionale de l’étude EPIPAGE, Communication orale présentée au 14e congrès de la Société française de neurologie pédiatrique, Paris, 28-30 janvier.

361NICHD, (2005), « Predicting individual Differences in Attention, Memory, and Planning in First Graders From Experiences at Home, Child Care, and School », Developmental Psychology, 41, 1,
p. 99-114.

362Nicolas S., (2005), « Le Binet-Simon et les origines de l’évaluation de l’intelligence », in S. Nicolas et B. Andrieu (éd.), La mesure de l’intelligence. Conférences à la Sorbonne à l’occasion du centenaire de l’échelle Binet-Simon (1904-2004), Paris, L’Harmattan, p. 19-39.

363Nocus I., Florin A., Guimard P., Vernaudon J., (2007), « Effets d’un enseignement en langue kanak sur les compétences oral/écrit en français au cycle 2 en Nouvelle-Calédonie », Bulletin de psychologie, 60, 5, p. 471-488.

364Nocus I., Guimard P., Florin A, (2009, à paraître), « L’évaluation des dispositifs bilingues d’enseignement en Océanie francophone », in V. Fillol & J. Vernaudon (éd.), Vers une école plurilingue en Océanie francophone, Paris, L’Harmattan.

365Noël M.-P., (2005), « Déficits cognitifs de base dans la dyscalculie développementale », Approche neuropsychologie des apprentissages chez l’enfant, 85, p. 299-304

366Noël B., (2006), « La métacognition comme référence de l’autoévaluation », in G. Figari & L. Mottier-Lopez (éd.), Recherche sur l’évaluation en éducation, Paris, L’Harmattan, p. 76-81.

367Noël M.-P., (2007), « Le développement numérique », in A. Blaye & P. Lemaire, Psychologie du développement cognitif, Bruxelles, De Boeck, p. 158-185.

368Noizet G. & Caverni J.-P., (1978), Psychologie de l’évaluation scolaire, Paris, PUF.

369Normand R. & Derouet J.-L., (2004), Le développement d’une culture de l’évaluation dans l’Éducation Nationale : comment les enseignants utilisent-ils les résultats des évaluations nationales?, Paris, INRP.

370OCDE, (2004), « Améliorer la qualité des résultats scolaires », Les synthèses de l’OCDE, OCDE.

371OCDE, (2007a), PISA 2006, Les compétences en sciences, un atout pour réussir, Volume I : analyse des résultats.

372OCDE, (2007b), Comprendre l’impact social de l’éducation, Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement (CERI), Publication de l’OCDE.

373OCDE, (2008), « Évaluer l’apprentissage. L’évaluation formative », Conférence internationale OCDE/CERI, « Apprendre au xxie siècle : recherche, innovation et politiques », Publication de l’OCDE.

374Oubrayrie N., De Léonardis M. & Safont C., (1994), « Un outil pour l’évaluation de l’estime de soi chez l’adolescent : l’ETES », Revue européenne de psychologie appliquée, 44, 4, p. 309.

375Ozouf J., (1973), Nous les maîtres d’école. Autobiographies d’instituteurs de la Belle-Époque, Paris, Gallimard.

376Ozouf M. & Ozouf J., (1989), La République des instituteurs, Paris, Gallimard.

377Pacton S. & Perruchet P., (2006), « L’apprentissage implicite : du labo à l’école », in P. Dessus & E. Gentaz (éd.), Comprendre les apprentissages, Vol. 2, Paris, Dunod, p. 59-73.

378Pair C., (2001), Forces et faiblesses de l’évaluation du système éducatif en France, Paris, Haut conseil de l’évaluation de l’école.

379Pair C., (2007), « Points forts et points faibles de l’évaluation de l’école en France : réflexion dans une perspective européenne », in J.-L. Derouet & R. Normand, L’Europe de l’éducation : entre management et politique, Paris, INRP, p. 101-118.

380Pareydt L., (2003), « Quelles finalités pour l’éducation aujourd’hui? », Projet, n° 276. [http://www.ceras-projet.com/​index.php?id=1612].

381Parrila R. K., Das J. P., Kendrick M., Papadopoulos T. & Kirby J., (1999), « Efficacy of a cognitive reading remediation program for at-risk children in Grade 1 », Developmental Disabilities Bulletin, 27, p. 1-31.

382Pasquier D., (1979), Test de Lecture pour le Cours Préparatoire, Issy-les-Moulineaux, éditions Scientifiques et Psychologiques.

383Paul J.-J & Troncin T., (2004), « Les apports de la recherche sur l’impact du redoublement comme moyen de traiter les difficultés scolaires au cours de la scolarité obligatoire », Rapport pour le Haut conseil de l’évaluation de l’école, n° 14, MEN/DEP.

384Perrenoud P., (1982), « L’inégalité quotidienne devant le système d’enseignement. L’action pédagogique et la différence », Revue européenne des sciences sociales, n° 63, p. 87-142

385Perrenoud P., (1989), « La triple fabrication de l’échec scolaire », Psychologie française, n° 34/4, p. 237-245.

386Perrenoud P., (1997), Pédagogie différenciée. Des intentions à l’action, Paris, ESF.

387Perrenoud P., (1998), L’évaluation des élèves. De la fabrication de l’excellence à la régulation des apprentissages. Entre deux logiques, Bruxelles, De Boeck.

388Perrenoud P., (2008), Construire les compétences dès l’école, Paris, ESF.

389Perruchet P. & Pacton S., (2004), « Qu’apportent à la pédagogie les travaux de laboratoire sur l’apprentissage implicite? », L’Année psychologique, 14, p. 121-146.

390Pesenti M. & Rousselle L., (2005), « Les procédures de quantification chez l’enfant », in A. Van Hout, C. Meljac & J.-P. Fischer, Troubles du calcul et dyscalculies chez l’enfant, Paris, Masson, p. 92-110.

391Petijean, (1984), « Formes et fonctions des différents types d’évaluation. », Pratiques, 44, p. 5-20.

392Piat E., (1983), Les GAPP : groupes d’aide psychopédagogique, Paris, ESF.

393Piérart B., (1994), « L’éclatement du concept de dyslexie », in Grégoire J., Piérart B. (éd.), évaluer les troubles de la lecture – les nouveaux modèles théoriques et leurs implications diagnostiques, Louvain-la-Neuve, De Boeck, p. 17-31.

394Piérart B., (2005), « évaluer le langage de l’enfant. Pourquoi? Comment? », in B. Piérart (éd.), Le langage de l’enfant. Comment l’évaluer?, Bruxelles, De Boeck Université, p. 19-32.

395Piérart B., Comblain A., Grégoire J. & Mousty P., (2009, à paraître), instruments pour le Screening et l’Approfondissement des Dysfonctionnements du Langage chez l’Enfant, Marseille, Solal.

396Piéron H, (1963), Examens et docimologie, Paris, PUF.

397Pierre R., (2003), « L’enseignement de la lecture au Québec de 1980 à 2000 : fondements historiques, épistémologiques et scientifiques», Revue des sciences de l’éducation, 29, 1, p. 3-35.

398Piquée C. & Suchaut B., (2004), « Un maître supplémentaire dans la classe : quels effets sur les progressions au cycle III? », Revue française de pédagogie, 146, p. 91-103.

399Plaisance E., (1995), « Échec et réussite à l’école. L’intelligence et l’évolution des problématiques en sociologie de l’éducation », in G. Blanchet, J. Raffier & R. Voyazopoulos, Intelligences, scolarité et réussites, Paris, La Pensée Sauvage, p. 29-43.

400Plazza M., (2001), « Pour un modèle intégratif des dyslexies de l’enfant », Psychologie & Éducation, 47, p. 77-90.

401Ponitz C. E., McClelland M. M., Jewkes A. M., McDonald C., Farris C. L. & Morrison F. J., (2008), « Touch your toes! Developing a direct measure of behavioral régulation in early childhood », Early Childhood Research Quaterly, 23, p. 141-158.

402Ponitz C. E., McClelland M. M., Matthews J. S. & Morrison F. J., (2009), « A structured observation of behavioral self-regulation and its contribution to kindergarten outcomes », Developmental psychology, 45, 3, p. 605-619.

403Prost A., (1997), éducation, société et politiques : une histoire de l’enseignement de 1945 à nos jours, Paris, Le Seuil.

404Prost A., (2004), Histoire générale de l’enseignement et de l’éducation en France. Tome IV : l’école et la famille dans une société en mutation, Paris, Perrin.

405Prost A., (2007), Regards historiques sur l’éducation en France, Paris, Belin.

406Prudhommeau M., (1951), Le dessin de l’enfant, Paris, PUF.

407Prudhommeau M., (1971), Dépistage et prévention des inadaptations scolaires, Paris, ESF.

408Quay L. C. & Steele D. C., (1998), « Predictive children achievement from teacher judgments : an alternative to standardized testing », Early Education and Development, 9, 3, p. 207-218.

409Ramus F., (2007), « Nouvelles perspectives sur la neurobiologie de la dyslexie développementale », in E. Demont & M. N. Metz-Lutz (éd.), L’acquisition du langage et ses troubles, Marseille, Solal.

410Ramus F. & Svenkovits G., (2008), « What phonological deficit? », The quaterly Journal of Experimental Psychology, 61,1, p. 129-141.

411Raybaud-Patin N. & Talbot L., (2008), « Les pratiques d’évaluation : l’exemple d’un professeur à l’école élémentaire », Actes du 20e colloque de l’ADMEE-Europe, Université de Genève.

412Rémond M., (2006), « éclairages des évaluations internationales PIRLS et PISA sur les élèves français », Revue française de pédagogie, 157, p. 71-84.

413Resnick D. & Resnick L. B., (1977), « The nature of literacy », Harvard Educational Review, 47,3, p. 370-386.

414Reuchlin M., (1978), « Processus vicariants et différences individuelles », Journal de psychologie normale et pathologique, 2, p. 133-145.

415Reuchlin M., (1990), Les différences individuelles dans le développement conatif de l’enfant, Paris, PUF.

416Reuchlin M., (1991), Les différences individuelles à l’école, Paris, PUF.

417Richard J.-F., (2005), « L’étude expérimentale de l’intelligence d’Alfred Binet cent ans après », Psychologie française, 45,1, p. 25-33.

418Ringard J.-C., (2000), « à propos de l’enfant dyslexique et dysphasiques », Rapport à Madame la Ministre Déléguée à l’enseignement scolaire, Février 2000.

419Robert P., (2008), La Finlande : un modèle éducatif pour la France?, Paris, ESF.

420Rocheix J.-Y., (2006), « Introduction au numéro de la Revue française de pédagogie consacrée aux évaluations internationales », Revue française de pédagogie, 157, p. 5-9.

421Roegiers X. & De Ketele J.-M., (2001), Une pédagogie de l’intégration : compétences et intégration des acquis dans l’enseignement, Bruxelles, De Boeck Université.

422Roegiers X., (2004), L’école et l’évaluation. Des situations pour évaluer les compétences des élèves, Bruxelles, De Boeck.

423Rondal J.-A., (1997), L’évaluation du langage, Bruxelles, Mardaga.

424Rondal J.-A., (1999), « Langage oral », in J.-A. Rondal & X. Seron (éd.), Troubles du langage. Bases théoriques, diagnostiques et rééducation, Bruxelles, Mardaga, p. 375-411.

425Rosselli M., Matute E., Pinto N. & Ardila A., (2006), « Memory Abilities in Children With Subtypes of Dyscalculia », Developmental Neuropsychology, 30, 3, p. 801-818.

426Roy B., (2000), « ERTL4 et ERTLA6, des outils de repérage à l’usage des médecins », Rééducation orthophonique, 204, p. 65-92.

427Royer J., (1961), Le test des contes, Paris, éditions EAP.

428Scallon G., (2004), L’évaluation des apprentissages dans une approche par compétence, Bruxelles, De Boeck.

429Scallon G., (2007), L’évaluation des apprentissages dans une approche par compétences, Bruxelles, De Boeck, 2e édition.

430Schiff M., (1982), L’intelligence gaspillée, Paris, Le Seuil.

431Schlegel J., (1994), « L’évaluation dans les codes de déontologie », in M. Huteau (éd.), Les techniques psychologiques d’évaluation des personnes, Paris, éditions EAP, p. 286-297.

432Schneider W., Ennemoser M., Roth E. & Küspert P., (1999), « Kindergarten Prevention of dyslexia. Does training in Phonological Awareness work for everybody? », Journal of learning disabilities, 32, 5, p. 429-436.

433Seibel C. & Levasseur J., (1983), « Les apprentissages instrumentaux et le passage du cours préparatoire au cours élémentaire », éducation & formation, n° 2.

434Sharp C., (1995), « What’s age got to do with it? A study of patterns of school entry and the impact of season of birth on school attainment », Educational Research, 37, 3, p. 251-265.

435Shavelson R. J., Hubner J. J. & Stanton G. C., (1976), « Validation of construct interpretations », Review of Educational Research, 46, p. 407-461.

436Simon J., (1954), Psychopédagogie de l’orthographe, Paris, PUF.

437Smith-Donald R., Raver C., Hayes T. & Richardson B., (2007), « Preliminary construct and concurrent validity of the preschool Self-Regulation Assessment (PSRA) for field-based research », Early Childhood Research Quaterly, 22, p. 173-187.

438Smith F., (1986), Devenir lecteur, (Traduction française de « Understanding Reading » paru en 1971), Paris, Armand Colin.

439Snitzer H., (1973), Une pédagogie de liberté, Paris, Fleurus.

440Sprenger-Charolles L., (1992), « L’évolution des mécanismes d’identification des mots », in Fayol, Gombert & al., Psychologie cognitive de la lecture, Paris, PUF.

441Sprenger-Charolles L. & Colé P., (2003), Lecture et dyslexie, approche cognitive, Paris, Dunod.

442Sprenger-Charolles L., Colé P., Béchennec D. & Kipffer-Picard A., (2005), « French normative data on reading and related skills from EVALEC, a new computerized battery of tests », Revue européenne de psychologie appliquée, 55, p. 157-186.

443Storch S. A. & Whitehurst G. J., (2002), « Oral language and code-related precursors to reading: évidence from a longitudinal Structural Model », Developmental Psychology, 38, 6, p. 934-947.

444Suchaut B., (1996), « La gestion du temps à l’école maternelle et primaire : diversité des pratiques et effets sur les acquisitions des élèves », L’année de la recherche en sciences de l’éducation, p. 123-153.

445Suchaut B., (2007a), « éléments d’évaluation de l’école primaire française », Rapport pour le Haut Conseil de l’éducation. IREDU, 60 p.

446Suchaut B., (2007b), « Regards croisés sur l’école primaire française. Eléments d’évaluation macro et micro », Habilitation à Diriger les Recherches en Sciences de l’éducation, IREDU, université de Bourgogne.

447Suchaut B., (2008), « Le rôle de l’école maternelle dans les apprentissages et la scolarité des élèves », Conférence pour l’AGEEM, Bourges, 30 janvier 2008.

448Suchaut B. & Morlaix S., (2006), « Évolution et structure des compétences des élèves à l’école élémentaire et au collège : une analyse empirique des évaluations nationales », Rapport final pour l’UNSA Éducation, 195 p.

449Teisl J. T., Mazzocco M. M. & Meyers G. F., (2001), « The utility of kindergarten teacher ratings for predicting low academic achievement in first grade », Journal of Learning Disabilities, 34, 3, p. 286-293.

450Terrail J.-P., (2002), De l’égalité scolaire, Paris, La Dispute.

451Terrail J.-P., (2005), L’école en France. Crise, pratiques, perspectives, Paris , La Dispute.

452Thélot, (1994), « L’évaluation du système éducatif français », Revue française de pédagogie, 107, p. 5-28.

453Thélot C., (2002), Conférence inaugurale, Communication à l’université d’été « L’évaluation de l’élève », Nantes, 8-12 juillet 2002.

454Thélot C., (2004), Pour la réussite de tous les élèves. Rapport de la Commission du débat national sur l’avenir de l’école, Paris, La Documentation française.

455Thévenot C., Coquin D. & Verschaffel L., (2006), « La résolution de problèmes », in P. Barrouillet & V. Camos, La cognition mathématique chez l’enfant, Marseille, Solal, p. 155-180.

456Thorndike R. M., (1997), « The early history of intelligence testing », in D. P. Flanagan, J.-L. Genshaft & P. L. Harrison (éd.), Contemporary intellectual Assessment. Theories, Tests and Issues, London, Guilford Press, p. 3-16.

457Toraille R. & François R., (1987), « Le réseau d’aide aux élèves en difficulté dans l’enseignement élémentaire (les groupes d’aide psycho-pédagogique et les classes d’adaptation) », Rapport de l’inspection Générale de l’Éducation Nationale, 27 p.

458Tort M., (1974), Le Quotient intellectuel, Paris, Maspéro.

459Tottereau C., Thevenin M. G. & Fayol M., (1997), « The development of understanding of number morphology in written French », in C. Perfetti, M. Fayol & L. Rieben (éd.), Learning to spell, LEA, Hillsdale, p. 97-114.

460Tourette C., (2006), Évaluer les enfants avec déficiences ou troubles du développement, Paris, Dunod.

461Tressoldi P., Rosati M. & Lucangeli D., (2007), « Patterns of Developmental Dyscalculia With or Without Dyslexia» , Neurocase, 13, 4, p. 217-225.

462Troia G. H., (1999), « Phonological awareness intervention research: a critical review of the experimental methodology », Reading Research Quaterly, 34, 1, p. 28-52.

463UNESCO, (2004), Éducation pour tous. L’exigence de qualité, éditions UNESCO.

464Unicef, (2007), Vue d’ensemble du bien-être des enfants dans les pays riches, Bilan innocenti 7, Florence, Centre de recherche innocenti de l’Unicef.

465US Department of Education, (2002), Strategic Plan 2002-2007, Washinton DC, March 2002.

466Valiente C., Lemery Chaflant K., Swanson J. & Reiser M., (2008), « Prediction of children’s academic competence from their effortful control, relationships and classroom participation », Journal of Education Psychology, 100, 1, p. 67-77.

467Vallée L. & Dellatolas G., (2005), « Recommandations sur les outils de Repérage, Dépistage et Diagnostic pour les Enfants atteints d’un Trouble Spécifique du Langage », Rapport de la commission d’experts chargée d’élaborer au niveau national des recommandations sur les outils à usage des professionnels de l’enfance dans le cadre du plan d’action pour les enfants atteints d’un trouble spécifique du langage, 127 p.

468Van Hout A., (2001), Les dyslexies. Décrire, évaluer, expliquer, Paris, Masson.

469Van Nieuwenhoven C., Grégoire J., & Noël M.-P., (2001), TEDI-MATH : Test Diagnostique des Compétences de Base en Mathématiques, Paris, ECPA.

470Van Zanten, (2004), Les politiques d’éducation, Paris, PUF, coll. « Que sais-je? ».

471Vaniscotte F., (1996), Les écoles de l’Europe. Systèmes éducatifs et dimension européenne, Paris, INRP.

472Varni J. W., Seid M., Kurtin P. S., Uzark K. & Szer I. S., (2002), « The PedsQLTM 4.0 Generic Core Scales : Sensitivity, responsiveness, and impact on clinical decision-making », Journal of Behavioral Medicine, 25, p. 175-193.

473Vauclair J., (2000), « Connaissances protonumériques chez le primate et le jeune enfant », in M. Pesenti et X. Seron (éd.), Neuropsychologie des troubles du calcul et du traitement des nombres, Marseille, Solal, p. 11-32.

474Vellutino F. R., (1979), Dyslexia : Theory and research, MIT press Cambridge Mass.

475Verrier N., Guimard P., Soltani M. & Bernoussi M., (2008), « L’évaluation du concept de soi et des compétences numériques au cycle 2 : quels enseignements pour la prévention des difficultés d’apprentissage? », Colloque de la Société Française de Psychologie, Bordeaux, 10-12 septembre.

476Viau R., (2005), La motivation en contexte scolaire, Bruxelles, De Boeck.

477Vogler J., (1996), L’évaluation, Paris, Hachette Éducation.

478Vrignaud P, Castro D. & Mogenet J.-L., (2000), « Recommandations internationales sur les tests », Pratiques Psychologiques, N° spécial hors série.

479Vrignaud P., (2006), « La mesure de la littéracie dans PISA : la méthodologie est la réponse mais qu’elle était la question? », Revue française de pédagogie, 157, p. 27-41.

480Wallon H., (1952), « Pourquoi des psychologues scolaires? », Enfance, 5, p. 374.

481Warzée A., (2006), « échec absentéisme, violence : la question de la vie scolaire », in B. Toulemonde (éd.), Le système éducatif français en France, Paris, La Documentation française, p. 163-174.

482Wechsler D., (2005), échelle d’intelligence de WECHSLER pour enfants et adolescents quatrième édition, Paris, ECPA.

483Witkin H. A. & Goodenough D. R., (1981), Cognitive styles : essence and origins, Madison, CT, international Universities Press.

484Wynn K., (1992), « Addition and subtraction by human infants », Nature, 358, p. 749-750.

485Yen C. J., Konold T. R. & Mc Dermott P. A., (2004), « Does learning behavior augment cognitive ability as an indicator of academic achievement? », Journal of School Psychology, 42, p. 157-169.

486Zagar D., (1992), « L’approche cognitive de la lecture : de l’accès au lexique au calcul syntaxique », in M. Fayol, J.-E. Gombert, P. Lecocq, L. Sprenger-Charolles & D. Zagar (éd.), Psychologie cognitive de la lecture, Paris, PUF.

487Zazzo B., (1978), Un grand passage : de l’école maternelle à l’école élémentaire, Paris, PUF.

488Zazzo R., (1963), « Préface », in A. Inizan, Le temps d’apprendre à lire, Paris, Armand Colin, p. 5-14.

489Zazzo R. & al., (1966), Manuel pour l’examen psychologique de l’enfant, Neuchatel, Delachaux et Niestlé.

490Zesiger P., (2005), « Les troubles du langage : quel impact sur l’apprentissage des mathématiques », Approche neuropsychologie des apprentissages chez l’enfant, 85, p. 293-298.

491Zorman M. & Jacquier-Roux M., (2003), Bilan de santé évaluation du développement pour la scolarité 5 à 6 ans (BSEDS 5-6), IUFM de l’Académie de Grenoble, Laboratoire cogni-sciences, (cf. site : www.cognisciences.com).

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search