Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Notables des colonies

 | 
David Lambert

Épigraphe

Texte intégral

  • 1 « Orient et Occident », in Regards sur le monde actuel, Paris, Gallimard, « Folio-essais », 2006, p (...)

« Les peuples se touchent d’abord par leurs hommes les plus durs, les plus avides ; ou bien par les plus déterminés à imposer leurs doctrines et à donner sans recevoir, ce qui les distingue des premiers. Les uns et les autres n’ont point l’égalité des échanges pour objet, et leur rôle ne consiste pas le moins du monde à respecter le repos, la liberté, les croyances ou les biens d’autrui. Leur énergie, leurs talents, leurs lumières, leur dévouement, sont appliqués à créer ou à exploiter l’inégalité.1 »

Paul Valéry.

  • 2 Le Maghreb entre deux guerres, Paris, Le Seuil, 1979, p. 65 [1962, pour la première édition].

« Considérons cette masse de souffrance et de jouissance, d’iniquités et de bon droit, qu’est un pays qui se fait et se défait, je veux dire un pays colonial2... »

Jacques Berque.

Notes

1 « Orient et Occident », in Regards sur le monde actuel, Paris, Gallimard, « Folio-essais », 2006, p. 150, [1945 pour la première édition].

2 Le Maghreb entre deux guerres, Paris, Le Seuil, 1979, p. 65 [1962, pour la première édition].

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540