Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'individu aujourd'hui

 | 
Christian Le Bart
, 
Philippe Corcuff
, 
François De Singly

Première partie. Genèse de l'individu Genèse de la sociologie

4. Eugène Fournière ou le socialisme comme individualisme relationnel

Philippe Chanial

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Le socialisme doit faire appel à l’individu, lui dire : Je ne te libère pas ; libère-toi toi-même, par moi qui ne suis pas ton but, mais ton moyen. » Cette formule d’Eugène Fournière (1857-1914) manifeste bien l’enthousiasme d’un certain socialisme tournant de siècle. Comme si le socialisme avait enfin trouvé dans l’individualisme son horizon et ainsi défini le point de fuite de son œuvre d’émancipation. Comme si le socialisme n’était justement que le moyen propre à atteindre ce but : le plein essor de l’individualité de tous et de chacun. L’ouvrage peu connu de ce socialiste réformiste, allié de Jaurès, son Essai sur l’individualisme1, en constitue le plus riche témoignage. On se propose ici d’en restituer l’argumentation générale afin d’en pointer toute la singularité et toute la radicalité.

« Les individualistes, c’est nous, les anti-individualistes, c’est eux »

Tel est, selon Rouanet, l’ami et compagnon de lutte d’Eugène Fournière, la thèse fondamentale défendue dans l’Essai sur...

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540