Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Les funérailles princières en Europe

 | 
Mark Hengerer
, 
Juliusz A. Chrościcki
, 
Gérard Sabatier

Deuxième partie. enjeux du tombeau dans les souverainetés électives

La nécropole des rois de Pologne au Wawel XIVe-XIXe siècle

Kazimierz Kuczman y Andrzej Witko
Traductor: Zbigniew Wolski

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

La colline du Wawel surplombant la Vistule au centre de Cracovie joue depuis des siècles un rôle tout particulier dans l’histoire de la Pologne. Le château royal est considéré comme l’un des symboles de l’État polonais. La plus noble des églises de Pologne, la cathédrale du Wawel, fut le lieu de couronnement et de sépulture de plusieurs rois et reines. Bien que les fonctions des deux édifices – résidence royale et église épiscopale du diocèse de Cracovie – diffèrent sensiblement, leurs rôles sur le plan spirituel se complètent, voire s’enchevêtrent lors de cérémonies telles que mariages royaux, couronnements ou funérailles1 (fig. 1).

Le château et la cathédrale du Wawel

Le partage de la colline en deux zones s’effectua à l’aube du dernier millénaire. La partie est, la plus élevée, devint le centre des autorités civiles et religieuses. C’est ici que fut érigée la cathédrale auprès de laquelle on éleva la résidence princière dont les agrandissements successifs au cours des siècles furen...

Autores

Château royal du Wavel, Cracovie.
Université pontificale Jean-Paul II, Cracovie.
Zbigniew Wolski (Traductor)

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540