Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les funérailles princières en Europe

 | 
Mark Hengerer
, 
Juliusz A. Chrościcki
, 
Gérard Sabatier

Deuxième partie. enjeux du tombeau dans les souverainetés électives

La nécropole des rois de Pologne au Wawel XIVe-XIXe siècle

Kazimierz Kuczman et Andrzej Witko
Traduction de Zbigniew Wolski

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La colline du Wawel surplombant la Vistule au centre de Cracovie joue depuis des siècles un rôle tout particulier dans l’histoire de la Pologne. Le château royal est considéré comme l’un des symboles de l’État polonais. La plus noble des églises de Pologne, la cathédrale du Wawel, fut le lieu de couronnement et de sépulture de plusieurs rois et reines. Bien que les fonctions des deux édifices – résidence royale et église épiscopale du diocèse de Cracovie – diffèrent sensiblement, leurs rôles sur le plan spirituel se complètent, voire s’enchevêtrent lors de cérémonies telles que mariages royaux, couronnements ou funérailles1 (fig. 1).

Le château et la cathédrale du Wawel

Le partage de la colline en deux zones s’effectua à l’aube du dernier millénaire. La partie est, la plus élevée, devint le centre des autorités civiles et religieuses. C’est ici que fut érigée la cathédrale auprès de laquelle on éleva la résidence princière dont les agrandissements successifs au cours des siècles furen...

Auteurs

Château royal du Wavel, Cracovie.
Université pontificale Jean-Paul II, Cracovie.
Zbigniew Wolski (Traducteur)

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540