Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les funérailles princières en Europe

 | 
Mark Hengerer
, 
Juliusz A. Chrościcki
, 
Gérard Sabatier

Deuxième partie. enjeux du tombeau dans les souverainetés électives

La triple histoire du monument : les tombeaux des papes, 1600-1800

Martin Papenheim
Traduction de Françoise Joly

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La science historique générale se montre, on le sait, réticente quand il s’agit d’exploiter des documents historiques non écrits. Cette priorité accordée à l’écrit repose sur des postulats tacites portant autant sur la fonction de la langue que sur l’histoire elle-même. Seule la comparaison avec d’autres cultures montre à quel point la prédilection de l’Europe pour l’écrit est loin d’être partout une évidence et la hiérarchie des médias varie au cours de l’histoire1. La conscience d’une différence entre les types de sources est, il est vrai, incomparablement plus développée en histoire du Moyen Âge et du début de la Renaissance qu’en histoire moderne. À la suite d’approches relativement anciennes de la recherche2, on a récemment abordé de nouveau le problème3.

Le choix des médias était le fruit d’une décision délibérée des contemporains ou il reposait sur des conventions, il n’était donc en aucun cas indifférent4. Par le passé, les images, les langues, la musique ou les odeurs étaien...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540