Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La famille normande

 | 
Jérôme Luther Viret

Troisième partie. Familles et mobilité sociale

Introduction de la troisième partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La fortune des habitants d’Argences ne reposait pas uniquement sur la terre. Beaucoup d’habitants en étaient d’ailleurs dépourvus. Ceux qui ne pouvaient pas prendre des terres en location vivaient de leur salaire ou (et) d’une petite production artisanale. Il est difficile, pratiquement impossible en fait, de connaître l’origine du revenu de chacun. Des monographies familiales d’ouvriers ou même de notables, à la manière de Frédéric Le Play et de ses disciples sont ici irréalisables. Les listes fiscales sont la seule source permettant de connaître, sinon le patrimoine dans ses diverses composantes, au moins le degré de richesse relatif des uns et des autres, abstraction faite des privilégiés échappant à l’impôt. Les inventaires peuvent également rendre service, mais ils présentent un certain nombre de défauts qui incite à les utiliser uniquement en appoint des sources fiscales1. Dans un bourg peuplé encore d’une majorité de paysans, l’accès à la terre reste la clef de la plupart des...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540