Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La religion vécue

 | 
Laurence Croq
, 
David Garrioch

Les auteurs

Texte intégral

1Philippe Chareyre, université de Pau et des Pays de l’Adour, ITEM (Identités, Territoires, Expressions Mobilités) EA 3002. Spécialiste de l’histoire du protestantisme français à l’époque moderne et notamment des processus d’implantation de la Réforme, des assemblées délibératives protestantes et des relations entre les Eglises protestantes et les pouvoirs civils et politiques.

2Olivier Christin, professeur d’histoire moderne à l’université de Neuchâtel et directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (Ve section). Ses travaux portent principalement sur l’histoire et l’anthropologie historique du protestantisme moderne et plus précisément sur les relations entre Réforme et arts figuratifs, sur les paix religieuses et sur la diffusion de la Réforme par le vote.

3Laurence Crocq, maître de conférences en histoire moderne à l’université Paris Ouest Nanterre, et membre du CHISCO. Elle travaille sur l’histoire sociale, politique et religieuse de la France et de Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles (la bourgeoisie, les notables et la noblesse de robe, le corps de la mercerie, les paroisses). Dernière publication : Laurence Croq (dir.), Le prix de la mort, numéro spécial de la revue Histoire et mesure, XXVII-1, 2012.

4Barbara B. Diefendorf, professeure d’histoire moderne à Boston University. Elle est l’auteur de Paris City Councillors : The Politics of Patrimony, Beneath the Cross : Catholics and Huguenots in Sixteenth-Century Paris, et From Penitence to Charity : Pious Women and the Catholic Reformation in Paris.

5Jérémie Foa, ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, maître de conférences, Aix-Marseille Université TELEMME, UMR 7303. Dernier ouvrage paru : Jérémie Foa et Paul-Alexis Mellet (dir.), Le Bruit des armes. Mises en formes et désinformations au temps des guerres de Religion (2012).

6Bertrand Forclaz, Institut d’histoire, Université de Neuchâtel/Département d’histoire générale, Université de Genève. Il est spécialiste de l’histoire sociale du pouvoir en Italie centrale aux xviie et XVIIIe siècles, de la coexistence confessionnelle dans les Pays-Bas au XVIIe siècle et des identités politiques et confessionnelles en Suisse au XVIIe siècle.

7David Garrioch, professeur d’histoire à Monash University (Australie). Spécialiste de l’histoire de Paris et de l’histoire urbaine en Europe au XVIIIe siècle. Dernier ouvrage paru : The Making of Revolutionary Paris (2002).

8Christian Grosse, professeur d’histoire et anthropologie des christianismes modernes à l’université de Lausanne. Assistant à l’Université de Genève entre 1994 et 2001, boursier auprès de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (Paris) entre 1998 et 1999, maître-assistant à l’Institut d’Histoire de la Réformation (2002-2003) et au département d’histoire de l’Université de Genève (2004-2009), Christian Grosse est actuellement professeur ordinaire en histoire et anthropologie des christianismes modernes, à l’Institut Religions, Culture et Modernité de la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Lausanne. Il consacre ses recherches à l’histoire culturelle à partir de la première modernité et plus particulièrement à l’histoire des modes de régulation sociale sous l’Ancien régime, l’histoire des usages de l’écrit, l’histoire de l’autonomisation, à partir de la Renaissance, d’un savoir historique et culturel, portant sur « la religion », considérée comme phénomène universel.

9Françoise Moreil, maître de conférences à l’université d’Avignon et des pays de Vaucluse, membre du centre Norbert Elias, EHESS. Après un doctorat sur le Languedoc à la fin du XVIIe siècle, elle travaille sur les protestants de la principauté d’Orange durant l’Ancien Régime.

10Gaël Rideau, maître de conférences en Histoire moderne à l’Université d’Orléans et membre du laboratoire POLEN (EA 4710). Ses recherches portent sur l’étude des relations entre le religieux et la sphère politique au XVIIIe siècle et sur les évolutions des pratiques religieuses. Il a notamment publié De la religion de tous à la religion de chacun. Croire et pratiquer à Orléans au 18e siècle (2009).

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540