Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faire communauté en société

 | 
Laurent Amiotte-Suchet
, 
Ivan Sainsaulieu
, 
Monika Salzbrunn

Deuxième partie. Dynamiques de construction inter et intra-communautaires

Le pluripartenariat sexuel : une communauté interstitielle ?

Philippe Combessie

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

INTRODUCTION

De l’acte sexuel, Émile Durkheim (1911) a dit : « Il n’est pas d’acte qui lie plus fortement les êtres humains ; il a une puissance associative et, par conséquent, moralisatrice, incomparable » ; il se référait alors implicitement à la situation la plus courante, érigée en norme fondamentale de la société occidentale, celle d’une relation strictement dyadique1. Dans d’autres espaces et/ou à d’autres époques, les relations sexuelles se développent aussi de façon collective ; c’est le cas des sociétés inuits, à propos desquelles Marcel Mauss (1906) a inventé le concept de communisme sexuel. Dans la société occidentale contemporaine, dans quelles circonstances et à quelles conditions une communauté peut-elle se développer autour de relations de pluripartenariat sexuel ?

Michel Foucault a montré à quel point les injonctions à parler de sa sexualité (aux confesseurs, aux médecins, aux psychanalystes…) ont notamment pour fonction de distinguer « bonnes » et « mauvaises » pratiq...

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540